CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Lynne Frederick
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

John Garfield



Date et Lieu de naissance : 4 mars 1913 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 21 mai 1952 (New York, New York, USA)
Nom Réel : Jacob Julius Garfinkle

ACTEUR

Jacob Julius Garfinkle naît le 4 mars 1913 dans les bas quartiers de l’est de New York. Orphelin de mère à l’âge de sept ans, son père tente de l’élever comme il peut. Le jeune Jacob passe finalement de pensionnats en pensionnats et fait même de la maison de correction. Tout jeune homme il découvre le théâtre et réussit au début des années trente, à suivre les cours de Maria Ospenskaya.

En 1936, John Garfield débute à Broadway où il devient rapidement tête d’affiche. L’auteur Clifford Odets l’engage, deux ans plus tard, pour jouer sa pièce «Awake and sing». La même année, sous le pseudonyme de John Garfield, il interprète son premier rôle à l’écran dans «Rêves de jeunesse» de Michael Curtiz. Pour son coup d’essai c’est un coup de maître, car à peine âgé de vingt cinq et pour sa première apparition cinématographique il fait partie des nommés pour l’Oscar du meilleur second rôle masculin. En 1939, sa prestation dans le film de Busby Berkeley «Je suis un criminel» avec Ann Sheridan, lui vaut d’être reconnu comme une des nouvelles stars de l’écran. Cette année-là, il est le général mexicain Porfirio Diaz dans «Juarez» de William Dieterle, avec Paul Muni dans le rôle titre, tandis que Bette Davis est l’impératrice Charlotte, épouse de Maximilien de Habsbourg, interprété par Brian Aherne.

Dans les années quarante, John Garfield devenu la plus grande vedette de la Warner Bros est cependant «prêté» quelquefois à la MGM. On le voit dans: «Le vaisseau fantôme» (1941) avec Ida Lupino, «Totilla Flat» (1942) d’après le célèbre roman de John Steinbeck, avec Hedy Lamarr. Il participe à l’effort de guerre des Etats-Unis en apparaissant dans «Air Force» (1943), «Destination Tokyo» (1943) avec Gary Grant et «Pride of the Marines» (1945) avec Eleanor Parker. Dans «Humoresque» (1946) de Jean Negulesco, il campe un jeune violoniste face à Joan Crawford, en jeune femme caractérielle de la haute société. Il est, toujours en 1946, John Chambers dans le désormais film culte «Le facteur sonne toujours deux fois» avec Lana Turner; et travaille avec Elia Kazan pour «Le mur invisible». En 1947, son interprétation du boxeur Charlie Davis dans «Sang et or», avec Lilli Palmer, lui vaut une nomination comme meilleur acteur aux Oscars. Mais la statuette sera finalement décernée à Ronald Colman.

Mais le monde rentre dans un contexte de la guerre froide particulièrement tendu avec une Union Soviétique qui expérimente l’arme nucléaire, la prise de pouvoir en Chine de Mao et la guerre de Corée, les Etats-Unis, sous l’impulsion du sénateur du Wisconsin Joseph McCarthy, s’imaginent être menacés par une conspiration communiste. En 1951, alors que John Garfield vient de terminer «Menace dans la nuit», sous la direction de John Berry, il est accusé, par la commission sénatoriale d’investigation, d’avoir signé une pétition en faveur des dix personnalités inscrites sur une liste noire. Il est interrogé mais refuse de donner le moindre nom. Bien que non communiste, il ne peut cependant pas nier ses sympathies pour les plus défavorisés et les meurtris de la vie. Il sait d’où il vient et de quoi il parle.

La chasse aux sorcières finit par avoir raison de lui. Banni des studios, John Garfield sombre dans l’alcoolisme. Il décède prématurément le 21 mai 1952, victime d’une crise cardiaque. Malgré les calomnies et les humiliations, il va néanmoins devenir une figure légendaire du cinéma hollywoodien.

© Philippe PELLETIER

copyright
1938Rêves de jeunesse ( four daughters ) de Michael Curtiz avec Priscilla Lane
Blackwell’s Island – de William McGann avec Rosemary Lane
Je suis un criminel ( they made me a criminal / I became a criminal / they made me a fugitive) de Busby Berkeley vec Ann Sheridan
CM Swingtime in the movies – de Crane Wilbur avec Kathryn Kane
    Seulement apparition
1939Juarez – de William Dieterle avec Bette Davis
Filles courageuses (daughters courageous / American family / family affair / family reunion ) de Michael Curtiz avec Lola Lane
Quatre jeunes femmes / Quatre épouses / Rêves d’été ( four wives ) de Michael Curtiz avec Gale Page
Jeunesse triomphante ( dust be my destiny ) de Lewis Seiler avec Alan Hale
Le château de l’angoisse ( castle on the Hudson / years without days ) de Anatole Litvak avec Burgess Meredith
1940L’école du mariage ( Saturday’s children ) de Vincent Sherman avec Anne Shirley
Flowing gold – de Alfred E. Green avec Frances Farmer
East of the river / Mama Raviola – de Alfred E. Green avec Brenda Marshall
Out of the fog – de Anatole Litvak avec Thomas Mitchell
CM Meet the stars #1: Chinese Garden Festival – de Harriet Parsons avec William Bakewell
    Seulement apparition
1941Le vaisseau fantôme ( the sea wolf ) de Michael Curtiz avec Ida Lupino
Dangerous they live – de Robert Florey avec Nancy Coleman
CM Breakdowns of 1941 – de ? avec Bette Davis
    Seulement apparition
1942Tortilla flat – de Victor Fleming avec Hedy Lamarr
1943Air force – de Howard Hawks avec Arthur Kennedy
Remerciez votre bonne étoile ( thanks your lucky stars ) de David Butler avec Errol Flynn
    Seulement apparition
L’espion d’Hitler / Nid d’espions ( the fallen sparrow ) de Richard Wallace avec Maureen O’Hara
Destination Tokyo – de Delmer Daves avec Cary Grant
DO Show business at war / The march of time volume IX, issue 10 – de Louis de Rochemont avec Darryl F. Zanuck
    Seulement apparition
1944Entre deux mondes ( between two worlds ) de Delmer Daves avec Eleanor Parker
Hollywood canteen – de Delmer Daves avec Faye Emerson
    Seulement apparition
1945L’orgueil des marines / La nuit sans fin ( pride of the marines / forever in love ) de Delmer Daves avec Ann Doran
The horn blows at midnight – de Raoul Walsh avec Alexis Smith
1946Humoresque – de Jean Negulesco avec Joan Crawford
Le facteur sonne toujours deux fois ( the postman always rings twice ) de Tay Garnett avec Lana Turner
Meurtre au port ( nobody lives forever ) de Jean Negulesco avec Geraldine Fitzgerald
CM Screen snapshot : The Skolsky party – de Ralph Staub avec Jeff Donnell
    Seulement apparition
1947Sang et or ( body and soul / an affair of the heart ) de Robert Rossen avec Lilli Palmer
Le mur invisible ( gentleman’s agreement ) de Elia Kazan avec Dorothy McGuire
Femme ou maîtresse ( Daisy Kenyon ) de Otto Preminger avec Henry Fonda
    Seulement apparition
CM Screen snapshots : Out-of-this-world series – de Ralph Staub avec Joe E. Brown
    Seulement apparition
1948Le numéro fatal / L’enfer de la corruption ( force of evil / the mumbers racket / the story of Tucker’s people ) de Abraham Polonsky avec Marie Windsor
Les années difficiles ( anni difficili ) de Luigi Zampa avec Milly Vitale
    Seulement narration de la version américaine
Les insurgés ( we were strangers ) de John Huston avec Jennifer Jones
L’ange de la haine ( Jigsaw / Gun Moll ) de Fletcher Markle avec Jean Wallace
    Seulement apparition
1949La belle de Paris ( under my skin ) de Jean Negulesco avec Micheline Presle
1950Trafic en haute mer ( the breaking point ) de Michael Curtiz avec Patricia Neal
1951Menace dans la nuit ( he ran all the way ) de John Berry avec Shelley Winters
    + production – Non crédité
Fiche créée le 30 juin 2006 | Modifiée le 10 avril 2016 | Cette fiche a été vue 7262 fois
PREVIOUSAva Gardner || John Garfield || Beverly GarlandNEXT