CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jason Miller
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Katherine DeMille



Date et Lieu de naissance : 29 juin 1911 (Vancouver, Colombie-Britannique, Canada)
Date et Lieu de décès : 27 avril 1995 (Tucson, Arizona, USA)
Nom Réel : Katherine Paula Lester

ACTRICE
Image
1937 Charlie Chan aux jeux olympiques (Charlie Chan at the Olympics) de H. Bruce Humberstone
Image
1940 Les bas-fonds du Caire (dark streets of Cairo) de Leslie Kardos avec Sigrid Gurie, Ralph Byrd & Rod La Rocque
Image
1947 L’espoir noir (black gold) de Phil Karlson & B. Reeves Eason avec Anthony Quinn & Raymond Hatton
Image
1948 Le juge (the judge) de Elmer Clifton avec Milburn Stone, Paul Guilfoyle, Stanley Waxman & Jonathan Hale

C’est à Vancouver, en Colombie-Britannique au Canada, que Katherine DeMille voit le jour le 29 juin 1911, sous le véritable nom de Katherine Paula Lester. Ayant déjà perdu son père durant la Première Guerre mondiale à la bataille de la crête de Vimy, la petite fille se retrouve orpheline après le décès de sa mère, victime de la tuberculose en 1920. Placée dans un orphelinat, elle est adoptée en 1922 par le célèbre réalisateur et producteur Cecil B DeMille et sa femme Constance.

En 1930, Katherine DeMille débute au cinéma comme figurante dans le film réalisé par son père adoptif, «Madame Satan». Elle est créditée pour la première fois au générique, quatre ans plus tard, dans le «Viva Villa !» de Jack Conway, auprès de Wallace Beery et Fay Wray. De 1934 à 1941, elle travaille à un rythme régulier et tourne une vingtaine de films. Elle est ainsi l’interprète de, entre autres, «Ce n’est pas un péché» (1934) de Leo McCarey au côté de Mae West; «Le baron Gregor» (1935) avec Boris Karloff; «Les croisades» (1935) fresque historique de Cecil B. DeMille où elle incarne une princesse de France; «Sky Parade» (1936) un drame de Otho Lovering; «St. Louis Blues» (1936) une comédie sentimentale de John Cromwell avec Barbara Stanwyck; «Charlie Chan aux jeux olympiques» (1937) avec Warner Oland dans le rôle-titre; «Le Robin des Bois de Californie» (1937) avec Ricardo Cortez; «La main qui frappe» (1937) avec Jack Holt; «L’île de la destinée» (1940) avec Gilbert Roland; «Les bas-fonds du Caire» (1940) de Leslie Kardos avec Rod La Rocque; «Aloma, princesse des îles» (1941) avec Dorothy Lamour et Jon Hall,… Sa carrière de vedette, composée de premiers et de seconds rôles, est notamment marquée par une certaine propension à lui faire incarner assez souvent des personnages négatifs. Notons aussi que son type de beauté l’amène à jouer, à bon nombre de reprises, des hispaniques, des filles des îles ou d’autres beautés exotiques.

Dès 1942, Katherine DeMille est absente des écrans durant plusieurs années. Épouse de Anthony Quinn depuis 1937, elle met au monde cinq enfants: Christopher en 1939 (mort prématurément en 1941 en se noyant dans la piscine de W.C. Fields), Christina en 1941, Catalina en 1942, Duncan en 1945 et Valentina en 1952. Elle retrouve brièvement le chemin des studios à la fin des années 40. Elle est alors la partenaire de son mari dans «L’espoir noir» (1947) de Phil Karlson, basé sur l’histoire vraie du cheval «Black Gold», qui remporta le derby du Kentucky en 1924. Puis, elle est la tête d’affiche féminine de «The Judge» (1948) un film noir de série B réalisé par Elmer Clifton. On la retrouve en outre en fille du chef des Indiens Senecas dans «Les conquérants du nouveau monde» (1947) de Cecil B DeMille, auprès de Gary Cooper et Paulette Goddard. En 1953, elle accepte l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle au nom de son mari, absent à la cérémonie de remise des prix.

Par la suite, Katherine DeMille ne fait plus qu’une petite apparition dans «Le tueur et la belle» (1956), un western de Harry Horner avec Anthony Quinn. Celui-ci n’aura pas été le plus fidèle des conjoints et divorcera en 1965, afin de pouvoir se marier avec sa maîtresse italienne, déjà mère à l’époque de deux fils de l’acteur dont le futur comédien Francesco Quinn. Atteinte de la maladie d’Alzheimer, Katherine DeMille est décédée à Tucson, en Arizona, le 27 avril 1995, à l’âge de 83 ans.

© Marlène PILAETE

copyright
1930Madame Satan ( madam Satan ) de Cecil B. DeMille avec Reginald Denny
1931Le fils du Rajah / Le fils de Radjah ( son of India ) de Jacques Feyder avec Ramon Novarro
Girl about town – de George Cukor avec Joel McCrea
1933 CM Hollywood on parade No. A-9 – de Louis Lewyn avec John Boles
    Seulement apparition
1934Viva Villa ! – de Jack Conway avec Wallace Beery
El matador ( the trumpet blows / the trumpet calls ) de Stephen Roberts avec George Raft
Ce n’est pas un péché ( Belle of the nineties ) de Leo McCarey avec Mae West
Sa Majesté s’amuse ( all the king’s horses ) de Frank Tuttle avec Edward Everett Horton
1935Le baron Gregor ( the black room / the black room mystery ) de Roy William Neill avec Boris Karloff
L’appel de la forêt ( call of the wild ) de William A. Wellman avec Clark Gable
Les croisades ( the crusades ) de Cecil B. DeMille avec Henry Wilcoxon
Drift fence / Texas desperadoes – de Otho Lovering avec Buster Crabbe
CM Hollywood extra girl – de Herbert Moulton avec Cecil B. DeMille
    Seulement apparition
1936Sky parade – de Otho Lovering avec Grant Withers
Roméo et Juliette ( Romeo and Juliet ) de George Cukor avec John Barrymore
Ramona – de Henry King avec Loretta Young
St. Louis Blues ( banjo on my knee ) de John Cromwell avec Barbara Stanwyck
1937Charlie Chan aux jeux olympiques ( Charlie Chan at the Olympics ) de H. Bruce Humberstone avec Warner Oland
Le Robin des Bois de Californie ( the Californian / beyond the law / the gentleman from California ) de Gus Meins avec Ricardo Cortez
Aventure en Espagne / Aventures en Espagne ( love under fire ) de George Marshall avec Don Ameche
La main qui frappe ( under suspicion ) de Lewis D. Collins avec Jack Holt
1938Blocus ( blockade ) de William Dieterle avec Henry Fonda
1939Trapped in the sky – de Lewis D. Collins avec Ivan Lebedeff
In old Caliente – de Joseph Kane avec Roy Rogers
L’île de la destinée ( isle of destiny ) de Elmer Clifton avec Gilbert Roland
1940Ellery Queen, master detective – de Kurt Neumann avec Ralph Bellamy
Les bas-fonds du Caire / Les mystères du Caire ( dark streets of Cairo ) de Leslie Kardos avec Rod La Rocque
1941Aloma, princesse des îles / Aloma, reine des îles ( Aloma of the South Seas ) de Alfred Santell avec Jon Hall
1947L’espoir noir / Le gagnant du Kentucky ( black gold ) de Phil Karlson & B. Reeves Eason avec Anthony Quinn
Les conquérants du nouveau monde ( unconquered ) de Cecil B. DeMille avec Gary Cooper
1948Le juge ( the judge / the gamblers ) de Elmer Clifton avec Milburn Stone
1956Le tueur et la belle / La force du lâche ( man from Del Rio ) de Harry Horner avec Anthony Quinn
Fiche créée le 4 mars 2015 | Modifiée le 29 novembre 2017 | Cette fiche a été vue 1519 fois
PREVIOUSCecil B. DeMille || Katherine DeMille || Jonathan DemmeNEXT