CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Paula Raymond
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Léon Mathot



Date et Lieu de naissance : 6 mars 1885 (Roubaix, France)
Date et Lieu de décès : 6 mars 1968 (Paris, France)
Nom Réel : Léon Désiré Joseph Tricnon

REALISATEUR
Image
1914 Le comte de Monte-Cristo – de Henri Pouctal avec Alexandre Colas, Albert Mayer & Jean Garat
Image
1931 Passeport 13.444 – de Léon Mathot avec Tania Fédor, Jean-Marie de l’Isle & Marguerite de Morlaye
Image
1937 Chéri-Bibi – de Léon Mathot avec Pierre Fresnay, Jean-Pierre Aumont, Suzet Maïs & Thomy Bourdelle
Image
1942 Cartacalha, reine des gitans – de Léon Mathot avec Viviane Romance, Georges Flamant & Roger Duchesne

Léon Mathot naît à Roubaix le 6 mars 1885. Il passe sa jeunesse à Liège en Belgique où il s’avère être un élève consciencieux et plutôt doué. Il fait ses débuts sur les planches à Bruxelles puis à Paris, passant de la figuration à des rôles plus importants.

C’est en 1906 que Léon Mathot débute au cinéma, participant à l’éclosion puis à l’essor des Films d’Art, crée sous l’égide des banquiers Lafitte qui cherchent à bousculer l’image convenue et fausse des élites culturelles vis-à-vis du cinéma. Celles-ci sont, en effet, réticentes face au cinéma désigné comme un simple divertissement sans intérêt particulier et faisant notamment du tort au théâtre et à la littérature. Les Films d’Art vont précisément s’ouvrir aux gens de théâtre aux comédiens la Comédie française, aux peintres, etc et leur demander de collaborer à des films plus exigeants et d’une certaine tenue artistique. Léon Mathot travaille sous la direction de Abel Gance et surtout avec Henri Pouctal, notamment dans des films tournés pendant la Grande Guerre. Leur plus belle réussite est «Le comte de Monte Cristo» (1914) dans lequel Léon Mathot interprète le personnage principal avec conviction. Il devient un acteur populaire au cours des années vingt: «L’ami Fritz» (1919) de René Hervil, «L’auberge rouge» (1923) et «Cœur fidèle» (1923) de Jean Epstein, «Yasmina» (1926) de Andrée Hugon. Il passe ensuite derrière la caméra en 1927, en collaboration avec Carmine Gallone, pour «Celle qui domine» avec Soava Gallone.

Au début des années trente, Léon Mathot tourne cinq films avec le chanteur comique Georges Milton, des divertissements mettant en valeur l’aplomb comique du créateur de la célèbre chanson «La fille du bédouin». Outre ces films sans prétentions, productions courantes du cinéma français, Mathot s’intéresse à un genre très prisé par les spectateurs: le film d’espionnage, mêlant petite et grande histoire dans des aventures rocambolesques parfois peu vraisemblables, telles que «Les loups entre eux» (1936) ou «L’homme à abattre» (1937). En 1937, il obtient un grand succès public avec «Chéri Bibi», adapté du personnage de Gaston Leroux, et tourne «Le révolté» (1938) dont les dialogues sont signés Henri-Georges Clouzot, portrait sans concessions d’un homme luttant contre les injustices de la société et interprété par René Dary (ex enfant vedette chez Louis Feuillade sous le nom de Bébé). Après un nouveau passage réussi par la comédie, il renoue avec le film d’espionnage pour «Rappel immédiat» (1938) qui lui donne envie de revenir devant la caméra avec «Deuxième bureau contre Kommandantur» (1939). Il continue de tourner pendant l’occupation et consacre définitivement Viviane Romance comme une des grandes vedette de l’époque avec l’exotique «Cartacalha, reine des gitans» (1942). Il s’intéresse aussi au film policier, «Le dolmen tragique» (1946), réalise une biographie sur Marcel Cerdan, star de la boxe («L’homme aux mains d’argile» 1948), supervise La rue sans loi, adaptation des dessins de Dubout, terminant sa carrière sur un film anodin, «Mon gosse de père» (1952) avant de devenir vice-président puis président de la Cinémathèque Française de 1959 à 1967.

Léon Mathot s’éteint à Paris, le 6 mars 1968. Acteur dans plus de 80 films, souvent dans l’emploi de jeune premier, il reste davantage dans l’histoire du cinéma français comme réalisateur d’une série de films sans prétentions tournés avec un réel savoir-faire et un sens du récit.

© Daniel CHOCRON

copyright
1906 CM La course à la perruque – de Georges Hatot & André Heuzé avec Romeo Bosetti
    Seulement interprétation
1908 CM Les rivaux d’Arheim – de Henri Andréani
    Seulement interprétation
1911 CM La légende des chevaliers d’Algalbert – de Henri Andréani
    Seulement interprétation
CM Gontran a le coup de foudre – de Lucien Nonguet avec René Gréhan
    Seulement interprétation
CM Gontran aime les animaux – de ? avec René Gréhan
    Seulement interprétation
CM Gontran ne veut pas être trompé – de ? avec René Gréhan
    Seulement interprétation
CM Gontran champion du monde – de ? avec René Gréhan
    Seulement interprétation
1912 CM Le secret de l’acier / Joachim Goëthal et le secret de l’acier – de Alfred Machin
    Seulement interprétation
CM Gontran charmeur – de ? avec René Gréhan
    Seulement interprétation
CM Gontran enlève la femme aimée – de ? avec René Gréhan
    Seulement interprétation
CM Gontran interviewe une étoile – de ? avec René Gréhan
    Seulement interprétation
CM Gontran roi du piano – de ? avec René Gréhan
    Seulement interprétation
CM Gontran ronfle-t-il ? – de ? avec René Gréhan
    Seulement interprétation
CM La dramatique passion d’Algabert et d’Elisabeth de Rodembourg – de Alfred Machin
    Seulement interprétation
1913 CM Gontran et le billet gratuit / Gontran et le billet de faveur – de ? avec René Gréhan
    Seulement interprétation
CM Gontran liquide… pour cause de mariage – de ? avec René Gréhan
    Seulement interprétation
CM Gontran 1er roi – de ? avec René Gréhan
    Seulement interprétation
CM Gontran médecin de service – de Lucien Nonguet avec René Gréhan
    Seulement interprétation
CM Gontran fait des conquêtes – de Lucien Nonguet avec René Gréhan
    Seulement interprétation
CM Le roi du bagne – de René Leprince avec Jean Dax
    Seulement interprétation
1914Le comte de Monte-Cristo – de Henri Pouctal avec Jean Garat
    Sérial en 8 épisodes – Seulement interprétation
    1 : Edmond Dantès
    2 : Le trésor de Monte-Christo
    3 : Le philanthrope
    4 : Sindbad le marin
    5 : La conquête de Paris
    6 : Les trois vengeances
    7 : Les derniers exploits de Caderousse
    8 : Châtiments
CM Le pont fatal – de Henri Andréani avec Jean Dax
    Seulement interprétation
CM Gontran victime des cartes postales – de ? avec René Gréhan
    Seulement interprétation
CM Gontran émule de Sherlock Holmes – de ? avec René Gréhan
    Seulement interprétation
CM Gontran et les bottines neuves / Gontran a des bottines neuves – de ? avec René Gréhan
    Seulement interprétation
CM Gontran pompier / Gontran pompier par amour – de ? avec René Gréhan
    Seulement interprétation
CM La lumière qui s’éteint – de Louis J. Gasnier
    Seulement interprétation
1915 CM Sous l’uniforme / L’intrus / Sous l’épaulette – de Camille de Morlhon avec Maria Fromet
    Seulement interprétation
CM Strass et Cie / Strass et compagnie – de Abel Gance avec Jean Yonnel
    Seulement interprétation
CM Les faussaires – de Louis Paglieri avec Jeanne Briey
    Seulement interprétation
CM Le lord ouvrier – de Henri Diamant-Berger & Max André avec Jacques Voynis
    Seulement interprétation
CM Les gants blancs de Saint-Cyr – de Henri Diamant-Berger avec Georges Tréville
    Seulement interprétation
1916Les dames de Croix-Mort – de Maurice Mariaud avec Jeanne Marie-Laurent
    Seulement interprétation
Les gaz mortels / Le brouillard sur la ville – de Abel Gance avec Jean Fleury
    Seulement interprétation
Nemrod et compagnie / Nemrod et Cie – de Maurice Mariaud avec Denise Grey
    Seulement interprétation
Le droit à la vie – de Abel Gance avec Andrée Brabant
    Seulement interprétation
CM Le moulin tragique – de Maurice Laïné avec Cécile Guyon
    Seulement interprétation
CM Fioritures / La source de beauté – de Abel Gance avec Jane Marken
    Seulement interprétation
1917Volonté – de Henri Pouctal avec Huguette Duflos
    Seulement interprétation
Barberousse – de Abel Gance avec Maud Richard
    Seulement interprétation
La zone de la mort – de Abel Gance avec Gaston Modot
    Seulement interprétation
CM Son héros – de Charles Burguet avec Huguette Duflos
    Seulement interprétation
CM Les écrits restent – de Georges-André Lacroix avec Suzy Prim
    Seulement interprétation
CM Les petites marionnettes – de Louis Feuillade avec René Cresté
    Seulement interprétation
1918La course au flambeau – de Charles Burguet avec Suzanne Delvé
    Seulement interprétation
La maison d’argile – de Gaston Ravel avec Yvette Andréyor
    Seulement interprétation
CM Le marchand de bonheur – de Georges-André Lacroix avec Suzy Prim
    Seulement interprétation
1919L’ami Fritz – de René Hervil avec Huguette Duflos
    Seulement interprétation
Travail / Au travail – de Henri Pouctal avec Huguette Duflos
    Sérial en 7 épisodes – Seulement interprétation
    1 : L’effort humain
    2 : L’apostolat
    3 : La lutte
    4 : L’hymne au travail
    5 : Justice
    6 : La montée du peuple
    7 : La paix dans le travail
1920L’empire du diamant ( the empire of diamonds ) de Léonce Perret avec Lucy Fox
    Seulement interprétation
Papillons – de Edouard-Emile Violet avec Georges Lannes
    Seulement interprétation
1921Blanchette – de René Hervil avec Léon Bernard
    Seulement interprétation
L’empereur des pauvres – de René Leprince avec Andrée Pascal
    Sérial en 6 épisodes – Seulement interprétation
    1 : Le pauvre
    2 : Les millions
    3 : Les flambeaux
    4 : Les crassiers
    5 : L’orage
    6 : Floréal
1922Jean d’Agrève – de René Leprince avec Nathalie Kovanko
    Seulement interprétation
Être ou ne pas être – de René Leprince avec Renée Sylvaire
    Seulement interprétation
CM La robe déchirée – de Jacques de Baroncelli avec Harry Baur
1923Vent debout – de René Leprince avec Madeleine Renaud
    Seulement interprétation
Cœur fidèle – de Jean Epstein avec Gina Manès
    Seulement interprétation
L’auberge rouge – de Jean Epstein avec Gina Manès
    Seulement interprétation
Mon oncle Benjamin – de René Leprince avec Madeleine Erickson
    Seulement interprétation
1924La nuit de la revanche – de Henri Etievant avec Charles Vanel
    Seulement interprétation
CM Le diable dans la ville – de Germaine Dulac avec Jacqueline Blanc
    Seulement interprétation
CM Les cinquante ans de Don Juan / Le réveil de Maddalone – de Henri Etiévant avec Simone Vaudry
    Seulement interprétation
1925La blessure / Les ailes brûlées – de Marco de Gastyne avec Paulette Dorys
    Seulement interprétation
Le mirage de Paris / Au pied du géant ( der maler und sein modell ) de Jean Manoussi avec Ginette Maddie
    Seulement interprétation
Le puits de Jacob ( a daughter of Israel ) de Edward José avec Betty Blythe
    Seulement interprétation
1926Yasmina – de André Hugon avec Camille Bert
    Seulement interprétation
Rue de la Paix – de Henri Diamant-Berger avec Andrée Lafayette
    Seulement interprétation
Le berceau de dieu / Les ombres du passé – de Fred Leroy-Granville avec Gina Relly
    Seulement interprétation
1927Celle qui domine – de Léon Mathot & Carmine Gallone avec Jeanne Brindeau
    + interprétation
Dans l’ombre du harem – de Léon Mathot & André Liabel avec Louise Lagrange
    + interprétation
1929L’appassionata – de Léon Mathot & André Liabel avec Thérèse Kolb
    + interprétation
L’instinct – de Léon Mathot & André Liabel avec Madeleine Carroll
    + interprétation
1930Le refuge – de Léon Mathot avec Alice Field
Le mystère de la villa rose – de René Hervil & Louis Mercanton avec Simone Vaudry
    Seulement interprétation
La maison de la flèche – de Henri Fescourt avec Annabella
    Seulement interprétation
1931Passeport 13.444 – de Léon Mathot avec Tania Fédor
    + interprétation
La bande à Bouboule – de Léon Mathot avec Mona Goya
1932Embrassez-moi – de Léon Mathot avec Jeanne Helbling
CM Hier et aujourd’hui – de Léon Mathot avec Claude Dauphin
1933Nu comme un ver – de Léon Mathot avec Georges Milton
Bouboule 1er, roi nègre – de Léon Mathot avec Darling Légitimus
1934Le comte Obligado – de Léon Mathot avec Germaine Aussey
1935La mascotte – de Léon Mathot avec Lucien Baroux
1936Les loups entre eux – de Léon Mathot avec Jules Berry
L’ange du foyer – de Léon Mathot avec Betty Stockfeld
L’homme à abattre – de Léon Mathot avec Jean Max
1937Chéri-Bibi – de Léon Mathot avec Jean-Pierre Aumont
Ahola, le chant des îles – de Léon Mathot avec Jean Murat
1938Le révolté – de Léon Mathot avec Pierre Renoir
Rappel immédiat / Tango d’adieu – de Léon Mathot avec Erich von Stroheim
1939Deuxième bureau contre kommandantur – de René Jayet & Robert Bibal avec Junie Astor
    Seulement interprétation
Le bois sacré – de Léon Mathot avec Victor Boucher
1940Le collier de chanvre – de Léon Mathot avec Jacqueline Delubac
Fromont jeune et Risler aîné – de Léon Mathot avec Mireille Balin
1941Forte tête – de Léon Mathot avec Roland Toutain
    + adaptation & scénario
1942Cartacalha / Cartacalha, reine des gitans – de Léon Mathot avec Viviane Romance
    + adaptation & scénario
1943L’homme sans nom – de Léon Mathot avec Jean Galland
1944La route du bagne – de Léon Mathot avec Lucien Coëdel
1945Nuits d’alerte – de Léon Mathot avec Roger Pigaut
1946Le dolmen tragique – de Léon Mathot avec Paulette Dubost
La dernière chevauchée – de Léon Mathot avec Jacques Dumesnil
1948L’homme aux mains d’argile – de Léon Mathot avec Marcel Cerdan
1949La danseuse de Marrakech – de Léon Mathot avec Aimé Clariond
1952Mon gosse de père – de Léon Mathot avec Jean Tissier
Fiche créée le 12 mai 2009 | Modifiée le 16 février 2017 | Cette fiche a été vue 5088 fois
PREVIOUSMelissa Mathison || Léon Mathot || Albert MatterstockNEXT