CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Diana Douglas
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jobyna Ralston



Date et Lieu de naissance : 21 novembre 1899 (South Pittsburg, Tennessee, USA)
Date et Lieu de décès : 22 janvier 1967 (Woodland Hills, Californie, USA)
Nom Réel : Jobyna Lancaster Raulston

ACTRICE
Image
1926 Pour l’amour du ciel (for heaven’s sake) de Sam Taylor avec Harold Lloyd, Noah Young & Jim Mason
Image
1927 L’as des P.T.T. (special delivery) de Roscoe Fatty Arbuckle avec Eddie Cantor & William Powell
Image
1928 Black butterflies – de James W. Horne avec Mae Busch, Robert Frazer, Lila Lee & George Periolat
Image
1928 The power of the press – de Frank Capra avec Douglas Fairbanks Jr., Mildred Harris & Wheeler Oakman

Dès sa plus tendre enfance la petite Jobyna Ralston rêve des fastes d’Hollywood. Elle est née le 21 novembre 1899, à South Pittsburgh dans le Tennessee. À neuf ans, dans une création théâtrale scolaire elle joue le Prince dans «Cendrillon» au Wilson Theatre de sa ville natale. A 15 ans, elle travaille avec la troupe Ned Weyburn’s Company, cette expérience l’amène à danser et chanter dans des productions de Broadway. C’est lors d’une représentation que le célèbre Max Linder la persuade et l’invite à Hollywood. C’est ainsi que Jobyna Ralston débute en 1919, dans un série de productions, parmis lesquelles «Humour Risk» (1921) de Dick Smith, où elle donne la réplique aux Marx Brothers.

Dès 1922, sa carrière prend son envol, Jobyna Ralston signe un contrat et travaille presque exclusivement pour le producteur Al Roach, dans des films burlesques de Max Linder et James Parrot. Alors au seuil de la célébrité, elle est une des treize jeunes vedettes nommées aux Wampas Baby Stars de l’année 1923. Harold Loyd, fraichement marié avec Mildred Davis, remarque la belle actrice, emballé par sa vivacité, il exige auprès de son studio qu’elle soit sa nouvelle partenaire. Ils tournent six films, Jobyna jouant les jeunes filles plein de charme et d’innocence, Harold Lloyd toujours épris d’amour pour la belle Mary, citons: «Faut pas s’en faire» (1923) de Fred C. Newmeyer, l’histoire d’un hypocondriaque et de son infirmière, en vacances sous les tropiques, qui se retrouve au milieu d’une révolution, il réalise qu’il n'est pas malade mais amoureux de son infirmière. Puis c’est «Ça te la coupe!» (1924) de Fred C. Newmeyer, où Harold en timide apprenti tailleur et célibataire croise Jobyna, les deux tourtereaux tombent amoureux, mais tout se complique car elle est promise à un autre homme. Sam Taylor les réunis dans «Pour l’amour du ciel» (1926) où un playboy tombe amoureux d’une fille sans le sou qui travaille pour une association caritative, pour la séduire, il agit en mauvais garçon dans le but d’être pris en charge par l’association. En 1927, ils tournent une dernière histoire d’amour, «Le petit frère», où Harold, timide et introverti, pour gagner le respect de son père et l’amour de la belle Jobyna Ralston, va utiliser son intelligence et sa ruse.

Dans «Les ailes» (1927) de William A. Wellman, Mary, Clara Bow, est amoureuse de Jack, Charles Buddy Rogers, issu de la classe moyenne, mais il lui préfère la jolie Sylvia, Jobyna Ralston, laquelle n’a d’yeux que pour le séduisant David, Richard Arlen. Les deux hommes s’engagent dans l’armée de l’air durant la Première Guerre mondiale, unis pour le meilleur et pour le pire face aux atrocités de la guerre. Ce drame est le premier à recevoir l’Oscar du meilleur film. Dans la foulée, Jobyna Ralston épouse Richard Arlen. On peut encore la voir dans «Les forçats de la nuit» (1928) de Reginald Barker, elle y est Mary, amoureuse de Douglas Fairbanks Jr. en mineur de fond, mais le jour de leur mariage il est piégé dans l’éboulement de la mine avec une douzaine de ses compagnons. Ils se retrouvent dans «Le pouvoir de la presse» (1928) de Frank Capra, où Douglas Fairbanks Jr. campe un journaliste qui soupçonne à tort Jobyna Ralston d’assassinat, comprenant son erreur, il va chercher le vrai coupable.

L’arrivée du parlant ne lui est pas favorable. Devenue maman, elle préfère se retirer en 1931. Les dernières années de sa vie, elle souffre de rhumatismes et est victime de plusieurs crises cardiaques. Victime d’un pneumonie, elle décède à l’age de 67 ans, le 22 janvier 1967.

© Gary RICHARDSON

copyright
1919 CM Starting out in life – de ? avec Bobby Burns
CM The sultan of Djazz – de ? avec Bobby Burns
CM The Shimmy Jim – de ? avec Bobby Burns
1920 CM Ball bearing, but hard running – de ? avec Bobby Burns
1921The call of home – de Louis J. Gasnier avec Ramsey Wallace
CM Humor risk – de Richard Smith avec Groucho Marx
CM Bride and broom – de ? avec Billy Quirk
CM Marin malgré lui / Aventure de marin ( a sailor-made man ) de Fred C. Newmeyer & Sam Taylor avec Harold Lloyd
CM The brown derby – de ? avec Bobby Burns
CM An eastern breeze – de ? avec Billy Quirk
1922 L’étroit mousquetaire ( the three must-get-theres ) de Max Linder avec Max Linder
CM Friday, the thirteenth – de James D. Davis avec James Parrott
CM The bride-to-be – de James D. Davis avec Eddie Baker
CM Take next car – de J.A. Howe avec James Parrott
CM Touch all the bases – de James D. Davis avec Eddie Baker
CM The truth juggler – de James D. Davis avec James Parrott
CM Rough on Romeo – de James D. Davis avec Eddie Baker
CM Wet weather – de J.A. Howe avec James Parrott
CM The landlubber – de James D. Davis avec Sammy Brooks
CM Bone dry – de James D. Davis avec Billy West
CM Soak the sheik – de J.A. Howe avec James Parrott
CM Face the camera – de J.A. Howe avec James Parrott
CM The uppercut – de J.A. Howe avec James Parrott
CM Out on bail – de James D. Davis avec Wallace Howe
CM Shiver and shake – de J.A. Howe avec James Parrott
CM The golf bug – de James D. Davis avec George Rowe
CM Shine’em up! – de James D. Davis avec Eddie Baker
CM Washed ashore – de J.A. Howe avec James Parrott
CM Harvest hands – de James D. Davis avec Eddie Baker
CM The flivver – de J.A. Howe avec James Parrott
CM Blaze away – de J.A. Howe avec Sammy Brooks
CM I’ll take Vanilla – de James D. Davis avec James Parrott
CM Fair week – de James D. Davis avec James Parrott
CM The white blacksmith – de George Jeske avec James Parrott
CM Fire the fireman – de J.A. Howe avec James Parrott
CM Watch your wife – de J.A. Howe avec Eddie Baker
CM Paste and paper – de George Jeske avec James Parrott
CM Mr. Hyppo – de George Jeske avec George Rowe
CM Don’t say die – de George Jeske avec James Parrott
1923Pourquoi s’en faire / Faut pas s’en faire ( why worry? ) de Fred C. Newmeyer & Sam Taylor avec Leo White
CM Once over – de George Jeske avec James Parrott
CM Jailed and bailed – de J.A. Howe avec Eddie Baker
CM A loose tightwad – de J.A. Howe avec James Parrott
CM Tight shoes – de George Jeske avec George Rowe
CM Dogs at war – de Robert F. McGowan avec Mickey Daniels
    Seulement apparition
CM Do you stuff – de J.A. Howe avec James Parrott
CM Shoot straight – de J.A. Howe avec James Parrott
CM For safe keeping – de George Jeske avec James Parrott
CM Bowled over – de George Jeske avec Noah Young
CM Speed the swede – de J.A. Howe avec James Parrott
CM For art’s sake – de Charley Chase avec James Parrott
CM For guests only – de J.A. Howe avec James Parrott
CM Winner take all – de Alfred Santell avec James Parrott
1924 Ça te la coupe ! ( girl shy ) de Fred C. Newmeyer & Sam Taylor avec Harold Lloyd
Une riche famille / Oh ! Ces belles-mères ( hot water ) de Fred C. Newmeyer & Sam Taylor avec Harold Lloyd
1925 Vive le sport ! ( the freshman / college days ) de Fred C. Newmeyer & Sam Taylor avec Charles Stevenson
CM Are parents pickles? – de Gilbert Pratt avec James Parrott
CM Whispering lions – de Gilbert Pratt avec George Rowe
CM Between meals – de Ray Grey avec Ernest Morrison
CM Don’t butt in – de Ray Grey avec Sammy Brooks
CM Soft pedals – de Ray Grey avec Mark Jones
CM Twinkle twinkle – de ? avec Joe Cobb
    Seulement apparition
1926Pour l’amour du ciel ( for heaven’s sake ) de Sam Taylor avec Harold Lloyd
Sweet Daddies – de Alfred Santell avec Charles Murray
Gigolo – de William K. Howard avec Rod La Rocque
Le petit frère ( the Kid Brother ) de Ted Wilde & J.A. Howe avec Walter James
1927L’as des P.T.T. ( special delivery ) de Roscoe Fatty Arbuckle avec Eddie Cantor
Les ailes ( wings ) de William A. Wellman avec Richard Arlen
Lightning – de James C. McKay avec Robert Frazer
A racing Romeo – de Sam Wood avec Harold Red Grange
Pretty clothes – de Phil Rosen avec Johnnie Walker
Little Mickey Grogan – de James Leo Meehan avec Frankie Darro
The night flyer – de Walter Lang avec William Boyd
The count of ten – de James Flood avec Charles Ray
1928The big hop – de James W. Horne avec Buck Jones
Black butterflies / Butterflies – de James W. Horne avec George Periolat
Les forçats de la nuit ( the toilers ) de Reginald Barker avec Douglas Fairbanks Jr.
The power of the press – de Frank Capra avec Mildred Harris
Some mother’s boy – de Duke Worne avec Jason Robards Sr.
1929The college coquette – de George Archainbaud avec William Collier Jr.
1930Rough waters – de John Daumery avec Lane Chandler
CM The voice of Hollywood No. 12 – de ? avec Lloyd Hamilton
    Seulement apparition
1931Sheer luck – de Bruce M. Mitchell avec Reed Howes
1941 CM Meet the stars #2: Baby stars – de Harriet Parsons avec John Brahm
    Seulement apparition
Fiche créée le 18 février 2015 | Modifiée le 18 décembre 2018 | Cette fiche a été vue 2401 fois
PREVIOUSEsther Ralston || Jobyna Ralston || Vera RalstonNEXT