CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Germaine Dulac
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

John Mills



Date et Lieu de naissance : 22 février 1908 (North Elmham, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 23 avril 2005 (Denham, Royaume-Uni)
Nom Réel : John Lewis Ernest Watts Mills

ACTEUR

Fils d’un père professeur de mathématiques et d’une mère directrice financière d’un théâtre, John Lewis Ernest Watts Mills voit le jour le 22 février 1908, dans l’enceinte du Collège Naval de Watts, à North Elmham, dans le Norfolk, en Grande-Bretagne. Après avoir effectué des études de droit et exercé de brèves fonctions en tant que clerc chez un céréalier, il s’oriente vers le théâtre, plus en accord avec sa personnalité. C’est à Londres qu’il fait ses débuts, dans la comédie musicale «The five o’clock revue».

Au cours d’une tournée théâtrale à travers le monde, il fait la connaissance, en Asie du Sud-Est, du dramaturge Noel Coward qui le recommande auprès de quelques uns de ses amis cinéastes. Ainsi, John Mills entame sa carrière cinématographique sous la coupe de Albert de Courville dans «The midshipmaid», et de Bernard Vorhaus dans «The ghost camera». Les films suivants ne présentent que peu d’intérêt, mais ils lui permettent de se forger une solide formation de comédien. Notons, cependant, deux rôles importants: celui d’Albert Brown le marin héroïque dans «Brown on resolution» (1935) de Walter Forde et celui de Lord Guilford Dudley dans «Lady Jane Grey» (1936) de Robert Stevenson.

Dans les années quarante, John Mills décroche des rôles importants dans plusieurs grosses productions. Il incarne notamment le matelot Shorty Blake dans «Ceux qui servent la mer» (1942), dirigé par David Lean et son ami Noel Coward; et le Capitaine Freddie Taylor dans «Plongée à l’aube» (1943) de Anthony Asquith. Puis, il retrouve David Lean pour «Heureux mortels» (1943) et pour «Les grandes espérances» (1945), films qui l’imposent définitivement en vedette de premier plan. En 1941, il divorce de sa première femme, Aileen Raymond, pour épouser la comédienne Mary Hayley Bell. De cette union naîtront trois enfants: Juliet, Hayley et Jonathan et le couple resta très uni jusqu’au décès de John.

Au cours des années suivantes, John Mills campe des héros valeureux dans plusieurs films de guerre, genre très prisé par le public de l’époque. En 1960, pour son interprétation du Lieutenant-Colonel Basil Barrow dans «Les fanfares de la gloire», aux côtés de Alec Guinness, il remporte une Coupe Volpi bien méritée au Festival de Venise. En 1966, il décroche un autre prix au Festival de San Sebastián pour son rôle de père de famille dans «Chaque chose en son temps» de Roy Boulting, où il donne la réplique à sa propre fille Hayley. La consécration arrive en 1970, et une nouvelle fois sous la direction de David Lean, avec sa magistrale interprétation de Michael, l’idiot édenté dans «La fille de Ryan» auprès de Sarah Miles et Robert Mitchum. Il gagne haut-la-main l’Oscar et le Golden Globe du meilleur acteur de composition. Entre temps, il s’essaye à la réalisation avec «Sky West and croocked» (1965), un drame sur une enfant mentalement retardée incarnée par sa fille Hayley. Le film est un échec, malgré des qualités certaines et les louanges de la critique. L’experience ne sera jamais renouvelée.

Par la suite, John Mills s’éloigne progressivement des plateaux de cinéma ne revenant devant les caméras que pour composer quelques rôles secondaires dans des productions ambitieuses, et ce, jusqu’au début du XXIème siècle. Après une série de malaises respiratoires, il meurt le 23 avril 2005, dans sa résidence de Denham dans le Buckinghamshire, entouré par sa famille.

© Philippe PELLETIER

copyright
1932The midshipmaid / Midshipmaid gob – de Albert de Courville avec Jessie Matthews
The ghost camera – de Bernard Vorhaus avec Ida Lupino
1933Those were the days – de Thomas Bentley avec Angela Baddeley
The first offense / Bad blood / The first offence – de Herbert Mason avec Lilli Palmer
Britannia of Billingsgate – de Sinclair Hill avec Violet Loraine
1934The River Wolves – de George Pearson avec Helga Moray
A political party – de Norman Lee avec Enid Stamp-Taylor
The lash – de Henry Edwards avec Lyn Harding
Doctor’s orders – de Norman Lee avec Marguerite Allan
Blind justice – de Bernard Vorhaus avec Geraldine Fitzgerald
1935Royal cavalcade / Regal cavalcade – de Thomas Bentley, Herbert Brenon, W.P. Kellino, Norman Lee, Walter Summers & Marcel Varnel avec Hermione Baddeley
Brown on resolution / Born for glory / Forever England – de Walter Forde avec Betty Balfour
Charing Cross Road – de Albert de Courville avec June Clyde
Car of dreams – de Graham Cutts & Austin Melford avec Grete Mosheim
1936Marie Tudor / Lady Jane Grey ( Tudor Rose / nine days a queen ) de Robert Stevenson avec Nova Pilbeam
Au service de sa majesté ( O.H.M.S. / your in the army now ) de Raoul Walsh avec Anna Lee
1937The green cockatoo / Four dark hours / Race gang – de William Cameron Menzies avec Robert Newton
1939Au revoir monsieur Chips ( goodbye, Mr. Chips ) de Sam Wood avec Greer Garson
1940Old Bill and son – de Ian Dalrymple avec Mary Clare
CM All hands – de ? avec Gertrude Musgrove
Old Bill and son – de Ian Dalrymple avec Janine Darcey
1941Cottage à louer ( cottage to let / bombsight stolen ) de Anthony Asquith avec Michael Wilding
The big blockade – de Charles Frend avec Leslie Banks
1942The black sheep of Whitehall – de Basil Dearden & Will Hay avec Basil Sydney
Le jeune monsieur Pitt ( the young Mr. Pitt ) de Carol Reed avec Robert Donat
Ceux qui servent la mer ( in which we serve ) de David Lean & Noel Coward avec Noel Coward
1943Plongée à l’aube ( we dive at dawn ) de Anthony Asquith avec Eric Portman
Heureux mortels ( this happy breed ) de David Lean avec Celia Johnson
CM Victory wedding – de Jessie Matthews avec Dulcie Gray
CM The sky’s the limit – de Albert Cavalcanti avec Michael Rennie
    Seulement apparition
1944Un soir de rixe ( Waterloo Road ) de Sidney Gilliat avec Stewart Granger
Vers les étoiles / Le chemin des étoiles ( the way to the stars / Johnny in the clouds ) de Anthony Asquith avec Rosamund John
CM Information please – de ? avec Anton Walbrook
1945Les grandes espérances ( great expectations ) de David Lean avec Alec Guinness
DO Total war in Britain – de Paul Rotha
    Seulement voix & narration
1946 DO Land of promise – de Paul Rotha
    Seulement apparition
So well remembered – de Edward Dmytryk avec Martha Scott
1947L’homme d’octobre ( the october man ) de Roy Ward Baker avec Joan Greenwood
1948L’épopée du capitaine Scott / L’aventure sans retour ( Scott of the Antartic ) de Charles Frend avec Diana Churchill
Monsieur Polly ( the history of Mr. Polly ) de Anthony Pelissier avec Betty Ann Davis
    + production
1949La nuit recommence à l’aube ( morning departure / operation disaster ) de Roy Ward Baker avec Nigel Patrick
1950The rocking horse winner – de Anthony Pelissier avec John Howard Davies
    + production
1951Un si noble tueur ( the gentle gunman ) de Basil Dearden avec Elizabeth Sellars
1952Le secret de Tom Denning / L’assassin revient toujours ( Mr. Denning drives north ) de Anthony Kimmins avec Phyllis Calvert
L’heure de la revanche ( the long memory ) de Robert Hamer avec John McCallum
1953Chaussure à son pied ( Hobson’s choice ) de David Lean avec Charles Laughton
1954Vivre un grand amour ( the end of the affair ) de Edward Dmytryk avec Deborah Kerr
Ceux de Colditz / Les indomptables de Colditz / La grande évasion ( the Colditz story ) de Guy Hamilton avec Ian Carmichael
1955Escapade – de Richard Leacock avec Alastair Sim
Opération Tirpitz ( above us the waves ) de Ralph Thomas avec John Gregson
Le collège endiablé / Les enfants du jazz ( it’s great to be young ) de Cyril Frankel avec Cecil Parker
1956Guerre et paix ( war and peace ) de King Vidor avec Audrey Hepburn
Le tour du monde en quatre-vingts jours ( around the world in eighty days ) de Michael Anderson avec Shirley MacLaine
Le bébé et le cuirassé ( the baby and the battleship ) de Jay Lewis avec Michael Horden
Traqué par Scotland Yard ( town on trial ) de John Guillermin avec Charles Coburn
1957Scotland Yard joue et gagne ( the vicious circle / the circle ) de Gerald Thomas avec Roland Culver
1958Dunkerque ( Dunkirk ) de Leslie Norman avec Bernard Lee
Contre-espionnage à Gibraltar / J’étais le sosie de Montgomery ( I was Monty’s double / hell, heaven or hoboken ) de John Guillermin avec Marius Goring
Le désert de la peur ( ice-cold in Alex / desert attack ) de Jack Lee Thompson avec Sylvia Syms
1959Les yeux du témoin ( Tiger Bay ) de Jack Lee Thompson avec Horst Buchholz
Les Robinson des mers du Sud ( Swiss family Robinson ) de Ken Annakin avec Dorothy McGuire
Chaque été l’amour renaît ( season of passion / the summer on the seventeenth doll )de Leslie Norman avec Anne Baxter
1960 Les fanfares de la gloire ( tunes of glory ) de Ronald Neame avec Kay Walsh
    Coupe Volpi du meilleur acteur au festival du cinéma de Venise, Italie

La fiancée de papa ( the parent trap ) de David Swift avec Maureen O’Hara
    Seulement apparition
Le cavalier noir / Le fléau de Quantana ( the singer not the song ) de Roy Ward Baker avec Mylène Demongeot
1961Flammes dans la rue ( flame in the streets ) de Roy Ward Baker avec Brenda De Banzie
Alerte sur le Valiant ( the Valiant ) de Roy Ward Baker avec Ettore Manni
1962La belle des îles ( Tiara Tahiti ) de Ted Kotcheff avec James Mason
1963Mystère sur la falaise ( the chalk children ) de Ronald Neame avec Felix Aylmer
1964L’aventure est au large ( the truth about spring ) de Richard Thorpe avec Harry Andrews
Opération Crossbow ( operation Crossbow / code name : Operation Crossbow / the great spy mission ) de Michael Anderson avec Sophia Loren
1965Un caïd ( king rat ) de Bryan Forbes avec George Segal
Sky West and croocked / Gypsy girl – de John Mills avec Laurence Naismith
    Seulement réalisation
1966Un mort en pleine forme / Le corbillard s’emballe ( the wrong box ) de Bryan Forbes avec Michael Caine
Chaque chose en son temps ( the family way ) de Roy Boulting avec Hayley Mills
    Prix du meilleur acteur au festival international du film de San Sebastián, Espagne
1967Cow-boys de la brousse / La chevauchée africaine ( Africa – Texas style ! / cowboy in Africa ) de Andrew Marton avec Hugh O’Brian
Chuka, le redoutable ( Chuka / Chuka : The gunfighter ) de Gordon Douglas avec Rod Taylor
1968Lady Hamilton / Les amours de Lady Hamilton ( Lady Hamilton – Zwischen schmach und liebe ) de Christian-Jaque avec Michèle Mercier
Le tueur frappe trois fois ( la morte non ha sesso ) de Massimo Dallamano avec Luciana Paluzzi
1969Oh ! que la guerre est jolie / Ah ! Dieu que la guerre est jolie ( oh ! what a lovely war ) de Richard Attenborough avec Laurence Olivier
Libre comme le vent ( run wild, run free / the white colt ) de Richard C. Sarafian avec Gordon Jackson
1970L’homme qui sortait du bagne ( Adam’s woman / return of the boomerang ) de Philip Leacock avec Beau Bridges
La fille de Ryan ( Ryan’s daughter ) de David Lean avec Robert Mitchum
    Oscar du meilleur second rôle masculin, USA

    Golden Globe du meilleur second rôle masculin de cinéma, USA

Dulcima – de Frank Nesbitt avec Carol White
1971Les griffes du lion ( young Winston ) de Richard Attenborough avec Anne Bancroft
1972Lady Caroline Lamb – de Robert Bolt avec Margaret Leighton
1973L’or noir de l’Oklahoma ( Oklahoma crude ) de Stanley Kramer avec Faye Dunaway
1975The human factor – de Edward Dmytryk avec George Kennedy
1976Trial by combat / Dirty knight’s work / Choice of weapons – de Kevin Connor avec Barbara Hershey
1977Le grand sommeil ( the big sleep ) de Michael Winner avec James Stewart
L’avocat du diable ( des teufels advokat / the devil’s advocate ) de Guy Green avec Stéphane Audran
1978Les trente-neuf marches ( the thirty-noine steps ) de Don Sharp avec Robert Powell
Quatermass ( the quatermass conclusion ) de Piers Haggard avec Barbara Kellerman
1979L’ultime attaque ( zulu dawn ) de Douglas Hickox avec Burt Lancaster
1981Gandhi – de Richard Attenborough avec Ben Kingsley
1982Sahara – de Andrew V. McLaglen avec Brooke Shields
1986Who’s that girl ? – de James Foley avec Madonna
DA When the wind blows – de Jimmy T. Murakami
    Seulement voix
1992The big freeze – de Eric Sykes avec Bob Hoskins
1993Deadly advice – de Mandie Fletcher avec Brenda Fricker
1995 Grave indiscrétion ( the grotesque / gentlemen don’t eat poets ) de John Paul Davidson avec Theresa Russell
1996 Hamlet ( William Shakespeare’s Hamlet ) de Kenneth Branagh avec Jack Lemmon
1997Bean ( Bean : The movie / Bean : The ultimate disaster movie ) de Mel Smith avec Rowan Atkinson
2002Bright young things – de Stephen Fry avec Stockard Channing
2005Lights2 – de Marcus Dillistone avec Olivia Dillistone
AUTRES PRIX :
      
    Prix Spécial aux Evening Standard British Film Awards, Grande-Bretagne ( 1980 )

    Prix Dilys Powell par le cercle des critiques de cinéma de Londres, Grande-Bretagne ( 1997 )

    Prix de l’Académie Fellowship aux British Academy Awards, Grande-Bretagne ( 2002 )
Fiche créée le 16 octobre 2005 | Modifiée le 5 août 2017 | Cette fiche a été vue 9011 fois
PREVIOUSCharles Millot || John Mills || Martin MilnerNEXT