CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Robert De Niro
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

José Luis López Vázquez



Date et Lieu de naissance : 11 mars 1922 (Madrid, Espagne)
Date et Lieu de décès : 2 novembre 2009 (Madrid, Espagne)
Nom Réel : José Luis López Vázquez de la Torre

ACTEUR

José Luis López Vázquez voit le jour à Madrid le 11 mars 1922. Il commence à se rapprocher sérieusement du théâtre à la fin de la guerre civile en participant à des spectacles d’amateurs où il fait tous les petits métiers. En 1946, il est embauché au Théâtre madrilène Maria Guerrero. Par la suite, il intégrera la compagnie théâtre de Conchita Montes puis celle de Alberto Closoas. Au milieu des années quarante, il découvre les plateaux de cinéma en faisant de la figuration et en assistant Enrique Herreros qui réalise «María Fernanda, la Jerezana» (1946). Poursuivant sa carrière au théâtre il retrouve le cinéma à partir de1949 avec «Facultad de letras» de Pío Ballesteros. Mais c’est surtout dans les années cinquante que sa filmographie va considérablement s’étoffer avec une trentaine de titres rien que pour la décennie. Malgré ses rôles souvent très secondaires, en général de personnage timide et peu à l’aise en société, ou bien des escrocs teigneux mais sans envergure, il arrive peu à peu à être bien plus qu’un faire-valoir, voire même voler la vedette aux héros. Citons notamment son rôle de secrétaire d’ambassade gaffeur dans «La muchachita de Valladolid» (1958) de Luis César Amadori, ou de fiancé en mal de logement à Madrid dans «Le petit appartement» (1957) de Marco Ferreri et Isodoro Ferry, avec Mary Carrillo.

Les trois décennies suivantes s’annoncent tout aussi remplies et José Luis López Vázquez reçoit l’un des multiples prix d’interprétation qui vont échelonner sa carrière, grâce à sa prestation dans «091 Policía al habla» (1960) de José María Forqué. Véritable stakhanoviste des petits rôles comiques, il se fait également découvrir comme acteur principal dans un registre cette fois-ci beaucoup plus sérieux dans «Peppermint frappé» (1967) de Carlos Saura avec Geraldine Chaplin et Alfredo Mayo. Ce qui lui permet de décrocher le Prix du meilleur acteur par le Cercle des Écrivains de Cinéma espagnols. Et en 1970, il va jusqu’à interpréter un colporteur tueur en série schizophrène et lycanthrope sévissant dans des villages isolés pour le film «El bosque del lobo» de Pedro Olea. José Luis López Vázquez est désormais un véritable patrimoine national du cinéma espagnol de tous les genres, sans jeu de mot avec la trilogie cinématographique de Luis García Berlanga où, avec une maestria iconoclaste jubilatoire, au côté de Luis Escobar, il sera l’archétype d’une certaine Espagne.

Dans l’immense filmographie de notre acteur, nous n’oublierons pas non plus ses participations à des productions télévisées dont celle où il joue un malheureux Espagnol enfermé malencontreusement et définitivement dans une cabine téléphonique («La cabina» 1972 - de Antonio Mercero) et où il réussit à tenir en haleine pendant plus d’une demi-heure les téléspectateurs malgré l’histoire surréaliste.

Si, à partir des années quatre-vingt-dix le comédien qui a déjà une filmographie de bien plus de deux cents titres, se fait un peu moins présent au cinéma, il reste l’un des acteurs préférés des Espagnols dans le registre comique tout comme dans les œuvres plus dramatiques. En 2004, il reçoit très ému et avec l’humilité des vrais artistes un Goya d’honneur. Il apparaît une dernière fois au cinéma en 2007 (¿Y tú quién eres? de Antonio Mercero). José Luis López Vázquez décède dans sa ville natale le 2 novembre2009, des suites d’une longue maladie. Il avait quatre-vingt-sept ans. C’est un petit bonhomme qui disparaît mais un géant qui restera à jamais au firmament des étoiles espagnoles du cinéma et des planches.

© Caroline HANOTTE

copyright
1946María Fernanda, la Jerezana – de Enrique Herreros avec Nati Mistral
    + second assistant réalisateur
1949Facultad de letras – de Pío Ballesteros avec Gustavo Re
1951Ce couple heureux ( esa pareja feliz ) de Juan Antonio Bardem & Luis García Berlanga avec Fernando Fernán Gómez
1953Nous avions quinze ans / Un fiancé en vue ( novio a la vista ) de Luis García Berlanga avec Mercedes Muñoz Sampedro
1954El diablo toca la flauta – de José María Forqué avec Luis Prendes
Un día perdido – de José María Forqué avec Ana Mariscal
Un caballero andaluz – de Luis Lucia avec Carmen Sevilla
Joyeuses Pâques ( felices pascuas ) de Juan Antonio Bardem avec Manuel Alexandre
1955La loupe ( la lupa ) de Luis Lucia avec Julia Caba Alba
La vida en un bloc – de Luis Lucia avec Mary Lamar
Esa voz es una mina – de Luis Lucia avec Antonio Molina
1956Touchez pas aux bijoux / Les salauds paient toujours ( el expreso de Andalucía / il mondo sara nostro ) de Francisco Rovira Beleta avec Mara Berni
El fotogénico – de Pedro Lazaga avec José Luis Ozores
Les jeudis miraculeux ( los jueves milagro / arrivederci Dimas / miracles of Thursday ) de Luis Garcia Berlanga avec Richard Basehart
Amanecer en puerta oscura – de José María Forqué avec Luis Peña
    Seulement supervision du script
1957El inquilino – de José Antonio Nieves Conde avec Antonio Vela
Muchachas de azul / Las muchachas de azul – de Pedro Lazaga avec Lucía Prado
Madrugada – de Antonio Román avec Mari Carmen Díaz de Mendoza
Un marido de ida y vuelta – de Luis Lucia avec Emma Penella
Familia provisional – de Francisco Rovira Beleta avec Francisco Bernal
El aprendiz de malo – de Pedro Lazaga avec Elisa Montés
Le petit appartement ( el pisito ) de Marco Ferreri & Isodoro Ferry avec Mary Carrillo
1958Una muchachita de Valladolid – de Luis César Amadori avec Analía Gadé
La noche y el alba – de José María Forqué avec Francisco Rabal
Una gran señora – de Luis César Amadori avec Zully Moreno
Los tramposos – de Pedro Lazaga avec Tony Leblanc
1959De espaldas a la puerta – de José María Forqué avec Emma Penella
Un bruto para Patricia – de León Klimovsky avec María Martín
Trío de damas – de Pedro Lazaga avec Laura Valenzuela
La colline des fous ( el cerro de los locos ) de Agustín Navarro avec Matilde Muñoz Sampedro
CM Se vende un tranvía – de Juan Estelrich avec Luis García Berlanga
1960El cielo dentro de la casa – de Tulio Demicheli avec Marga López
Un ángel tuvo la culpa – de Luis Lucia avec Alfredo Mayo
Días de feria – de Rafael J. Salvia avec Pilar Cansino
La petite voiture ( el cochecito ) de Marco Ferreri avec José Isbert
091 Policía al habla – de José María Forqué avec Tony Leblanc
    Prix CEC du meilleur second rôle secondaire par le cercle des écrivains de cinéma, Espagne

Noël en juin ( Navidades en junio ) de Tulio Demicheli avec Alberto Closas
Quand la graine de champion se fâche ( los económicamente débiles ) de Pedro Lazaga avec Marisa Paredes
1961Cuidado con las personas formales – de Agustín Navarro avec Luchy Soto
Vamos a contar mentiras – de Antonio Isasi-Isasmendi avec Gustavo Re
Adiós, Mimí Pompón – de Luis Marquina avec Silvia Pinal
Échec au cyanure / Deux macchabées dans le placard ( usted puede ser un asesino ) de José María Forqué avec Amparo Soler Leal
Placido, le prince des pauvres ( Plácido ) de Luis García Berlanga avec Mario Bustos
    Saint Jordi du meilleur acteur espagnol aux prix Sant Jordi de Barcelone, Espagne

Tres de la Cruz Roja – de Fernando Palacios avec Mara Cruz
Los pedigüeños – de Tony Leblanc avec Gracita Morales
Martes y trece – de Pedro Lazaga avec Concha Velasco
Tú y yo somos tres – de Rafael Gil avec Katia Loritz
Atraco a las tres – de José María Forqué avec Alfredo Landa
1962Una isla con tomate – de Tony Leblanc avec Carmen Martín
Solteros de verano – de Alfonso Balcázar avec Margit Kocsis
Accidente 703 / Los culpables – de José María Forqué avec Nuria Torray
Sabían demasiado – de Pedro Lazaga avec Tony Leblanc
Une famille explosive / Une grande famille ( la gran familia ) de Fernando Palacios avec Amparo Soler Leal
Vuelve San Valentín – de Fernando Palacios avec Teresa del Río
Opération embarquement ( operación: Embajada ) de Fernando Palacios avec Silvia Solar
Los derechos de la mujer – de José Luis Sáenz de Heredia avec Margot Cottens
Un beau chassis ( i motorizzati ) de Camillo Mastrocinque avec Nino Manfredi
1963Les filles d’Héléna ( las hijas de Helena ) de Mariano Ozores avec Isabel Garcés
Confidencias de un marido / Tercero izquierda – de Francisco Prósper avec Lola Gálvez
Benigno, hermano mío / Se vive una vez – de Arturo González hijo avec Carmen Bernardos
Chica para todo – de Mariano Ozores avec Celia San Martín
Le bourreau ( el verdugo / la ballata del boia ) de Luis García Berlanga avec Nino Manfredi
Gli imbroglioni – de Lucio Fulci avec Pietro De Vico
    Segment « La pretura »
Totò d’Arabie ( Totò d’Arabia ) de José Antonio de la Loma avec Totò
Los palomos – de Fernando Fernán Goméz avec Mabel Karr
Humour noir ( umorismo nero / humorismo negro / la muerte viaja demasiado / black humor / death travel too much ) de Claude Autant-Lara, José Maria Forqué & Giancarlo Zagni avec Emma Penella
    Segment « La Mandrilla, Miss Wilma » de José Maria Forqué
Les combinards – de Jean-Claude Roy avec Darry Cowl
1964Tres gorriones y pico – de Antonio del Amo avec Enrique San Francisco
Les maniaques ( i maniaci ) de Lucio Fulci avec Margaret Lee
La chica del trébol / La ragazza meravigliosa – de Sergio Grieco avec Rocío Dúrcal
Fin de semana – de Pedro Lazaga avec Manolo Gómez Bur
Casi un caballero – de José María Forqué avec Alberto Closas
Vacances pour Ivette ( vacaciones para Ivette ) de José Maria Forqué avec Marie Déa
Un vampiro para dos – de Pedro Lazaga avec Gracita Morales
Historias de la televisión – de José Luis Sáenz de Heredia avec Tony Leblanc
1965La visita que no tocó el timbre – de Mario Camus avec Laura Valenzuela
El cálido verano del Sr. Rodríguez – de Pedro Lazaga avec Esperanza Roy
La familia y... uno más – de Fernando Palacios avec Soledad Miranda
Barbouze chérie ( zarabanda bing bing / Baleari operazione oro ) de José María Forqué avec Mireille Darc
¡ Es mi hombre ! – de Rafael Gil avec Mercedes Vecino
Hoy como ayer – de Mariano Ozores avec Perla Cristal
Opération Dalila ( operción Delilah / operation Dalila ) de Luis de los Arcos avec Rory Calhoun
1966Operación plus ultra – de Pedro Lazaga avec Luchy Soto
Una señora estupenda – de Eugenio Martín avec Lola Flores
Algunas lecciones de amor – de José María Zabalza avec Mary Santpere
Las viudas / El aniversario – de Julio Coll, José María Forqué & Pedro Lazaga avec José Franco
    Segment « El retrato de Regino » de José María Forqué
Operación secretaria – de Mariano Ozores avec Fanny Cano
Amor a la española / Una sueca entre nosotros – de Fernando Merino avec Erika Wallner
Los guardiamarinas – de Pedro Lazaga avec Albert de Mendoza
Sœur Citroën ( Sor Citroen ) de Pedro Lazaga avec Gracita Morales
1967Un millón en la basura – de José María Forqué avec Emilio Laguna
Operación cabaretera – de Mariano Ozores avec Tomás Blanco
Crónica de nueve meses – de Mariano Ozores avec Luchy Soto
Los chicos del Preu – de Pedro Lazaga avec Mary Carrillo
Peppermint frappé – de Carlos Saura avec Geraldine Chaplin
    Prix CEC du meilleur acteur par le cercle des écrivains de cinéma, Espagne

Novios 68 – de – de Pedro Lazaga avec Arturo Fernández
Amore en el aire – de Luis Cesar Amadori avec Fernando Rey
    Seulement apparition
Cuarenta grados a la sombra / 40 grados a la sombra – de Mariano Ozores avec Alfredo Landa
Operación Mata Hari – de Mariano Ozores avec Antonio Ozores
1968Objetivo: bi-ki-ni – de Mariano Ozores avec Alicia Tomás
Pecados conyugales – de José María Forqué avec Mercedes Barranco
El turismo es un gran invento– de Pedro Lazaga avec Paco Martínez Soria
¡ Cómo está el servicio ! – de Mariano Ozores avec Irene Gutiérrez Caba
Cuidado con las señoras – de Julio Buchs avec Mara Cruz
Long-play – de Javier Setó avec Fernando Sánchez Polack
Mi marido y sus complejos – de Luis María Delgado avec Luchy Soto
Estudio amueblado 2.P. – de José María Forqué avec Soledad Miranda
Una vez al año ser hippy no hace daño – de Javier Aguirre avec Rafael Alonso
CM Flash 17 – de Félix Martialay avec Sonia Bruno
CM Flash 26 – de Félix Martialay avec Marisol Ayuso
1969¿ Por qué pecamos a los cuarenta ? – de Pedro Lazaga avec Perla Cristal
No somos ni Romeo ni Julieta – de Alfonso Paso avec Laly Soldevila
La otra residencia – de Alfonso Paso avec Armando Calvo
¡ Vivan los novios ! – de Luis García Berlanga avec Manuel Alexandre
1970Les bonnes intentions ( las secretas intenciones ) de Antonio Eceiza avec Haydée Politoff
Dele color al difunto – de Luis María Delgado avec Alberto Fernández de Rosa
Crimen imperfecto – de Fernando Fernán Gómez avec Valeriano Andrés
En un lugar de La Manga – de Mariano Ozores avec Concha Velasco
El astronauta – de Javier Aguirre avec Francisco Cano
La graduada – de Mariano Ozores avec Lina Morgan
La decente – de José Luis Sáenz de Heredia avec Fernando Guillén
Au fond de la piscine ( la ùltima señora Anderson / il fondo alla piscina ) de Eugenio Martín avec Carroll Baker
Les Espagnols à Paris ( Españolas en Paris ) de Roberto Bodegas avec Françoise Arnoul
Préstame quince días – de Fernando Merino avec Concha Velasco
Le jardin des délices ( el jardín de las delicias ) de Carlos Saura avec Francisco Pierrá
    Saint Jordi du meilleur acteur espagnol aux prix Sant Jordi de Barcelone, Espagne

El bosque del lobo – de Pedro Olea avec Alfredo Mayo
    Saint Jordi du meilleur acteur espagnol aux prix Sant Jordi de Barcelone, Espagne

    Fotogramas de Plata du meilleur acteur espagnol de cinéma, Espagne
1971Si Fulano fuese Mengano – de Mariano Ozores avec María de los Ángeles Hortelano
A mí las mujeres ni fu ni fa – de Mariano Ozores avec Ana María Morales
Black story ( la historia negra de Peter P. Peter ) de Pedro Lazaga avec Analía Gadé
Blanca por fuera y Rosa por dentro – de Pedro Lazaga avec José Rubio
Les pétroleuses – de Christian-Jaque avec Brigitte Bardot
No firmes más letras, cielo – de Pedro Lazaga avec Fernando de la Riva
Mi querida señorita – de Jaime de Armiñán avec Julieta Serrano
1972Venta por pisos – de Mariano Ozores avec María Asquerino
Carta de amor de un asesino – de Francisco Regueiro avec José Calvo
Mi querida señorita – de Jaime de Armiñán avec Julieta Serrano
    Prix CEC du meilleur acteur par le cercle des écrivains de cinéma, Espagne

La cera virgen – de José María Forqué avec Carmen Sevilla
Colpo grosso, grossissimo… anzi probabile – de Tonino Ricci avec Luciana Paluzzi
Dos chicas de revista – de Mariano Ozores avec Lina Morgan
El vikingo – de Pedro Lazaga avec Concha Velasco
Voyages avec ma tante ( travels with my aunt ) de George Cukor avec Maggie Smith
1973Lo verde empieza en los Pirineos – de Vicente Escrivá avec José Sacristán
Las señoritas de mala compañía – de José Antonio Nieves Conde avec Isabel Garcés
No es bueno que el hombre esté solo – de Pedro Olea avec Carmen Sevilla
La descarriada – de Mariano Ozores avec Florinda Chico
Don Ramiro ( habla, mudita ) de Manuel Gutiérrez Aragón avec Kiti Manver
Mi profesora particular – de Jaime Camino avec Joan Manuel Serrat
Un casto varón español – de Jaime de Armiñán avec Carmen Maura
Doctor, me gustan las mujeres, ¿es grave? – de Ramón Fernández avec Lili Muráti
1974La revolución matrimonial – de José Antonio Nieves Conde avec Ketty de la Cámara
Una pareja... distinta – de José María Forqué avec Verónica Forqué
La cousine Angélique ( la prima Angélica ) de Carlos Saura avec Lina Canalejas
Zorrita Martínez – de Vicente Escrivá avec Alberto de Mendoza
1975Manchas de sangue en un coche nuevo – de Antonio Mercero avec Lucia Bosé
Duerme, duerme, mi amor – de Francisco Regueiro avec María José Alfonso
Canciones de nuestra vida – de Eduardo Manzanos Brochero avec Sara Montiel
Nostros, los decentes – de Mariano Ozores Hijo avec Carmen Sevilla
Monsieur est servi ( el señor está servido ) de Sinesio Isla avec Manuel Alexandre
1976La ville brûlée ( la ciutat cremada / la ciudad quemada / la ciutat cremada : Del desastre de Cuba la setmana tragicà ) de Antoni Ribas avec Francisco Casares
1977Doña Perfecta – de César Fernández Ardavín avec Georges Rigaud
Niñas... al salón – de Vicente Escrivá avec Dagmar Lassander
El monosabio – de Ray Rivas avec Chus Lampreave
El apolítico – de Mariano Ozores avec Ricardo Merino
Nunca en horas de clase – de José Antonio de la Loma avec Inma de Santis
1978Jugando a papás – de Joaquín Coll Espona avec Isabel Mestres
La fascista, la beata y su hija desvirgada – de Joaquín Coll Espona avec Patricia Rivera
Casa de citas / Cara al sol que más calienta – de Jesús Yagüe avec Mimí Muñoz
La carabine nationale ( la escopeta nacional ) de Luis García Berlanga avec Luis Escobar
Piccole labbra / Historia de Eva – de Mimmo Cattarinich avec Pierre Clémenti
L’affaire Savolta ( la verdad s obre el caso Savolta / nell’occhio della volpe ) de Antonio Drove avec Stefania Sandrelli
1979Les monstresses ( letti selvaggi ) de Luigi Zampa avec Monica Vitti
La miel / Honey – de Pedro Masó avec Jane Birkin
Maman a cent ans ( Mamá cumple cien años ) de Carlos Saura avec Geraldine Chaplin
I viaggiatori della sera – de Ugo Tognazzi avec Ornella Vanoni
La familia, bien, gracias – de Pedro Masó avec Cecilia Roth
Plein sud – de Luc Béraud avec Jeanne Moreau
1980El gran secreto – de Pedro Mario Herrero avec Charo López
¡ Qué verde era mi duque ! / El monumento – de José María Forqué avec Susana Dosamantes
F.E.N. ( formacion del espiritu nacional ) de Antonio Hernández avec Mary Carrillo
Él y él – de Eduardo Manzanos Brochero avec Antonio Escudero
El divorcio que viene – de Pedro Masó avec Mónica Randall
1981127 millones libres de impuestos – de Pedro Masó avec Elsa Baeza
Patrimoine national ( patrimonio nacional ) de Luis García Berlanga avec José Luis de Villalonga
Nostalgia de comedia muda – de Antonio Navarro & Javier Reyes avec Luis García Berlanga
Profesor eróticus / El profesor erótico – de Luis María Delgado avec Angélica Chain
Puente aéreo – de Pedro Masó avec Esperanza Roy
De la vieille chemise à la veste neuve ( de camisa vieja a chaqueta nueva ) de Rafael Gil avec Antonio Garisa
Los embarazados – de Joaquín Coll Espona avec Mary Santpere
1982Mort au Vatican ( morte in Vaticano / death in the Vatican / muerte en el Vaticano / Vatican conspiracy ) de Marcello Aliprandi avec Terence Stamp
Adolescencia – de Germán Lorente avec Antonio Vico
La ruche ( la colmena ) de Mario Camus avec Victoria Abril
Nacional III – de Luis Garcia Berlanga avec Luis Escobar
La fascista, doña Pura y el follón de la escultura – de Joaquín Coll Espona avec José Sazatornil
1983La avispita Ruinasa – de José Luis Merino avec María Casal
Pájaros de ciudad – de José María Sánchez Álvaro avec Assumpta Serna
Juana la loca... de vez en cuando – de José Ramón Larraz avec Beatriz Elorrieta
Un genio en apuros / Un geni amb l’aigua al coll – de Lluís Josep Comerón avec Mari Carmen Prendes
El Cid cabreador – de Angelino Fons avec Carmen Maura
Akelarre – de Pedro Olea avec Silvia Munt
1984Operación Mantis : El exterminio del macho / Operación Atlantis : El exterminio del macho – de Paul Naschy avec Julia Saly
Playboy en paro – de Tomás Aznar avec Marta Valverde
Mi amigo el vagabundo – de Paul Naschy avec Sergio Molina
Violines y trompetas – de Rafael Romero Marchent avec Yolanda Farr
Café, coca y puro – de Antonio del Real avec Antonio Resines
El rollo de septiembre – de Mariano Ozores avec Gabino Diego
1985El elegido – de Fernando Huertas avec María Barranco
La cour des pharaons ( la corte del faraón ) de José Luis García Sánchez avec Ana Belén
El orden cómico – de Álvaro Forqué avec Maribel Verdú
Crónica sentimental en rojo – de Francisco Rovira Beleta avec Marta Flores
1986Capullito de alhelí – de Mariano Ozores avec Jesús Puente
Galose stastia – de Juraj Herz avec Marek Brodský
Hay que deshacer la casa – de José Luis García Sánchez avec Amparo Rivelles
Los presuntos – de Mariano Ozores avec Jenny Llada
1987La veritat oculta / La verdad oculta – de Carlos Benpar avec Conrado San Martín
Mi general – de Jaime de Armiñán avec Fernando Rey
    Prix ACE du meilleur second rôle masculin de cinéma aux Prix ACE de New York, USA

Moros y cristianos – de Luis García Berlanga avec Luis Escobar
La gran comedia – de Juan Pinzás avec Rosalía Dans
1988Soldadito español – de Antonio Giménez Rico avec Maribel Verdú
Le marquis d’Esquilache ( Esquilache ) de Joaquín Molina & Josefina Molina avec Ángela Molina
1989El rey del mambo – de Carles Mira avec Charo López
Disparate nacional – de Mariano Ozores avec Óscar Ladoire
Pareja enloquecida busca madre de alquiler – de Mariano Ozores avec María Elena Flores
1990Jet Marbella Set – de Mariano Ozores avec Rafael Castejón
Fuera de juego – de Fernando Fernán Gómez avec María Asquerino
1991A naked target ( los gusanos no llevan bufanda ) de Javier Elorrieta avec Roddy McDowall
Le long hiver ( el largo invierno / el llarg hivern ) de Jaime Camino avec Elizabeth Hurley
El juego de los mensajes invisibles – de Juan Pinzás avec Eusebio Poncela
1992Le maître d’escrime ( el maestro de esgrima) de Pedro Olea avec Omero Antonutti
1993Todos a la cárcel – de Luis García Berlanga avec José Sazatornil
1995Demasiado caliente para ti – de Javier Elorrieta avec Andoni Ferreño
1996Memorias del ángel caído – de David Alonso & Fernando Cámara avec Santiago Ramos
DO Sombras y luces : cien años de cine español – de Antonio Giménez Rico avec Amparo Rivelles
    Seulement apparition
1998No respires : El amor está en el aire – de Juan Potau avec André Ferréol
2000Torrente 2 ( misión en Marbella / Torrente 2: Misión en Marbella ) de Santiago Segura avec Gabino Diego
2003El oro de Moscú – de Jesús Bonilla avec Alfredo Landa
Luna de Avellaneda – de Juan José Campanella avec Ricardo Darín
DO Retrato de Carlos Saura – de José Luis López-Linares avec Carlos Saura
    Seulement apparition
2005Cuba libre – de Raimundo García avec Mario Arias
2006 DO Hécuba, un sueño de pasión – de Arantxa Aguirre & José Luis López-Linares avec Antonio Banderas
    Seulement apparition
2007¿ Y tú quién eres ? – de Antonio Mercero avec Monti Castiñeiras
AUTRES PRIX :
      
    Prix CEC du meilleur second rôle secondaire de l’année par le cercle des écrivains de cinéma, Espagne ( 1962 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par l’union des acteurs espagnols, Espagne ( 2001 )

    Goya d’honneur, Espagne ( 2005 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par le cercle des écrivains de cinéma, Espagne ( 2006 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière aux Prix, Espagne ( 2007 )
Fiche créée le 4 février 2009 | Modifiée le 12 août 2017 | Cette fiche a été vue 7254 fois
PREVIOUSSylvia Lopez || José Luis López Vázquez || Marjorie LordNEXT