CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Tamara Lees
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Joan Leslie



Date et Lieu de naissance : 26 janvier 1925 (Detroit, Michigan, USA)
Date et Lieu de décès : 12 octobre 2015 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Joan Agnes Theresa Sadie Brodel

ACTRICE
Image
1941 Sergent York (sergeant York) de Howard Hawks avec Gary Cooper, Walter Brennan & Ward Bond
Image
1942 La glorieuse parade (Yankee Doodle Dandy) de Michael Curtiz avec James Cagney & Walter Huston
Image
1952 Les portes de l’enfer (hellgate) de Charles Marquis Warren avec Sterling Hayden & Ward Bond
Image
1953 Héros sans gloire (flight nurse) de Allan Dwan avec Forrest Tucker, Arthur Franz & Jeff Donnell

Joan Agnes Theresa Sadie Brodel, alias Joan Leslie, est née le 26 janvier 1925 à Detroit. Sur scène dès l’âge de deux ans, c’est une enfant de la balle. Avec ses deux sœurs, elle forme un trio, «The three Brodels», qui sillonne les routes des Etats-Unis et du Canada. Comme sa mère, elle joue du piano et obtient un franc succès en imitant Katharine Hepburn ou Maurice Chevalier. Comme bien d’autres stars en puissance, elle est remarquée par un «talent scout» de la MGM, qui la prend sous contrat. Mais, à part un court rôle dans «Camille» (1936), de George Cukor, avec Greta Garbo, où elle joue la petite sœur de Robert Taylor, la firme au lion ne lui trouve guère d’emplois. Après un bref retour à New York, où elle fait de la radio, l’adolescente revient à Hollywood avec sa famille et travaille pour divers studios, dont la RKO. Trichant sur son âge depuis le début, Joan Leslie a des démêlés avec ses réalisateurs et sa carrière ne prend vraiment son essor qu’après son engagement par la Warner, en 1941.

Dans «La grande évasion» (1940) de Raoul Walsh, elle incarne avec une grande sensibilité une jeune fille infirme qui, malgré son pied bot, sait se faire aimer de Humphrey Bogart. Puis elle décroche, dans «Sergent York» (1941) de Howard Hawks, avec Gary Cooper, le rôle important de Gracie Williams, la fiancée d’Alvin C. York, un des soldats américains les plus décorés de la Seconde guerre mondiale. Et elle le doit au vrai sergent York, qui, cherchant une ingénue, pure de toute addiction, est séduit par la grâce fragile de la jeune fille et la fait embaucher. Du coup, la carrière de Joan Leslie est lancée, même si elle n’accède pas vraiment au vedettariat. Elle joue ainsi la jeune sœur de Olivia de Havilland dans «The male animal» (1941) de Elliott Nugent. Et puis c’est de James Cagney, qui, dans «Yankee doodle dandy» (1942) de Michael Curtiz, incarne le célèbre producteur et compositeur de Broadway George M. Cohan, qu’elle est la fiancée, en même temps qu’une chanteuse débutante. Et puis la voilà qui entreprend, dans «L’aventure inoubliable» (1943) de Edward H. Griffith, un pas de deux avec le danseur le plus aérien de toute l’histoire du cinéma, Fred Astaire en personne. Ils évoluent tous deux sur la musique de Harold Arlen, dans «My shining hour» ou «A lot in common with you». Fervente patriote, elle apparaît, le conflit venu, dans «This is the army» (1943) de Michael Curtiz, avec Ronald Reagan et danse avec les vaillants GI’s sur la piste de la «Hollywood canteen». La guerre passée, Joan Leslie veut renouveler son emploi d’ingénue, et, fervente catholique, recherche des personnages à la moralité indiscutable. Aussi force-t-elle Jack Warner à la libérer de son contrat; furieux, le «tycoon» fait en sorte que l’actrice ne soit engagée par aucun grand studio.

Elle se replie alors vers des firmes de moindre renom, comme Eagle production, pour qui elle tourne un western de Albert S. Rogell, «Le grand rodéo» (1948) avec James Craig, où elle incarne une femme de tête, à la tête d’un ranch et d’une équipe d’hommes à sa dévotion. Puis elle interprète la femme d’un Robert Walker très porté sur la discipline militaire dans «The skipper surprised his wife» (1949), de Elliott Nugent. À partir du milieu des années 50, la carrière de Joan Leslie s’oriente vers la télévision, et elle apparaît dans des séries comme «Le proscrit» (1965), «Drôles de dames» (1978), «L’incroyable Hulk» (1979) ou encore «Arabesque» (1988), avec Angela Lansbury. Chrétienne très engagée dans des œuvres de charité, et mère de deux jumelles, Joan Leslie s’éteint le 12 octobre 2015 à Los Angeles.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1935 CM Signing off – de Milton Schwarzwald avec Raymond Knight
1936Le roman de Marguerite Gautier ( Camille ) de George Cukor avec Greta Garbo
1938Les hommes volants ( men with wings ) de William A. Wellman avec Ray Milland
L’affaire Lambert ( Nancy Drew… reporter ) de William Clemens avec Bonita Granville
1939Elle et lui ( love affair ) de Leo McCarey avec Charles Boyer
Reine d’un jour ( winter carnival ) de Charles Reisner avec Richard Carlson
Two thoroughbreds – de Jack Hively avec Jimmy Lydon
Laddie – de Jack Hively avec Tim Holt
High School – de George Nichols Jr. avec Jane Withers
Young as you feel – de Malcolm St. Clair avec Jed Prouty
1940La rançon de la gloire / Le chemin des étoiles ( star dust ) de Walter Lang avec John Payne
Suzanne et ses idées ( Susan and god / the gay Mrs. Trexel ) de George Cukor avec Fredric March
Military Academy – de D. Ross Lederman avec Tommy Kelly
Correspondant 17 ( foreign correspondent ) de Alfred Hitchcock avec Joel McCrea
La grande évasion ( high sierra ) de Raoul Walsh avec Humphrey Bogart
    + chansons
The great Mr. Nobody – de Benjamin Stoloff avec Eddie Albert
CM Alice in Movieland – de Jean Negulesco avec Clarence Muse
    + chansons
1941Echec à la gestapo ( all through the night ) de Vincent Sherman avec Conrad Veidt
Thieves fall out – de Ray Enright avec Jane Darwell
Sergent York ( sergeant York ) de Howard Hawks avec Gary Cooper
Nine lives are not enough – de A. Edward Sutherland avec Ronald Reagan
Si Adam avait su… ( the male animal ) de Elliott Nugent avec Henry Fonda
CM Meet the stars #2: Baby stars – de Harriet Parsons avec Dolores del Rio
    Seulement apparition
1942La glorieuse parade ( Yankee Doodle Dandy ) de Michael Curtiz avec Walter Huston
    + chansons
La manière forte / L’engrenage ( the hard way ) de Vincent Sherman avec Ida Lupino
    + chansons
1943L’aventure inoubliable ( the sky’s the limit ) de Edward H. Griffith avec Fred Astaire
    + chansons
C’est ça l’armée ( this is the army ) de Michael Curtiz avec George Murphy
Remerciez votre bonne étoile ( thank your lucky stars ) de David Butler avec Eddie Cantor
    + chansons
CM Stars on horseback – de Myron J. Swartz avec George Tobias
    Seulement apparition
1944Hollywood canteen – de Delmer Daves avec John Garfield
    + chansons
CM I am an american – de Crane Wilbur avec Danny Kaye
1945Drôle d’histoire ( where do we go from here ? ) de Gregory Ratoff avec Fred MacMurray
    + chansons
Rhapsodie en bleu ( rhapsody in blue ) de Irving Rapper avec Robert Alda
    + chansons
Too young to know – de Frederick De Cordova avec Harry Davenport
Cinderella Jones – de Busby Berkeley avec Edward Everett Horton
    + chansons
1946Janie gets married – de Vincent Sherman avec Edward Arnold
Two guys from Milwaukee / Royal flush – de David Butler avec Jack Carson
1947Repeat performance – de Alfred L. Werker avec Louis Hayward
1948Le grand rodeo ( Northwest stampede ) de Albert S. Rogell avec Jack Oakie
1949The skipper surprised his wife – de Elliott Nugent avec Robert Walker
1950Le lit de roses ( born to be bad ) de Nicholas Ray avec Robert Ryan
1951Le cavalier de la mort ( man in the saddle / the outcast ) de André De Toth avec Randolph Scott
1952Les portes de l’enfer ( hellgate ) de Charles Marquis Warren avec Sterling Hayden
Le shérif de Tombstone / Le massacre de Tombstone ( the toughest man in Arizona ) de R.G. Springsteen avec Vaughn Monroe
La femme qui faillit être lynchée ( the woman they almost lynched ) de Allan Dwan avec John Lund
1953Héros sans gloire ( flight nurse ) de Allan Dwan avec Forrest Tucker
CM Screen snapshots : Ha! Ha! from Hollywood – de Ralph Staub avec Art Linkletter
    Seulement apparition
1954La grande caravane ( Jubilee Trail ) de Joseph Kane avec Pat O’Brien
Le carrefour de l’enfer / L’enfer de Silver Rock ( hell’s outpost ) de Joseph Kane avec Rod Cameron
1956Bungalow pour femmes ( the revolt of Mamie Stover ) de Raoul Walsh avec Jane Russell
1988 DO Going Hollywood: The war years – de Julian Schlossberg avec Van Johnson
    Seulement apparition
1997 DO Gary Cooper: The face of a hero – de Gene Feldman & Suzette Winter avec George C. Scott
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Botte d’Or aux Golden Boot Awards, USA ( 2006 )
Fiche créée le 17 octobre 2015 | Modifiée le 25 octobre 2015 | Cette fiche a été vue 1213 fois
PREVIOUSJean Lescot || Joan Leslie || Len LesserNEXT