CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Emilio Fernández
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jonathan Brandis



Date et Lieu de naissance : 13 avril 1976 (Danbury, Connecticut, USA)
Date et Lieu de décès : 12 novembre 2003 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Jonathan Gregory Brandis

ACTEUR
Image
1990 L’histoire sans fin II (the neverending story II: The next chapter) de George Miller avec Alexandra Johnes
Image
1992 Sidekicks – de Aaron Norris avec Chuck Norris, Beau Bridges, Julia Nickson, Joe Piscopo & Mako
Image
2001 Mission évasion (Hart’s war) de Gregory Hoblit avec Bruce Willis, Colin Farrell & Terrence Howard
Image
2003 Puerto Vallarta squeeze – de Arthur Allan Seidelman avec Scott Glenn, Harvey Keitel & Craig Wasson

Fils unique de Greg et Mary Brandis, Jonathan Brandis débute sa carrière à l’âge de cinq ans dans de nombreux spots publicitaires (il en a tourné près de cent). Il s’illustre ensuite sur le petit écran ou sa popularité s’accroît de manière significative. Vedette de «Ça» (1990) de Tommy Lee Wallace d’après le roman de Stephen King. Il retrouvera Tommy Lee Wallace en 1993 dans l’adaptation télévisée de la célèbre série des années soixante «Born Free». Il est ensuite au générique de «Seaquest, police des mers» (1993/95), télésuite futuriste, produite par Steven Spielberg, sur les aventures d’un équipage de sous-marin qui fait régner l’ordre dans les océans, avec Roy Scheider et Michael Ironside en vedettes. Il écrit, à cette occasion, le scénario d’un des épisode de la série. En 1993, il reçoit le prix du meilleur jeune acteur dans une série de télévision pour sa prestation aux «Young Artists Awards» à Los Angeles

Malgré une apparition dans le film «Liaison fatale» (1986) de Adrian Lyne, avec Michael Douglas et Glenn Close, et «The wrong guys» (1987) de Danny Bilson avec John Goodman et Ernie Hudson, une postsynchronisation dans le film d’animation «Oliver et compagnie» (1988) de George Scribner, produit par les studios Walt Disney. Jonathan Brandis prêt une nouvelle fois sa voix dans la comédie fantastique «Papa est un fantôme» (1989) de Sidney Poitier avec Bill Cosby alors au sommet de sa gloire grâce à la sitcom «Cosby show». La même année, le jeune comédien tourne «Le beau-père 2» de Jeff Burr. Sa carrière débute réellement au cinéma, en 1990, lorsqu’il décroche le rôle principal de «L’histoire sans fin II: un nouveau chapitre» de George Miller, suite malgré tout décevante d’un excellent premier volet réalisé en 1984 par Wolfgang Petersen. Jonathan arrive quand même à prouver un certain talent d’acteur, mais la critique est sévère et le film est un échec. Relégué aux séries «B», il joue ensuite aux côtés de Chuck Norris dans «Sidekicks» (1992) de Aaron Norris, puis de Rodney Dangerfield dans «Ladybugs» de Sidney J. Furie. En 1994, le jeune acteur part en République Tchèque où il incarne le Prince Wenceslas dans le téléfilm «Good king Wenceslas» de Michael Tuchner auprès de Stefanie Powers et Joan Fontaine.

De retour aux Etats-Unis, en 1997, Jonathan Brandis est aux côtés de Melissa Joan Hart dans «La croisière de la peur» de Dick Lowry, qui ne sort qu’en vidéo. En 1999, il tourne «Chevauchée avec le diable» de Ang Lee, réalisateur taïwanais qui réalise son troisième film américain, avec Skeet Ulrich et Tobey Maguire, le futur «Spiderman» de Sam Raimi. Il participe à «Outside providence» de Michael Corrente, film passé inaperçue aux yeux du public, produit par les frères Farrelly, futurs réalisateurs du désopilant «Mary à tout prix». Dans «Bad girls from Valley High / A fate totally worse than death» (2000) de John T. Kretchmer, il croise une ancienne grande star du cinéma hollywoodien, Janet Leigh. Puis, il obtient un petit rôle dans «Mission évasion» (2001) de Gregory Hoblit, ou il donne la réplique à Bruce Willis et Colin Farrell, suivi en 2002 de «The year that trembled» de Jay Craven avec Kiera Chaplin, la petite fille du grand Charles Chaplin. En 2003, il est aux côtés de Harvey Keitel, Scott Glenn et Miguel Sandoval dans «Puerto Vallarta squeeze» de Arthur Allan Seidelman. Ce sera son dernier rôle.

La même année, le 12 novembre, il se donne la mort par pendaison dans sa propriété de Los Angeles. Il n’avait que vingt-sept ans. Le public s’est ainsi souvenu de lui une dernière fois.

© Christophe LAWNICZAK

copyright
1986Liaison fatale ( fatal attraction ) de Adrian Lyne avec Glenn Close
1987The wrong guys – de Danny Bilson avec John Goodman
1988 DA Oliver & compagny – de George Scribner
    Seulement voix
Le beau-père II ( stepfather II / the stepfather 2 : Make room for daddy ) de Jeff Burr avec Meg Foster
1989Papa est un fantôme ( ghost dad ) de Sidney Poitier avec Bill Cosby
    Seulement voix
1990L’histoire sans fin II ( the neverending story II: The next chapter ) de George Miller avec Alexandra Johnes
1991Ladybugs – de Sidney J. Furie avec Rodney Dangerfield
1992Sidekicks – de Aaron Norris avec Chuck Norris
1998Outside Providence – de Michael Corrente avec Alec Baldwin
1999Chevauchée avec le diable ( ride with the devil ) de Ang Lee avec Tobey Maguire
2000Bad girls from Valley High / A fate totally worse than death – de John T. Kretchmer avec Michelle Jones
2001Mission évasion ( Hart’s war ) de Gregory Hoblit avec Bruce Willis
2002The year that trembled – de Jay Craven avec Kiera Chaplin
2003Puerto Vallarta squeeze – de Arthur Allan Seidelman avec Harvey Keitel
Fiche créée le 9 avril 2008 | Modifiée le 23 juin 2016 | Cette fiche a été vue 4521 fois
PREVIOUSWalter Brandi || Jonathan Brandis || Jocelyn BrandoNEXT