CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Herb Jeffries
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Kay Walsh



Date et Lieu de naissance : 27 août 1914 (Londres, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 16 avril 2005 (Londres, Royaume-Uni)
Nom Réel : Kay Walsh

ACTRICE
Image
1942 Ceux qui servent la mer (in which we serve) de David Lean & Noel Coward avec John Mills & Michael Wilding
Image
1948 Oliver Twist – de David Lean avec Alec Guinness, Robert Newton, John Howard Davies & Anthony Newley
Image
1958 De la bouche du cheval (the horse’s mouth) de Ronald Neame avec Alec Guinness & Renee Houston
Image
1969 La vierge et le gitan (the virgin and the gypsy) de Christopher Miles avec Franco Nero & Joanna Shimkus

Née dans une famille d’origines irlandaises, Kay Walsh voit le jour le 27 août 1914, à Londres, en Angleterre. Après une enfance passée chez sa grand-mère, à Pimilco, la jeune fille entame sa carrière artistique comme danseuse dans la compagnie de André Charlot. Au début des années trente, elle se produit en solo dans plusieurs revues ce qui la conduit à Berlin puis à New York.

Kay Walsh fait ses premiers pas devant les caméras de George King, en 1934, pour «Get your man», aux côtés d’un autre débutant célèbre Rex Harrison. Après une performance sur scène, dans la comédie musicale «The melody that got lost» en 1936, le producteur Basil Dean lui signe un contrat avec les Ealing Film Studios. Elle enchaîne avec une dizaine de productions à petits budgets et donne notamment la réplique à l’acteur comique George Formby dans «Keep fit» (1937) et dans «I see ice» (1938), tous les deux réalisés par Anthony Kimmins. En 1938, elle participe à la réécriture des dialogues de «Pygmalion», un film mis en scène par ses amis Leslie Howard et Anthony Asquith. Entre temps, en 1936, elle rencontre David Lean, un jeune monteur ambitieux qui ne rêve que de réalisation. Ils finiront par se marier le 23 novembre 1940.

En 1942, Kay Walsh incarne Freda Lewis dans «Ceux qui servent la mer», le premier film de son époux, un drame de guerre qu’il coréalise avec Noel Coward. Au cours des années quarante, elle est encore l’interprète de deux films de Lean: «Heureux mortels» (1943) avec John Mills et «Olivier Twist» (1948) avec Robert Newton, tiré du fameux roman de Charles Dickens. En 1946, elle ajoute une corde à son arc en participant avec Lean au scénario de «Les grandes espérances», une autre adaptation très réussie de Dickens et interprétée par Alec Guinness. Mais l’union entre l’actrice et le cinéaste se solde par un divorce en 1949, suite aux nombreuses infidélités de Lean.

Dans les années cinquante, Kay Walsh poursuit sa carrière de comédienne et tourne notamment sous la direction de Alfred Hitchcock dans «Le grand alibi» (1950), un thriller où elle donne la réplique à Marlene Dietrich et Jane Wyman. Entre chaque film, elle apparaît régulièrement au théâtre et se contente au cinéma de rôles secondaires. On la voit notamment en réceptionniste d’hôtel dans «La boite magique» (1951) auprès de Robert Donat et de Maria Schell, puis elle incarne Madame Ashley dans «La reine vierge» (1953) de George Sidney. Elle est aussi Vera, la femme du Révérend Thorne interprété par Robert Donat, dans «Lease of life » (1955) de Charles Frend et enfin Miss Coker, la tenancière du pub dans «De la bouche du cheval», une comédie de Ronald Neame, qui lui vaut un prix d’interprétation aux Etats-Unis par la National Board of Review.

Par la suite, Kay Walsh se partage entre le cinéma et la télévision. Pour le grand écran, elle retrouve Alec Guinness et John Mills, en 1960, dans «Les fanfares de la gloire», puis progressivement elle prend ses distances avec le septième art et termine sa carrière en 1981, avec «La nuit de l’évasion» aux côtés de John Hurt. Après une retraite de plus de vingt ans, pendant laquelle elle écrit ses mémoires, elle meurt dans sa quatre-vingt-dixième année, le 16 avril 2005, à Londres.

© Philippe PELLETIER

copyright
1934Get your man – de George King avec Rex Harrison
Smith’s wives – de H. Manning Haynes avec Wilfrid Hyde-White
1935The luck of the irish – de Donovan Pedelty avec Richard Hayward
1936Le secret de Stamboul / Le secret d’Istanbul ( secret of Stamboul / the spy in white ) de Andrew Marton avec James Mason
If I were rich – de Randall Faye avec Jack Melford
1937Les derniers aventuriers ( the last adventurers / down to the sea in ships ) de Roy Kellino avec Roy Emerton
Keep fit – de Anthony Kimmins avec George Formby
All that glitters – de Maclean Rogers avec Jack Hobbs
Comme sur des roulettes ( I see ice ) de Anthony Kimmins avec Betty Stockfeld
1938Pygmalion ( Bernard Shaw’s Pygmalion ) de Anthony Asquith & Leslie Howard avec Leslie Howard
    Seulement dialoques additionnels – Non crédité
Meet Mr. Penny – de David MacDonald avec Richard Goolden
1939Sons of the sea – de Maurice Elvey avec Charles Eaton
The mind of Mr. Reeder / The mysterious Mr. Reeder – de Jack Raymond avec John Warwick
The missing people – de Jack Raymond avec Ronald Adam
The middle watch – de Thomas Bentley avec Jack Buchanan
1940The chinese bungalow / The chinese den – de George King avec Paul Lukas
All at sea – de Herbert Smith avec George Merritt
The second Mr. Bush – de John Paddy Carstrairs avec Derrick De Marney
1942Ceux qui servent la mer ( in which we serve ) de David Lean & Noel Coward avec Noel Coward
1943Heureux mortels ( this happy breed ) de David Lean avec John Mills
1946Les grandes espérances ( great expectations ) de David Lean avec Alec Guinness
    Seulement adaptation & scénario
1947L’homme d’octobre ( the october man ) de Roy Ward Baker avec Felix Aylmer
Vice versa – de Peter Ustinov avec Anthony Newley
1948Oliver Twist – de David Lean avec Robert Newton
1949L’aimant / La montre invisible ( the magnet ) de Charles Frend avec Stephen Murray
1950Le grand alibi / Le trac ( stage fright ) de Alfred Hitchcock avec Marlene Dietrich
Vacances sur ordonnance ( last holiday ) de Henry Cass avec Alec Guinness
1951La boite magique ( the magic box ) de John Boulting avec Robert Donat
Rapt ( hunted / the stranger in between ) de Charles Crichton avec Dirk Bogarde
1952Encore – de Pat Jackson, Harold French & Anthony Pelissier avec Nigel Patrick
Meet me tonight / Fumed oak / Tonight at 8:30 – de Anthony Pelissier avec Stanley Holloway
1953La reine vierge ( young Bess ) de George Sidney avec Charles Laughton
1954Lease of life – de Charles Frend avec Denholm Elliott
Casaque arc-en-ciel ( the rainbow jacket ) de Basil Dearden avec Robert Morley
1955C’est formidable d’être jeune ( now and forever ) de Mario Zampi avec Jack Warner
1956L’assassin s’est trompé ( cast a dark shadow / angel ) de Lewis Gilbert avec Dirk Bogarde
1958De la bouche du cheval / Le génial monsieur G. ( the horse’s mouth ) de Ronald Neame avec Alec Guinness
    Prix NBR du meilleur second rôle féminin par la National Board of Review, USA
1960 Les fanfares de la gloire ( tunes of glory ) de Ronald Neame avec Dennis Price
Lunch hour – de James Hill avec Robert Stephens
1961Greyfriars Bobby ( Greyfriars Bobby : The true story of a dog ) de Don Chaffey avec Donald Crisp
80,000 suspects – de Val Guest avec Richard Johnson
1962Reach for glory – de Philip Leacock avec Harry Andrews
La chambre indiscrète / La chambre en forme de L. ( the L-shaped room ) de Bryan Forbes avec Tom Bell
1963The beauty jungle / Contest girl – de Val Guest avec Edmund Purdom
Le justicier aux deux visages ( Dr. Syn, alias the scarecrow / the man with two faces ) de James Neilson avec George Cole
1964Le plus grand cirque du monde ( circus world / the magnificent showman / Samuel Bronston’s Circus World ) de Henry Hathaway avec John Wayne
1965Sherlock Holmes contre Jack l’éventreur / Sherlock Holmes contre Jack the ripper ( a study in terror / fog ) de James Hill avec John Neville
He who rides a tiger – de Charles Crichton avec Tom Bell
1966The witches / The devil’s own – de Cyril Frankel avec Alec McCowen
1967Bikini paradise / Mission to paradise / White savage – de Gregg C. Tallas avec Kieron Moore
1969Taste of excitement / Why would anyone want to kill a nice girl like you ? – de Don Sharp avec Paul Hubschmid
La vierge et le gitan ( the virgin and the gypsy ) de Christopher Miles avec Franco Nero
Chambres communicantes ( connecting rooms ) de Franklin Gollings avec Bette Davis
1970Scrooge / Mr. Scrooge – de Ronald Neame avec Albert Finney
1971Dieu est mon droit ( the ruling class ) de Peter Medak avec Peter O’Toole
1981La nuit de l’évasion ( night crossing ) de Delbert Mann avec John Hurt
Fiche créée le 13 octobre 2005 | Modifiée le 12 juin 2016 | Cette fiche a été vue 6341 fois
PREVIOUSJ.T. Walsh || Kay Walsh || M. Emmet WalshNEXT