CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Run Run Shaw
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

June Allyson



Date et Lieu de naissance : 7 octobre 1917 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 8 juillet 2006 (Ojai, Californie, USA)
Nom Réel : Eleonor Geisman

ACTRICE
Image
1948 Les trois mousquetaires (the three musketeers) de George Sidney avec Gene Kelly & Lana Turner
Image
1951 L’âge d’aimer (too young to kiss) de Robert Z. Leonard avec Van Johnson, Gig Young & Rita Corday
Image
1954 La tour des ambitieux (executive suite) de Robert Wise avec William Holden, Fredric March & Paul Douglas
Image
1958 Les lâches meurent aussi (a stranger in my arms) de Helmut Käutner avec Jeff Chandler & Charles Coburn

June Allyson naît Eleonor Geisman le 7 octobre 1917, dans le quartier populaire du Bronx à New-York. Sa mère divorcée l’élève comme elle peut. Enfant, la petite Eleonor a un grave accident qui l’oblige à porter pendant des mois un corset d’acier. Pour sa rééducation, elle fait de longues séances de piscine et commence la danse. Heureuse initiative qui lui permet quelques années plus tard de gagner sa vie dans des revues à Broadway. En 1937, elle tourne des versions filmées de courte durée de comédies musicales. comme «Ups and downs» où elle est accompagnée du groupe musical les «Deauville boys». Ses prestations scéniques sont bientôt remarquées par «les chasseurs de tête» de la MGM.

June Allyson gagne alors la Californie où elle interprète, en 1943, pour le grand écran l’un de ses succès sur les planches «Best foot forward» sous la direction de Edward Buzzell. La même année elle a pour partenaire Mickey Rooney dans «Girl crazy». Elle enchaîne ensuite sur de nombreuses comédies musicales. Avec sa voix un peu rauque, son charmant sourire et son dynamisme elle conquiert le public pour qui elle est l’image même de la jeune Américaine bien sous tous rapports. Elle crée donc la surprise en 1945, en épousant l’acteur-réalisateur Dick Powell, son aîné de treize ans, qui a divorcé, pour elle, de Joan Blondell, sa deuxième épouse. Le couple aura un fils, Dick Powell Jr..

Mais pour les spectateurs, June Allyson qui a déjà la trentaine reste encore une adolescente comme dans «Les quatre filles du docteur March» (1948) de Mervyn LeRoy, avec Elizabeth Taylor. Puis elle est la jeune Constance Bonacieux dans la très médiocre adaptation des «Trois mousquetaires» (1948) d’Alexandre Dumas. George Sidney y fait néanmoins chanter et ferrailler au mieux, le bondissant Gene Kelly, qui affronte Lana Turner en redoutable Milady. En 1949, pour «Un homme change son destin» June joue une épouse qui soutient coûte que coûte son mari, James Stewart, un joueur de base-ball, qui amputé d’une jambe, va néanmoins reprendre le chemin des stades. C’est un immense succès qui marque un nouveau tournant dans la carrière de l’actrice qui devient, dans les années cinquante, l’épouse modèle du cinéma nord-américaine. Elle donne la réplique à: Humphrey Bogart, «Le cirque infernal» (1952) de Richard Brooks; William Holden, «La tour des ambitieux» (1954); David Niven, «Mon homme Godfrey» (1957) de Henry Koster; Jeff Chandler, «Les lâches meurent aussi» (1958) de Helmut Käutner. Elle joue exceptionnellement un rôle de méchante dans «Ange ou démon» (1955) de et avec José Ferrer. Dirigée par son mari, elle a pour la première fois comme partenaire un acteur italien, Rossano Brazzi qui incarne un chef d’orchestre dans «La folle escapade» (1959) avec aussi Françoise Rosay.

Dans les années soixante, après la mort de Dick Powell (1963), June Allyson épouse à deux reprises Max Glenn Maxwell, l’ancien coiffeur de son premier mari. Délaissant le cinéma, elle s’oriente vers la télévision où elle anime sa propre émission. Elle participe à des feuilletons dont le fameux «Hulk» et retrouve les planches de Broadway. Pour son quatrième mariage, le Docteur David Ashrow, devient, en 1976, son ultime mari. Depuis longtemps malade, l’actrice qui va vers ses quatre-vingt neuf ans, décède d’une insuffisance respiratoire aggravée par une bronchite aigue, le 8 juillet 2006, dans sa propriété californienne de Ojai.

© Caroline HANOTTE

copyright
1937 CM Pixilated – de Al Christie avec Harry Gribbon
CM Swing for sale – de Joseph Henabery
CM Dime a dance / Happyland – de Al Christie avec Danny Kaye
CM Ups and downs – de Roy Mann avec Phil Silvers
CM Dates and nuts – de Robert Hall avec Pat Rooney Jr.
1938 CM Not now – de Al Christie avec Lee Sullivan
CM Sing for Sweetie – de Al Christie avec George Shelton
CM The prisoner of swing – de Roy Mack avec Eddie Foy Jr.
CM The knight is young – de Roy Mack avec Hal LeRoy
1939 CM Rollin’ in rhythm – de Roy Mack avec Jane Frazee
1940 CM All girl revue – de Lloyd French avec Beverly Kirk
1942Parade aux étoiles ( thousands cheer ) de George Sidney avec John Boles
    Seulement apparition
1943Best foot forward – de Edward Buzzell avec Chill Wills
Girl crazy ( when the girls meet the boys ) de Norman Taurog avec Mickey Rooney
1944Tendre symphonie ( music for millions ) de Henry Koster avec Jimmy Durante
Meet the people – de Charles Reisner avec Dick Powell
Deux jeunes filles et un marin ( two girls and a sailor ) de Richard Thorpe avec Tom Drake
1945La princesse et le groom ( her highness and the bellboy ) de Richard Thorpe avec Robert Walker
The sailor takes a wife – de Richard Whorf avec Hume Cronyn
1946Du burlesque à l’Opéra ( two sisters from Boston ) de Henry Koster avec Peter Lawford
La pluie qui chante ( till the clouds roll by ) de Richard Whorf avec Van Heflin
Cœur secret ( the secret heart ) de Robert Z. Leonard avec Walter Pidgeon
1947L’île enchantée ( high Barbaree ) de Jack Conway avec Thomas Mitchell
Vive l’amour ( good news ) de Charles Walters avec Tom Dugan
La mariée est folle ( the bride goes wild ) de Norman Taurog avec Lloyd Corrigan
1948Ma vie est une chanson ( words and music ) de Norman Taurog avec Perry Como
Les trois mousquetaires ( the three musketeers ) de George Sidney avec Gene Kelly
Les quatre filles du docteur March ( little women ) de Mervyn LeRoy avec Elizabeth Taylor
1949Un homme change son destin ( the Stratton story ) de Sam Wood avec James Stewart
1950Une rousse obstinée ( the reformer and the redhead ) de Norman Panama & Melvin Frank avec Dick Powell
Tourment ( right cross ) de John Sturges avec Ricardo Montalban
1951L’âge d’aimer ( too young to kiss ) de Robert Z. Leonard avec Gig Young
    Golden Globe de la meilleure actrice de cinéma catégorie musical ou comédie, USA
1952La jeune fille en blanc ( the girl in white / so bright the flame ) de John Sturges avec Arthur Kennedy
Une vedette disparaît ( callaway went thataway ) de Melvin Frank & Norman Panama avec Fred MacMurray
Le cirque infernal ( battle circus ) de Richard Brooks avec Humphrey Bogart
1953Drôle de meurtre ( remains to be seen ) de Don Weis avec Louis Calhern
Romance inachevée ( the Glenn Miller story ) de Anthony Mann avec James Stewart
1954La tour des ambitieux ( executive suite ) de Robert Wise avec William Holden
    Prix spécial du jury pour l’ensemble de la distribution du film au festival du cinéma de Venise, Italie

Les femmes mènent le monde ( a woman’s world / woman’s world ) de Jean Negulesco avec Cornel Wilde
Strategic Air Command – de Anthony Mann avec Barry Sullivan
1955Ange ou démon ( the shrike ) de José Ferrer avec José Ferrer
Le tigre du ciel ( the McConnell story / tiger in the sky ) de Gordon Douglas avec Alan Ladd
CM Screen snapshots : Hollywood, city of stars – de Ralph Staub avec Grace Kelly
    Seulement apparition
1956Le sexe opposé ( the opposite sex ) de David Miller avec Leslie Nielsen
La folle escapade / L’extravagante héritière ( you can’t run away from it ) de Dick Powell avec Jack Lemmon
1957Les amants de Salzburg ( interlude ) de Douglas Sirk avec Rossano Brazzi
Mon homme Godfrey ( my man Godfrey ) de Henry Koster avec David Niven
1958Les lâches meurent aussi ( a stranger in my arms / and ride a tiger ) de Helmut Käutner avec Jeff Chandler
1972Ils ne tuent que leurs maîtres ( they only kill their masters ) de James Goldstone avec James Garner
1977New York blackout / New York ne répond plus / Et la terreur commence / Black-out à New York ( blackout / New York escapees ) de Eddy Matalon avec Ray Milland
1994That’s entertainment ! III – de Bud Friedgen & Michael J. Sheridan avec Howard Keel
    Seulement apparition
2000A girl, three guys and a gun – de Brent Florence avec Josh Holland
AUTRES PRIX :
      
    Prix de la star féminine la plus populaire par les Photoplay Awards, USA ( 1954 )
Fiche créée le 11 juillet 2006 | Modifiée le 4 septembre 2016 | Cette fiche a été vue 6912 fois
PREVIOUSAntonio Allocca || June Allyson || Luigi AlmiranteNEXT