CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de René Deltgen
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Joan Crawford



Date et Lieu de naissance : 23 mars 1904 (San Antonio, Texas, USA)
Date et Lieu de décès : 10 mai 1977 (New York, New York, USA)
Nom Réel : Lucille Fay LeSueur

ACTRICE

Joan Crawford, de son vrai nom Lucille Fay LeSueur, naît à San Antonio, aux Etats-Unis, un 23 mars 1904. Confrontée dès l’adolescence à un quotidien peu enthousiasmant, elle se jure d’être un jour célèbre et se passionne pour la danse. Après avoir travaillé quelque temps comme chorus-girl dans des night-clubs et des revues, elle signe un contrat avec la M.G.M. et débute à l’écran en 1925. Elle obtient son premier rôle important dans «Vieux habits … vieux amis» (1925), aux côtés de Jackie Coogan, et se fait véritablement remarquer pour la première fois dans «Poupées de théâtre» (1925) de Edmund Goulding.

Elle poursuit son ascension en étant, notamment, la partenaire de grandes vedettes masculines de la firme du lion comme John Gilbert, William Haines, Ramon Novarro ou encore Lon Chaney. Enfin, en 1928, Joan Crawford devient une star à part entière grâce à «Les nouvelles vierges» de Harry Beaumont. Elle passe sans problème le cap du parlant dans «Indomptée» (1929) de Jack Conway. Elle ne tarde pas à révéler tout son potentiel d’actrice dramatique dans «Il faut payer!» (1930), qui consolide sa position au sein de la M.G.M. Dans la première moitié des années trente, Joan se révèle être un des atouts commerciaux majeurs de sa compagnie grâce à des productions à succès. Dans la seconde moitié de la décennie, sa carrière montre quelques signes d’essoufflement et, en 1938, elle fait partie de la liste des «poisons du box-office» établie par des exploitants de salle américains. Heureusement, avec de solides interprétations dans «Femmes» (1939), «Le cargo maudit» (1940) ou encore «Il était une fois» (1941), elle arrive rapidement à démontrer qu’elle est toujours dans la course. Malheureusement, des films comme «Quelque part en France» (1942) ou «Un espion a disparu» (1943) déçoivent la star, qui sent qu’elle ne reçoit plus le soutien auquel elle était habituée et qu’il est temps de partir vers de nouveaux horizons.

En 1943, d’un commun accord, son contrat avec la M.G.M. prend prématurément fin. Joan Crawford signe alors avec la Warner, chez qui elle restera jusqu’en 1952. Elle fait un come-back éclatant avec «Le roman de Mildred Pierce» (1945) de Michael Curtiz, qui lui vaut l’Oscar de la meilleure actrice. En 1959, une crise cardiaque emporte son quatrième mari, Alfred Steele, président de Pepsi-Cola, et elle est nommée au comité de direction de cette compagnie peu après. La même année, elle tient un second rôle dans «Rien n’est trop beau» et il faut ensuite, pour la revoir au cinéma, attendre «Qu’est-il arrivé à Baby Jane» (1962) de Robert Aldrich, dont elle partage l’affiche avec Bette Davis et qui remporte un grand succès. La suite est moins prestigieuse, tout en n’étant pas inintéressante. Joan termine sa carrière au grand écran avec deux séries B anglaises, «La ronde sanglante» (1967) et «L’abominable homme des cavernes» (1970). Pour être complet, signalons encore plusieurs prestations à la télévision de 1953 à 1972.

En 1973, Pepsi-Cola met fin à sa collaboration avec la comédienne. En septembre 1974, Joan Crawford fait sa dernière apparition publique à l’occasion d’une fête donnée en l’honneur de Rosalind Russell dans un club new-yorkais. Elle décède d’un cancer le 10 mai 1977, à Manhattan. L’année suivante, sort le livre «Mommie Dearest», écrit par un des ses enfants, Christina, adoptée en 1940, qui présente sa mère comme un personnage névrosé, incontrôlable et violent. L’adaptation cinématographique de cet ouvrage, «Maman très chère» (1981), aura comme vedette Faye Dunaway dans le rôle de l’actrice.

© Marlène PILAETE

copyright
1925La dame de la nuit ( lady of the night ) de Monta Bell avec Norma Shearer
    Seulement doublure de Norma Shearer
Fraternité ( pround flesh ) de King Vidor avec Pat O’Malley
Une femme sans mari ( a slave of fashion ) de Hobart Henley avec Lew Cody
Les feux de la rampe ( pretty ladies ) de Monta Bell avec ZaSu Pitts
L’appât de l’or ( the only thing / four flaming days ) de Jack Conway avec Conrad Nagel
Vieux habits… vieux amis ( old clothes ) de Edward F. Cline avec Jackie Coogan
Poupées de théâtre ( Sally, Irene and Mary ) de Edmund Goulding avec Constance Bennett
The circle – de Frank Borzage avec Malcolm McGregor
Les cadets de la mer ( the midshipman ) de Chisty Cabanne avec Ramon Novarro
DO 1925 studio tour – de ? avec Tod Browning
    Seulement apparition
1926Plein les bottes ! ( tramp, tramp, tramp ) de Harry Edwards avec Harry Langdon
Le balourd ( the boob / the yokel ) de William A. Wellman avec Charles Murray
Paris – de Edmund Goulding avec Charles Ray
Le dernier refuge ( winners of the wilderness ) de W.S. Van Dyke avec Tim McCoy
Taxi girl ( the taxi dancer ) de Harry F. Millarde avec Owen Moore
The understanding heart – de Jack Conway avec Francis X. Bushman
CM WAMPAS baby stars of 1926 – de ? avec Marceline Day
    Seulement apparition
1927L’inconnu ( the unknown ) de Tod Browning avec Lon Chaney
Le bateau ivre ( twelve miles out ) de Jack Conway avec John Gilbert
Le temps des cerises ( spring fever ) de Edward Sedgwick avec William Haines
L’irrésistible ( West Point ) de Edward Sedgwick avec William Blackwell
Rose-Marie – de Lucien Hubbard avec James Murray
La mauvaise route ( the law of the range ) de William Nigh avec Rex Lease
1928Un soir à Singapour ( across to Singapore ) de William Nigh avec Ramon Novarro
La prison du cœur ( four walls ) de William Nigh avec Vera Gordon
Les nouvelles vierges ( our dancing daughters ) de Harry Beaumont avec Johnny Mack Brown
Cœur de tzigane ( dream of love ) de Fred Niblo avec Nils Asher
CM Voices across the sea – de ? avec Ernest Torrence
    Seulement apparition
1929La tournée du grand Duke ( the Duke steps out ) de James Cruze avec Karl Dane
Hollywood chante et danse ( the Hollywood revue of 1929 / the Hollywood revue ) de Charles F. Reisner avec Conrad Nagel
Ardente jeunesse / Jeunes filles modernes / Jeunesse moderne ( our modern maidens ) de Jack Conway avec Rod La Rocque
Indomptée ( untamed ) de Jack Conway avec Robert Montgomery
1930Montana moon – de Malcolm St. Clair avec Ricardo Cortez
Cœurs impatients / Jeunes filles modernes ( our blushing brides ) de Harry Beaumont avec Anita Page
Great day – de Harry A. Pollard & Harry Beaumont avec John Miljan
    Inachevé
Il faut payer ! ( paid / within the law ) de Sam Wood avec Robert Armstrong
La pente ( dance, fools, dance ) de Harry Beaumont avec Lester Vail
CM Les bijoux volés ( slippery pearls / the stolen jools ) de William McGann avec Buster Keaton
    Seulement apparition
CM Screen snapshots series 10, No. 1 – de Ralph Staub avec Fred Kelsey
    Seulement apparition
1931Wir schlten um auf Hollywood – de Frank Reicher avec Heinrich George
La pécheresse ( laughing sinners / complete surrender ) de Harry Beaumont avec Neil Hamilton
This modern age – de Nick Grinde avec Neil Hamilton
Fascination ( possessed ) de Clarence Brown avec Wallace Ford
1932Captive ( Letty Lynton ) de Clarence Brown avec Lewis Stone
Grand Hôtel ( Grand Hotel ) de Edmund Goulding avec Greta Garbo
Pluie ( rain ) de Lewis Milestone avec Walter Huston
CM Screen snapshots – de Ralph Staub avec Mary Pickford
    Seulement apparition
1933Après nous le déluge ( today we live ) de Howard Hawks & Richard Rosson avec Gary Cooper
Le tourbillon de la danse ( dancing lady ) de Robert Z. Leonard avec Fred Astaire
1934Vivre et aimer ( Sadie McKee ) de Clarence Brown avec Gene Raymond
Souvent femme varie ( forsaking all others ) de W.S. Van Dyke avec Clark Gable
La passagère ( chained ) de Clarence Brown avec Otto Kruger
CM Hollywood on parade No. B-6 – de Louis Lewyn avec Baby LeRoy
    Seulement apparition
1935La femme de sa vie ( no more ladies ) de Edward H. Griffith avec Franchot Tone
Vivre sa vie ( I live my life ) de W.S. Van Dyke avec Brian Aherne
1936L’enchanteresse ( the gorgeous hussy ) de Clarence Brown avec Robert Taylor
Loufoque et compagnie ( love and the run ) de W.S. Van Dyke avec Reginald Owen
La fin de madame Cheyney ( the last of Mrs. Cheyney ) de Richard Boleslawski avec William Powell
1937L’inconnu du palace ( the bride wore red ) de Dorothy Arzner avec Robert Young
Mannequin – de Frank Borzage avec Spencer Tracy
1938L’ensorceleuse ( the shining hour ) de Frank Borzage avec Melvyn Douglas
La féerie de la glace ( ice follies of 1939 ) de Reinhold Schünzel avec Lew Ayres
CM Screen snapshots series 17, No. 6 – de Ralph Staub avec Jack Benny
    Seulement apparition
1939Femmes ( the women ) de George Cukor avec Joan Fontaine
Le cargo maudit ( strange cargo ) de Frank Borzage avec Peter Lorre
CM Screen snapshots series 18, No. 8 – de Ralph Staub avec Don Ameche
    Seulement apparition
1940Suzanne et ses idées ( Susan and god / the gay Mrs. Trexel ) de George Cukor avec Fredric March
1941Il était une fois ( a woman’s face ) de George Cukor avec Conrad Veidt
Duel de femmes ( when ladies meet / strange skirts ) de Robert Z. Leonard avec Herbert Marshall
1942Embrassons la mariée ( they all kissed the bride ) de Alexander Hall avec Roland Young
Quelque part en France ( reunion in France / mademoiselle France / reunion ) de Jules Dassin avec John Wayne
1943Un espion a disparu ( above suspicion ) de Richard Thorpe avec Fred MacMurray
1944Hollywood canteen – de Delmer Daves avec Robert Hutton
1945Le roman de Mildred Pierce ( Mildred Pierce ) de Michael Curtiz avec Zachary Scott
    Oscar de la meilleure actrice, USA

    Prix NBR de la meilleure actrice par la National Board of Review, USA
1946Humoresque – de Jean Negulesco avec John Garfield
1947La possédée ( possessed ) de Curtis Bernhardt avec Van Heflin
Femme ou maîtresse ( Daisy Kenyon ) de Otto Preminger avec Henry Fonda
1948Boulevard des passions ( Flamingo road ) de Michael Curtiz avec Sidney Greenstreet
1949Les travailleurs du chapeau ( it’s a great feeling ) de David Butler avec Errol Flynn
    Seulement apparition
1950L’esclave du gang / Le silence des damnés ( the damned don’t cry ) de Vincent Sherman avec Steve Cochran
La perfide / Le mensonge d’Harriet Craig ( Harriet Craig ) de Vincent Sherman avec Wendell Corey
1951La flamme du passé / Au revoir, mon amour ( goodbye, my fancy ) de Vincent Sherman avec Robert Young
Cette femme est dangereuse / La reine du hold-up ( this woman is dangerous ) de Felix E. Feist avec Dennis Morgan
DO Cancer fund film notables attend glittering benefits – de ? avec Ethel Barrymore
    Seulement apparition
1952La nuit écarlate / Le masque arraché ( sudden fear ) de David Miller avec Jack Palance
1953La madone gitane / Corps sans âme ( torch song ) de Charles Walters avec Michael Wilding
CM One woman’s family – de ?
1954Johnny Guitar – de Nicholas Ray avec Sterling Hayden
1955La maison sur la plage / Cet homme m’appartient ( female on the beach ) de Joseph Pevney avec Jeff Chandler
La femme au venin / Une femme diabolique ( queen bee ) de Ronald MacDougall avec Barry Sullivan
CM Hollywood mothers and fathers– de ? avec Pat O’Brien
    Seulement apparition
1956Tempête d’automne / Feuilles d’automne ( autumn leaves ) de Robert Aldrich avec Cliff Robertson
1957Le scandale Costello ( the story of Esther Costello / the golden virgin ) de David Miller avec Rossano Brazzi
1959Rien n’est trop beau / À quoi rêvent les filles ? ( the best of everything ) de Jean Negulesco avec Stephen Boyd
1962Qu’est-il arrivé à Baby Jane ? ( what ever happened to Baby Jane ? ) de Robert Aldrich avec Bette Davis
La cage aux femmes / Tout ou rien ( the caretakers / borderlines ) de Hal Bartlett avec Robert Stack
1963La coupeuse de tête / La meurtrière diabolique ( strait-jacket ) de William Castle avec Leif Erickson
1964Della ( fatal confinement ) de Robert Gist avec Charles Bickford
1965Tuer n’est pas jouer / Le tueur est parmi nous ( I saw what you did ) de William Castle avec John Ireland
1966La ronde sanglante / Le cercle de sang ( Berseck ! / circus of terror ) de Jim O’Connolly avec Ty Harding
1967Tueurs au karaté ( the karate killers / the five daughters affair ) de Barry Shear avec Curd Jürgens
1970L’abominable homme des cavernes ( trog ) de Freddie Francis avec Michael Gough
AUTRES PRIX :
      
    Prix Pomme d’Or de l’actrice la plus coopérative aux Golden Apple Awards, USA ( 1945 )

    Prix Pomme d’Or de l’actrice la plus coopérative aux Golden Apple Awards, USA ( 1946 )

    Prix Cecil B. DeMille aux Golden Globes, USA ( 1970 )
Fiche créée le 26 mars 2007 | Modifiée le 26 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 8868 fois
PREVIOUSBroderick Crawford || Joan Crawford || Laird CregarNEXT