CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Marguerite Deval
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Karl Malden



Date et Lieu de naissance : 22 mars 1912 (Chicago, Illinois, USA)
Date et Lieu de décès : 1er juillet 2009 (Brentwood, Californie, USA)
Nom Réel : Mladen Adam Sekulovich

ACTEUR

Karl Malden, de son vrai nom Mladen Sekulovich, naît le 22 mars 1912, à Chicago, dans l’Illinois. Son père est serbe, et sa mère, tchèque. À la fin de ses études, il devient ouvrier sidérurgiste, avant de tenter sa chance au théâtre en 1934. Il s’inscrit alors au «Goodman Theater» de Chicago, avant de partir à New York en 1937, pour se produire à Broadway. Mobilisé, il interrompt sa carrière théâtrale pour rejoindre l’armée. En 1940, on le voit pour la première fois sur les écrans, dans «Drôle de mariage», avant d’apparaître dans un film de propagande guerrière, «Winged victory» (1944) de George Cukor. À la fin du conflit, Karl Malden retrouve la scène. Ses interprétations et son physique sont remarqués par le réalisateur et metteur en scène Elia Kazan. Ce dernier mettra en scène le comédien au théâtre, dans «Un tramway nommé Désir» de Tennessee Williams et «Ils étaient tous mes fils» de Arthur Miller.

En 1947, il retrouve Elia Kazan au cinéma, dans «Boomerang !», mais Karl Malden n’y est pas crédité. Henry Hathaway s’intéresse aussi à lui, et le fait tourner dans «13 Rue Madeleine» (1946), «Le carrefour de la mort» (1947) et «Mission à Trieste» (1952). Mais c’est son confrère Elia Kazan qui l’impose dans la version cinématographique d’«Un tramway nommé Désir» (1951), avec Marlon Brando et Vivien Leigh. Pour sa performance dans le rôle de Mitch, Karl Malden reçoit l’Oscar du meilleur second rôle. Dès lors, l’acteur ne cesse plus de tourner dans des films de guerre, des films noirs ou encore des westerns. Son physique puissant, sa carrure massive et son nez proéminent le confinent dans des rôles de brutes, de policiers et de militaires. Il est impressionnant en inspecteur de police dans «La loi du silence» (1952) de Alfred Hitchcock. Kazan le sollicite à nouveau pour «Sur les quais» (1954), pour lequel Karl Malden est nominé aux Oscars, et «Baby Doll» (1956). S’il reste souvent relégué aux seconds rôles, l’acteur apporte toujours à ses interprétations un incontestable relief. Il est l’une de ces inoubliables «trognes» du cinéma américain dont les réalisateurs hollywoodiens peuvent difficilement se passer. En 1957, il réalise son unique film, «La chute des héros», film de guerre avec Richard Widmark.

Dans les années soixante, Karl Malden continue d’apparaître dans plusieurs films majeurs du cinéma américain. En 1961, il joue dans le film réalisé et interprété par Marlon Brando, «La vengeance aux deux visages», où il confirme l’immensité de son talent dans un rôle de truand devenu par la suite un respectable shérif. Il est aussi directeur de prison dans «Le prisonnier d’Alcatraz» (1962) avec Burt Lancaster, ou encore manager de Steve McQueen dans «Le Kid de Cincinnati» (1965). On le voit également dans le western de John Ford «Les Cheyennes» (1964). En 1970, on le retrouve dans un rôle de militaire dans «Patton» avec George C. Scott.

Au cours des années soixante-dix, la carrière cinématographique de Karl Malden s’essouffle un peu. Il se reconvertit alors à la télévision, dans la série «Les rues de San Francisco», dès 1972. Il y incarne le vétéran de la police Mike Stone, et retrouve une certaine popularité. Lorsque la série s’arrête, en 1977, il tourne encore un peu au cinéma. Mais la télévision le redemande vite, pour la série «Skag» (1980), ainsi que pour un certain nombre de téléfilms, dans les années quatre-vingt. Karl Malden s’éteint le 1er juillet 2009, à Brentwood, un quartier de Los Angeles.

© Simon BENATTAR-BOURGEAY

copyright
1940Drôle de mariage ( they knew what they wanted ) de Garson Kanin avec Carole Lombard
1944Winged victory – de George Cukor avec Jeanne Crain
194613 Rue Madeleine – de Henry Hathaway avec James Cagney
Boomerang ! – de Elia Kazan avec Dana Andrews
1947Le carrefour de la mort ( kiss of death ) de Henry Hathaway avec Victor Mature
1949La cible humaine / L’homme aux abois / L’homme au revolver ( the gunfighter ) de Henry King avec Gregory Peck
1950Mark Dixon détective / La pègre ( where the Sidewalk Ends ) de Otto Preminger avec Gene Tierney
Okinawa ( Halls of Montezuma ) de Lewis Milestone avec Jack Palance
1951Le sursis ( the sellout ) de Gerald Mayer avec Walter Pidgeon
Un tramway nommé Désir ( a streetcar named Desire ) de Elia Kazan avec Vivien Leigh
    Oscar du meilleur second rôle masculin, USA
1952Operation secret – de Lewis Seiler avec Cornel Wilde
La loi du silence ( I confess ) de Alfred Hitchcock avec Montgomery Clift
Mission à Trieste / Courrier diplomatique ( diplomatic courier ) de Henry Hathaway avec Tyrone Power
La furie de désir ( Ruby Gentry ) de King Vidor avec Jennifer Jones
1953Sergent la terreur ( take the high ground ! ) de Richard Brooks avec Richard Widmark
Le fantôme de la Rue Morgue ( phantom of the Rue Morgue ) de Roy Del Ruth avec Patricia Medina
1954Sur les quais ( on the waterfront ) de Elia Kazan avec Eva Marie Saint
1956La chute des héros ( time limit ) de Karl Malden avec Martin Balsam
    Seulement réalisation
La poupée de chair ( baby doll ) de Elia Kazan avec Carroll Baker
1957Prisonnier de la peur ( fear strikes out ) de Robert Mulligan avec Anthony Perkins
Bombardier B52 ( bombers B-52 / no sleep till dawn ) de Gordon Douglas avec Natalie Wood
1958La colline des potences ( the hanging tree ) de Delmer Daves avec Gary Cooper
    + réalisation de quelques scènes – Non crédité
1959Pollyanna – de David Swift avec Jane Wyman
1960La vengeance aux deux visages ( One-Eyed Jacks ) de Marlon Brando avec Marlon Brando
1961La soif de la jeunesse / Parrish, l’homme à la tête d’ange ( Parrish ) de Delmer Daves avec Claudette Colbert
Le roi des imposteurs ( the great impostor ) de Robert Mulligan avec Tony Curtis
L’ange de la violence ( all fall down ) de John Frankenheimer avec Angela Lansbury
Gypsy, Vénus de Broadway ( Gypsy ) de Mervyn LeRoy avec Rosalind Russell
    + chansons
1962Le prisonnier d’Alcatraz ( birdman of Alcatraz ) de John Frankenheimer avec Burt Lancaster
La conquête de l’Ouest ( how the West was won ) de Henry Hathaway, George Marshall, John Ford & Richard Thorpe avec James Stewart
    Segment « The Rivers » de Henry Hathaway
Les filles de l’air ( come fly with me ) de Henry Levin avec Lois Nettleton
1963La mort frappe trois fois ( dead ringer / dead image / who is buried in my grave ? ) de Paul Henreid avec Bette Davis
Les Cheyennes ( Cheyenne autumn ) de John Ford avec Dolores del Rio
1965Le kid de Cincinnati ( the Cincinnati kid ) de Norman Jewison avec Edward G. Robinson
Nevada Smith – de Henry Hathaway avec Steve McQueen
1966Hôtel Saint-Gregory ( Hotel ) de Richard Quine avec Merle Oberon
Bien joué Matt Helm ( murderers’ row ) de Henry Levin avec Dean Martin
1967L’honorable Griffin ( the adventures of Bullwhip Griffin ) de James Neilson avec Roddy McDowall
Un cerveau d’un milliard de dollars ( billion dollar brain ) de Ken Russell avec Françoise Dorléac
1968Chaud les millions ! ( hot millions ) de Eric Till avec Peter Ustinov
El gringo ( blue ) de Silvio Narizzano avec Terence Stamp
1969Patton ( Patton : A salute to a rebel / Patton : Lust for glory / blood and gutts ) de Franklin J. Schaffner avec George C. Scott
Le chat à neuf queues ( il gatto a nine code / the cat o’nine tails ) de Dario Argento avec Catherine Spaak
1970Deux hommes dans l’Ouest / Deux hommes contre l’Ouest ( wild rovers ) de Blake Edwards avec William Holden
1971Meurtres au soleil ( un verano para matar / ricatto alla mala / summertime killer ) de Antonio Isasi-Isasmandi avec Claudine Auger
1978Météore ( meteor ) de Ronald Neame avec Sean Connery
1979Le dernier secret du Poseïdon ( beyond the Poseidon adventure ) de Irwin Allen avec Sally Field
1982Twilight time / Sutton ( Twilight Тиме ) de Goran Paskaljevic avec Mia Roth
1983L’arnaque II ( the sting II ) de Jeremy Paul Kagan avec Teri Garr
1985Billy Galvin – de John Gray avec Joyce Van Patten
1987Cinglée ( nuts ) de Martin Ritt avec Barbra Streisand
2001 DO Broadway : The golden age, by the legends who were there / Broadway : The golden age – de Rick McKay avec Fay Wray
    Seulement apparition
2006 DO Who is Norman Lloyd – de Matthew Sussman avec Cameron Diaz
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Bambi aux Prix Bambi, Allemagne ( 1979 )

    Botte d’Or aux Golden Boot Awards, USA ( 1997 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival internationnal du cinéma de Temecula Valley, USA ( 1998 )

    Prix Mary Pickford aux prix des Satellites d’Or, USA ( 2002 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par la Guilde des acteurs de cinéma, USA ( 2004 )
Fiche créée le 25 janvier 2009 | Modifiée le 11 juillet 2014 | Cette fiche a été vue 5877 fois
PREVIOUSRay Mala || Karl Malden || Arthur MaletNEXT