CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de André Morell
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Laraine Day



Date et Lieu de naissance : 13 octobre 1917 (Roosevelt, Utah, USA)
Date et Lieu de décès : 10 novembre 2007 (Ivins, Utah, USA)
Nom Réel : Laraine Johnson

ACTRICE

Laraine Day naît Laraine Johnson le 13 octobre 1917 (certaines biographies la rajeunissent de trois ans), à Roosevelt dans l’état du Utah, où ses ancêtres Mormons, fondateurs d’une nouvelle église, celle des saints des derniers jours, sous la houlette de Joseph Smith, se sont installés. Elle a un frère jumeau Lamar. Sa famille déménagement bientôt pour la Californie où très vite la jeune fille ne rêve plus que de faire du cinéma. Elle a vingt ans lorsqu’elle débute par une figuration dans le mélodrame «Stella Dallas» (1937), deuxième adaptation, cette fois-ci par King Vidor, d’un roman de Olive Higgins Prouty, avec Barbara Stanwyck et John Boles dans les rôles principaux. Puis dirigée notamment par David Howard elle participe à plusieurs westerns produits par la R.K.O. comme «Painted desert» (1938) avec George O’Brien. Se faisant d’abord appeler Laraine Hays puis Laraine Johnson, elle signe ensuite un contrat avec la M.G.M. et adopte définitivement le pseudonyme de Laraine Day.

En 1939, elle tourne sous la direction de Josef von Sternberg «Au service de la loi» où elle apparaît aux côtés de Wallace Beery qui campe avec son immense talent habituel un policier new-yorkais d’origine irlandaise. Mais c’est avec le rôle de l’infirmière Mary Lamont, assistante du Docteur James Kildare joué par Lew Ayres, aux côtés d’un vieux médecin interprété par Lionel Barrymore, dans «On demande le docteur Kildare» (1939) que la jeune femme va vraiment se faire connaître du grand public. Le réalisateur Harold S. Bucquet, qui a commencé à mettre en scène la série un an plus tôt, va en effet renouveler l’expérience pour sept autres films, Laraine Day devenant la spécialiste au cinéma des blouses blanches et des prises de sang! Au début des années quarante, la jeune femme travaille encore avec de grands metteurs en scène comme Alfred Hitchcock récemment arrivé à Hollywood et qui tourne le film d’espionnage «Correspondant 17» (1940) avec Joel McCrea. Mais Laraine Day séduit aussi Gary Grant, le joueur escroc de «Mr. Lucky» (1943) avant d’être la fidèle compagne de Gary Cooper, le courageux médecin aux prises avec les Japonais dans «L’odyssée du docteur Wassell» (1944) de Cecil B. DeMille.

Après la seconde guerre mondiale, l’actrice travaille encore épisodiquement pour le cinéma en ayant de prestigieux partenaires comme Robert Mitchum, John Wayne et Kirk Douglas. En 1960, elle tourne son dernier long métrage «Allô! L’assassin vous parle» avec Edmond O’Brien. Mais elle poursuit pendant un certain temps une carrière à la télévision, animant dès 1950 sa propre émission où le sport national nord-américain le «base-ball» est particulièrement présent. Après avoir été l’épouse de Ray Hendricks (1942-1947) chanteur et musicien de variétés, elle est en effet pendant treize ans la compagne du célèbre joueur, entraîneur puis commentateur sportif d’ascendants canadiens français Leo Durocher avec qui elle adoptera un garçon, Chris Durocher, et une fille. Elle se remarie en 1961 avec le producteur Michael Grilikhes dont elle aura deux filles. Elle interprète un dernier rôle pour le petit écran en 1986 comme partenaire de la célèbre Angela Lansbury, l’héroïne de la série policière «Arabesques».

Laraine Day retrouve le Utah et la religion de son enfance pour passer les dernières années de sa vie auprès de sa fille cadette dans la ville d’Ivins. C’est là qu’elle décède quelques jours après avoir fêté ses quatre-vingt dix printemps, le 10 novembre 2007.

© Caroline HANOTTE

copyright
1937Stella Dallas – de King Vidor avec John Boles
1938Scandal street – de James P. Hogan avec Lew Ayres
Police frontière ( border G-man ) de David Howard avec John Miljan
Painted desert – de David Howard avec George O’Brien
Les légions de l’Arizona / Légions d’Arizona ( Arizona legion ) de David Howard avec Chill Wills
Au service de la loi ( sergeant Madden ) de Josef von Sternberg avec Wallace Beery
1939On demande le docteur Kildare ( calling Dr. Kildare ) de Harold S. Bucquet avec Lionel Barrymore
Tarzan trouve un fils ( Tarzan finds a son ! ) de Richard Thorpe avec Johnny Weissmuller
The secret of Dr. Kildare – de Harold S. Bucquet avec Lionel Atwill
Cette femme est mienne ( I take this woman / New York Cinderella ) de W.S. Van Dyke avec Spencer Tracy
CM Think first – de Roy Rowland avec John Butler
1940Mon fils, mon fils ( my son, my son ) de Charles Vidor avec Brian Aherne
And one was beautiful – de Robert B. Sinclair avec Robert Cummings
Correspondant 17 ( foreign correspondent ) de Alfred Hitchcock avec George Sanders
Dr. Kildare’s crisis – de Harold S. Bucquet avec Robert Young
Dr. Kildare’s strange case – de Harold S. Bucquet avec Lionel Barrymore
Dr. Kildare goes home – de Harold S. Bucquet avec Gene Lockhart
Pancho le bandit ( the bad man / Two-Gun Cupid ) de Richard Thorpe avec Wallace Beery
1941The people versus dr. Kildare / My life is yours – de Harold S. Bucquet avec Red Skelton
Le procès de Mary Dugan ( the trial of Mary Dugan ) de Norman Z. McLeod avec Tom Conway
Dr. Kildare’s wedding day / Mary names the day – de Harold S. Bucquet avec Nils Asther
Kathleen – de Harold S. Bucquet avec Herbert Marshall
Associés sans honneur ( unholy partners ) de Mervyn LeRoy avec Edward G. Robinson
A yank on the Burma Road / China caravan – de George B. Seitz avec Barry Nelson
1942Fingers at the window – de Charles Lederer avec Basil Rathbone
Voyage pour Margaret ( journey for Margaret ) de W.S. Van Dyke avec Margaret O’Brien
CM Mister Gardenia Jones – de George B. Seitz avec Ronald Reagan
1943Mister Lucky / Pile ou face / À tout cœur ( Mr. Lucky ) de H.C. Potter avec Cary Grant
L’odyssée du docteur Wassell ( the story of Dr. Wassell ) de Cecil B. DeMille avec Gary Cooper
1944Bride by mistake – de Richard Wallace avec Alan Marshal
Those endearing young charms – de Lewis Allen avec Lawrence Tierney
1945L’amour s’en va-t-en guerre ( keep your powder dry ) de Edward Buzzell avec Lana Turner
1946Le médaillon ( the locket ) de John Brahm avec Robert Mitchum
1947Taïkoun ( tycoon ) de Richard Wallace avec John Wayne
1948Ma chère secrétaire ( my dear secretary ) de Charles Martin avec Kirk Douglas
1949La grève des dockers ( the woman on the pier thirteen / I married a communist ) de Robert Stevenson avec Robert Ryan
Je n’ai pas tué / Crépuscule ( without honor / woman accused ) de Irving Pichel avec Franchot Tone
1954Ecrit dans le ciel ( the high and the mighty ) de William A. Wellman avec Robert Stack
1956Un père improvisé ( toy tiger ) de Jerry Hopper avec Jeff Chandler
Three for Jamie Dawn – de Thomas Carr avec Ricardo Montalban
1960Allô ! l’assassin vous parle ( the third voice ) de Hubert Cornfield avec Edmond O’Brien
Fiche créée le 13 novembre 2007 | Modifiée le 1 septembre 2016 | Cette fiche a été vue 6255 fois
PREVIOUSJosette Day || Laraine Day || Marceline DayNEXT