CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Anne Crawford
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Ken Ogata



Date et Lieu de naissance : 20 juillet 1937 (Tokyo, Japon)
Date et Lieu de décès : 5 octobre 2008 (Yokohama, Japon)
Nom Réel : Akinobu Ogata (緒形拳)

ACTEUR

Issu d’un famille aisée, Ken Ogata naît Akinobu Ogata le 20 juillet 1937 dans le quartier de Shinjuku à Tokyo, alors que la seconde guerre sino-japonaise vient d’éclater et que le Japon s’apprête à l’invasion massive de la Chine Orientale. Une Enfance passée en plein expansionnisme militaire, sous le règne de l’Empereur Hiro Hito au régime dur et autoritaire, les années de guerre, puis la capitulation après le largage des bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki. Formé dans les meilleures écoles de la capitale nippone, le jeune Akinobu se passionne pour les arts. En 1958, il débute sa carrière artistique dans la troupe théâtrale «Shinkokugeki» où il a pour professeur le comédien Ryutaro Tatsumi.

En 1965, Ken Ogata fait ses premiers pas devant les cameras, dans le rôle principal de la populaire série télévisée «Takôki». Il aborde le cinéma trois ans plus tard dans deux films de Yasuzo Masumura: «Le deuxième sexe» et «La boîte à cubes». En 1969, il apparait dans quatre autres productions puis se consacre essentiellement au théâtre pour cinq ans. Il revient à l’écran en 1975 dans «Les derniers samouraïs» le dernier film réalisé par le grand cinéaste Kenji Misumi, puis tourne quelques films commerciaux et joue pour la télévision. En 1978, il s’impose définitivement en vedette de premier plan du cinéma japonais, avec son interprétation de Sokichi Takeshita, pauvre imprimeur qui, face à l’impossibilité de nourrir ses trois enfants adultérins, se laisse convaincre par son épouse de les supprimer. Cette adaptation d’un roman de Seichô Matsumoto qui explore les limites de la cruauté humaine lui rapporte une pluie de récompenses. La même année, il est le criminel Iwao Enokizu dans «La vengeance est à moi», sa première collaboration avec Shohei Imamura.

Par la suite, Ken Ogata retrouve Shohei Imamura dans «Eijanaika, pourquoi pas?» (1980), «La ballade de Narayama» (1982) palme d’or au Festival de Cannes, «Zegen, le seigneur des bordels» (1986) et pour un sketch du film choral «11’09’’01 : September 11» (2002). Il tourne pour d’autres réalisateurs confirmés tels que Kinji Fukasaku, Kaneto Shindô et Hideo Gosha, et n’hésite pas a travailler pour le nouveaux cinéma nippon, notamment avec Shinji Sômai, Shinichirô Sawai et Masahiro Kobayashi.

En 1984, l’Américain Paul Schrader lui confie le rôle de l’écrivain et philosophe Yukio Mishima dans «Mishima, une vie en quatre chapitres». Une œuvre décrivant en plusieurs époques: son enfance, ses relations avec sa grand-mère, son homosexualité, son parcours politique, son coup d’état manqué et son suicide par seppuku. Un rôle magistral qui lui vaut une reconnaissance internationale. En 1996, Ken Ogata interprète le père calligraphe de Vivian Wu dans «The pillow book» du britannique Peter Greenway, superbe mélange d’érotisme, de poésie, de perversion et de mort. Outre son parcours de comédien, il se passionne pour la calligraphie et la peinture et se révèle être aussi un excellent auteur.

Après le tournage du téléfilm «Bôshi» (2008), Ken Ogata est hospitalisé dans une clinique de l’arrondissement de Tsurumi à Yokohama. Soufrant d’un cancer du foie depuis plusieurs mois, celui qui restera comme l’un des meilleurs acteurs asiatiques de sa génération, meurt le 5 octobre 2008 entouré de ses proches. Il avait soixante-et-onze ans et était le père de deux fils Kanta et Naoto, eux aussi comédiens.

© Philippe PELLETIER

copyright
1968Le deuxième sexe ( sekkusu chekku: Daini no sei / 性别检查:第二性 ) de Yasuzo Masumura avec Michiyo Ookusu
La boîte à cubes ( tsumiki no hako / 积木之箱 ) de Yasuzo Masumura avec Ayako Wakao
1969La femme aux sept visages ( nanatsu no kao no onna / 七副脸孔的女人 ) de Yoichi Maeda avec Shima Iwashita
Sous la bannière du samouraï ( furin kazan / 风林火山 ) de Hiroshi Inagaki avec Toshiro Mifune
Wakare ( 永诀 ) de Hideo Ôba avec Kazuo Funaki
La chanson de mon coeur ( waga koi waga uta / 我的恋爱之歌 ) de Noboru Nakamura avec Kanzaburo Nakamura
1973Les derniers samouraïs ( okami yo rakujitsu o kire / 狼,落日斩 ) de Kenji Misumi avec Hideki Takahashi
1974Le vase de sable ( suna no utsuwa / 砂器 ) de Yoshitaro Nomura avec Chishu Ryu
1977Les Monts Hakkoda ( Hakkodasan / 八甲田山 ) de Shirô Moritani avec Ken Takakura
1978L’été du démon ( kichiku / 鬼畜 ) de Yoshitaro Nomura avec Shima Iwashita
    Prix de l’Académie du Cinéma Japonais du meilleur acteur par l’Académie du Cinéma Japonais, Japon

    Prix Ruban Bleu du meilleur acteur aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon

    Prix Hochi du meilleur acteur aux Prix Hochi du cinéma, Japon

    Prix Kinema Junpo du meilleur acteur aux Prix Kinema Junpo, Japon

    Prix Mainichi du meilleur acteur au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon

La vengeance est à moi ( fukushû suruwa wareniari / 复仇在我 ) de Shohei Imamura avec Mayumi Ogawa
    Prix d’interprétation masculine au festival du cinéma de Yokohama, Japon
1979Virus ( fukkatsu no hi / day of resurrection / the end / 复活之日 ) de Kinji Fukasaku avec Glenn Ford
1980Mauvais sorts ( warui yatsura / 坏东西 ) de Yoshitaro Nomura avec Meiko Kaji
Eijanaika, pourquoi pas ? ( Eijanaika / 乱世浮生 ) de Shohei Imamura avec Kaori Momoi
1981Samurai reincarnation ( makai tenshô / 魔界转生 ) de Kinji Fukasaku avec Sonny Chiba
Edo porn ( hokusai manga / 北斋漫画 ) de Kaneto Shindô avec Toshiyuki Nishida
1982Yaju-deka – de Eiichi Kudo avec Ayumi Ishida
La ballade de Narayama ( Narayama bushiko / 楢山节考 ) de Shohei Imamura avec Sumiko Sakamoto
    Prix de l’Académie du Cinéma Japonais du meilleur acteur par l’Académie du Cinéma Japonais, Japon

    Prix Ruban Bleu du meilleur acteur aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon

    Prix Mainichi du meilleur acteur au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon
1983Yohkiroh, le royaume des geishas ( Yokiro / 阳晖楼 ) de Hideo Gosha avec Kimiko Ikegami
    Prix de l’Académie du Cinéma Japonais du meilleur acteur par l’Académie du Cinéma Japonais, Japon

    Prix Ruban Bleu du meilleur acteur aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon

    Prix Mainichi du meilleur acteur au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon

La prise ( gyoei no mure / 鱼影之群 ) de Shinji Sômai avec Masako Natsume
    Prix de l’Académie du Cinéma Japonais du meilleur acteur par l’Académie du Cinéma Japonais, Japon

    Prix Ruban Bleu du meilleur acteur aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon

    Prix Mainichi du meilleur acteur au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon

Garçon d’Okinawa ( Okinawa no shônen / 冲绳少年 ) de Taku Shinjo avec Takashi Naitô
    Prix Ruban Bleu du meilleur acteur aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon
1984La proie de l’homme ( kai / 桨 ) de Hideo Gosha avec Yukiyo Toake
    Prix de l’Académie du Cinéma Japonais du meilleur acteur par l’Académie du Cinéma Japonais, Japon

Mishima, une vie en quatre chapitres ( Mishima / Mishima, a life in four chapters ) de Paul Scharder avec Masayuki Shionoya
1985Portrait d’un criminel ( usugesho / 薄化妆 ) de Hideo Gosha avec Atsuko Asano
    Prix de l’Académie du Cinéma Japonais du meilleur acteur par l’Académie du Cinéma Japonais, Japon
1986L’hommes des passions ( kataku no hito / house on fire / 火宅之人 ) de Kinji Fukasaku avec Mieko Harada
    Prix de l’Académie du Cinéma Japonais du meilleur acteur par l’Académie du Cinéma Japonais, Japon

Zegen, le seigneur des bordels ( Zegen / 人贩子 ) de Shohei Imamura avec Sanshô Shinsui
1987Tokyo Bordello ( yoshiwara enjo / 吉原炎上 ) de Hideo Gosha avec Yûko Natori
Memories of you ( rabu sutori o kimini / 你的爱情故事 ) de Shinichirô Sawai avec Tôru Nakamura
1988Yushun ( 优骏:奥拉希翁 ) de Shigemichi Sugita avec Yuki Saito
A chaos of flowers ( hana no ran / 华之乱 ) de Kinji Fukasaku avec Sayuri Yoshinaga
La légende du phœnix ( kujaku ô / 孔雀王子 ) de Ngai Kai Lam & Biao Yuen avec Pauline Wong
1989L’ombre du Shogun ( Shôgun Iemitsu no ranshin : Gekitotsu / 府将军的阴影 ) de Yasuo Furuhata avec Sonny Chiba
Zatoïchi ( Zatôichi / 座头市 ) de Shintarô Katsu avec Shintarô Katsu
Shaso ( 社葬 ) de Toshio Masuda avec Yukiyo Toake
1990Rainbow kids ( daiyukai / 大绑架 ) Kihachi Okamoto avec Tanie Kitabayashi
Vague de chaleur ( kagerô / 阳炎 ) de Hideo Gosha avec Tatsuya Nakadai
1991Goodbye Mama ( gubbai Mama / 再见了,妈妈 ) de Yasushi Akimoto avec Keiko Matsuzaka
De la part de Dracula, avec amour ( Kamitsukitai / Dorakiyura yori ai-0 / my souls is slashed ) de Shusuke Kaneko avec Harumi Harada
Le rêve de Russie ( Kodayu / o-roshiya-koku suimu-tan / 俄罗斯归乡梦 ) de Junya Sato avec Marina Vlady
1992Keisho sakazuki ( 继承杯 ) de Kazuki Omori avec Hiroyuki Sanada
1994Sayonara Nippon ! ( 再见日本! ) de Yukihiko Tsutsumi avec Mariko Fuji
1995The pillow book – de Peter Greenaway avec Ewan McGregor
1996Gonin 2 ( 血光光5人帮2 ) de Takashi Ishii avec Shinobu Ootake
1997Mouri Motonari ( 毛利元就 ) de Kôji Matsuoka & Kunio Yoshikawa avec Hashinosuké Nakamura
1998Autumn blossoms ( atsumono ) de Shunsaku Ikehata avec Hijiri Kojima
1999Shooting star – de Hiromitsu Yamanaka avec Yosuke Eguchi
2000Film noir ( koroshi / 黑色电影之杀 ) de Masahiro Kobayashi avec Ryo Ishibashi
2001L’homme qui marche ( aruku, hito / 步行,人 ) de Masahiro Kobayashi avec Yasufumi Hayashi
200211’09’’01 : September 11 – de Youssef Chahine, Amos Gitai, Alejandro González Iñárritu, Shohei Imamura, Claude Lelouch, Ken Loach, Samira Makhmalbaf, Mira Nair, Idrissa Ouedraogo, Sean Penn & Danis Tanovic avec Kumiko Aso
    Segment « Japon » de Shohei Imamura
2003L’homme qui nettoie les miroirs ( mirror wo fuku otoko / 擦镜子的男人 ) de Seisoku Kajita avec Ryoko Kuninaka
Last quarter ( kagen no tsuki / 下弦之月 ) de Ken Nikai avec Chiaki Kuriyama
2004Izo ( 以藏 ) de Takashi Miike avec Kazuya Nakayama
La servante et le samouraï ( kakushi ken-oni no tsume / 隐剑鬼爪 ) de Yoji Yamada avec Masatoshi Nagase
2005Bunshiro et Fuku ( Semishigure / 蝉时雨 ) de Mitsuo Kurotsuchi avec Somegoro Ichikawa
Super Mémé ( saga no gabai-baachan / 佐贺的超级阿妈 ) de Hitoshi Kurauchi avec Kazuko Yoshiyuki
2006Une longue marche ( nagai sanpo / 长途漫步 ) de Eiji Okuda avec Hana Sugiura
L’âme du guerrier ( bushi no ichibun / 武士的一分 ) de Yôji Yamada avec Takuya Kimura
2007Gegege no Kitarô : Sennen noroi uta ( GeGeGe的鬼太郎 ) de Katsuhide Motoki avec Eiji Wentz
Fiche créée le 7 octobre 2008 | Modifiée le 5 mai 2014 | Cette fiche a été vue 5943 fois
PREVIOUSCathy O’Donnell || Ken Ogata || Bulle OgierNEXT