CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de José Leitão de Barros
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

John Huston



Date et Lieu de naissance : 5 août 1906 (Nevada, Missouri, USA)
Date et Lieu de décès : 28 août 1987 (Middletown, Rhode Island, USA)
Nom Réel : John Marcellus Huston

REALISATEUR

Fils de Walter Huston, futur comédien et de Rhea Gore journaliste, John Huston naît le 5 août 1906, à Nevada, petite ville du Missouri, qui d’après la légende, aurait été gagnée au poker par son grand-père. De constitution chétive, il passe une partie de son enfance dans des sanatoriums. Entre deux séjours, confié à la garde de sa mère, il parcourt le pays au grès des enquêtes journalistiques de celle-ci. À quatorze ans, il quitte l’école. Devenu très sportif, il se fait même boxeur et remporte plusieurs championnats.

À la fin des années vingt, John Huston a un avant goût du cinéma en apparaissant dans des films de son ami William Wyler. En 1930, il est engagé par Universal pour écrire les dialogues de «La tourmente», un western de Wyler avec Lupe Velez. Tout au long de la décennie, il participe aux scénarii d’une dizaine de films, écrivant ainsi pour William Wyler, Robert Florey, Anatole Litvak, William Dieterle et Raoul Walsh entre autres. Son travail de scénariste est récompensé par deux nominations aux Oscars. En 1941, il passe à la réalisation avec «Le faucon maltais», chef-d’œuvre du film noir, adapté d’un roman de Dashiell Hammett paru en 1929 qui narre les aventures du détective Sam Spade, interprété par Humphrey Bogart, à la recherche d’une mystérieuse statuette. L’année suivante, il dirige Bette Davis et Olivia de Havilland dans «L’amour n’est pas un jeu» et une nouvelle fois Bogart dans «Griffes jaunes».

Durant la seconde guerre mondiale, John Huston réalise plusieurs documentaires. En 1944, il se retrouve en Italie où il suit la progression héroïque d’un régiment de l’infanterie américaine: «The battle of San Pietro» (1945). En 1946 il porte avec «Let there be light» un regard qui dérange sur les soldats dans les hôpitaux militaires. Le film, interdit de diffusion par le ministère de la guerre, ne pourra sortir qu’en 1960. De retour à Hollywwod, le cinéaste réalise un projet qui lui tient à cœur depuis plusieurs années, «Le trésor de la Sierra Madre», un film sur les aventures de chercheurs d’or au Mexique, tiré de l’œuvre de B. Traven, avec Humphrey Bogart, Walter Huston et Tim Holt dans les rôles principaux. Le succès est énorme et permet au cinéaste de remporter deux Oscars pour la réalisation et le scénario. Par la suite, John Huston réalise encore une trentaine de longs métrages récompensés par plusieurs prix internationaux. Parmi les plus marquants, nous pouvons citer: «Key Largo» (1948) avec le couple Lauren Bacall - Humphrey Bogart mais aussi Edward G. Robinson; «Quand la ville dort» (1960) avec Sterling Hayden et Marilyn Monroe débutante; «Moby Dick» (1956) adapté d’Herman Melville, avec Gregory Peck; «Les racines du ciel» (1958) avec Errol Flynn, Tyrone Power et Orson Welles et «Les désaxés» (1961) avec Marilyn Monroe, Clark Gable et Montgomery Clift.

La fin de carrière de cet artiste génial est marquée par ses interprétations dans des films de qualité variable, avec notamment le rôle d’un père incestueux dans «Chinatown» (1976) de Roman Polanski. John Huston tourne encore deux excellentes réalisations: «L’honneur des Prizzi» (1985) avec Jack Nicholson, Kathleen Turner et «Les gens de Dublin» (1986) avec sa fille Anjelica Huston en tête d’affiche. Cet homme aux talents multiples, cavalier hors pair, boxeur, scénariste, peintre, réalisateur, écrivain… mais aussi un peu trop porté sur la bouteille, meurt le 28 août 1987, à Middletown dans le Rhode Island, emporté par une ultime crise d’emphysème.

© Philippe PELLETIER

copyright
1928L’école du courage ( the shakedown ) de William Wyler avec James Murray
    Seulement apparition
1929Les héros de l’enfer ( hell’s heroes ) de William Wyler avec Charles Bickford
    Seulement apparition
CM Two americans – de Joseph Santley avec Walter Huston
    Seulement apparition
1930La tourmente / Orage ( the storm ) de William Wyler avec Lupe Velez
    Seulement apparition, dialogues & scénario
1931A house divided – de William Wyler avec Marjorie Main
    Seulement scénario
1932Le crime de la rue Morgue ( murders in the rue Morgue ) de Robert Florey avec Bela Lugosi
    Seulement dialogues additionnels
Les mousquetaires de l’Ouest ( law and order / Gun A’Blazing ) de Edward L. Cahn avec Harry Carey
    Seulement adaptation, dialogues & scénario
1934Le mannequin de Paris ( it happened in Paris ) de Carol Reed & Robert Wyler avec John Loder
    Seulement scénario
1935Death drives through – de Edward L. Cahn avec Chili Bouchier
    Seulement sujet & scénario
1938L’insoumise ( Jezebel ) de William Wyler avec Bette Davis
    Seulement scénario
Le mystérieux docteur Clitterhouse ( the amazing Dr. Clitterhouse ) de Anatole Litvak avec Claire Trevor
    Seulement scénario
1939Les hauts de Hurlevent ( Wuthering Heights ) de William Wyler avec Laurence Olivier
    Seulement scénario – Non crédité
Juarez – de William Dieterle avec Paul Muni
    Seulement scénario
1940La balle magique du docteur Ehrlich ( Dr. Ehrlich’s magic bullet / the story of Dr. Ehrlich’s magic bullet ) de William Dieterle avec Ruth Gordon
    Seulement scénario
1941Sergent York ( sergeant York ) de Howard Hawks avec Gary Cooper
    Seulement scénario
La grande évasion ( high sierra ) de Raoul Walsh avec Ida Lupino
    Seulement scénario
Le faucon Maltais ( the maltese falcon ) de John Huston avec Humphrey Bogart
    + scénario
1942L’amour n’est pas un jeu ( in this our life ) de John Huston avec Olivia de Havilland
Griffes jaunes ( across the Pacific ) de John Huston avec Mary Astor
CM Winning your wings – de John Huston1943 o DO Report from the Aleutians – de John Huston avec Milton Ashkin
    + scénario & montage – Non crédité, voix & narration
1944Eaux dormantes ( dark waters ) de André De Toth avec Merle Oberon
    Seulement scénario – Non Crédité
DO Victoire de Tunisie ( tunisian victory ) de Frank Capra, Hugh Stewart & John Huston
1945Trois étrangers ( three strangers ) de Jean Negulesco avec Geraldine Fitzgerald
    Seulement scénario
DO La bataille de San Pietro ( the battle of San Pietro / San Pietro ) de John Huston avec Mark W. Clark
    + scénario, narration, directeur de la photographie & production
DO Know your enemy : Japan – de Frank Capra
    Seulement scénario & narration
1946Le criminel ( the stranger ) de Orson Welles avec Loretta Young
    Seulement scénario – Non Crédité
Les tueurs ( the killers / a man alone ) de Robert Siodmak avec Burt Lancaster
    Seulement scénario – Non Crédité
DO Let there be light – de John Huston
    + scénario
1947Le trésor de la Sierra Madre ( the treasure of the Sierra Madre ) de John Huston avec Walter Huston
    + scénario & apparition
    Oscar du meilleur réalisateur, USA

    Oscar du meilleur scénario, USA

    Golden Globe du meilleur réalisateur de cinéma, USA

    Prix NBR du meilleur scénario par la National Board of Review, USA

    Prix NYFCC du meilleur réalisateur par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA

    Prix WGA Screen du meilleur scénario de western américan par la Guilde des scénaristes américains, USA
1948Key Largo – de John Huston avec Edward G. Robinson
    + scénario
1949Les insurgés ( we were strangers ) de John Huston avec Jennifer Jones
    + scénario
Quand la ville dort ( the asphalt jungle ) de John Huston avec Sterling Hayden
    + scénario
    Prix NBR du meilleur réalisateur par la National Board of Review, USA
1950La charge victorieuse ( the red badge of courage ) de John Huston avec Audie Murphy
    + scénario
1951L’odyssée de l’African Queen / La Reine Africaine ( the African Queen ) de John Huston avec Katharine Hepburn
    + adaptation & scénario
1952Moulin Rouge – de John Huston avec José Ferrer
    + production & scénario
    Lion d’Or au festival du cinéma de Venise, Italie
1953Mort au diable / Plus fort que le diable ( beat the devil ) de John Huston avec Gina Lollobrigida
    + production
1954 CM Screen snapshot : Hula from Hollywood – de Ralph Staub avec Georgia Carroll
    Seulement apparition
1956Moby Dick – de John Huston avec Gregory Peck
    + scénario & création du style de la couleur & production
    Ruban d’Argent du meilleur réalisateur d’un film étranger par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

    Prix NBR du meilleur réalisateur par la National Board of Review, USA

    Prix NYFCC du meilleur réalisateur par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA
1957Dieu seul le sait / La chair et l’esprit ( heaven knows, Mr. Allison ) de John Huston avec Robert Mitchum
    + scénario
L’adieu aux armes ( a farewell to arms ) de Charles Vidor avec Rock Hudson
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
1958Le barbare et la geisha ( the barbarian and the geisha / the Townsend Harris story ) de John Huston avec John Wayne
Les racines du ciel ( the roots of heaven ) de John Huston avec Errol Flynn
1959Le vent de la plaine ( the unforgiven ) de John Huston avec Burt Lancaster
1961Les désaxés ( the misfits ) de John Huston avec Marilyn Monroe
1962Freud, passions secrètes ( Freud / Freud : The secret passion ) de John Huston avec Montgomery Clift
    + voix & narration
1963Le dernier de la liste ( the list of Adrian Messenger ) de John Huston avec Tony Curtis
    + apparition
Le cardinal ( the cardinal ) de Otto Preminger avec Romy Schneider
    Seulement interprétation
    Golden Globe du meilleur second rôle masculin, USA
1964La nuit de l’iguane ( the night of the iguana ) de John Huston avec Ava Gardner
    + scénario
CM On the trail of the iguana – de Ross Lowell avec Richard Burton
    Seulement apparition
DO The legend of Marilyn Monroe – de Terry Sanders
    Seulement narration
1965La bible ( la bibbia / the bible / the bible… in the beginning ) de John Huston avec Stephen Boyd
    + interprétation
    David du meilleur réalisateur éranger, Italie
1966Casino Royale ( Charles K. Feldman’s Casino Royale ) de John Huston, Ken Hughes, Robert Parrish, Val Guest & Joe McGrath avec Ursula Andress
    + interprétation
1967Reflets dans un œil d’or ( reflections in a golden eye ) de John Huston avec Elizabeth Taylor
    + production
1968Candy – de Christian Marquand avec Marlon Brando
    Seulement interprétation
Davey des grands chemins ( sinful Davey ) de John Huston avec John Hurt
Le divin marquis ( de Sade / das ausschweifende leben des marquis de Sade / die liebesabenteuer des marquis S. ) de Cy Enfield avec Lilli Palmer
    Seulement interprétation
DO Rocky Road to Dublin – de Peter Lennon avec Sean O’Faoláin
    Seulement apparition
1969Promenade avec l’amour et la mort ( a walk with love and death ) de John Huston avec Anthony Higgins
    + interprétation
La lettre du Kremlin ( the Kremlin letter ) de John Huston avec Bibi Andersson
    + interprétation, production & scénario
Les dynamiteros ( la spina dorsale del diavolo / the deserter ) de Burt Kennedy & Niksa Fulgosi avec Chuck Connors
    Seulement interprétation
CM Ride this way Grey Horse – de Paul Joyce avec Assi Dayan
    Seulement apparition
1970Myra Breckinridge ( Gore Vidal’s Myra Breckinridge ) de Michael Sarne avec Mae West
    Seulement interprétation
Les complices de la dernière chance ( the last run ) de Richard Fleischer avec George C. Scott
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
The bridge in the jungle – de Pancho Kohner avec Katy Jurado
    Seulement interprétation
1971Juge et hors-la-loi ( the life and times of judge Roy Bean ) de John Huston avec Paul Newman
    + interprétation
Man in the wilderness – de Richard C. Sarafian avec Richard Harris
    Seulement interprétation
1972The other side of the wind – de Orson Welles avec Orson Welles
    Seulement interprétation
La dernière chance ( Fat City ) de John Huston avec Jeff Bridges
    + production
1973Le piège ( the Mackintosh man ) de John Huston avec Paul Newman
La bataille de la planète des singes ( battle for the planet of the apes / colonization of the planet of the apes ) de Jack Lee Thompson avec Roddy McDowall
    Seulement interprétation
Chinatown – de Roman Polanski avec Faye Dunaway
    Seulement interprétation
1974L’homme qui voulut être roi ( the man who would be king / Rudyard Kipling’s the man who would be king ) de John Huston avec Sean Connery
    + scénario
1975L’évadé ( breakout ) de Tom Gries avec Jill Ireland
    Seulement interprétation
Le lion et le vent ( the wind and the lion ) de John Milius avec Candice Bergen
    Seulement interprétation
1976 CM Independence – de John Huston avec Anne Jackson
Tentacules ( tentacoli / tentacles ) de Olivio G. Assonitis avec Shelley Winters
    Seulement interprétation
1977La grande bataille ( il grande attaco / la battaglia di Mareth / battle force / the great battle ) de Umberto Lenzi avec Henry Fonda
    Seulement interprétation
Angela ( Angela – Il suo unico peccato era l’amore... il suo unico amore ) de Boris Sagal avec Sophia Loren
    Seulement interprétation
Qui a tué le président ? ( winter kills ) de William Richert avec Anthony Perkins
    Seulement interprétation
Le mystère du triangle des Bermudes ( il triangolo delle Bermude / the Bermuda triangle / devil’s triangle of Bermuda / the secret of the Bermuda triangle / el triángulo diabólico de las Bermudas ) de René Cardona Jr. avec Marina Vlady
    Seulement interprétation
1978Avec les compliments de Charlie / À toi de jouer, Charlie ! ( love and bullets ) de Stuart Rosenberg avec Charles Bronson
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
Le visiteur maléfique / Le visiteur ( stridulum / the visitor / il visitatore ) de Giulio Paradise avec Mel Ferrer
    Seulement interprétation
1979Nom de code : Jaguar ( Jaguar lives ! / el felino ) de Ernest Pintoff avec Capucine
    Seulement interprétation
Le malin ( wise blood / John Huston’s wise blood ) de John Huston avec Brad Dourif
    + interprétation
1980Phobia – de John Huston avec Paul Michael Glaser
Folie dangereuse ( head on / fatal attraction / deadly passion ) de Michael Grant avec Sally Kellerman
    Seulement interprétation
DO Agee – de Ross Spears avec Mia Agee
    Seulement apparition
1981À nous la victoire ( escape to victory / victory ) de John Huston avec Sylvester Stallone
Rue de la Sardine ( Cannery Row / John Steinbeck’s Cannery Row ) de David S. Ward avec Debra Winger
    Seulement narration
1982Annie – de John Huston avec Albert Finney
Lovesick – de Marshall Brickman avec Alec Guinness
    Seulement interprétation
1983A minor miracle / Young giants – de Terrell Tannen & Raoul Lomas avec Pamela McKee
    Seulement interprétation
1984Au-dessous du volcan ( under the volcano ) de John Huston avec Jacqueline Bisset
DO Notes from under the vulcano – de Gary Conklin avec Anthony Andrews
    Seulement apparition
DO Observations under the vulcano – de Christian Blackwood avec Albert Finney
    Seulement apparition
1985L’honneur des Prizzi ( Prizzi’s honor ) de John Huston avec Kathleen Turner
    Prix BSFC du meilleur réalisateur par la société des critiques de cinéma de Boston, USA

    Golden Globe du meilleur réalisateur de cinéma, USA

    Prix NSFC du meilleur réalisateur par la société nationale des critiques de cinéma, USA

    Prix NYFCC du meilleur réalisateur par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA

DO Herman Melville : Damned in paradise – de
    Seulement voix & narration
DO George Stevens : A filmmaker’s journey – de George Stevens Jr. avec Frank Capra
    Seulement apparition
DA Taran et le chaudron magique ( the black cauldron / Taran and the magic cauldron ) de Ted Berman & Richard Rich
    Seulement voix & narration
DO Directed by William Wyler – de Aviva Slesin avec Charlton Heston
    Seulement apparition
1986Les gens de Dublin ( the dead ) de John Huston avec Anjelica Huston
    Bodil du meilleur film non-européen, Danemark

    Prix de la critique du meilleur film étranger par le syndicat français de la critique du cinéma, France

    Prix Independent Spirit du meilleur réalisateur aux Independent Spirit Awards, USA

    Prix ALFS du réalisateur de l’année par le cercle des critiques de cinéma de Londres, Grande-Bretagne

    Prix Spécial au festival international du cinéma de Tokyo, Japon

DO John Huston and the Dubliners – de Lilyan Sievernich avec Tony Huston
    Seulement apparition
Momo – de Johannes Schaaf avec Mario Adorf
    Seulement interprétation
1987Mr. North – de Danny Huston avec Lauren Bacall
    Seulement producteur exécutif & scénario
DO A linguagem de Orson Welles – de Rogério Sganzerla avec Edmar Morel
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Prix Laurel pour sa carrière de scénariste de cinéma par la Guilde des scénaristes américains, USA ( 1964 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par l’association des critiques de cinéma de Los Angeles, USA ( 1979 )

    Gala Tribute par le Film Society of Lincoln Center, USA ( 1980 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par la guilde des réalisateurs américains, USA ( 1983 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par l’American Film Institut, USA ( 1983 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par la National Board of Review, USA ( 1984 )

    Lion d’Or pour sa carrière au festival du cinéma de Venise, Italie (1985 )
Fiche créée le 28 janvier 2007 | Modifiée le 11 novembre 2016 | Cette fiche a été vue 11494 fois
PREVIOUSRuth Hussey || John Huston || Walter HustonNEXT