CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de George Nader
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jin Xie



Date et Lieu de naissance : 21 novembre 1923 (Shangyu, Chine)
Date et Lieu de décès : 18 octobre 2008 (Shangyu, Chine)
Nom Réel : Jin Xie (谢晋)

REALISATEUR
Image
1960 Le détachement féminin rouge (hong se niang zi jun / 红色娘子军) de Jin Xie avec Qiang Chen
Image
1965 Sœurs de scène (wutai jiemei / two stage sisters / 舞台姐妹) de Jin Xie avec Yunzhu Shangguan & Fang Xie
Image
1986 La ville aux hibiscus ( fu rong zhen / 芙蓉镇) de Jin Xie avec Xiaoqing Liu, Wen Jiang & Linian Liu
Image
1997 La guerre de l’opium (yapian zhanzheng / 鸦片战争) de Jin Xie avec Garrick Hagon & Nigel Davenport

Issu d’une famille bourgeoise d’intellectuels, son père est avocat et sa mère une riche héritière, Jin Xie naît le 21 novembre 1923 à Shangyu, ville de la province chinoise du Zhejiang. Lors de l’invasion de l’armée japonaise en 1937, la famille Xie s’intalle à Shanghai, ville ou il découvre le cinéma occidental, notamment avec les films de John Ford et Mervyn LeRoy. Il y étudie la littérature classique et suit les cours de comédie à l’Institut du Théâtre d’Etat. Il débute une carrière d’acteur à l’Opéra Chinois. En 1941, il entre à l’Académie Nationale d’Art Dramatique de la province du Sichuan, dans le centre du pays, avec pour professeurs Cao Yu et Hong Shen. Deux ans plus tard, il abandonne ses études et se produit dans plusieurs troupes théâtrales. Juste avant la libération de la chine en 1949, il travaille aux studios cinématographiques de Datong puis étudie la théorie marxiste à l’Institut de recherche politique de l’Université Révolutionnaire du Nord-Est.

De retour à Shanghai au début des années cinquante, Jin Xie assiste quelques cinéastes puis passe rapidement à la réalisation. Il connaît son premier succès personnel avec «La basketteuse numéro cinq» (1957), film également acclamé en URSS. Très influencé par les maitres du cinéma soviétique, tel que Sergei M. Eisenstein, Mikhail Romm et Grigori Chukhrai, ses deux films suivants, «Le détachement féminin rouge» (1960) et «Le grand Li, le petit Li et le vieux Li» (1962) sont des triomphes et vont faire de lui l’un des réalisateurs chinois les plus en vu. Alors qu’il vient d’achever «Sœurs de scène» (1965) lui et sa famille vont subir les terribles conséquences de la Révolution Culturelle qui commence en 1966. Ses parents, dénoncés comme antirévolutionnaires se suicident, Jin Xie est accusé de confucianisme est emprisonné puis condamné au travail forcé, notamment comme balayeur aux studios de Shanghai et travailleur agricole dans une ferme. Après plusieurs années d’humiliation, Jiang Qing la femme du Président Mao Zedong, le réhabilite en lui confiant la réalisation d’un film de propagande, «Jeunesse» (1977). Signalons que cette production marque les débuts de Joan Chen, future vedette internationale et impératrice Wan Jung, femme du «Dernier empereur» (1987) de Bernardo Bertolucci.

Par la suite, Jin Xie va encore diriger une douzaine de films qui seront présentés dans divers festivals et manifestations à travers le monde. Il dénonce notamment la Revolution Culturelle dans «Le conte extraordinaire du Mont Tianyun» (1980), un drame qui explore l’intégrité des personnages accusés à tord pendant cet événement, puis il raconte les bouleversements subis par les habitants de «La ville aux hibiscus» (1986) aux cours de cette période. Des œuvres qui vont faire de lui un modèle pour les jeunes réalisateurs de la nouvelle génération chinoise, tels que Zhang Yimou et Chen Kaige. En 1997, pour la commémoration de la restitution de Hong Kong, il dirige l’un des films les plus chers de l’histoire du cinéma chinois, «La guerre de l’opium», fresque historique sur la lutte héroïque du peuple chinois contre l’occupation des puissances étrangères pendant cent-cinquante ans.

Alors que Jin Xie revient dans sa ville natale pour célébrer le centenaire du collège Chunhui, école secondaire qu’il a fréquenté dans sa jeunesse, il est retrouvé sans vie dans sa chambre d’hôtel le 18 octobre 2008. Il avait quatre-vingt-cinq ans.

© Philippe PELLETIER

copyright
1951La dénonciation ( kong su / the denunciation / 退出 ) de Jin Xie
1953Rendez-vous au pont des orchidées ( lanqiaohu / rendezvous at orchid bridge / 訪問大橋蘭花 ) de Jin Xie
1954Une vague de troubles ( yichang fengbo / a wave of unrest / 波動盪 ) de Jin Xie
Ji mao xin – de Hui Shi avec Yuanyuan Cai
    Seulement assistant réalisateur
1955Printemps au pays des eaux ( chun jiang shui / shixiang de chuntian / 泉水在家裡 ) de Jin Xie
1956Festival de printemps ( chunjie da lianhuan / spring festival / 春節 ) de Jin Xie
1957La basketteuse numéro cinq ( nu lan wu hao / woman basketball player No. 5 /女篮五号 ) de Jin Xie
1958Petits maitres du bond en avant ( da yuetju zhong de xiao zhuren / little masters of the great leap forward / 小主人的巨大飛躍 ) de Jin Xie
    Seulement réalisation d’un segment
Herbe vigoureuse contre le vent ( ji feng jincao / vigorous grass against wind /嚴厲打擊基層風 ) de Jin Xie
1959Histoires courtes sur la tempête ( da gengland li de xiao gushi / short stories of the storm / 短篇小說風暴 ) de Jin Xie
    Seulement réalisation d’un segment
Sœur Huang ( Huang Baomei / sister Huang Baomei / 妹妹黃 ) de Jin Xie
1960Le détachement féminin rouge ( hong se niang zi jun / 红色娘子军 ) de Jin Xie avec Qiang Chen
    Meilleur réalisateur au festival du cinéma des Cent Fleurs, Chine
1962Le grand Li, le petit Li et le vieux Li ( da Li, xiao Li he hao Li / 大李,小李和老李 ) de Jin Xie avec Xiasheng Liu
1965Sœurs de scène ( wutai jiemei / stage sisters / two stage sisters / 舞台姐妹 ) de Jin Xie avec Yunzhu Shangguan
    + scénario
    Trophée Sutherland aux prix de l’Institut du Cinéma Britanique, Grande-Bretagne ( 1980 )
1972Le port ( haigang / the port / 港口 ) de Jin Xie & Tieli Xie
1974Chunmiao ( spring sprout / 春苗 ) de Jin Xie, Tingduo Liang & Bili Yan avec Qi Feng
1975La baie des rochers ( panshiwan / bay of rocks / 岩灣 ) de Jin Xie
1977La jeunesse ( qingchun / youth / 青春 ) de Jin Xie avec Joan Chen
1979O berceau ( a, yao lan / 啊!摇篮 ) de Jin Xie avec Lei Zhang
1980Le conte extraordinaire du Mont Tianyun ( tian yun shan chuan qi / legend of Tianyun Mountain / the story of Cloud Mountain / 天云山传奇 ) de Jin Xie avec Fuli Wang
    Coq d’Or du meilleur film, Chine

    Coq d’Or du meilleur réalisateur, Chine

    Meilleur film au festival du cinéma des Cent Fleurs, Chine
1982Le gardien de chevaux ( mu ma ren / herdsman / 牧马人 ) de Jin Xie avec Qiu Liu
1984Qiu Jin ( Qiu Jin : A revolutionary / 秋瑾 ) de Jin Xie avec Meiying Huang
    + scénario
1985Montagne de guirlandes ( gao shan xia de hua huan / wreaths at the foot of the mountain / 高山下的花环 ) de Jin Xie avec Guoqiang Tang
    Meilleur film au festival du cinéma des Cent Fleurs, Chine
1986La ville aux hibiscus ( fu rong zhen / Hibiscus Town / 芙蓉镇 ) de Jin Xie avec Xiaoqing Liu
    + scénario
    Coq d’Or du meilleur film, Chine

    Globe de Cristal au festival international du cinéma de Karlovy Vary, Tchécoslovaquie

    Meilleur film au festival du cinéma des Cent Fleurs, Chine
1988Les derniers aristocrates ( zui hou de gui zu / the last aristocrats / 最后的贵族 ) de Jin Xie avec Hong Pan
1991La cloche du temple de la Pureté ( qing liang si zhong sheng / bell of Purity Temple / 清凉寺的钟声 ) de Jin Xie avec Komaki Kurihara
1993Un vieil homme et son chien ( lao ren he gou / an old man and his dog / 老人与狗 ) de Jin Xie avec Tian Xie
1994La fille Gu ( nü er gu / luo nan qiao jia ren / penitentiary angel / behind the wall of shame / 女儿谷 ) de Jin Xie avec Wei Zhao
    Prix du Jury au festival du cinéma étudiant de Pékin, Chine
1995 DO Yang ± Yin : Gender in chinese cinema – de Stanley Kwan avec Kaige Chen
    Seulement apparition
1997La guerre de l’opium (yapian zhanzheng / the opium war / 鸦片战争 ) de Jin Xie avec Garrick Hagon
    Coq d’Or du meilleur film, Chine

    Meilleur film au festival du cinéma des Cent Fleurs, Chine
2001Woman soccer player #9 ( 女足九号 ) de Jin Xie avec Yujuan Wu
2008One 2008th – de Kaige Chen, Stanley Kwan, Hark Tsui & Jin Xie avec Ming Yao
AUTRES PRIX :
      
    Prix pour l’ensemble de sa carrière au prix Coq d’Or, Chine ( 2005 )
Fiche créée le 19 octobre 2008 | Modifiée le 8 juillet 2009 | Cette fiche a été vue 13952 fois
PREVIOUSDiana Wynyard || Jin Xie || Margarita XirguNEXT