CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Max Montavon
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Käthe Haack



Date et Lieu de naissance : 11 août 1897 (Berlin, Empire Allemand)
Date et Lieu de décès : 5 mai 1986 (Berlin, Allemagne)
Nom Réel : Käthe Lisbeth Minna Sophie Isolde Haack

ACTRICE

Käthe Lisbeth Minna Sophie Isolde Haack naît le 11 août 1897 à Berlin, capitale de l’Empire Allemand. En 1914, elle débute au Stadttheater de Göttingen, puis plus tard, au Barnowsky-Bühnen de Berlin et au Deutsches Theater de Berlin sous la direction de Max Reinhardt.

En 1915, Käthe Haack entame sa carrière cinématographique dans deux films de Max Mack. Pendant toute la période du cinéma muet, elle apparaît dans plus de quatre-vingt films. Elle passe avec une grande facilité du drame à la comédie où elle joue souvent les jeunes filles modèles. Elle côtoie alors les plus grandes vedettes germaniques de cette époque, parmi lesquelles: Harry Piel dans «Die ratte» (1917); Emil Jannings dans «Algol» (1919); Conrad Veidt dans «Guillaume Tell» (1923); Asta Nielsen dans «Les Bouddhas vivants» (1924) et «Hedda Gabler» (1924); Heinrich George dans «La bataille navale de Skagerak» (1926) et Otto Gebühr dans «Der alte Fritz» (1928). Mais son plus fidèle partenaire reste Heinrich Schroth (1871-1945), son mari depuis la fin des années dix. Ils tourneront ensemble dans une quinzaine de productions. De cette union naîtra une fille Hannelore Schroth qui sera aussi actrice.

Avec l’arrivée du cinéma sonore, Käthe Haack délaisse les rôles de jeune première pour les rôles de femme. Son expérience théâtrale lui permet d’affronter aisément les nouvelles techniques du cinéma parlant, et, rapidement confirme son statut de comédienne très populaire. Durant les années trente, elle joue dans de nombreux succès sous la direction de cinéastes confirmés, tel que Carl Boese, Hans Steinhoff, Georg Jacoby, etc…. Citons aussi quelques films importants de cette époque: «Emil und die detektive» (1931) de Gerhard Lamprecht, «Familie Schimek» (1935) de E.W. Emo, «Fridericus» (1936) de Johannes Meyer, «Crépuscule» (1937) de Veit Harlan et «Le cas du Dr. Deruga» (1938) de Fritz Peter Buch.

Pendant la seconde guerre mondiale, Käthe Haack apparaît encore dans quelques films dont les fameux «Bismark» (1940) où elle incarne la seconde femme du grand homme, interprété par Paul Hartmann; «Bal paré» (1940) avec Ilse Werner et «Les aventures du baron Münchhausen» (1943) avec Hans Albers. Elle se consacre essentiellement au Staatstheater de Berlin, dont elle est sociétaire depuis 1935, théâtre dirigé par son ami Gustaf Gründgens.

Après la guerre, Käthe revient devant les camera avec des rôles de grandes dames, d’aristocrates ou de femmes de notables puis, plus tard, de grands-mères pour le plus grand plaisir de ses admirateurs. Souvent cantonnée dans des prestations secondaires, elle enchaîne film sur film jusqu’à la fin des années soixante-dix. En 1971, Käthe Haack écrit son autobiographie: «À Berlin et ailleurs». Deux ans plus tard, elle se voit honorée d’un prix bien mérité par l’Académie du Cinéma Allemand pour sa contribution au septième art. En 1983, après une dernière prestation dans un épisode de la série télévisée «Tatort», elle s’éloigne définitivement de la vie publique.

Après une carrière de plus de soixante-dix ans, qui couvre tout le cinéma germanique du vingtième siècle, Käthe Haack décède le 5 mai 1986, à Berlin (Allemagne).

© Philippe PELLETIER

copyright
1915Ein gruss aus der tiefe / Das drama eines fliegers – de Emerich Hanus avec Hans Mierendorff
Ostpreussen und sein Hindenburg – de Gustaf Trautschold & Richard Schott avec Siegmund Aschenbach
Meine braut, seine frau – de Danny Kaden & Nunek Danuky avec Albert Paulig
CM Der katzensteg – de Max Mack avec Karl Platen
CM Pension Lampel – de Max Mack avec Hanni Weisse
1916L’épouse du lieutenant de réserve ( die braut des reserveleutnants order die mission der gräfin Cerutti ) de Georg Jacoby avec Ellen Richter
Le sou vert de gris ( der feldgraue groschen ) de Georg Jacoby avec Margarete Küpfer
Le rival du professeur Erichson ( Professor Erichsons rivale / aus der klinik des Professor Erichson ) de Louis Neher avec Wolfgang Zilzer
Le vol du Radium ( der Radiumraub ) de Louis Neher avec Leopoldine Konstantin
Les aiguilles à tricoter ( die stricknadeln ) de Hubert Moest avec Reinhold Schünzel
Le journal du docteur Hart ( das tagebuch des Dr. Hart / der feldhartz ) de Paul Leni avec Ernst Hofmann
Die Dawadasi – de Carl Heinz Heiland avec Hans Mierendorff
Der skandal – de Georg Jacoby
L’enfant des autres ( das kind des anderen ) de Evjenij Chervâkov avec Emil Rameau
CM Ein toller einfall – de Georg Jacoby avec Albert Paulig
1917Das buch des lasters – de Otto Rippert avec Theodor Loos
Die Faust des schicksals – de Alwin Neuss avec Paul Otto
Die hochzeit im excentricclub – de Joe May avec Hermann Picha
Der jubiläumspreis – de Alwin Neuss avec Lotte Dewis
Das spiel vom tode – de Alwin Neuss avec Leo Connard
Die perlen des Maharadschah – de Ernst Ludwig avec Hugo Flink
Veilchen Nr. 4 – de Conrad Wiene avec Arnold Rieck
Zwei blaue Jungen – de Alwin Neuss avec Bruno Kahn
Sein bester freund – de Uwe Jens Krafft avec Curt Courant
1918Fräulein Mutter – de Carl Neisser avec Bruno Decarli
Le rat ( die ratte ) de Harry Piel avec Heinrich Schroth
Sträfling 113 oder «Die ehe für den vater» – de William Wauer avec Carl Auen
Lorenzo Burghardt – de William Wauer avec Else Bassermann
Ihr großes geheimnis – de Joe May & Leopold Bauer avec Johannes Riemann
Das rollende hotel / Joe Deebs-Detektivserie #1 : Das rollende hotel – de Harry Piel avec Heinrich Schroth
Die schwarze locke – de Willi Grunwald avec Hermann Thimig
Irrwahn – de Hans Werchmeister avec Hugo Flink
L’étrange invité ( der seltsame gast ) de Fred Sauer avec Paul Hartmann
Liebe und leben, 1. Teil : Die seele des kindes – de Walter Schmidthässler avec Albert Paul
Der sohn des Hannibal – de Viggo Larsen avec Franz Verdier
Der gattestellvertreter – de Adolf Gärtner avec Bruno Kastner
Das gerücht – de ? avec Bruno Kastner
Retter der menschheit – de Carl Neisser & Franz Mehlitz avec Harry Liedtke
Der weg, der zur verdammnis führt, 1.Teil : Das schicksal der Aenne Wolter – de Otto Rippert avec Emil Albes
1919Algol – de Hans Werckmeister avec Emil Jannings
Der blick in den abgrund – de Carl Neisser avec Heinrich Schroth
La lutte pour le mariage 1 ( der kampf um die ehe, 1. Teil : Wenn in der ehe die liebe stirbt ) Willy Zeyn avec Ernst Pittschau
La lutte pour le mariage 2 ( der kampf um die ehe, 2. Teil : Feindliche gatten ) de Willy Zeyn avec Emil Rameau
Das gift im weibe – de Carl Neisser & Bruno Decarli avec Hermann Vallentin
Die spieler – de Willy Zeyn avec Heinrich Peer
Der neue herr generaldirektor – de Hans Werckmeister avec Ferdinand Bonn
Der Weg, der zur verdammnis führt, 2.Teil : Hyänen der Lust – de Otto Rippert avec Heinz Willy Kaiser
Les esclaves du capital ( sklaven des kapitals ) de Wolfgang Neff avec Heinrich Schroth
Hyänen der lust – de Otto Rippert avec Margarethe Kupfer
Baccarat ( Baccarat. Eine spielklubtragödie ) de Bob Holste avec Reinhold Schünzel
1920Föhn – de Hans Wreickmeister avec Hans Adlabert Schlettow
Le sang du démon 1 ( dämon blut. 1. Teil ) de Fred Sauer avec Heinrich Peer
Le sang du démon 2 ( dämon blut. 2. Teil / vergiftetes blut ) de Fred Sauer avec Emil Biron
Der mann ohne Gnade – de Bruno Rahn avec Fredel Fredy
Sang empoisonné ( vergiftetes blut ) de Fred Sauer avec Theo Lukas
Le diplomate jaune ( der gelbe diplomat ) de Fred Sauer avec Fritz Schulz
James Morres – de Leo Lasko avec Fred Immler
Der erbe von Carlington – de Erik Lund avec Bruno Kastner
Der feuerreiter – de Erik Lund avec Bruno Kastner
Les tambours de l’Asie ( die trommeln asiens ) de Uwe Jens Krafft avec Heinrich Schroth
1921Das liebesnest – de Rudolf Walther-Fein avec Reinhold Schünzel
La dictature de la vie 1 ( die diktatur der liebe, 1. Teil : Die bose lust ) de Willy Zeyn avec Ernst Hofmann
Das geheimnis der Santa Maria / Santa Maria das geheimnis einer Brigg – de Lothar Mendes avec Fritz Schulz
Le mort invité ( der tote gast ) de Karl Freund avec Carl Auen
Arme, kleine Eva, 2. teil – de Rudi Bach avec Fritz Kampers
Sur le métier à tisser du temps ( am webstuhl der zeit ) de Holger-Madsen avec Hans Aldabert Schlettow
Der held des tages – de Rudi Bach avec Ria Jende
La belle et le clochard ( die dame und der landstreicher ) de Alfred Halm avec Grete Reinwald
1922Jeunesse ( jugend ) de Fred Sauer avec Fritz Schulz
Nid d’amour, 1ère partie ( das liebensnest. 1. Teil ) de Rudolf Walther-Fein avec Olga Limburg
Nid d’amour, 2ème partie ( das liebensnest. 2. Teil ) de Rudolf Walther-Fein avec Paul Wegener
Die schuhe einer schönen frau – de Emmerich Hanus avec Rudolf Forster
1923Guillaume Tell ( Wilhelm Tell ) de Rudolf Dworsky & Rudolf Walther-Fein avec Conrad Veidt
Der sprung ins leben / Der roman eines zirkuskindes – de Johannes Guter avec Xenia Desni
Freund Ripp – de Alfred Halm avec Harry Halm
Le grand procès sensationnel ( der grosse sensationsprozeß ) de Karl Freund avec Hugo Flink
La boule de feu ( die brennende kugel ) de Otto Rippert avec Luciano Albertini
1924Les bouddhas vivants ( lebende Buddhas / götter von Tibet ) de Paul Wegener avec Asta Nielsen
Hedda Gabler – de Franz Eckstein avec Asta Nielsen
Mon Léopold ( mein Leopold ) de Heinrich Bolten-Baeckers avec Georg Alexander
1925Le bigame ( heiratsschwindler / ein spiel von liebe und hochstapelei ) de Carl Boese avec Erna Morena
117 bis Grande Rue ( menschen untereinander ) de Gerhardt Lamprecht avec Aud Egede Nissen
1926Des enfants sans importance ( die unehelichen ) de Gerhard Lamprecht avec Jaro Fürth
La bataille navale de Skagerak ( die schlacht am Skagerak / die versunkene flotte ) de Manfred Noa avec Heinrich George
Sœur Véronique ( schwester Veronika ) de Gehrard Lamprecht avec Paul Morgan
Kubinke le barbier et les trois servantes ( Kubinke der barbier und die drei dienstmädchen ) de Carl Boese avec Fritz Kampers
1927Der katzensteg – de Gerhardt Lamprecht avec Jack Trevor
Benno stehkragen – de Trude Stanten avec Paul Otto
L’impasse de l’amour ( irrwege der liebe ) de Heinrich Lisson avec Erich Kaiser-Titz
1928Der alte Fritz. 2. Ausklang – de Gehardt Lamprecht avec Otto Gebühr
Unter der laterne / Trink, trink, brüderlein, trink – de Gerhardt Lamprecht avec Mathias Wieman
1929Mandragore ( alraune ) de Richard Oswald avec Brigitte Helm
L’espion de l’empereur ( der detektiv des kaisers ) de Carl Boese avec Olga Tschechowa
1930Scandale autour d’Eve ( skandal um Eva ) de Georg Wilhelm Pabst avec Henny Porten
Dann schon lieber Lebertran – de Max Ophüls avec Alfred Braun
1931Sur le pavé de Berlin ( Berlin – Alexanderplatz ) de Piel Jutzi avec Heinrich George
Colonne de nuit ( nachtkolonne / ein kind entführt..! ) de James Bauer avec Oskar Homolka
Emile et les détectives ( Emil und die detektive ) de Gerhard Lamprecht avec Rolf Kenkhaus
Capitaine de Koepenick ( der hauptmann von Köpenick ) de Richard Oswald avec Max Adalbert
1932La belle aventure ( das schöne abenteuer ) de Reinhold Schünzel avec Käthe von Nagy
Deux jours heureux ( zwei glückliche tage ) de Rudolf Walther-Fein avec Paul Hörbiger
Quick – de Robert Siodmak avec Lilian Harvey
Tannenberg – de Heinz Paul avec Viktor de Kowa
Ces messieurs de chez Maxim’s ( die herren vom Maxim ) de Carl Boese avec Johannes Riemann
CM Schubert-lieder – de Johannes Guter avec Fritz Spira
CM Wenn zwei sich streiten – de Leopold Lindtberg avec Albert Florath
1933Poupée blonde ( liebe muß verstanden sein ) de Hans Steinhoff avec Wolf Albach-Retty
Le rêve du Rhin ( der traum vom Rhein ) de Herbert Selpin avec Paul Henckels
Der polizeibericht meldet – de Georg Jacoby avec Paul Otto
Guillaume Tell ( Wilhelm Tell / Wilhelm Tell, das freiheitsdrama eines volkes ) de Heinz Paul avec Olaf Bach
Le cœur est maître / Atout cœur ( herz ist trumpf ) de Carl Boese avec Albert Florath
1934Hanneles himmelfahrt – de Thea von Harbou avec Rudolf Klein-Rogge
Konjunkturritter – de Fritz Kampers avec Otto Wallburg
La baleine noire ( der schwarze walfisch ) de Fritz Wendhausen avec Emil Jannings
Les quatre mousquetaires ( die vier musketiere ) de Heinz Paul avec Fritz Odemar
Maître boxeur ( der meisterboxer / der meisterboxer in nöten / pantoffelhelden ) de Fred Sauer avec Rudolf Platte
J’épouse ma femme ( ich heirate meine frau ) de Johannes Riemann avec Paul Hörbiger
Hermine und die sieben aufrechten – de Frank Wisbar avec Heinrich George
Le faux billet ( ein falscher fuffziger / echte liebe, falsches geld ) de Carl Boese avec Theo Lingen
La vierge folle ( die törichte jungfrau ) de Richard Schneider-Edenkoben avec Paul Bilt
CM Menschen im schatten, menschen im licht – de Carl Hoffmann avec Ilse Fürstenberg
1935Pygmalion ( Elisa, das blumenmädchen ) de Erich Engel avec Gustaf Gründgens
La famille Schimek ( familie Schimek ) de E.W. Emo avec Wilhelm Bendow
Wunder des fliegens : Der film eines deutschen fliegers – de Paul Heinz avec Ernst Udet
1936SChâteau Vagelot ( Schloß Vogelöd ) de Max Obal avec Walter Steinbeck
Fridericus ( der alte Fritz ) de Johannes Meyer avec Paul Bildt
Hans im Glück – de Robert Herlth & Walter Röhrig avec Rudolf Biebrach
Parade de famille / Parade familiale ( familienparade ) de Fritz Wendhausen avec Maria Seidler
Une femme sans importance ( eine frau ohne bedeutung ) de Hans Steinhoff avec Gustaf Gründgens
Donner, Blitz und Sonnenschein – de Erich Engels avec Reinhold Bernt
Le secret d’une vieille maison ( geheimnis eines alten hauses ) de Rudolf van der Noss avec Wolf Albrach-Retty
Krach und glück um künnemann / Gefundenes geld / Krach bei Künnemanns – de Paul Wegener avec Georg Alexander
1937Crépuscule ( der herrscher ) de Veit Harlan avec Emil Jannings
Gefährliches spiel – de Erich Engel avec Theo Lingen
Permission sur parole ( urlaub auf ehrenwort ) de Karl Ritter avec René Deltgen
Das ehesanatorium – de Toni Huppertz avec Willi Schaefers
Ein mädchen geht an land – de Werner Hochbaum avec Carl Kuhlmann
L’énigme de Beate ( Rätsel um Beate / eine zweifelhafte frau ) de Johannes Meyer avec Albrecht Schoenhals
1938Liebeslegende / Preußische liebesgeschichte / Liebesgeschichte – de Paul Martin avec Lida Baarova
Steputat et Cie ( Steputat & Co. / das glück auf dem lande ) de Carl Boese avec Oscar Sabo
Der tag nach der scheidung – de Paul Verhoeven avec Hilde Hildebrand
Kleiner mann, ganz groß – de Robert A. Stemmle avec Gusti Huber
Le cas du Dr. Deruga ( der fall Deruga ) de Fritz Peter Buch avec Willy Birgel
La chair est faible / Ecartement du droit chemin ( der schritt vom wege / Effi Briest ) de Gustav Gründgens avec Karl Ludwig Diehl
CM Einquartierung bei klawunde – de Jürgen von Alten avec Oscar Sima
1939Der stammbaum des Dr. Pistorius – de Karl Georg Külb avec Hans Leibelt
Faux coupables ( dein leben gehört mir ) de Johannes Meyer avec Karin Hardt
Verdacht auf Ursula – de Karl Heinz Martin avec Viktor Staal
CM Evtl. spätere heirat nicht ausgeschlossen – de Jürgen von Alten avec Wolfgang Staudte
1940Bismark – de Wolfgang Liebeneiner avec Paul Hartmann
Bal masqué ( bal paré / münchner g’schichten ) de Karl Ritter avec Theodore Danegger
Die gute sieben – de Wolfgang Liebeneiner avec Hermann Brix
Charivari ( das himmelblaue adendkleid ) de Erich Engels avec Georg Alexander
1941Annelie ( die geschichte eines lebens ) de Josef von Báky avec Werner Krauss
Six jours de vacances par foyer ( echs tage heimaturlaub ) de Jürgen von Alten avec Gustav Fröhlich
Terre d’accueil ( heimaterde ) de Hans Deppe avec Ilse Petri
Deux dans une grande ville ( zwei in einer großen stadt ) de Volker von Collande avec Claude Farell
1942Wildvogel – de Johannes Meyer avec Beppo Brem
Sophienlund – de Heinz Rühmann avec Fritz Wagner
1943Lettres d’amour ( liebesbriefe ) de Hans H. Zerlett avec Paul Hubschmid
Les aventures fantastiques du Baron Munchhausen / Le Baron de Muenchhausen / Les aventures du Baron de Muenchhausen ( Münchhausen / Baron Münchhausen ) de Joseph von Báky avec Hans Albers
Meine vier jungens – de Günther Rittau avec Erwin Biegel
1944Das konzert – de Paul Verhoeven avec Grit Ellot
Seinerzeit zu meiner zeit – de Boleslaw Barlog avec Paul Klinger
Une histoire de tous les jours ( ein alltägliche geschichte / alltägliche geschichte ) de Günther Rittau avec Marianne Simson
1945Dr. Phil Doederlein – de Werner Klinger avec Heinrich George
Appel à la conscience ( ruf an das gewissen ) de Karl Anton avec Karl Ludwig Diehl
1947Und finden dereinst wir uns wieder – de Hans Müller avec Paul Dahlke
1948Le grand mandarin ( der große mandarin / die geschichte von den 7 schweinchen ) de Karl- Heinz Stroux avec Hubert von Meyerinck
Lettres anonymes ( anonyme briefe ) de Arthur Maria Rabenalt avec O.E. Hasse
1949Veillée ( nachtwache ) de Harald Braun avec Dieter Borsche
Des invités dangereux ( gefährliche gäste / wirbel um Mitternacht ) de Géza von Cziffra avec Paul Kemp
Der biberpelz – de Erich Engel avec Werner Hinz
Absender unbekannt / Paulchen und die mädchenschule – de Ákos Ráthonyi avec Cornell Borchers
1950La jeune fille et le suisse ( das mädchen aus der Südsee ) de Hans Müller avec Hardy Kruger
Gabriela – de Géza von Cziffra avec Zarah Leander
Furioso / Opfer des herzens – de Johannes Meyer avec Kirsten Heiberg
1951Le cœur du monde ( herz der welt ) de Harald Braun avec Hilde Krahl
Le charme de Dolorès / Les jambes de Dolorès / La maja voilée ( die verschleierte Maja ) de Géza von Cziffra avec Willy Fritsch
Reine d’une nuit ( königin einer nacht / faschingsprinzessin ) de Kurt Hoffmann avec Ilse Werner
Mein freund, der dieb – de Helmut Weiss avec Hardy Kruger
Quand les cloches du soir sonnent / Les cloches du soir ( Wenn die abendglocken läuten ) de Alfred Braun avec Hans Holt
1952Le banquet des fraudeurs – de Henri Stork avec Paul Frankeur
Le prince de Pappenheim ( der fürst von Pappenheim ) de Hans Deppe avec Oskar Sima
Amours, délices et jazz ( heimweh nach dir ) de Robert A. Stemmle avec Martin Held
Der tag vor der hochzeit / Große schwächen : Kleine sünden – de Rolf Thiele avec Paul Dahlke
Lockende sterne – de Hans Müller avec Rudolf Prack
Barbara ( ich warte auf dich ) de Volker von Collande avec Anne-Marie Blanc
Cupidon s‘en va-t-en guerre / On parlera d’amour plus tard ( von liebe reden wir später ) de Karl Anton avec Liselotte Pulver
1953Tout pour papa ( alles für Papa ) de Karl Hartl avec Curd Jürgens
Nuit de noces différée ( die vertagte hochzeitsnacht ) de Karl Georg Külb avec Viktor Staal
Feu d’artifice ( feuerwerk ) de Kurt Hoffmann avec Romy Schneider
1954Les sept robes de Katrin ( die sieben kleider der Katrin ) de Hans Deppe avec Paul Klinger
Heideschulmeister Uwe Karsten – de Hans Deppe avec Claus Holm
Heimweh nach Deutschland / Abenteuer in Libanon – de Bernhard Radetzki avec Albert Lieven
La porteuse de fleurs / La petite bouquetière ( rosen-resli ) de Harald Reinl avec Karin Dor
Schützenliesel – de Rudolf Schündler avec Sepp Rist
Die tolle Lola – de Hans Deppe avec Paul Dahlke
Le dernier été ( der letzte sommer ) de Harald Braun avec Liselotte Pulver
1955Der himmel ist nie ausverkauft – de Alfred Weidenmann avec Peer Schmidt
Eine frau genügt nicht – de Ulrich Erfurth avec Hans Söhnker
Le silence de la forêt ( das schweigen im walde ) de Helmut Weiss avec Rudolf Lenz
Nathan der weise – de ? avec Ernst Deutsch
1956L’étudiante Hélène Willfuer ( studentin Helene Willfuer ) de Rudolf Jugert avec Harald Juhnke
Lily Marlène / Comme autrefois Lily Marlène ( wie einst Lili Marleen ) de Paul Verhoeven avec Wolfgang Preiss
Auf wiedersehen am bodensee – de Hans Albin avec Carola Höhn
La voix que j’aime ( stimme der sehnsucht ) de Thomas Engel avec Christine Kaufmann
Chaque nuit dans un autre lit ( jede nacht in einem anderen bett ) de Paul Verhoeven avec Karin Baal
1957La grande chance ( die grosse chance ) de Hans Quest avec Willi Rose
Mammis wanderjahre – de Carl Heinz Schroth avec Mario Adorf
1958Nuits chaudes, nylon noir ( schwarze nylons – heiße nächte ) de Erwin Marno & Alfred Braun avec Peter van Eyck
Ist mama nicht fabelhaft ? – de Peter Beauvais avec Paul Klinger
1959Adorable Arabelle ( bezaubernde Arabella ) de Axel von Ambesser avec Carlos Thompson
Madonne de l’air ( liebe, luft und lauter lügen ) de Peter Beauvais avec Gerhard Riedmann
Der kaiser von Amerika – de Willi Schmidt avec O.E. Hasse
1960Le dernier piéton ( der letzte fußgänger ) de Wilhelm Thiele avec Christine Kaufmann
1961Je ne peux pas garder le silence plus longtemps / Je ne peux plus me taire ( ich kann nicht länger schweigen ) de Hans-Jochen Wiedermann avec Michael Verhoeven
De quoi tu te mêles, Daniela ! ( zarte haut in schwarzer seide / capricci borghesi / Daniela, criminal strip-tease / Daniella by night ) de Max Pécas avec René Dary
1968Mort et diamants / Dynamite en soie verte ( dynamit in grüner seide / il più grande colpo della malavita americana ) de Harald Reinl avec George Nader
1969Lesbo – de Edoardo de Mulargia avec Peter Howells
Unser doktor ist der beste – de Harald Vock avec Roy Black
1972Der lord vom Barmbeck – de Ottokar Runze avec Martin Lüttge
1973Le piéton ( der fußgänger ) de Maximilian Schell avec Françoise Rosay
1977Grete Minde ( Grete Minde – Der wald ist voller wölfe ) de Heidi Genée avec Hans Christian Blech
AUTRES PRIX :
      
    Prix d’honneur aux Prix du cinéma Germanique, Allemagne ( 1973 )
Fiche créée le 11 septembre 2005 | Modifiée le 2 juillet 2016 | Cette fiche a été vue 7915 fois
PREVIOUSLeda Gys || Käthe Haack || Margarete HaagenNEXT