CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jeff Musso
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Josef von Sternberg



Date et Lieu de naissance : 29 mai 1894 (Vienne, Empire Austro-Hongrois)
Date et Lieu de décès : 22 décembre 1969 (Hollywood, Californie, USA)
Nom Réel : Josef Sternberg

REALISATEUR
Image
1930 L’ange bleu (der blaue engel) de Josef von Sternberg avec Marlene Dietrich, Emil Jannings & Hans Albers
Image
1934 L’impératrice rouge (the scarlet empress) de Josef von Sternberg avec Marlene Dietrich & John Lodge
Image
1935 La femme et le pantin (the devil is a woman) de Josef von Sternberg avec Marlene Dietrich & Lionel Atwill
Image
1952 Le paradis des mauvais garçons (Macao) de Josef von Sternberg avec Jane Russell & Robert Mitchum

Aîné d’une modeste famille juive de cinq enfants, Josef Sternberg voit le jour le 29 mai 1894, à Vienne, capitale de l’Empire des Habsbourg. Après une enfance passée entre l’Autriche et New York, il abandonne ses études à dix-sept ans et pratique plusieurs petits métiers au sein d’une compagnie cinématographique de Fort Lee, dans le New Jersey.

Dès la fin des années dix, il se partage entre les Etats-Unis et l’Europe et devient assistant pour la mise en scène de plusieurs cinéastes. En 1924, Josef von Sternberg s’installe en Californie et ajoute une particule à son nom. À la demande du grand comédien britannique George K. Arthur, il tourne son premier film: «Les chasseurs du salut» (1925). Le film est un échec mais attire l’attention de Charles Chaplin. Celui-ci lui propose la réalisation de «La mouette» (1926) avec Edna Purviance mais le film ne sera jamais distribué. Il signe un contrat de huit productions pour la MGM, et après plusieurs projets avortés, c’est pour la Paramount qu’il dirige «Les nuits de Chicago» (1927), un film noir fortement influencé par le perfectionnisme de Erich von Stroheim et par l’expressionnisme allemand. Sternberg s’impose alors comme l’un des plus grands maîtres du cinéma muet américain avec «Le crépuscule de la gloire» (1928) avec Emil Jannings; «Les damnés de l’océan» (1928), un film de gangsters de grande qualité avec George Bancroft et Betty Compson et «Le calvaire de Lena X» (1929) avec Esther Ralston.

En 1930, à la demande de Emil Jannings, Josef von Sternberg part en Allemagne pour réaliser «L’ange bleu» pour la UFA. Il impose Marlene Dietrich face à Jannings. Le rôle de Lola Lola va propulser la jeune comédienne au premier rang des stars et en faire un des plus grands mythes du cinéma. Le film est un succès planétaire qui incite Sternberg à repartir en Amérique avec sa nouvelle vedette. Durant la première moitié des années trente, von Sternberg est sous contrat pour la Paramount. Il est alors à l’apogée de son prestige et dirige Marlene dans six films splendides, baroques et chargés d’érotisme: «Cœurs brûlés» (1930) avec Gary Cooper, «X27» (1930) avec Victor McLaglen, «Shanghai Express» (1931) avec Clive Brook, «Vénus blonde» (1933) avec Cary Grant, «L’impératrice rouge» (1934) avec John Lodge et «La femme et le pantin» (1935) avec Cesar Romero. L’insuccès de ce dernier film met fin à sa collaboration avec Marlene Dietrich et un terme à son contrat avec la Paramount.

Par la suite, Josef von Sternberg se lance dans des projets à la fortune incertaine. En 1936, il réalise «Sa Majesté est de sortie» une comédie ratée avec Grace Moore. L’année suivante, il ne peut achever «I, Clausius», une superproduction historique prometteuse sur l’empereur romain Claude interprétée par Charles Laughton. En 1938, Sternberg est très affecté par l’Anschluss. Cette suite d’échecs plonge le réalisateur dans de graves problèmes de santé. À peine rétabli, il accepte le tournage de «Au service de la loi», un film de commande sans grand intérêt avec Wallace Beery. Cinéaste déchu, sa carrière s’enlise dans des productions inachevées. Il signe encore «Shanghai gesture» (1941), ainsi que «Les espions s’amusent» (1950) et «Le paradis des mauvais garçons» (1952) tous deux remaniés par Howard Hughes. Après un dernier film en 1954, il enseigne l’esthétisme du cinéma à l’U.C.L.A.. Josef von Sternberg meurt, victime d’une crise cardiaque, le 22 décembre 1969, à Hollywood.

© Philippe PELLETIER

copyright
1917A girl’s folly – de Maurice Tourneur avec Doris Kenyon
    Seulement interprétation
1919Le mystère de la chamber jaune ( the mystery of the yellow room ) de Emile Chautard avec Catherine Ashley
    Seulement assistant réalisateur
1920The highest bidder – de Wallace Worsley avec Madge Kennedy
    Seulement assistant réalisateur
1921The bohemian girl – de Harley Knoles avec Gladys Cooper
    Seulement assistant réalisateur
1922L’enjôleuse ( Vanity Fair ) de Hugo Ballin avec Mabel Ballin
    Seulement assistant réalisateur
1923Vanity’s price – de Roy William Neill avec Anna Q. Nilsson
    Seulement assistant réalisateur
1924By divine right / The way men love – de Roy William Neill avec Mildred Harris
    Seulement scénario & assistant réalisateur
1925Les chasseurs du salut ( salvation hunters ) de Josef von Sternberg avec Georgia Hale
    + montage, scénario & production
DO 1925 studio tour – de ? avec Tod Browning
    Seulement apparition
The masked bride – de Christy Cabanne avec Mae Murray
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
1926Exquisite sinner / Escape – de Josef von Sternberg & Phil Rosen avec Renée Adorée
    + scénario
La mouette ( a woman of the sea / the sea gull / a woman by the sea ) de Josef von Sternberg avec Edna Purviance
    + scénario
Coup de foudre ( it ) de Clarence G. Badger avec Clara Bow
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
1927Les enfants du divorce ( children of divorce ) de Frank Lloyd avec Esther Ralston
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
Les nuits de Chicago ( underworld / paying the penalty ) de Josef von Sternberg avec Evelyn Brent
La marche nuptiale / Symphonie nuptiale ( the wedding march / the honeymoon ) de Erich von Stroheim avec ZaSu Pitts
    Seulement montage – Non crédité
1928La rue du péché ( street of sin ) de Mauritz Stiller avec Fay Wray
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité, sujet & scénario
Le crépuscule de la gloire ( the last command ) de Josef von Sternberg avec Emil Jannings
La rafle ( the dragnet ) de Josef von Sternberg avec William Powell
Les damnés de l’océan ( the docks of New York ) de Josef von Sternberg avec Betty Compson
1929Le calvaire de Lena X ( the case of Lena Smith ) de Joseph von Sternberg avec James Hall
L’assommeur ( thunderbolt ) de Josef von Sternberg avec Richard Arlen
    + scénario
1930L’ange bleu ( der blaue engel ) de Josef von Sternberg avec Marlene Dietrich
    + scénario – Non crédité
Cœurs brûlés ( Morocco ) de Josef von Sternberg avec Gary Cooper
X27 ( dishonored ) de Josef von Sternberg avec Victor McLaglen
    + musique additionnelle & montage – Non crédite, & sujet & scénario
1931Une tragédie américaine ( an American tragedy ) de Josef von Sternberg avec Sylvia Sidney
    + scénario & production – Non crédité
Shanghai Express – de Josef von Sternberg avec Clive Brook
1933Vénus blonde ( blonde Venus ) de Josef von Sternberg avec Cary Grant
    + production, sujet & scénario – Non crédité
1934L’impératrice rouge ( the scarlet empress ) de Josef von Sternberg avec John Lodge
    + musique additionnelle, lumière, montage & production – Non crédité
Remords / Crime et châtiment ( crime and punishment ) de Josef von Sternberg avec Marian Marsh
1935La femme et le pantin ( the devil is a woman ) de Josef von Sternberg avec Lionel Atwill
    + directeur artistique, production & directeur de la photographie
    Meilleure photographie au festival du cinéma de Venise, Italie

DO The fashion side of Hollywood – de Josef von Sternberg avec Mae West
1936Sa majesté est de sortie ( the king steps out ) de Joseph von Sternberg avec Grace Moore
1937I, Claudius – de Josef von Sternberg avec Charles Laughton
    Inachevé
1938Toute la ville danse ( the great waltz ) de Julien Duvivier avec Luise Rainer
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
Au service de la loi ( sergeant Madden ) de Josef von Sternberg avec Wallace Beery
1940Cette femme est mienne ( I take this woman / New York Cinderella ) de W.S. Van Dyke avec Hedy Lamarr
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
1941Shanghai / Shanghai, ville de folies ( the Shanghai gesture ) de Josef von Sternberg avec Gene Tierney
    + scénario
1944 CM The town – de Josef von Sternberg
1946Duel au soleil ( duel in the sun ) de King Vidor avec Jennifer Jones
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
1950Les espions s’amusent ( jet pilot ) de Josef von Sternberg avec John Wayne
1952Le paradis des mauvais garçons ( Macao ) de Josef von Sternberg avec Jane Russell
1953Fièvre sur Anatahan ( Anatahan / the saga of Anatahan / Ana-ta-han / 安纳塔汉 ) de Josef von Sternberg avec Akemi Negishi
    + scénario, directeur de la photographie, voix & narration
1968 DO Leçon d’éclairage : Josef von Sternberg ( Josef von Sternberg, een retrospektieve ) de Harry Kümel avec Dorothée Blanck
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Prix d’honneur aux Prix du cinéma Germanique, Allemagne ( 1963 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par les archives de cinéma autrichiennes de Vienne, Autriche ( 1969 )
Fiche créée le 6 juillet 2005 | Modifiée le 15 janvier 2017 | Cette fiche a été vue 8852 fois
PREVIOUSGustav von Seyffertitz || Josef von Sternberg || Erich von StroheimNEXT