CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Libertad Lamarque
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

John Belushi



Date et Lieu de naissance : 24 janvier 1949 (Chicago, Illinois, USA)
Date et Lieu de décès : 5 mars 1982 (West Hollywood, Californie, USA)
Nom Réel : John Adam Belushi

ACTEUR
Image
1977 American collège (animal house) de John Landis avec Karen Allen, Tom Hulce & Kevin Bacon
Image
1979 1941 – de Steven Spielberg avec Dan Aykroyd, Treat Williams, Nancy Allen & Toshiro Mifune
Image
1979 Les Blues Brothers (the Blues Brothers) de John Landis avec Dan Aykroyd, James Brown & Carrie Fisher
Image
1981 Les voisins (neighbors) de John G. Avildsen avec Dan Aykroyd, Kathryn Walker & Cathy Moriaty

Issu d’une famille d’immigrants albanais, John Belushi est né le 24 janvier 1949 à Humboldt Park, secteur communautaire de Chicago. Ses parents, Adam et Agnes Belushi, sont propriétaires d’un petit restaurant; il a une sœur, Marian, et deux frères, Billy et Jim, le futur acteur Jim Belushi. Il grandit à Wheaton, à une quarantaine de kilomètres à l’ouest de Chicago, où les Belushi ont déménagé quand le petit John avait six ans. Etudiant à la «Wheaton Central High School», il se distingue comme capitaine de l’équipe de football américain de l’école et développe un intérêt croissant pour la scène après avoir participé à un spectacle scolaire. Encouragé par son professeur de théâtre, il décide de mettre de côté sa formation d’entraîneur de football afin de poursuivre une carrière d’acteur. C’est à cette époque qu’il rencontre sa future épouse Judith Jacklin avec qui il restera uni jusqu’à sa mort.

Après son diplôme en 1967, John Belushi se produit sur les planches de festivals d’été dans l’Indiana. Deux ans après, il intègre la troupe «Second City» de Chicago où il joue plusieurs spectacles comiques et fait la connaissance de Harold Ramis et Joe Flaherty. En 1972, il part à New York où il va se produire pendant dix mois dans la revue musicale off-Broadway «National Lampoon Lemmings» auprès de Chevy Chase et Christopher Guest. Un succès qui lui vaut de signer un contrat pour l’émission radiophonique très populaire «National Lampoon’s Radio Hour». En 1975, avec son humour agressif et imprévisible, il devient très vite célèbre quand il rejoint le show télévisé «Saturday night live», une émission de divertissement qui va lancer la carrière de bon nombre de comédiens, parmi lesquels : Dan Aykroyd, Chevy Chase, Bill Murray, Eddie Murphy, Mike Myers, Adam Sandler et Chris Rock.

Une telle notoriété attire les professionnels du cinéma. John Belushi se laisse tenter et reprend son personnage de John «Bluto» Blutarsky du «National Lampoon» pour le film «American college» (1977) réalisé par John Landis. Une comédie à petit budget qui va connaître un accueil favorable des critiques et être considéré comme l’un des dix meilleurs films de 1978, mais aussi, s’imposer comme l’une des productions les plus rentables de toute l’histoire du cinéma américain. John Belushi enchaîne avec des rôles secondaires dans le western «En route vers le Sud» (1977) de et avec Jack Nicholson et le drame «Old boyfriends» (1978) de Jean Tewkesburry. En 1979, Steven Spielberg lui offre le rôle principal de sa comédie «1941» et il retrouve Dan Aykroyd pour les «Blues Brothers» une adaptation de sketchs du «Saturday night live» qui va rencontrer un succès planétaire. Il est ensuite la tête d’affiche de deux comédies: «Continental divide» (1980) de Michael Apted et «Les voisins» (1981) de John G. Avildsen.

L’acteur acquiert une réputation de fêtard et abuse plus que de raison de drogues en tous genres. Début mars 1982, alors qu’il travaille sur un nouveau scénario, John Belushi prend quelques jours de détentes avec sa nouvelle petite amie Catherine Evelyn Smith et quelques copains, dont Robert De Niro et Robin Williams, à l’hôtel Château Marmont d’Hollywood. Le 5, il est retrouvé mort dans sa chambre, à l’âge de 33 ans. Le médecin légiste conclut à un décès accidentel par overdose suite à une injection d’un mélange de cocaïne et d’héroïne. Quelques années plus tard, Catherine Evelyn Smith purgera une peine de quinze mois de prison pour homicide involontaire en fournissant la dose fatale à John Belushi.

© Pascal DONALD

copyright
1974 DA Tarzoon, la honte de la jungle – de Picha & Boris Szulzinger
    Seulement voix dans la version anglaise
1977American collège ( animal house / National Lampoon’s animal house ) de John Landis avec Karen Allen
    + chansons
En route vers le sud ( goin’south ) de Jack Nicholson avec Mary Steenburgen
1978Old boyfriends – de Jean Tewkesburry avec Talia Shire
19791941 – de Steven Spielberg avec Lorraine Gary
Les Blues Brothers ( the Blues Brothers ) de John Landis avec Carrie Fisher
1980Continental divide – de Michael Apted avec Blair Brown
1981Les voisins ( neighbors ) de John G. Avildsen avec Dan Aykroyd
Fiche créée le 26 décembre 2011 | Modifiée le 16 septembre 2013 | Cette fiche a été vue 3040 fois
PREVIOUSCharles Belmont || John Belushi || Rémy BelvauxNEXT