CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Harold Nicholas
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Julien Duvivier



Date et Lieu de naissance : 8 octobre 1896 (Lille, France)
Date et Lieu de décès : 29 octobre 1967 (Paris, France)
Nom Réel : Julien Henri Nicolas Duvivier

REALISATEUR

Julien Henri Nicolas Duvivier naît le 8 octobre 1896, à Lille. En 1915, il débute sur les planches du Théâtre de l’Odéon sous la direction de André Antoine. Trois ans plus tard, il commence sa carrière au cinéma comme scénariste ou assistant réalisateur de Antoine, Henri Etiévant et Albert Capellani.

En 1919, Julien Duvivier dirige son premier film: «Haceldama ou le prix du sang», un western tourné en Corrèze. Dans les années vingt, alors que le cinéma ne parle pas encore, il dirige une vingtaine de productions dont il écrit lui-même ou, en collaboration, les scénarios. En 1925, il adapte deux œuvres littéraires qui l’imposent au public: «L’abbé Constantin» d’après Ludovic Halévy et «Poil de Carotte» de Jules Renard, avec Henry Krauss (il en réalisera une version sonore en 1932).

Au début du parlant, Julien Duvivier obtient son premier grand succès avec «David Golder» (1930) avec Harry Baur. Technicien et scénariste hors pair, il prouve la valeur de ses talents dans plusieurs chef-d’œuvres des années trente, parmi lesquels: «La tête d’un homme» (1932), toujours avec Harry Baur et aussi avec Valéry Inkijinoff; «La bandera» (1935) avec Jean Gabin et Annabella; «La belle équipe» (1936) encore avec Gabin et Viviane Romance; «Pépé le Moko» (1936) toujours avec Gabin; «Carnet de bal» (1937), primé à Venise, avec Marie Bell et «La fin du jour» (1938) avec Victor Francen. En 1938, invité par la MGM, il dirige Luise Rainer dans «Toute la ville danse».

Exilé aux Etats-Unis en 1940, Julien Duvivier y réalise cinq films: «Lydia» (1941) avec Merle Oberon, «Six destins» (1942) avec Rita Hayworth et Charles Boyer, «Destiny» (1942) avec Gloria Jean, «Obsessions» (1943) avec Barbara Stanwyck et «L’imposteur» (1943) avec Gabin. Après la guerre, il revient en France et donne une représentation tout aussi pessimiste de la société française qu’il montre dominée par l’hypocrisie, le cléricalisme étroit, la mesquinerie et la sournoiserie féminine. Il réalise «Panique» (1946) avec Michel Simon, mais le film est un échec commercial. Duvivier éprouve les plus grandes difficultés pour regagner sa popularité d’avant guerre. Sans projet, il part à Londres en 1948 pour tourner une adaptation de «Anna Karénine» avec Vivien Leigh.

Dans les années cinquante, Duvivier abandonne le réalisme poétique de ses premières mises en scène pour des drames plus sombres ou des comédies humanistes. En 1951, il met en scène Fernandel dans «Le petit monde de Don Camillo», puis en 1955, il retrouve Jean Gabin dans «Voici le temps des assassins». Il offre un très beau rôle à Brigitte Bardot dans «La femme et le pantin» (1958), mais aussi à Danielle Darrieux dans «Marie-Octobre» (1958).

Par la suite, boudé par le nouvelle vague française, mais encensé par de grands cinéastes étrangers comme Orson Welles et Ingmar Bergman, Duvivier tourne de moins en moins. En 1962, il réalise cependant «Le diable et les dix commandements», un film à sketches avec une pléiade d’acteurs. En 1967, juste après le tournage de «Diaboliquement vôtre» avec Alain Delon, Julien Duvivier disparaît tragiquement victime d’une crise cardiaque au volant de sa voiture. C’était le 19 octobre, à Paris.

© Philippe PELLETIER

copyright
1917Le coupable – de André Antoine avec René Hiéronimus
    Seulement régisseur
Les travailleurs de la mer – de André Antoine & Léonard Antoine avec Romuald Joubé
    Film en 2 parties – Seulement assistant réalisateur
    1 : 1ère époque
    2 : 2ème époque
1918Tih Minh – de Louis Feuillade avec Mary Harald
    Sérial en 12 épisodes – Seulement assistant réalisateur
    1 : Le philtre d’oubli
    2 : Deux drames dans la nuit
    3 : Les mystères de la Villa Circé
    4 : L’homme dans la malle
    5 : Chez les fous
    6 : Les oiseaux de nuit
    7 : Evocation
    8 : Sous le voile
    9 : La branche de salut
    10 : Mercredi 13
    11 : Le document 29
    12 : Justice
1919Haceldama ou le prix du sang / Haceldama / Le prix du sang – de Julien Duvivier avec Camille Bert
    + scénario, directeur de la photographie, montage & production
1920La réincarnation de Serge Renaudier – de Julien Duvivier avec Andrée Reynis
    + scénario – Film détruit
Quatre-vingt-treize – de Albert Capellani, André Antoine & Léonard Antoine avec Philippe Garnier
    Film en 2 parties – Seulement assistant réalisateur
    1 : 1ère époque
    2 : 2ème époque
1921L’agonie des aigles – de Bernard-Deschamps avec Séverin-Mars
    Film en 2 parties – Seulement adaptation & assistant réalisateur
    1 : Le roi de Rome
    2 : Les demi-soldes
Crépuscule d’épouvante – de Henri Etiévant avec Victor Francen
    Seulement scénario
La terre – de André Antoine avec Paul Castanet
    Seulement assistant réalisateur
1922Les Roquevillard – de Julien Duvivier avec Jeanne Desclos
    + adaptation, scénario & production
L’ouragan sur la montagne – de Julien Duvivier avec Camille Beuve
    + scénario
L’Arlésienne – de André Antoine avec Lucienne Bréval
    Seulement assistant réalisateur
Le logis de l’horreur – de Julien Duvivier avec Jeanne Helbling
    + scénario & production
Le logis de l’horreur ( der unheimliche gast / sturm im gebirge ) de Julien Duvivier avec Lotte Lorring
    Version allemande de « Le logis de l’horreur »
1923Le reflet de Claude Mercœur – de Julien Duvivier avec Maud Richard
    + adaptation, scénario & production
Cœurs farouches – de Julien Duvivier avec Desdemonda Mazza
    + scénario & production
Credo ou la tragédie de Lourdes – de Julien Duvivier avec Henry Krauss
    + scénario & production
1924 CM La machine à refaire la vie – de Julien Duvivier & Henri Lepage
L’œuvre immortelle ( wat eeuwig blijft ) de Julien Duvivier avec Suzanne Christy
    + scénario
La nuit de la revanche – de Henri Etievant avec Léon Mathot
    Seulement scénario
1925L’abbé Constantin – de Julien Duvivier avec Georges Lannes
    + adaptation
Poil de carotte – de Julien Duvivier avec Charlotte Barbier-Krauss
    + scénario
1926L’agonie de Jérusalem – de Julien Duvivier avec Berthe Jalabert
    + adaptation & scénario
L’homme à l’Hispano – de Julien Duvivier avec Huguette Duflos
1927Le mariage de Mademoiselle Beulemans – de Julien Duvivier avec Jean Dehelly
    + adaptation & scénario
Le mystère de la tour Eiffel / Les frères Miroton / T.S.F., Tramel s’en fout… – de Julien Duvivier avec Félicien Tramel
1928Le tourbillon de Paris – de Julien Duvivier avec Lil Dagover
    + adaptation & scénario
La divine croisière / Le miracle de la mer – de Julien Duvivier avec Thomy Bourdelle
    + scénario
1929La vie miraculeuse de Thérèse Martin – de Julien Duvivier avec Simone Bourday
    + scénario
Maman Colibri – de Julien Duvivier avec Francis Lederer
    + adaptation & scénario
1930Au bonheur des dames – de Julien Duvivier avec Ginette Maddie
David Golder – de Julien Duvivier avec Camille Bert
    + dialogues & scénario
1931Les cinq gentlemen maudits – de Julien Duvivier avec Robert Le Vigan
    + adaptation, dialogues & scénario
Les cinq gentlemen maudits ( die fünf verfluchten gentlemen ) de Julien Duvivier avec Anton Walbrook
    + scénario – Version allemande de « Les cinq gentlemen maudits »
1932 CM La Vénus du collège – de Julien Duvivier
Allô, Berlin ? Ici Paris! – de Julien Duvivier avec Josette Day
    + adaptation, dialogues & scénario
Poil de carotte – de Julien Duvivier avec Harry Baur
    + dialogues & scénario
La tête d’un homme – de Julien Duvivier avec Valéry Inkijinoff
    + lyriques, dialogues & scénario
1933Le petit roi – de Julien Duvivier avec Robert Lynen
    + scénario
CM La machine à refaire la vie – de Julien Duvivier
    + scénario
1934Maria Chapdelaine – de Julien Duvivier avec Madeleine Renaud
    + scénario
    Mention spéciale au festival du cinéma de Venise, Italie

Le paquebot « Tenacity » – de Julien Duvivier avec Raymond Aimos
    + scénario
1935Golgotha / Ecce Homo – de Julien Duvivier avec Edwige Feuillère
    + adaptation & scénario
La Bandera / La grande relève – de Julien Duvivier avec Annabella
    + dialogues & scénario
Bout de choux – de Henry Wulschleger avec Sinoël
    Seulement scénario
1936L’homme du jour – de Julien Duvivier avec Maurice Chevalier
    + production & scénario
Le Golem – de Julien Duvivier avec Marcel Dalio
    + scénario
La belle équipe – de Julien Duvivier avec Viviane Romance
    + lyriques, musique & scénario
Pépé-le-Moko – de Julien Duvivier avec Jean Gabin
    + scénario
1937Un carnet de bal – de Julien Duvivier avec Marie Bell
    + adaptation & scénario
    Coupe Mussolini du meilleur film étranger au festival du cinéma de Venise, France
1938Toute la ville danse ( the great waltz ) de Julien Duvivier avec Luise Rainer
La fin du jour – de Julien Duvivier avec Victor Francen
    + scénario
    Coupe de la 7ème Biennale au festival du cinéma de Venise, Italie
1939La charrette fantôme – de Julien Duvivier avec Pierre Fresnay
    + scénario
Casbah ( Algiers ) de John Cromwell avec Hedy Lamarr
    Seulement sujet original
1940Untel père et fils – de Julien Duvivier avec Raimu
    + scénario
1941Lydia ( illusions ) de Julien Duvivier avec Merle Oberon
    + sujet & scénario
1942Six destins / Histoires de Manhattan ( tales of Manhattan ) de Julien Duvivier avec Rita Hayworth
    + scénario
Destiny / The fugitive – de Julien Duvivier & Reginald Le Borg avec Gloria Jean
    + production
1943Obsessions ( flesh and fantasy / six destinies ) de Julien Duvivier avec Barbara Stanwyck
    + production & scénario
L’imposteur ( the impostor / bayonet charge / strange confession ) de Julien Duvivier avec Ellen Drew
    + production & scénario
1946Panique – de Julien Duvivier avec Michel Simon
    + adaptation & scénario
Amours, délices et orgues – de André Berthomieu avec Gisèle Pascal
    Seulement sujet original & scénario
1948Anna Karénine ( Anna Karenina / Tolstoy’s Anna Karenina ) de Julien Duvivier avec Vivien Leigh
    + adaptation & scénario
1949Au royaume des cieux – de Julien Duvivier avec Juliette Gréco
    + adaptation, scénario & production
1950Dernier témoin / Trafiquants d’opium / Black Jack ( captain Blackjack / Jack, el negro ) de Julien Duvivier & José Antonio Nieves Conde avec George Sanders
    + production, sujet & scénario
Sous le ciel de Paris / Sous le ciel de Paris coule la Seine – de Julien Duvivier avec Paul Frankeur
    + adaptation & scénario
1951Le petit monde de Don Camillo / Don Camillo – de Julien Duvivier avec Gino Cervi
    + adaptation, dialogues & scénario
    Coupe d’Argent du meilleur scénario, pour promouvoir les valeurs démocratiques pour le futur, du Cinéma Germanique, Allemagne
1952La fête à Henriette – de Julien Duvivier avec Michel Auclair
    + scénario
1953Le retour de Don Camillo – de Julien Duvivier avec Fernandel
    + adaptation, dialogues & scénario
1954L’affaire Maurizius – de Julien Duvivier avec Madeleine Robinson
    + adaptation, dialogues & scénario
Marianne de ma jeunesse / Marianne – de Julien Duvivier avec Pierre Vaneck
    + adaptation, dialogues & scénario
Marianne de ma jeunesse ( Marianne, meine jugendliebe ) de Julien Duvivier avec Horst Buchholz
    + scénario – Version allemande de « Marianne de ma jeunesse »
1955Voici le temps des assassins – de Julien Duvivier avec Danièle Delorme
    + lyriques, adaptation, dialogues & scénario
1956L’homme à l’imperméable – de Julien Duvivier avec Bernard Blier
    + scénario
1957Pot-Bouille – de Julien Duvivier avec Gérard Philipe
    + adaptation & scénario
1958La femme et le pantin – de Julien Duvivier avec Brigitte Bardot
     + adaptation & scénario
Marie-Octobre – de Julien Duvivier avec Danielle Darrieux
    + adaptation & scénario
1960La grande vie ( das kunstseidene mädchen / la gran vita ) de Julien Duvivier avec Giulietta Masina
    + adaptation, dialogues & scénario
Boulevard – de Julien Duvivier avec Jean-Pierre Léaud
    + adaptation & scénario
1961La chambre ardente – de Julien Duvivier avec Jean-Claude Brialy
    + adaptation, scénario & production
1962Le Diable et les dix commandements – de Julien Duvivier avec Charles Aznavour
    + scénario
1963Chair de poule – de Julien Duvivier avec Robert Hossein
    + adaptation & scénario
Deux têtes folles / Paris qui pétille ( Paris – When it sizzles ) de Richard Quine avec Marlene Dietrich
    Seulement sujet
1967Diaboliquement vôtre – de Julien Duvivier avec Senta Berger
    + adaptation & scénario
Fiche créée le 23 octobre 2005 | Modifiée le 8 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 11275 fois
PREVIOUSFrédéric Duvallès || Julien Duvivier || Pierre DuxNEXT