CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Vyacheslav Shalevich
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Juliet Berto



Date et Lieu de naissance : 16 janvier 1947 (Grenoble, France)
Date et Lieu de décès : 10 janvier 1990 (Breux-Jouy, France)
Nom Réel : Annie Lucienne Marie-Louise Jamet

ACTRICE
Image
1972 Le sex shop – de Claude Berri avec Jean-Pierre Marielle, Claude Berri, Claude Piéplu & Jean Tissier
Image
1973 Céline et Julie vont en bateau – de Jacques Rivette avec Marie-France Pisier & Dominique Labourier
Image
1980 Neige – de Juliet Berto & Jean-Henri Roger avec Jean-François Stévenin & Robert Liensol
Image
1982 Cap Canaille – de Juliet Berto & Jean-Henri Roger avec Richard Bohringer, Jean-Claude Brialy & Andrex

Juliet Berto, de son vrai nom Annie Jamet, est née le 16 janvier 1947 à Grenoble puis monte à Paris pour achever ses études et suivre des cours d’art dramatique. Elle rencontre par hasard Jean-Luc Godard qui la fait débuter dans «Deux ou trois choses que je sais d’elle» (1966) avec Marina Vlady.

Cette collaboration avec l’un des plus talentueux cinéastes de la Nouvelle Vague va se poursuivre notamment dans «La chinoise» (1967) où elle partage l’affiche avec Anne Wiazemsky et Jean-Pierre Léaud, «Week-end» (1967) avec Mireille Darc et Jean Yanne où elle apparait furtivement et «Le gai savoir» (1969) où elle est de nouveau tête d’affiche avec Jean-Pierre Léaud. Elle devient ainsi l’égérie du cinéma d’auteur underground, voire engagé, en tournant avec Marin Karmitz dans «Camarades» (1969). Dans ce registre confidentiel, elle est dirigé à trois reprises par Jacques Rivette dans «Out 1 : Spectre» (1970), «Céline et Julie vont en bateau» (1973) avec Dominique Labourier et «Duelle» (1975). Sa notoriété auprès de «l’intelligentsia» est telle que le chanteur Yves Simon lui consacre une chanson intitulée «Au pays des merveilles de Juliet» qui devient un gros succès en 1973.

Néanmoins, Juliet Berto ne se cantonne pas à ce cinéma d’auteur et fait quelques incursions dans un cinéma plus commercial non dénué de qualité: le rôle principal de «La cavale» (1971) de Michel Mitrani et des seconds rôles dans «Les caïds» (1972) de Robert Enrico avec Serge Reggiani et Michel Constantin, «Défense de savoir» (1973) de Nadine Trintignant avec Jean-Louis Trintignant, «Le protecteur» (1973) de Roger Hanin, «Monsieur Klein» (1977) de Joseph Losey avec Alain Delon ou «L’argent des autres» (1978) de Christian de Challonge avec Jean-Louis Trintignant. Elle est dirigée à deux reprises par Claude Berri dans les comédies où elle interprète le rôle principal féminin: «Sex shop» (1972) avec Jean-Pierre Marielle et «Le mâle du siècle» (1974) avec le réalisateur.

Divorcée du comédien Michel Berto, avec son nouveau compagnon Jean-Henri Roger, Juliet Berto se consacre à la réalisation. Leur premier film «Neige» (1980) présenté à Cannes obtient le Prix du jeune cinéma en 1981 puis leur second film «Cap canaille» (1982) où Juliet interprète le rôle titre. Seule, elle réalise «Havre» (1985) avec l’animateur Alain Maneval qui passe totalement inaperçu. Toujours comme réalisatrice, elle consacre un documentaire à la chanteuse Damia «Damia: Concert en velours noir» (1988). En tant que comédienne, elle tourne épisodiquement notamment dans «La vie de famille» (1984) de Jacques Doillon avec Sami Frey ou «Un amour à Paris» (1986) de Merzak Allouache avec Catherine Wilkening et Karim Allaoui, sa dernière apparition sur le grand écran.

Parallèlement au cinéma, Juliet Berto se produit au théâtre, entre autres, dans «La tempête» de Shakespeare au Festival d’Avignon en 1969 et «La vie singulière d’Albert Nobbs» de George Moore au théâtre parisien du Rond-Point en 1977. En 1982, elle publie son unique récit, «La fille aux talons d’argile», évocation d’une femme en dérive. Juliet Berto est décédée le 10 janvier 1990 à Breux-Jouy en Essonne, emportée par un cancer du sein à l’âge de quarante-deux ans. Elle est incinérée au crématorium du Père-Lachaise à Paris, ses cendres sont remises à sa famille.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1966Deux où trois choses que je sais d’elle – de Jean-Luc Godard avec Marina Vlady
CM Homeo / Going home ( Homeo : Minor death etc. coming back from goin’ home ) de Etienne O’Leary avec Dennis Berry
1967La Chinoise / La Chinoise, ou plutôt à la chinoise : Un film en train de se faire – de Jean- Luc Godard avec Anne Wiazemsky
Week-end – de Jean-Luc Godard avec Mireille Darc
CM Juliet dans Paris – de Claude Miller
1968Roue de cendre ( wheel of ashes ) de Peter Goldman avec Katinka Bo
Ciné-girl / Piège à pucelles – de Francis Leroi avec Henri-Jacques Huet
Un été sauvage / Le temps fou – de Marcel Camus avec Nino Ferrer
Détruisez-vous / Fusils dangereux – de Serge Bard
    Seulement apparition
CM Fragments – de Jean-Daniel Verhaeghe
1969Le gai savoir – de Jean-Luc Godard avec Jean-Pierre Léaud
Vladimir et Rosa – de Jean-Luc Godard & Jean-Pierre Gorin avec Anne Wiazemsky
Slogan – de Pierre Grimblat avec Serge Gainsbourg
Je. Tu. Elles – de Peter Foldes avec Francis Blanche
Camarades – de Marin Karmitz avec Dominique Labourier
CM La question ordinaire – de Claude Miller avec Gérard Desarthe
1970Out 1 : Noli me tengere – de Jacques Rivette & Suzanne Schiffman avec Jean-Pierre Léaud
Out 1 : Spectre / Out one – de Jacques Rivette avec Bulle Ogier
L’escadron Volapük – de René Gilson avec Olivier Gilson
Une si simple histoire – de Abdellatif Ben Ammar avec Fouad Zaouth
L’araignée d’eau – de Jean-Daniel Verhaeghe avec Elisabeth Wiener
1971La cavale – de Michel Mitrani avec Geneviève Page
CM Camille / Camille ou la comédie catastrophique – de Claude Miller avec Philippe Léotard
1972Le sex shop – de Claude Berri avec Jean Tissier
Le retour d’Afrique – de Alain Tanner avec François Marthouret
Les caïds – de Robert Enrico avec Patrick Bouchitey
1973Défense de savoir – de Nadine Trintignant avec Jean-Louis Trintignant
La chute d’un corps – de Michel Pollac avec Marthe Keller
Le protecteur – de Roger Hanin avec Robert Hossein
Erica Minor – de Bertrand Van Effenterre avec Brigitte Fossey
Céline et Julie vont en bateau – de Jacques Rivette avec Marie-France Pisier
    + scénario
    Etoile de Cristal de la meilleure actrice aux prix de l’Académie du cinéma Français, France

Le milieu du monde – de Alain Tanner avec Philippe Léotard
1974Le mâle du siècle – de Claude Berri avec Roland Dubillard
Summer run – de Leon Capetanos avec Andrew Parks
DA Les frigidaires / La faim ( hunger ) de Peter Foldes
    Seulement voix dans la version française
CM Babar basse’s mother – de Juliet Berto
    Seulement réalisation & scénario
1975Duelle [une quarantaine] / Les filles de feu / La vengeresse – de Jacques Rivette avec Nicole Garcia
Claro – de Glauber Rocha avec Tony Scott
    + production
1976Le cinéma c’est moi ( el cine soy yo ) de Luis Armando Roche avec Jean-Louis Mory
Bastien, Bastienne – de Michel Andrieu avec Orane Demazis
1977Monsieur Klein / Mr. Klein – de Joseph Losey avec Alain Delon
Roberte – de Pierre Zucca avec Barbet Schroeder
DO Sois belle et tais-toi – de Delphine Seyrig avec Jane Fonda
1978L’argent des autres – de Christian de Chalonge avec Claude Brasseur
CM Destins parallèles – de Jean-Yves Carré avec Jean-Luc Bideau
1980Guns – de Robert Kramer avec Patrick Bauchau
Neige – de Juliet Berto & Jean-Henri Roger avec Jean-François Stévenin
    + sujet, adaptation & scénario
    Prix du Cinéma Contemporain au festival du cinéma de Cannes, France
1981Moi, l’autre ( conversa acabada ) de João Botelho avec André Gomes
Le cimetière des voitures – de Fernando Arrabal avec Alain Bashung
DO Mur, murs – de Agnès Varda avec Mathieu Demy
1982Cap Canaille – de Juliet Berto & Jean-Henri Roger avec Richard Bohringer
    + scénario
DO Portrait de Jean-Louis Trintignant – de Pierre Laforêt avec Jean-Louis Trintignant
    Seulement apparition
1984La vie de famille – de Jacques Doillon avec Sami Frey
TV Télé ciné Cannes – de Juliet Berto, Samuel Fuller & Jean-Henri Roger
    Seulement réalisation
DO Cinémathon N° 441 – de Gérard Courant
1985Une vie suspendue / Adolescente, sucre d’amour ( gazl el banat ) de Jocelyne Saab avec Jacques Weber
Havre – de Juliet Berto avec Alain Maneval
    + scénario
1986Hôtel du Paradis – de Jana Bokova avec Fernando Rey
Papillon de vertige – de Jean-Yves Carrée avec Florence Giorgetti
Un amour à Paris / Marie d’Alger Ali de Clichy – de Merzak Allouache avec Karim Allaoui
1987 DO Les ministères de l’art – de Philippe Garrel avec André Téchiné
    Seulement apparition
1988 DO Damia, concert en velours noir – de Juliet Berto avec Jean Marais
    Seulement réalisation & apparition
Fiche créée le 2 septembre 2009 | Modifiée le 9 septembre 2015 | Cette fiche a été vue 9401 fois
PREVIOUSFrancesca Bertini || Juliet Berto || Michel BertoNEXT