CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jean Epstein
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Joan Blondell



Date et Lieu de naissance : 30 août 1906 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 25 décembre 1979 (Santa Monica, Californie, USA)
Nom Réel : Rose Joan Blondell

ACTRICE
Image
1932 Une allumette pour trois (three on a match) de Mervyn LeRoy avec Warren William, Ann Dvorak & Bette Davis
Image
1934 Smarty – de Robert Florey avec Warren William, Frank McHugh & Edward Everett Horton
Image
1939 Nous irons à Paris (good girls go to Paris) de Alexander Hall avec Melvyn Douglas & Walter Connolly
Image
1965 Le kid de Cincinnati (the Cincinnati kid) de Norman Jewison avec Steve McQueen & Edward G. Robinson

Joan Blondell est née le 30 août 1906 à New-York, ses parents sont de célèbres comédiens, sa mère est l’actrice Kathryn Blondell, Joan aura une sœur Gloria qui deviendra actrice aussi. Elle déménage avec sa famille à Dallas, où elle décroche le titre de Miss Dallas. Passionnée par le monde artistique, ses parents la font monter sur scène très rapidement. À la fin des années vingt, elle débute sa carrière cinématographique dans «Son épouse du bureau» (1929). En 1930, elle joue dans la pièce «Penny Arcade» avec son futur grand ami James Cagney. La Warner Bros est éblouie par l’actrice et la place sous contrat.

La Warner lui offrira ses plus beaux rôles, notamment «La folle blonde» (1931) de Roy Del Ruth, le film est un succès commercial et grâce à ce film elle gagnera le concours des WAMPAS Baby Stars, ou encore «Une allumette pour toi» (1932) de Melvin LeRoy avec Ann Dvorak et une Bette Davis débutante. Mais c’est en 1933 que Joan Blondell trouve son plus beau rôle, dans un film musical «Chercheuses d’or» avec Ruby Keeler, Ginger Rogers et son futur mari Dick Powell. Ce film est un tel succès que la chanson interprétée par Joan «Remember my forgotten man» devient l’hymne des chômeurs. Nous retrouvons l’actrice dans «Prologue» (1933) de Lloyd Bacon. Dans les années trente, c’est l’une des actrices les mieux payées et les plus célèbres. Les films dans lesquels elle joue sont souvent des succès, comme «Dames» (1934), comédie musicale de Ray Enright et Busby Berkeley, ou encore «Un homme a disparu» (1937) de Michael Curtiz. Joan Blondell interprète le personnage de Sally Reardon dans «Miss Catastrophe» (1938), film dans lequel, elle est étonnante. La décennie suivante, la carrière de Joan Blondell progresse en rôles dramatiques et mystérieux, notamment avec «Le retour de Topper» (1940), de Roy Del Ruth. Puis c’est avec «Le lys de Brooklyn» (1944) de Elia Kazan, que la comédienne montre l’étendue de son art. Alors que Bette Davis, son amie, devient la star féminine de la Warner Bros, Joan continue sa carrière cinématographique discrètement, mais avec des rôles de plus en plus marquants, nous pouvons citer: «Le charlatan» (1947) de Edmund Goulding ou «La femme au voile bleu» (1951), dirigé par Curtis Bernhardt. Pour ce dernier l’actrice est nominée à l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle en 1952, mais cette année-là, elle est devancée par Kim Hunter pour «Un tramway nommé désir».

Ce film est l’un de ses derniers grands rôles. En effet par la suite, l’actrice tourne pour la télévision ou des films mineurs pour le cinéma. Mais à la fin des années soixante-dix, Joan Blondell effectue un come-back étonnant, avec la comédie musicale culte «Grease» (1978) de Randal Kleiser, écrite par Jim Jacobs et Warren Casey. Le succès du film relance sa carrière. Dans la foulée, elle tourne «Le champion» (1978) de Franco Zeffirelli. Le film est un immense succès et les critiques sont fabuleuses. Mais Joan est gravement malade et elle enchaîne les tournages. Atteinte d’une leucémie, l’actrice meurt le jour de Noël 1979 à 73 ans.

Avec une carrière de plus de cinquante ans, Joan Blondell s’est imposée comme l’une des plus grandes actrices américaines et comme l’une des figures emblématiques de l’âge d’Or du cinéma. Actrice et femme respectée, elle fait partie de ces comédiennes qui ont su par leur discrétion et leur simplicité, conquérir le cœur des spectateurs et aujourd’hui des cinéphiles.

© Mickael EPITALON

copyright
1929Son épouse du bureau ( the office wife ) de Lloyd Bacon avec Lewis Stone
1930Sinner’s holiday / Women in love – de John G. Adolfi avec Grant Withers
Other men’s woman / The steel highway – de William A. Wellman avec Regis Toomey
Illicit – de Archie Mayo avec Ricardo Cortez
    + chansons
Millie – de John Francis Dillon avec Robert Ames
CM The heart breaker – de Edmund Joseph avec Eddie Foy Jr.
CM Broadway’s like that / Ruth Etting in Broadway’s like that – de Arthur Hurley avec Ruth Etting
CM The devil’s parade – de George Hale avec Sidney Toler
CM An intimate dinner in celebration of Warner Bros. Silver Jubilee – de John G. Adolfi avec Otis Skinner
    Seulement apparition
1931God’s gift to women / Too many women – de Michael Curtiz avec Charles Winninger
L’ennemi public ( the public enemy / enemies of the public ) de William A. Wellman avec James Cagney
Mon passé ( my past / ex-mistress ) de Roy Del Ruth avec Ben Lyon
Big business girl – de William A. Seiter avec Frank Albertson
L’ange blanc ( night nurse ) de William A. Wellman avec Barbara Stanwyck
The reckless hour – de John Francis Dillon avec Conrad Nagel
La folle blonde ( blonde crazy / Larceny Lane ) de Roy Del Ruth avec Louis Calhern
Gare Centrale ( union depot / gentleman for a day ) de Alfred E. Green avec Douglas Fairbanks Jr.
Les grecs avaient un nom pour elles ( the greeks had a word for them / three Broadway girls ) de Lowell Sherman avec David Manners
La foule en délire / La foule hurle ( the crowd roars ) de Howard Hawks avec James Cagney
CM How I play golf, by Bobby Jones No. 10: « Trouble shots » – de George Marshall avec Bobby Jones
    Seulement apparition
1932The famous Ferguson case – de Lloyd Bacon avec Grant Mitchell
Make me a star – de William Beaudine avec Stuart Erwin
Miss Pinkerton – de Lloyd Bacon avec George Brent
Big City Blues – de Mervyn LeRoy avec Eric Linden
Une allumette pour trois / Une allumette à trois ( three on a match ) de Mervyn LeRoy avec Lyle Talbot
Nuit d’aventures ( Central Park ) de John G. Adolfi avec Wallace Ford
L’avocat ( lawyer man ) de William Dieterle avec William Powell
Mystérieux week-end ( Broadway bad / her reputation ) de Sidney Lanfield avec Ricardo Cortez
Blondie Johnson – de Ray Enright avec Chester Morris
1933Chercheuses d’or ( gold diggers of 1933 ) de Mervyn LeRoy avec Dick Powell
    + chansons
Goodbye again – de Michael Curtiz avec Warren William
Prologues ( footlight parade ) de Lloyd Bacon avec Ruby Keeler
Les veuves de la Havane ( Havana widows ) de Ray Enright avec Guy Kibbee
La folle semaine ( Convention City ) de Archie Mayo avec Adolphe Menjou
J’écoute ( I’ve got your number ) de Ray Enright avec Allen Jenkins
CM Just around the corner – de ? avec Warren William
CM Hollywood on parade No. A-13 – de Louis Lewyn avec Joan Bennett
    Seulement apparition
1934C’était son homme ( he was her man ) de Lloyd Bacon avec James Cagney
Smarty / Hit me again – de Robert Florey avec Edward Everett Horton
Kansas City princess – de William Keighley avec Robert Armstrong
Dames – de Ray Enright & Busby Berkeley avec Dick Powell
    + chansons
Femmes d’affaires / Une femme d’affaires ( traveling saleslady ) de Ray Enright avec William Gargan
CM Hollywood newsreel – de George Bilson avec Joe E. Brown
    Seulement apparition
1935Le gondolier de Broadway ( Broadway gondolier ) de Lloyd Bacon avec Adolphe Menjou
    + chansons
We’re in the money – de Ray Enright avec Hugh Herbert
    + chansons
Miss Pacific ( Miss Pacific fleet ) de Ray Enright avec Warren Hull
Chercheuses d’or 1935 ( gold diggers of 1935 ) de Busby Berkeley avec Alice Brady
    Seulement apparition
CM Screen snapshots series 14, No. 8 – de Ralph Staub avec John Boles
    Seulement apparition
CM Things you never see on the screen – de ? avec Irene Dunne
    Seulement apparition
1936Colleen – de Alfred E. Green avec Jack Oakie
    + chansons
Héros malgré lui ( sons o’guns ) de Lloyd Bacon avec Joe E. Brown
    + chansons
Guerre au crime ( bullets or ballots ) de William Keighley avec Edward G. Robinson
En scène ( stage struck ) de Busby Berkeley avec Warren William
Trois hommes sur un cheval ( three men on a horse ) de Mervyn LeRoy avec Frank McHugh
En parade / Chercheuses d’or of 1937 ( gold diggers of 1937 ) de Lloyd bacon avec Victor Moore
    + chansons
Le roi et la figurante ( the king and the chorus girl / grand passion / romance is sacred / romance in Paris ) de Mervyn LeRoy avec Fernand Gravey
1937En liberté provisoire ( back in circulation ) de Ray Enright avec Pat O’Brien
Un homme a disparu ( the perfect specimen ) de Michael Curtiz avec Errol Flynn
Monsieur Dodd part pour Hollywood ( stand-in ) de Tay Garnett avec Leslie Howard
    + chansons
1938Miss Catastrophe ( there’s always a woman ) de Alexander Hall avec Melvyn Douglas
Une tête brûlée / Mauvaise tête ( off the record / unfit to print ) de James Flood avec Pat O’Brien
1939Un pensionnaire sur les bras / Le troubadour errant ( East Side of heaven ) de David Butler avec Bing Crosby
Une étrange famille ( the kid from Kokomo / orphan of the ring ) de Lewis Seiler avec Ward Bond
Nous irons à Paris ( good girls go to Paris ) de Alexander Hall avec Melvyn Douglas
L’étonnant Monsieur Williams ( the amazing Mr. Williams ) de Alexander Hall avec Melvyn Douglas
1940Two girls on Broadway / Choose your partner – de S. Sylvan Simon avec George Murphy
    + chansons
Je veux divorcer ( I want a divorce / the tragedy of divorce ) de Ralph Murphy avec Conrad Nagel
Qui est l’assassin ? / Le retour de Topper / La dernière enquête de Mr. Topper ( Topper returns ) de Roy Del Ruth avec Roland Young
1941Model wife – de Leigh Jason avec Charles Ruggles
Le mort fictive ( three girls about town ) de Leigh Jason avec Robert Benchley
Lady for a night – de Leigh Jason avec John Wayne
    + chansons
CM Meet the stars #2: Baby stars – de Harriet Parsons avec John Brahm
    Seulement apparition
1943Cry Havoc – de Richard Thorpe avec Margaret Sullavan
    + chansons
1944Le lys de Brooklyn ( a tree grows in Brooklyn ) de Elia Kazan avec Dorothy McGuire
1945Don Juan Quilligan – de Frank Tuttle avec William Bendix
L’aventure ( adventure ) de Victor Fleming avec Clark Gable
1946L’assassin ne pardonne pas ( the corpse came C.O.D. ) de Henry Levin avec George Brent
1947Le charlatan ( Nightmare Alley ) de Edmund Goulding avec Tyrone Power
Rendez-vous de Noël ( Christmas Eve / sinner’s holiday ) de Edwin L. Marin avec George Raft
1950Un envoyé au paradis / On va se faire sonner les cloches ( for heaven’s sake ) de George Seaton avec Clifton Webb
1951La femme au voile bleu ( the blue veil ) de Curtiz Bernhardt avec Charles Laughton
    + chansons
1956Le sexe opposé ( the opposite sex ) de David Miller avec Leslie Nielsen
Désirs secrets ( Lizzie ) de Hugo Haas avec Richard Boone
1957Une femme de tête ( desk set / his other woman ) de Walter Lang avec Spencer Tracy
Cette nuit où jamais ( this could be the night ) de Robert Wise avec Paul Douglas
La blonde explosive ( will success spoil Rock Hunter ? / Oh ! for a man ! ) de Frank Tashlin avec Jayne Mansfield
1960Angel Baby – de Paul Wendkos avec George Hamilton
1963Le bataillon des lâches ( advance to the rear / compagny of cowards ? ) de George Marshall avec Glenn Ford
1964Big Daddy / Paradise Road – de Carl K. Hittleman avec Victor Buono
1965Marqué au fer rouge ( ride beyond vengeance / night of the tiger ) de Bernard McEveety avec Chuck Connors
Le kid de Cincinnati ( the Cincinnati kid ) de Norman Jewison avec Steve McQueen
    Prix NBR du meilleur second rôle féminin par la National Board of Review, USA

CM The Cincinnati Kid plays according to Hoyle – de ? avec Jay Ose
    Seulement apparition
1966L’espion au chapeau vert ( the spy with the green hat ) de Joseph Sargent & Henry W. George avec Jack Palance
1967L’or des pistoleros / Les insaisissables ( waterhole #3 / waterhole No. 3 ) de William A. Graham avec James Coburn
Mic-mac au Montana ( stay away, Joe ) de Peter Tewksbury avec Elvis Presley
Kona Coast – de Lamont Johnson avec Richard Boone
1969Le sphinx ( the sphynx ) de Lee H. Katzin avec Michael Ansara
Big Daddy – de Carl K. Hittleman avec Hank Worden
1970Tueur malgré lui / Latigo ( support your local gunfighter ) de Burt Kennedy avec James Garner
1975Won Ton Ton le chien qui sauva Hollywood ( Won Ton Ton the dog who saved Hollywood) de Michael Winner avec Charlton Heston
DO T’as pas 100 balles ? ( brother can you spare a dime ) de Philippe Mora
    Seulement chansons
1976The baron / Baron Wolfgang von Tripps / Black cue – de Phillip Fenty avec Calvin Lockhart
1977Opening night – de John Cassavetes avec Ben Gazzara
1978Grease – de Randal Kleiser avec John Travolta
Le champion ( the champ ) de Franco Zeffirelli avec John Voight
Gant d’acier ( the glove / blood mad / glove : The lethal terminator ) de Ross Hagen avec John Saxon
1979The woman inside – de Joseph Van Winkle avec Dane Clark
Fiche créée le 19 septembre 2011 | Modifiée le 13 mars 2017 | Cette fiche a été vue 3102 fois
PREVIOUSBengt Blomgren || Joan Blondell || Jonas BloquetNEXT