CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Bela Lugosi
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Kon Ichikawa



Date et Lieu de naissance : 20 novembre 1915 (Ujiyamada, Japon)
Date et Lieu de décès : 13 février 2008 (Tokyo, Japon)
Nom Réel : Ichikawa Kon (市川昆)

REALISATEUR

Kon Ichikawa voit le jour le 20 novembre 1915, à Ujiyamada (ancien nom de Ise, préfecture du département de Mie), au Japon. Après des études commerciales à Osaka, il entre en 1933 aux studios «Jenkins-Osawa» de Kyoto où il travaille à la création de dessins animés. En 1936, il réalise un premier court métrage d’animation puis l’année suivante, il est engagé par la compagnie cinématographique Tôho pour occuper divers emplois dont celui d’assistant réalisateur de Nobuo Aoyagi.

En 1946 Kon Ichikawa sort son premier film intitulé «La fille du temple Dôjô», une œuvre d’animation de marionnettes adaptée du théâtre Kabuki, et il réalise un film publicitaire pour la Tôhô, «Mille et une nuits à la Tôhô». L’année suivante, il filme sa première fiction, «La fleur éclose» avec la grande vedette Hideko Takamine. Dès la fin des années quarante, le cinéaste dirige plusieurs mélodrames, parmi lesquels «Portrait d’un être humain» (1949) avec Shirley Yamaguchi, «Poursuite à l’aube» (1950) avec Michitaro Mizushima et «L’amant» (1951) avec Ryo Ikebe. Il se spécialise ensuite dans des comédies satiriques souvent adaptées de bandes dessinées populaires telles que: «La marche nuptiale» (1951), «La femme qui a touché les jambes» (1952), «Monsieur Lucky» (1952), «Monsieur Pû» (1953), toutes interprété par son acteur fétiche Yûnosuke Itô.

Par la suite Kon Ichikawa se lance dans des adaptations de la grande littérature nipponne comme «Le pauvre cœur des hommes» (1955) d’après le roman de Soseki Natsume. En 1956, «La chambre des exécutions» tirée d’une nouvelle de Shintarô Ishihara fait scandale au Japon. Il tourne deux films némoraux sur la guerre, «La harpe de Birmanie» (1955) d’après Michio Takeyama, mais surtout «Les feux dans la plaine» (1959) d’après Shohei Ooka. Ce dernier titre qui raconte l’histoire impitoyable des derniers jours de soldats de l’Armée Imperiale aux Philippines comprend des scènes choquantes de cannibalisme. Parmi les grands auteurs adaptés par Kon Ichikawa, nous pouvons encore citer: Kyoka Izumi pour «Le pont du Japon» (1956), Yukio Mishima pour «La pavillon d’or» (1958) et Junichirô Tanizaki pour «Les confessions impudiques» (1959) avec la star Machiko Kyô (prix du jury aux Festival de Cannes). En 1964, Ichikawa connaît son plus grand succès international avec «Tokyo Olympiades», un documentaire sur les Jeux Olympiques de Tokyo. Le maître du cinéma japonais va encore diriger une quarantaine de films jusqu’en 2006 dont plusieurs seront présentés et récompensés à l’étranger. Il participe notamment en 1973 à «Vision of the eight», un documentaire sur les jeux de Munich de 1972, coréalisé avec Mai Zetterling, Claude Lelouch, Milos Forman, Yurizero, John Schlesinger, Arthur Penn et Michael Pflegar. Et il prouve encore sa grande maîtrise technique avec «Errances» (1972), «Les quatre sœurs» (1983) et «Le conte de Taketori» (1986) interprété par Toshiro Mifune, mais aucun de ces films ne se hisse au niveau des œuvres marquantes réalisées par le cinéaste les décennies précédentes.

Une carrière marquée par un grand raffinement esthétique qui a valu à Kon Ichikawa une belle reconnaissance critique et publique dans son pays et en occident. Couvert de récompenses et considéré, au même titre que Yasujiro Ozu et Akira Kurosawa, comme l’un des plus grands cinéastes japonais du vingtième siècle, Kon Ichikawa meurt la 13 février 2008 à Tokyo, emporté par une pneumonie.

© Philippe PELLETIER

copyright
1936 DA Mont de bruit et de fureur ( shinsetsu kachikachi yama ) de Kon Ichikawa
    + scénario & directeur de la photographie
1939Hana-tsumi nikki ( 采花日记 ) de Tamizo Ishida avec Hideko Takamine
    Seulement directeur de production
1942Le monde de l’amour ( ai no sekai: Yamaneko Tomi no hanashi / 爱的世界 ) de Nobuo Aoyagi avec Kenichi Enomoto
    Seulement assistant réalisateur
1943Hyoroku yume-monogatari ( 兵六梦物语 ) de Nobuo Aoyagi avec Michiko Aikawa
    Seulement directeur de production
1946 DA La fille du temple Dôjô ( musume Dojoji ) de Kon Ichikawa
    + scénario
Mille et une nuits à la Tôhô / Les mille et une nuit avec la Tôhô ( Toho senichi-ya / 东宝千一 夜 ) de Kon Ichikawa avec Hideko Takamine
1947La fleur éclose ( hana hiraku, Machiko yori / 花绽放 ) de Kon Ichikawa avec Ken Uehara
1948Sambyakurokujugo ya : Tokyo-hen ( 三百六十五夜:东京篇 ) de Kon Ichikawa avec Yuji Hori
Sambyakurokujugo ya : Osaka-hen ( 三百六十五夜:大阪篇 ) de Kon Ichikawa avec Shôji Kiyokawa
Trois cent soixante cinq nuits ( sambyaku-rokujugo ya / 三百六十五夜 ) de Kon Ichikawa avec Hisako Yamane
1949Portrait d’un être humain ( ningen moyo / 人间模样 ) de Kon Ichikawa avec Shirley Yamaguchi
Passion éternelle / Passion sans frein ( hateshinaki jonetsu / 果てしなき情熱 ) de Kon Ichikawa avec Yuji Hori
1950Terre chaude ( netsudeichi / 热泥地 ) de Kon Ichikawa avec Susumu Fujita
    + scénario
Sanshirô de Ginza ( Ginza Sanshiro / 银座三四郎 ) de Kon Ichikawa avec Yotaro Katsumi
Poursuite à l’aube ( akatsuki no tsuiseki / 晓之追迹 ) de Kon Ichikawa avec Michitaro Mizushima
L’amour volé ( nusumareta koi / 盗恋 ) de Kon Ichikawa avec Michiko Kato
    + scénario
1951L’amant ( koibito / 恋人 ) de Kon Ichikawa avec Ryo Ikebe
    + scénario
Fleur de nuit / Le parfum de la nuit ( ieraishan / yaraiko / 夜来香 ) de Kon Ichikawa avec Harue Tone
    + scénario
Coule la rivière Solo ( bungawan soro ) de Kon Ichikawa avec Hisaya Morishige
    + scénario
La marche nuptiale ( kekkon koshinkyoku / 结婚进行曲 ) de Kon Ichikawa avec Yûnosuke Itô
    + scénario
L’homme sans nationalité ( mukokuseki-sha / 无国籍者 ) de Kon Ichikawa avec Ichirô Sugai
1952La femme qui a touché les jambes ( ashi ni sawatta onna / 触到脚的女人 ) de Kon Ichikawa avec Fubuki Koshiji
    + scénario
Monsieur Lucky / Mr. Lucky ( Rakki-san / 幸运人 ) de Kon Ichikawa avec Sadako Sawamura
Les jeunes gens ( wakai hito / 青色革命 ) de Kon Ichikawa avec Eitarô Ozawa
    + scénario
Par ici, par là ( ano te kono te / 这边,那边 ) de Kon Ichikawa avec Masayuki Mori
    + scénario
1953Monsieur Pû / Monsieur Poo ( Pu-san / 朴先生 ) de Kon Ichikawa avec Yûnosuke Itô
    + scénario
La jeunesse de Heiji Zenigata ( seishun Zenigata Heiji ) de Kon Ichikawa avec Tomoemon Otani
    + scénario
L’amant ( aijin / 爱人 ) de Kon Ichikawa avec Ichirô Sugai
    + scénario
La révolution bleue ( aoiro kakumei / 蓝色革命 ) de Kon Ichikawa avec Koreya Senda
1954Douze chapitres sur les femmes ( josei ni kansuru junisho / 关于女人的十二章 ) de Kon Ichikawa avec Hiroshi Koizumi
Tout de moi ( watashi no subete o / 关于我的一切 ) de Kon Ichikawa avec Ryo Ikebe
    + scénario
Un milliardaire ( okuman choja / 亿万长者 ) de Kon Ichikawa avec Yoshiko Kuga
    + scénario
1955Le pauvre cœur des hommes ( kokoro / 心 ) de Kon Ichikawa avec Masayuki Mori
Histoire de fantômes de la jeunesse ( seishun kaidan / 青春怪谈 ) de Kon Ichikawa avec Sô Yamamura
La harpe de Birmanie ( Biruma no tategoto / 缅甸的竖琴 ) de Kon Ichikawa avec Shôji Yasui
    Prix San Giorgio au festival du cinéma de Venise, Italie

    Prix OCIC, mention spéciale, au festival du cinéma de Venise, Italie
1956La chambre des exécutions / La chambres des punitions ( shokei no heva / 处刑的房间 ) de Kon Ichikawa avec Hiroshi Kawaguchi
Le pont du Japon ( Nihonbashi / 日本桥 ) de Kon Ichikawa avec Chikage Awashima
1957Le train bondé ( manin densha / 满员电车 ) de Kon Ichikawa avec Chishu Ryu
    + scénario
Les hommes de Tohoku ( Tohoku no zunmutachi / 东北的神武们 ) de Kon Ichikawa avec Kamatari Fujiwara
    + scénario
Le trou ( ana / 穴 ) de Kon Ichikawa avec Machiko Kyô
    + scénario
1958Le pavillon d’or / Le brasier ( enjo / 炎上 ) de Kon Ichikawa avec Tatsuya Nakadai
    + scénario
Les mots de nos rencontres : Au revoir, bonjour ( anata to watashi no aikotoba: Sayônara, konnichiwa / 你和我的口令:今天再见 ) de Kon Ichikawa avec Eiji Funakoshi
    + scénario
1959Les confessions impudiques / L’étrange obsession ( kagi / 键 ) de Kon Ichikawa avec Machiko Kyô
    + scénario
    Prix Ruban Bleu du meilleur réalisateur aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon

    Prix du Jury au festival du cinéma de Cannes, France

Les feux de la plaine ( nobi / 野火 ) de Kon Ichikawa avec Osamu Takizawa
    Voile d’Or au festival international du cinéma de Locarno, Suisse

    Prix Ruban Bleu du meilleur réalisateur aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon

La femme qui a touché les jambes ( ashi ni sawatta onna / 触到脚的女人 ) de Yasuzo Masumura avec Machiko Kyô
    Seulement scénario & production
1960Le fils de famille ( bonchi / ぼんち) de Kon Ichikawa avec Mitsuko Kusabue
    + scénario
Testaments de femmes ( jokyo / 女经 ) de Yasuzo Masumura, Kon Ichikawa & Kozaburo Yoshimura avec Hitomi Nozoe
    Segment « Mono o takaku uritsukeru onna »
Tendre et folle adolescence ( ototo / 弟弟 ) de Kon Ichikawa avec Masayuki Mori
    Grand Prix Technique, mention spéciale, au festival du cinéma de Cannes, France

    Prix Ruban Bleu du meilleur film aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon

    Prix Ruban Bleu du meilleur réalisateur aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon

    Prix Kinema Junpo du meilleur film aux Prix Kinema Junpo, Japon

    Prix Kinema Junpo du meilleur réalisateur aux Prix Kinema Junpo, Japon

    Prix Mainichi du meilleur film au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon

    Prix Mainichi du meilleur réalisateur au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon
1961Dix femmes en noir ( kuroi junin no onna / 十个黑女人 ) de Kon Ichikawa avec Eiji Funakoshi
Serment rompu ( hakai / 破戒 ) de Kon Ichikawa avec Raizô Ichikawa
    + scénario
    Prix Ruban Bleu du meilleur réalisateur aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon
1962La danse du grisbi / La puissance de l’argent ( dokonjo monogatari – zeni no odori ) de Ken Ichikawa avec Shintarô Katsu
    + scénario
J’ai deux ans ( watashi wa nisai / 我两岁 ) de Kon Ichikawa avec Eiji Funakoshi
    + production
    Prix Ruban Bleu du meilleur réalisateur aux prix des rubans bleus de Tokyo, Japon

    Prix Kinema Junpo du meilleur film aux Prix Kinema Junpo, Japon

    Prix Kinema Junpo du meilleur réalisateur aux Prix Kinema Junpo, Japon

    Prix Mainichi du meilleur réalisateur au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon

    Prix Mainichi du meilleur scénario au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon
1963La vengeance d’un acteur ( yukinojo henge / 雪之丞之恋 ) de Kon Ichikawa avec Fujiko Yamamoto
Seul sur l’Océan Pacifique ( taiheiyo hitori-botchi / 穿越太平洋 ) de Kon Ichikawa avec Yûjirô Ishihara
1964 DO Tokyo olympiades ( Tôkyô orimpikku / 东京奏鸣曲 ) de Kon Ichikawa avec Abebe Bikila
    + scénario
    Prix des Nations-Unies aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    Prix Documentaire Flaherty aux British Academy Awards, Grande-Bretagne
1965 DA L’histoire de Genji ( Genji monogatari / 源氏物语 ) de Kon Ichikawa
    + scénario
1966 DA La guerre des boutons de Toppo Jijo ( Toppo Jijo no botan senso ) de Kon Ichikawa
    + scénario & production
1967 CM Kyoto ( 弹痕 ) de Kon Ichikawa
    + scénario
1968 DO La jeunesse ( seishun / 青春 ) de Kon Ichikawa
    + scénario
1969 CM Mont Fuji / Le japon et le japonais ( Nihon to nihonjin / 日本与日本人 ) de Kon Ichikawa
    + scénario
1970Dodescaden ( dodesukaden / どですかでん ) de Akira Kurosawa avec Yoshitaka Zushi
    Seulement production
1971Pourquoi ? / Pourquoi… / L’amour encore une fois ( ai futatabi / 再爱一次 ) de Kon Ichikawa avec Renaud Verley
1972Errances ( matatabi / 徒步之旅 ) de Kon Ichikawa avec Tadao Futami
    + scénario & production
1973 DO Visions of eight – de Mai Zetterling, Claude Lelouch, Kon Ichikawa, Milos Forman, Yurizero, John Schlesinger , Arthur Penn & Michael Pflegar
    + scénario – Segment « Toki yo tomare, kimi wa utsukusii / The fastest»
1974Je suis un chat ( wagahai wa neko de aru / 吾輩は猫である ) de Kon Ichikawa avec Eiji Okada
1975La famille Inugami ( Inugamike no ichizoku / 犬神家族 ) de Kon Ichikawa avec Mieko Takamine
    + scénario
    Prix du meilleur film aux prix du cinéma Hochi, Japon

    Prix des Lecteurs du meilleur réalisateur japonais aux Prix Kinema Junpo, Japon

    Prix des Lecteurs au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon
1976Entre l’épouse et la femme ( tsuma to onna no aida / 妻子与女人之间 ) de Kon Ichikawa avec Yoshiko Mita
L’île de la prison / L’île de l’enfer ( gokumo-to / 狱门岛 ) de Kon Ichikawa avec Koji Ishizaka
    + scénario & production
1977La ritournelle du démon ( akuma no temari-uta / 恶魔的手球歌 ) de Kon Ichikawa avec Keiko Kishi
    + scénario
1978Le roi des abeilles ( joôbachi / 女王蜂 ) de Kon Ichikawa avec Tatsuya Nakadai
    + scénario
Le phénix ( hi no tori / 火之鸟 ) de Kon Ichikawa avec Tomisaburo Wakayama
    + scénario
1979La maison du pendu ( byoinzaka no kubikukuri no ie / 病院坡吊颈之家 ) de Kon Ichikawa avec Koji Ishizaka
    + scénario
DA Galaxy express 999 ( Ginga tetsudô 999 / 银河铁道999 ) de Rintaro
    Seulement scénario
1980L’ancienne cité ( Koto / 古都 ) de Kon Ichikawa avec Tomokazu Miura
    + scénario
1981Le bonheur ( kofuku / 幸福 ) de Kon Ichikawa avec Toshiyuki Nagashima
    + scénario
1983Les quatre sœurs ( sasameyuki / 细雪 ) de Kon Ichikawa avec Keiko Kishi
    + scénario & production
1984Ohan ( O-han / 阿娴 ) de Kon Ichikawa avec Sayuri Yoshinaga
    + scénario & production
1985La harpe de Birmanie ( Biruma no tategoto / 缅甸的竖琴 ) de Kon Ichikawa avec Atsushi Watanabe
    Prix des Lecteurs au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon
1986Le palais de fêtes ( rokumeikan / 鹿鸣馆 ) de Kon Ichikawa avec Bunta Sugawara
    + scénario
Le conte de Taketori ( Taketori monogatari / kaguya / 竹取物语 ) de Kon Ichikawa avec Toshiro Mifune
    + scénario
DA Les aventures de Chatran ( koneko monogarati / the adventures of Chatran / the adventures
Les aventures de Chatran ( koneko monogarati / the adventures of Chatran / the adventures
    Seulement conseiller technique pour la réalisation
1987L’actrice ( eiga joyu / 电影女演员 ) de Kon Ichikawa avec Sayuri Yoshinaga
    + scénario & production
1988La grue ( tsuru / 鹤 ) de Kon Ichikawa avec Hideki Noda
    + scénario
1991L’affaire du meurtre de la légende de Tenga ( Tenkawa densetsu satsujin jiken / 天河传说杀人 事件 ) de Kon Ichikawa avec Takaaki Enoki
    + scénario
1992Fusa ( 穿门而过 ) de Kon Ichikawa avec Yûko Asano
    + scénario
1993 TV Shinjitsu ichiro – de Kon Ichikawa avec Misa Shimizu
Le retour de Kogarashi Monjiro ( kaettekite Kogarashi Monjiro ) de Kon Ichikawa avec Atsuo Nakamura
    + scénario
1994Les quarante-sept ronins / Les 47 ronins ( shijushichinin no shikaku / 四十七人之刺客 ) de Kon Ichikawa avec Koji Ishizaka
    Prix Spécial du Jury au festival international du cinéma de Tokyo, Japon

    Prix des Lecteurs au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon
1996Le village aux huit tombes ( yatsu haka-mura / 八墓村 ) de Kon Ichikawa avec Etsushi Toyokawa
    + scénario
Un bel di’vedremo – de Tonino Valerii avec Massimo Girotti
    Seulement scénario
1999 DA Shinsengumi ( 新撰组 ) de Kon Ichikawa
    + scénario
2000Doraheita ( Dora-heita / 放荡的平太 ) de Kon Ichikawa avec Yûko Asano
    + scénario
DO Kurosawa – de Adam Low avec Clint Eastwood
    Seulement apparition
2001La mère ( kah-chan / 母亲 ) de Kon Ichikawa avec Keiko Kishi
    + scénario
2002 TV Tobo – de Kon Ichikawa avec Takaya Kamikawa
2003 TV Musume no kekkon – de Kon Ichikawa avec Shiho Fujimura
2004 DO Ichikawa Kon monogatari – de Shunji Iwai
    Seulement apparition
2005Yume jûga ( 梦十夜 ) de Yoshitaka Amano, Kon Ichikawa, Akio Jissoji, Masaaki Kawahara, Suzuki Matsuo, Miwa Nishikawa, Atsushi Shimizu, Keisuke Toyoshima, Yudai Yamaguchi & Nobuhiro Yamashita avec Kyôko Koizumi
2006Les Inugamis ( Inugamike no ichizoku / 犬神家族 ) de Kon Ichikawa avec Nanako Matsushima
    + scénario
AUTRES PRIX :
      
    Caméra Berlinoise au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne ( 2000 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival des films du monde de Montréal, Canada ( 2001 )

    Prix Akira Kurosawa au festival international du cinéma de Tokyo, Japon ( 2006
Fiche créée le 18 février 2008 | Modifiée le 15 septembre 2014 | Cette fiche a été vue 7974 fois
PREVIOUSNarciso Ibáñez Menta || Kon Ichikawa || Jacky IdoNEXT