CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Richard Conte
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Juan Antonio Bardem



Date et Lieu de naissance : 2 juin 1922 (Madrid, Espagne)
Date et Lieu de décès : 30 octobre 2002 (Madrid, Espagne)
Nom Réel : Juan Antonio Bardem Muñoz

REALISATEUR
Image
1955 Mort d’un cycliste (muerte di un ciclista) de Juan Antonio Bardem avec Lucia Bosé & Alberto Closas
Image
1962 Los inocentes – de Juan Antonio Bardem avec Alfredo Alcón, Paloma Valdés & Fernanda Mistral
Image
1976 El puente – de Juan Antonio Bardem avec Alfredo Landa, Mara Vila, Pilar Bardem & Victoria Abril
Image
1978 Les sept jours de janvier (siete dias de enero) de Juan Antonio Bardem avec Madeleine Robinson

Juan Antonio Bardem Múñoz naît le 2 juin 1922, à Madrid. Ses parents sont les célèbres comédiens Rafael Bardem et Matilde Muñoz Sampedro. Il fait des études d’ingénieur agronome à Madrid et rentre au ministère de l’agriculture. Mais l’atavisme l’emporte et, en 1947, il rejoint l’institut de recherches et d’expériences cinématographiques (future Ecole Nationale Espagnole du Cinéma). Il y rencontre Luis García Berlanga avec lequel il collabore pour la comédie douce amère «Ce couple heureux» (1951) avec Fernando Fernán Gómez et «Bienvenue monsieur Marshall» (1953). Il signe ensuite des scénarii comme «Châteaux en Espagne» (1953) avec Danielle Darrieux ou «Plage interdite» (1954) avec Alfredo Mayo et Rossana Podesta.

En faisant cavalier seul, Juan Antonio Bardem réalise des films très marqués par ses préoccupations sociales: «Comiques / Les comédiens» (1953) avec Fernando Rey et «Mort d’un cycliste» (1955) avec Lucia Bosé, où l’hypocrisie de la haute bourgeoise espagnole est mise à mal. Il dénonce la vie étriquée d’une ville de province dans «Grand’Rue» (1956) avec José Suárez, interprétant un désœuvré cynique qui, par jeu, ridiculise une femme célibataire. En 1957, «Vengeance» lui permet d’aborder le monde paysan: Raf Vallone et Jorge Mistral s’affrontent pendant les moissons dans les décors naturels grandioses de Castille. «À cinq heures de l’après-midi» (1960) avec Francisco Rabal, il évoque les pratiques douteuses du monde de la tauromachie. Mais il travaille également pour des coproductions internationales. Il est le dialoguiste de «Don Juan» avec Fernandel, en 1955. Il dirige aussi Corinne Marchand et Jean-Pierre Cassel pour «Une femme est passée» (1963), Jean Seberg pour «La corruption de Cris Miller» (1973), Melina Mercouri, James Mason et Hardy Kruger pour «Les pianos mécanique» (1965), George Maharis et Georges Rigaud dans le curieux film sur la seconde guerre mondiale «El último día de la guerra» (1967), Omar Sharif en capitaine Nemo dans «L’île mystérieuse» (1972).

Après la mort de général Franco, Juan Antonio Bardem peut exprimer comme il l’entend ses fortes convictions politiques. Il se présente à plusieurs reprises aux élections législatives sur la liste du Parti Communiste d’Espagne. En 1982, il tourne derrière le rideau de fer, «L’avertissement», une coproduction soviético-germano-bulgare sur la vie du révolutionnaire Bulgare Gheorghj Dimitrov. Par la suite, Bardem travaille surtout pour la télévision: «Lorca, mort d’un poète» (1987) et «Le jeune Picasso» (1990). Il réalise son dernier film en 1997 «Résultat final» qui montre l’après franquisme, à travers la sensibilité d’une femme, interprétée par Mar Flores. Il meurt à Madrid, le 30 octobre 2002, d’une insuffisante hépatique. Il est incinéré en présence de son épouse, ses quatre enfants, sa sœur Pilar Bardem, mère de Javier Bardem.

Juan Antonio Bardem, outre son engagement politique et son indéniable talent, laisse le souvenir d’un cinéaste innovant. Dès 1955, il participe avec José Luis Sáenz de Heredia aux «conversations cinématographiques de Salamanque». Il veut rompre avec le cinéma espagnol de l’époque qui représente «les hommes tels qu’ils devraient être» pour mettre en avant «les hommes tels qu’ils sont» ou plus exactement tels que la société les a rendus.

© Caroline HANOTTE

copyright
1948Paseo por una guerra antigua – de Luis García Berlanga
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
1951Ce couple heureux ( esa pareja feliz ) de Juan Antonio Bardem & Luis García Berlanga avec Fernando Fernán Gómez
    + sujet & scénario
1952Bienvenue monsieur Marshall ( ¡ bienvenido Mister Marshall ! ) de Luis García Berlanga avec José Isbert
    Seulement sujet & scénario
    Mention Spéciale pour le scénario au festival du cinéma de Cannes, France
1953Comiques / Les comédiens ( cómicos ) de Juan Antonio Bardem avec Fernando Rey
    + sujet & scénario
Novio a la vista – de Luis García Berlanga avec Josette Arno
    Seulement scénario
Châteaux en Espagne ( el torero ) de René Wheeler avec Danielle Darrieux
    Seulement dialogues & scénario
1954Joyeuses Pâques ( felices pascuas ) de Juan Antonio Bardem avec Manuel Alexandre
    + sujet & scénario
Plage interdite ( playa prohibita / paya prohibida ) de Julián Soler avec Rossana Podesta
    Seulement sujet & scénario
1955Mort d’un cycliste ( muerte di un ciclista ) de Juan Antonio Bardem avec Lucia Bosé
    + scénario
    Prix FIPRESCI au festival du cinéma de Cannes, France

Don Juan ( el amor de Don Juan ) de John Berry avec Fernandel
    Seulement interprétation, dialogues & scénario
1956Serment d’amour ( carta a Sara / tormento d’amore ) de Leonardo Bercovici, Claudio Gora & Eduardo Manzanos Brochero avec Marta Toren
    Seulement sujet & scénario
Grand’Rue ( Calle Mayor ) de Juan Antonio Bardem avec Betsy Blair
    + scénario
    Prix FIPRESCI au festival du cinéma de Venise, Italie
1957Vengeance ( la venganza / ho giurato di ucciderti ) de Juan Antonio Bardem avec Carmen Sevilla
    + sujet & scénario
1959Sonatas ( las aventuras del marqués de Bradomin ) de Juan Antonio Bardem avec Maria Félix
    + scénario
1960À cinq heures de l’après-midi ( a las cinco de la tarde ) de Juan Antonio Bardem avec Francisco Rabal
    + scénario
DO Dia de muertos – de Joaquin Jordá & Julián Marcos
    Seulement production
1961Viridiana – de Luis Buñuel avec Fernando Rey
    Seulement production
1962Los inocentes – de Juan Antonio Bardem avec Fernanda Mistral
    + sujet & scénario
    Prix UNICRIT au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne
1963Une femme est passée ( nunca pasa nada ) de Juan Antonio Bardem avec Corinne Marchand
1965Les pianos mécaniques ( los pianos mecánicos ) de Juan Antonio Bardem avec Melina Mercouri
    + montage, sujet & scénario
1967El último día de la guerra – de Juan Antonio Bardem avec George Maharis
    + sujet & scénario
1970Variétés ( varietés ) de Juan Antonio Bardem avec Sara Montiel
    + sujet & scénario
1972L’île mystérieuse ( la isla misteriosa y el capitán Nemo / la isla misteriosa / l’isola misteriosa e il capitano Nemo / Jules Verne’s mysterious island of captain Nemo / Jules Verne’s myterious island of Dr. Nemo / the mysterious island of captain Nemo ) de Juan Antonio Bardem & Henri Colpi avec Omar Sharif
    + scénario
TV Les évasions célèbres – de Juan Antonio Bardem avec Georges Descrières
    Série
1973La corruption de Chris Miller ( la corrupción de Chris Miller ) de Juan Antonio Bardem avec Jean Seberg
    + interprétation
1974Le pouvoir du désir ( el poder del deseo ) de Juan Antonio Bardem avec Murray Head
1975Vengeance / Les crocs du diable ( el perro / the dog ) de Antonio Isasi-Isasmendi avec Jason Miller
    Seulement interprétation
1976El puente – de Juan Antonio Bardem avec Victoria Abril
    + scénario
    Prix d’Or au festival international du cinéma de Moscou, URSS
1977El diputado – de Eloy de la Iglesias avec José Luis Alonso
    Seulement interprétation
1978Les sept jours de janvier / Les sept jours en janvier ( siete dias de enero ) de Juan Antonio Bardem avec Madeleine Robinson
    + scénario
    Prix d’Or au festival international du cinéma de Moscou, URSS
1982L’avertissement ( mahnung / la advertencia / preduprazhdenieto / the warning ) de Juan Antonio Bardem avec Peter Gyurov
    + scénario
1984 TV Jarabo – de Juan Antonio Bardem avec Sancho Garcia
1986Bilbao Blues ( adiós pequeña ) de Imanol Uribe avec Ana Belén
    Seulement interprétation
1987 TV Lorca, mort d’un poète ( Lorca, muerte de un poeta ) de Juan Antonio Bardem avec Pilar Bardem
    + scénario – Série
1990 TV Le jeune Picasso ( el joven Picasso ) de Juan Antonio Bardem avec Tony Zanet
1994 CM Noctámbulos – de Beatriz Campón avec Ernesto Arias
    Seulement interprétation
1997Résultat final ( resultado final ) de Juan Antonio Bardem avec Mar Flores
    + scénario
AUTRES PRIX :
      
    Goya d’honneur, Espagne ( 2002 )
Fiche créée le 23 mars 2006 | Modifiée le 7 septembre 2016 | Cette fiche a été vue 9303 fois
PREVIOUSSteve Barclay || Juan Antonio Bardem || Rafael BardemNEXT