CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Suzanne Delvé
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

José Luis Sáenz de Heredia



Date et Lieu de naissance : 10 avril 1911 (Madrid, Espagne)
Date et Lieu de décès : 4 novembre 1992 (Madrid, Espagne)
Nom Réel : José Luis Sáenz de Heredia y Osio

REALISATEUR

José Luis Sáenz de Heredia naît 10 avril 1911, à Madrid, dans une famille de l’aristocratie. Sa mère le voit architecte ou officier de marine. Lui, il adore la comédie et écrit des pièces de théâtre que sa sœur monte dans les patronages de la banlieue pauvre de Madrid. L’année de son service militaire (1932), Serafín Ballesteros créé les studios du même nom et le recrute. Il tourne «Conte de Noël» avec le guitariste Daniel Fortea et «Patrice a regardé une étoile» (1934). Il réalise ensuite deux films pour Luis Buñuel avec qui il restera ami toute la vie: «La hija de Juan Simón» et «¿ Quién me quiere a mí ?», tous deux avec Fernando Freyre de Andrade.

Au début de la guerre civile espagnole, José Luis Sáenz de Heredia, cousin germain de José Antonio Primo de Rivera, fondateur du parti «La Phalange», est arrêté par les milices communistes. Une intervention de Buñuel lui sauve la vie. Clandestinement, il gagne alors «l’Autre Espagne» et fait toute la guerre dans une unité combattante franquiste. À partir de 1939, il reprend la caméra pour des documentaires. Au début des années quarante, le cinéaste tourne une comédie «A mí no me mire usted» (1941) et un film de guerre «Race» (1942) avec Alfredo Mayo et Ana Mariscal, sur un scénario de Jaime de Andrade (pseudonyme du Général Franco). Il écrit aussi les livrets de revues musicales à succès.

Très aimé du public, d’une grande indépendance d’esprit, José Luis Sáenz de Heredia dirige pendant trente ans avec talent et originalité des œuvres très variées où il fait parfois des apparitions à la Alfred Hitchcock. Il est également, dans les années cinquante, le directeur de l’école nationale espagnole du cinéma. Il réalise des films historiques comme «Bambú» (1945) avec Imperio Argentina. Fernando Fernán Gómez lui doit un très beau rôle de missionnaire dans «La récolte est abondante» (1948), filmée à Málaga avec les Gitans qui remplacent leurs lointains cousins car les Anglais n’ont pas autorisé le tournage en Inde. En 1950, «Le plus bel amour de Don Juan» avec Annabella et Antonio Vilar est très critiqué. Il fait aussi des comédies charmantes: «Todo es posible en Granada» (1953) avec Francisco Rabal ou loufoques avec Manolo Escobar, Conchita Velasco et tous les merveilleux seconds rôles de la péninsule, notamment pour «El taxi de los conflictos» (1968) et «La decente (1970.). S’il campe des braves curés traditionnels avec José Isbert ou Paco Martínez Soria, il filme un très curieux «Procès à Jésus» en 1972. Il aborde d’une manière moderne et sans tabou les drames et la jalousie: «Mariona Rebull» (1946) avec Sara Montiel, «El indulto» (1960) avec Pedro Armendariz, mais surtout «Los gallos de la madrugada» (1971) où une belle prostituée en short et débardeur, interprétée par Conchita Velasco, s’installe chez un veuf solitaire Alfredo Mayo, devient l’amante du fils à son retour de l’armée et enflamme tous les mâles d’un village de pêcheurs. Elle finit assassinée.

José Luis Sáenz de Heredia réalise son dernier film en 1975. Puis fidèle à ses convictions politiques, incompris de la génération de la «Movida», il se retire et vit entouré des siens. C’est le public qui décide toujours, qu’on soit d’accord ou pas d’accord avec lui, dit-il. Belle leçon de modestie pour ce gentilhomme qui disparaît le 4 novembre 1992 à Madrid, emporté par une broncho-pneumonie. Le temps et l’histoire lui donneront peut-être raison.

© Caroline HANOTTE

copyright
1934Patrice a regardé une étoile ( Patricio miró a una estrella ) de José Luis Sáenz de Heredia avec María Valenti
    + sujet & scénario
DA Conte de Noël ( cuento de Navidad ) de José Luis Sáenz de Heredia
    + sujet & scénario
1935La hija de Juan Simón – de Nemesio M. Sobrevila & José Luis Sáenz de Heredia avec Carmen Amaya
Don Quintín el amargao – de Luis Marquina avec Luisa Esteso
    Seulement interprétation
¿ Quién me quiere a mí ? – de José Luis Sáenz de Heredia avec José Baviera
    + interprétation
1937¡ Centinela, alerta ! – de Jean Grémillon avec Pablo Hidalgo
    Seulement interprétation
1940 DO Vía crucis del señor en las tierras de España – de José Luis Sáenz de Heredia
CM Hierro en Vizcaya – de José Luis Sáenz de Heredia
CM La ganadería en la zona sur – de José Luis Sáenz de Heredia
    + scénario
1941A mí no me mire usted – de José Luis Sáenz de Heredia avec Rafaela Rodríguez
    + sujet & scénario
Escuadrilla – de Antonio Román avec Eva López
    Seulement scénario & supervision
1942Race ( raza / espíritu de una raza ) de José Luis Sáenz de Heredia avec Ana Mariscal
    + interprétation, adaptation & scénario
1943El escándalo – de José Luis Sáenz de Heredia avec Juan Calvo
    + interprétation & scénario
1944El destino se disculpa – de José Luis Sáenz de Heredia avec Mary Lamar
    + interprétation & scénario
1945El camino de Babel – de Jerónimo Mihura avec Alfredo Mayo
    Seulement scénario
Bambú – de José Luis Sáenz de Heredia avec Sara Montiel
1946Mariona Rebull – de José Luis Sáenz de Heredia avec Rafael Bardem
    + scénario
DO La virgen, capitana de nuestra historia – de Jerónimo Mihura
    Seulement supervision
DO La santa misa – de Jerónimo Mihura
    Seulement supervision
DO El emperador del mundo – de Jerónimo Mihura
    Seulement supervision
1947Las aguas bajan negras – de José Luis Sáenz de Heredia avec Mary Delgado
1948La récolte est abondante ( las mies es mucha ) de José Luis Sáenz de Heredia avec Fernando Sancho
1950Le plus bel amour de Don Juan ( Don Juan ) de José Luis Sáenz de Heredia avec Annabella
    + scénario
1952L’emprise du destin / L’emprise du désir ( los ojos dejan huellas ) de José Luis Sáenz de Heredia avec Raf Vallone
CM Cincuenta años del Real Madrid – de Rafael Gil avec Fernando Fernán Gómez
Cincuenta años del Real Madrid – de Rafael Gil
1953Tout est possible à Grenade / Dans la vie tout s’arrange ( todo es posible en Grenada / all is possible in Granada ) de José Luis Sáenz de Heredia avec Merle Oberon
    + interprétation,sujet & scénario
1954Historias de la radio – de José Luis Sáenz de Heredia avec José Isbert
    + sujet & scénario
1956La gran mentira – de Rafael Gil avec Jorge Mistral
    Seulement interprétation
Faustina – de José Luis Saénz de Heredia avec Maria Félix
    + interprétation, production, sujet & scénario
    Prix du meilleur scénario par le syndicat national espagnol du spectacle, Espagne
1958Zoras le rebelle ( diez fusiles esperan / Zoras il ribelle ) de José Luis Sáenz de Heredia avec Milly Vitale
    + interprétation
1960El indulto – de José Luis Sáenz de Heredia avec Pedro Armendariz
    + scénario
1961El grano de mostaza – de José Luis Sáenz de Heredia avec Francisco Piquer
    + sujet & scénario
1962Los derechos de la mujer – de José Luis Sáenz de Heredia avec Margot Cottens
    + scénario
1963La fête de la colombe ( la verbena de la paloma ) de José Luis Sáenz de Heredia avec Concha Velasco
    + scénario
1964 DO Franco : Ese hombre – de José Luis Sáenz de Heredia
    + scénario
Historias de la televisión – de José Luis Sáenz de Heredia avec Tony Leblanc
    + sujet & scénario
1965Lola, espejo oscuro – de José Luis Sáenz de Heredia & Fernando Merino avec Félix Fernández
1966Frère toréador ( fray torero ) de José Luis Sáenz de Heredia avec Manuel Alexandre
    + sujet & scénario
1967Pero... ¿ en qué país vivimos ? – de José Luis Sáenz de Heredia avec Alfredo Lando
    + sujet & scénario
Relaciones casi públicas – de José Luis Sáenz de Heredia avec Manolo Escobar
    + sujet & scénario
1968Juicio de faldas – de José Luis Sáenz de Heredia avec Perla Cristal
    + sujet & scénario
El taxi de los conflictos – de José Luis Sáenz de Heredia & Mariano Ozores Hijo avec Pilar Cansino
    + sujet & scénario
1969¡ Se armó el belén ! – de José Luis Sáenz de Heredia avec Julia Caba Alba
    + sujet & scénario
El alma se serena – de José Luis Sáenz de Heredia avec José Sacristán
    + sujet & scénario
1970Don Erre que erre – de José Luis Sáenz de Heredia avec Mari Carmen Prendes
    + sujet & scénario
La decente – de José Luis Sáenz de Heredia avec José Luis López Vázquez
    + scénario
1971Los gallos de la madrugada – de José Luis Sáenz de Heredia avec Alfredo Mayo
Me debes un muerto – de José Luis Sáenz de Heredia avec Licia Calderón
    + sujet & scénario
1972Procès à Jésus ( proceso a Jesús ) de José Luis Sáenz de Heredia avec Diana Lorys
    + sujet & scénario
1973Cuando los niños vienen de Marsella – de José Luis Sáenz de Heredia avec Sara Lezana
    + apparition, sujet & scénario
1974La boda o la vida – de Rafael Romero Marchent avec Paloma Moreno
    Seulement interprétation
1975Solo ante el streaking – de José Luis Sáenz de Heredia avec Lina Canalejas
    + sujet & scénario
1982Todo es posible en Granada – de Rafael Romero Marchent avec Tessa Hood
    Seulement sujet & scénario
Fiche créée le 25 mars 2006 | Modifiée le 3 janvier 2017 | Cette fiche a été vue 9568 fois
PREVIOUSIsabelle Sadoyan || José Luis Sáenz de Heredia || Fayçal SafiNEXT