CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jean Piat
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Kurt Raab



Date et Lieu de naissance : 20 juillet 1941(Bergreichenstein, Allemagne)
Date et Lieu de décès : 28 juin 1988 (Hambourg, Allemagne)
Nom Réel : Kurt Raab

ACTEUR
Image
1971 Whity – de Rainer Werner Fassbinder avec Ron Randell, Hanna Schygulla & Katrin Schaake
Image
1975 Maman Kusters s’en va au ciel (mutter Küsters fahrt zum himmel) de Rainer Werner Fassbinder avec Brigitte Mira
Image
1977 Portrait de groupe avec dame (gruppenbild mit dame) de Alksandar Petrovic avec Romy Schneider
Image
1983 Tricheurs – de Barbet Schroeder avec Bulle Ogier, Jacques Dutronc, Steve Baës & Virgilio Teixeira

Kurt Raab vient au monde le 20 juillet 1941, à Bergreichenstein en Bohême, à l’époque ville des Sudètes annexée par le troisième Reich (maintenant Kasperské Hory, en République Tchèque). En 1945, la famille Raab s’installe à Weißenbrunn, en Bavière. Le jeune Kurt fréquente le Lycée Artistique de Straubing où il fait la connaissance du futur compositeur et acteur Peer Raben. A partir de 1963, tous deux suivent des études d’histoire et de philosophie allemande, à l’Université de Munich.

En 1967, Kurt Raab entame sa carrière artistique avec un petit rôle dans «Antigone» de Sophocle. La même année, il joue le Roi Peter dans «Léonce et Léna» une production de la Raben/Fassbinder-Gruppenproduktion, compagnie de Rainer Werner Fassbinder avec qui il se lie d’amitié. En 1968, il fait ses débuts au cinéma, sous la direction de Fassbinder, dans «L’amour est plus fort que la mort» aux côtés de son ami d’enfance Peer Raben et d’Hanna Schygulla.

Dans les années soixante-dix, Kurt Raab et son nouvel ami deviennent inséparables. Ils partagent sorties, drogue, alcool, amants mais surtout, une étroite collaboration artistique. Kurt devient une seconde main pour Fassbinder: il joue, écrit, crée des décors ou l’assiste dans presque toutes ses productions, aussi bien pour le grand que le petit écran. En 1972, son travail de chef décorateur sur le tournage de «Whity» se voit récompensé d’un Prix par l’Académie du Cinéma Germanique. En 1976, Fassbinder lui offre enfin son premier grand rôle, celui du chef de gare Xavier Bolwieser, dans «La femme du chef de gare» avec Elisabeth Trissenaar. L’année suivante, il interprète le poète révolutionnaire Walter Kranz, dans «Le rôti de Satan» avec Margit Carstensen.

Par la suite, Kurt tourne pour d’autres réalisateurs, parmi lesquels: Alksandar Petrovic pour «Portrait de groupe avec dame» (1977) avec Romy Schneider, Hans W. Geissendörfer pour «La montagne magique» (1981) avec Rod Steiger, et Barbet Schroeder pour «Tricheurs» (1983) avec Bulle Ogier et Jacques Dutronc. Il participe également aux scénarii de deux œuvres majeures de Fassbinder : «Le mariage de Maria Braun» (1978) et «Querelle de Brest» (1982) avec Brad Davis.

En 1982, Kurt Raab écrit et coréalise avec Peter Kern, un film sans grand intérêt, intitulé «Prison camp girl» et interprété par Barbara Valentin et Udo Kier. Parallèlement à sa carrière cinématographique, Kurt s’est également beaucoup produit sur scène et à la télévision. On peut le voir notamment dans les téléfilms «Mussolini, déclin et chute du Duce» (1985) entouré d’une pléiade de vedettes internationales, ainsi que dans «Les évadés de Sobibor» (1987) avec Rutger Hauer.

En 1987, Kurt Raab est l’une des toutes premières personnalités importantes à annoncer publiquement sa séropositivité. L’année suivante, malade du SIDA, Kurt Raab a juste le temps d’achever «Sehnsucht nach Sodom», documentaire réalisé en collaboration avec Hanno Baethe et Hans Hirschmüller. Il meurt le 28 juin 1988, dans une clinique de Hambourg, victime du sarcome de Kaposi, une des nombreuses complications du SIDA.

© Philippe PELLETIER

copyright
1968 L’amour est plus fort que la mort ( liebe ist kälter als der tod ) de Rainer Werner Fassbinder avec Ingrid Caven
1969Les dieux de la peste ( götter der pest ) de Rainer Werner Fassbinder avec Margarethe von Trotta
    + décors, assistant montage & assistant réalisateur
Pourquoi M. R. est-il atteint de folie meurtrière ? ( warum läuft Herr R. Amok ) de Rainer Werner Fassbinder & Michael Fengler avec Lilith Ungerer
    + décors
1970Matthias Kneissl – de Reinhard Hauff avec Volker Schlöndorff
Der amerikanische soldat – de Rainer Werner Fassbinder avec Ulli Lommel
    + décors & assistant réalisateur
DO Ende einer kommune – de Joachim von Mengershausen avec Hanna Schygulla
    Seulement apparition
1971Prenez garde à la sainte putain ( warum vor einer heilingen nutte ) de Rainer Werner Fassbinder avec Eddie Constantine
    + décors
Whity – de Rainer Werner Fassbinder avec Ron Randell
    + décors
    Prix d’Or du cinéma du meilleur décors aux prix du cinéma germanique, Allemagne

Le marchand des quatre saisons ( der händler der vier jahreszeiten ) de Rainer Werner Fassbinder avec Irm Hermann
    + costumes – Non crédité & décors
1972Les larmes amères de Petra von Kant ( die bitteren tränen der Petra von Kant ) de Rainer Werner Fassbinder avec Margit Carstensen
    Seulement décors & assistant réalisateur
La tendresse des loups ( zärtlichkeit der wölfe ) de Ulli Lommel avec Brigitte Mira
    + scénario & décors
Tous les garçons s’appellent Ali ( angst essen seele auf ) de Rainer Werner Fassbinder avec Barbara Valentin
    + décors
1973Martha – de Rainer Werner Fassbinder avec Karlheinz Böhm
    + décors
Effi Briest ( fontane Effi Briest ) de Rainer Werner Fassbinder avec Eva Mattes
    Seulement voix – Non crédité & directeur artistique
1974Die verrohung des Franz Blum – de Reinhard Hauff avec Jürgen Prochnow
Le droit du plus fort ( faustrecht der freiheit ) de Rainer Werner Fassbinder avec Adrian Hoven
    + décors
1975Maman Kusters s’en va au ciel ( mutter Küsters fahrt zum himmel ) de Rainer Werner Fassbinder avec Margit Carstensen
    + scénario & décors
La femme du chef de gare ( bolwieser ) de Rainer Werner Fassbinder avec Udo Kier
    + décors
1976Le rôti de Satan ( satanbraden ) de Rainer Werner Fassbinder avec Helen Vita
    + décors
Roulette chinoise ( chinesisches roulette ) de Rainer Werner Fassbinder avec Anna Karina
    Seulement directeur artistique
Belcanto oder darf eine nutte schluchzen ? – de Robert van Ackeren avec Udo Kier
1977Eierdiebe / Schattenboxer – de Michael Fengler avec Dan van Husen
Portrait de groupe avec dame ( gruppenbild mit dame ) de Alksandar Petrovic avec Romy Schneider
Adolf und Marlene – de Ulli Lommel avec Hark Bohm
Missile X ( missile X: Geheimauftrag neutronenbombe / allarme nucleare / cruise missile / La geurra de los misiles / misile X, orden secreta bomba de neutrones / Missile X: The neutron bomb incident/ Teheran incident ) de Leslie H. Martinson avec John Carradine
    Seulement décors
Deux heures de colle... pour un baiser / Passion Flower Hotel ( leidenschaftliche blümchen ) de André Farwagi avec Nastassja Kinski
1978Der durchdreher – de Helmut Dietl avec Christine Kaufmann
Le mariage de Maria Braun ( die ehe der Maria Braun ) de Rainer Werner Fassbinder avec Klaus Lowitch
    Seulement scénario – Non crédité
1979Bildnis einer trinkerin – de Ulrike Ottinger avec Nina Hagen
Der sturz – de Alf Brustellin avec Mady Rahl
1980Checkpoint Charlie ( Warum die UFOs unseren salat klauen ) de Hans Jürgen Pohland avec Hildegard Knef
Endstation freiheit – de Reinhard Hauff avec Carla Egerer
Frankfurt Kaiserstraße – de Roger Fritz avec Eleonore Melzer
Total vereist – de Hans Noever avec Jürgen von Alten
1981Wie die weltmeister / Die weltmeister – de Klaus Lemke avec Isabell Geisler
Anges de fer ( engel aus eisen ) de Thomas Brasch avec Hilmar Thate
Heute spielen wir den Boß / Die blonde mit den scharfen kurven / Wo geht’s denn hier zum film ? – de Peer Raben avec Rosel Zech
    + scénario
La montagne magique ( der zauberberg ) de Hans W. Geissendörfer avec Rod Steiger
Concile d’amour ( liebeskonzil ) de Werner Schroeter avec Magdalena Montezuma
1982Tristan et Iseult ( feuer und schwert – Die legende von Tristan und Isolde ) de Veith von Fürstenberg avec Antonia Preser
Querelle de Brest ( Querelle / Querelle – Ein pakt mit dem teufel ) de Rainer Werner Fassbinder avec Brad Davis
    Seulement scénario – Non crédité
Die olympiasiegerin – de Herbert Achternbusch avec Gabi Geist
Prison camp girl ( die insel der blutigen plantage / escape from blood plantation / island of the bloody plantation / prison camp girls, jailed for love ) de Kurt Raab & Peter Kern avec Barbara Valentin
    + scénario & décors
Le fantôme ( das gespenst ) de Herbert Achternbusch avec Dietmar Schneider
1983Der zappler – de Wolfram Deutschmann avec Monika Bleibtreu
Bella Donna – de Peter Keglevic avec Brigitte Horney
Tricheurs – de Barbet Schroeder avec Bulle Ogier
Out of order / Détraqués ( abwärts ) de Carl Schenkel avec Götz George
1984Bolero – de Rüdiger Nüchtern avec Paul Hubschmid
Im himmel ist die hölle los / Hullygully in Käseburg – de Helmer von Lützelburg avec Dirk Bach
Der rekord – de Daniel Helfer avec Uwe Ochsenknecht
Parker ( bones ) de Jim Goddard avec Bryan Brown
CM Humus – de Jürgen Tröster
1985Der formel eins film – de Wolfgang Büld avec Meat Loaf
Bittere ernte – de Agnieszka Holland avec Armin Mueller-Stahl
Transitträume – de Hartmut Jahn avec Marita Marschall
Miko, aus der gosse zu den sternen – de Frank Ripploh avec Tamara Kafka
1987Motten im licht – de Urs Egger avec Ivan Desny
Wohin ? – de Herbert Achternbusch avec Gunter Freyse
1988 DO Sehnsucht nach Sodom – de Kurt Raab, Hanno Baethe & Hans Hirschmüller avec Conni Moré
    + scénario
Fiche créée le 21 mai 2005 | Modifiée le 27 août 2017 | Cette fiche a été vue 7425 fois
PREVIOUSJocelyn Quivrin || Kurt Raab || Francisco RabalNEXT