CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Max Mack
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Laura Betti



Date et Lieu de naissance : 1er mai 1927 (Casalecchio di Reno, Italie)
Date et Lieu de décès : 31 juillet 2004 (Rome, Italie)
Nom Réel : Laura Trombetti

ACTRICE
Image
1968 Théorème (teorema) de Pier Paolo Pasolini avec Terence Stamp, Silvana Mangano & Massimo Girotti
Image
1970 Les contes de Canterbury (i racconti di Canterbury) de Pier Paolo Pasolini avec Hugh Griffith & Ninetto Davoli
Image
1979 Voyage avec Anita (viaggio con Anita) de Mario Monicelli avec Goldie Hawn & Giancarlo Giannini
Image
1995 La vie silencieuse de Marianna Ucria (Marianna Ucrìa) de Roberto Faenza avec Bernard Giraudeau

Laura Trombetti voit le jour le 1er mai 1927, à Casalecchio di Reno, dans la banlieue de Bologne, en Italie. Elle débute sa carrière artistique, au début des années cinquante, comme chanteuse de jazz et d’œuvres dites «intellectuelles» dans plusieurs cabarets romains. À cette époque, elle rencontre le poète Pier Paolo Pasolini qui restera son plus fidèle ami.

Remarquée par Federico Fellini, Laura Betti débute au cinéma sous sa direction, en 1959, dans «La douceur de vivre» aux côtés de Marcello Mastroianni et d’une pléiade de stars internationales. La même année, elle participe au film de Roberto Rossellini «Les évadés de la nuit». Laura est révélée par son ami Pier Paolo Pasolini dans une série de films à sketches puis dans «Œdipe Roi» (1967) avec Silvana Mangano. En 1969, le cinéaste lui offre l’un des rôles principaux dans «Théorème», une comédie dramatique où l’on voit tous les membres d’une famille bourgeoise succomber au charme d’un étrange visiteur, interprété par Terence Stamp. Le film est un succès et va vite devenir culte. La formidable prestation de Laura est récompensée d’un prix d’interprétation à la Mostra de Venise.

La décennie suivante, Laura Betti reste fidèle à Pasolini avec «Les contes de Canterbury» et «Salo ou les 120 jours de Sodome», mais elle tourne aussi sous la direction de plusieurs grands réalisateurs italiens ou français, parmi lesquels: André Téchiné pour «Paulina s’en va» (1970); Marco Bellocchio pour «Au nom du père» (1971) et «Viol en première page» (1973); le maître de l’horreur Mario Bava pour «La baie sanglante » (1971); Bernardo Bertolucci dans «Le dernier tango à Paris» (1972) où ses scènes seront hélas coupées au montage, «1900» (1975) et «La luna» (1978); Mauro Bolognini dans «La grande bourgeoise» (1975) et enfin Jacques Deray dans «Le gang» (1976) et «Un papillon sur l’épaule» (1978). En 1979, le Festival de San Sebastián la sacre meilleure actrice pour son très beau rôle de Madame Bondi dans «Il piccolo Archimede» de Gianni Amelio.

Les années suivantes, Laura Betti privilégie le théâtre et l’écriture. Elle signe des textes pour la radio et la télévision, mais aussi plusieurs pamphlets politiques. Pour le cinéma, elle revient occasionnellement devant les caméras, pour des petits rôles, dans des films de plus ou moins bonne qualité. On remarque néanmoins son physique alourdi et sa voix de tragédienne dans «Noyade interdite» (1986) avec Philippe Noiret, puis dans «Dames galantes» (1990) où elle incarne une Catherine de Médicis très convaincante, sans oublier sa prestation dans «La vie silencieuse de Marianne Ucria» (1995) avec Bernard Giraudeau.

En vieillissant, Laura Betti développe une véritable divination pour Pier Paolo Pasolini. Elle organise des expositions, des conférences et des présentations des œuvres du maître italien à travers le monde. En 2000, elle réalise même, en collaboration avec Paolo Costella, un documentaire hommage: «Pier Paolo Pasolini et la raison d’un rêve». Artiste de grand talent et combattante infatigable de la poésie contre la dégradation culturelle italienne, Laura Betti décède dans la nuit du 30 au 31 juillet 2004, dans un hôpital de la capitale italienne.

© Philippe PELLETIER

copyright
1959La douceur de vivre ( la dolce vita ) de Federico Fellini avec Alain Cuny
Les évadés de la nuit ( era notte a Roma ) de Roberto Rossellini avec Leo Genn
1960Fausses ingénues ( labbra rosse ) de Giuseppe Bennati avec Gabriele Ferzetti
1962 DO Ecco ( mondo di notte numero tre / this shocking world ) de Gianni Proia avec Michel Simon
    Seulement apparition
Ro-Go-Pa-G ( laviamoci il cervello ) de Pier Paolo Pasolini, Roberto Rossellini, Jean-Luc Godard & Ugo Gregoretti avec Orson Welles
    Segment « La ricotta » de Pier Polo Pasolini
1966Les sorcières ( le streghe ) de Luchino Visconti, Pier Paolo Pasolini, Franco Rossi & Mauro Bolognini avec Clint Eastwood
    Segment « La terra vista dalla luna » de Pier Polo Pasolini
Fermate il mondo... voglio scendere – de Giancarlo Cobelli avec Lando Buzzanca
    + scénario
1967Œdipe roi ( Œdipo re ) de Pier Paolo Pasolini avec Alida Valli
Caprices à l’italienne / La contestation ( capriccio all’italiana ) de Pier Paolo Pasolini, Mauro Bolognini, Mario Monicelli, Franco Rossi, Pino Zac & Steno avec Totò
    Segment « Che cosa sono le nuovole ? » de Pier Polo Pasolini
1968Théorème ( teorema ) de Pier Paolo Pasolini avec Terence Stamp
    Coupe Volpi de la meilleure actrice au festival du cinéma de Venise, Italie
1969Un nommé Sledge ( a man called Sledge / Sledge ) de Vic Morrow & Giorgio Gentili avec James Garner
Une hache pour la lune de miel ( il rosso segno della follia / un’ accetta per la luna di miele / an axe for the honeymoon / blood brides / un hacha para la luna de miel / hachet for the honeymoon / the red mark of madness / the red sign of madness ) de Mario Bava avec Stephen Forsyth
1970Far West story, la bande J. et S. ( J. and S. – Storia criminale del far West / la banda J. & S. – Cronaca criminale del far-West / bandera bandits / far West story / los hijos del día y de la noche / J & S : Criminal story of an outlaw couple / die rote sonne der rache / Sonny and Jed ) de Sergio Corbucci avec Telly Savalas
Paulina s’en va – de André Téchiné avec Yves Beneyton
Les contes de Canterbury ( i racconti di Canterbury ) de Pier Paolo Pasolini avec Hugh Griffith
1971La baie sanglante ( reazione a catena / ecologia del delitto / l’antefatto / a bay of blood /before the fact-ecology of a crime / bloodbath / bloodbath bay of blood / carnage/ the ecology of a crime / last house on the left, part II / new house on the left / twitch of the death nerve ) de Mario Bava avec Leopoldo Trieste
Au nom du père ( nel nome del padre ) de Marco Bellocchio avec Lou Castel
1972Le dernier tango à Paris ( ultimo tango a Parigi / last tango in Paris ) de Bernardo Bertolucci avec Marlon Brando
    Scènes coupées au montage
La polizia ringrazia / La policia agradece – de Steno avec Cyril Cusack
Sepolta viva – de Aldo Lado avec Agostina Belli
1973Viol en première page ( sbatti il mostro in prima pagina ) de Marco Bellocchio avec Gian Maria Volonté
Allonsanfan – de Paolo Taviani & Vittorio Taviani avec Marcello Mastroianni
Io e lui – de Luciano Salce avec Vittorio Caprioli
1974La femme aux bottes rouges ( la mujer con botas rojas / la ragazza con gli stivali rossi / the lady with red boots / la ragazza dagli stivali rossi / the woman with red boots ) de Juan Luis Buñuel avec Fernando Rey
La cugina – de Aldo Lado avec Massimo Ranieri
1975Vices privés, vertus publiques ( vizi privati, pubbliche virtù ) de Miklós Jancsó avec Teresa Ann Savoy
La grande bourgeoise ( fatti di gente per bene ) de Mauro Bolognini avec Marcel Bozzuffi
Salo ou les 120 journées de Sodome ( Salò o le 120 giornate di Sodoma ) de Pier Paolo Pasolini avec Hélène Surgère
    Seulement voix
1900 ( novecento ) de Bernardo Bertolucci avec Burt Lancaster
Le dernier jour d’école avant les vacances de Noël ( l’ultimo giorno di scuola prima delle vacanze di Natale ) de Gian Vittorio Baldi avec John Steiner
DO Il silenzio è complicità – de Laura Betti
    Seulement apparition
DO Bertolucci secondo il cinema / The cinema according Bernardo Bertolucci – de Gianni Amelio avec Sterling Hayden
    Seulement apparition
1976Le gang – de Jacques Deray avec Alain Delon
1977La nuit tous les chats sont gris – de Gérard Zingg avec Gérard Depardieu
Il gabbiano – de Marco Bellocchio avec Remo Girone
1978La Luna – de Bernardo Bertolucci avec Jill Clayburgh
Un papillon sur l’épaule – de Jacques Deray avec Lino Ventura
1979Voyage avec Anita ( viaggio con Anita ) de Mario Monicelli avec Goldie Hawn
Il piccolo Archimede – de Gianni Amelio avec John Steiner
    Prix de la meilleure actrice au festival international du film de San Sebastián, Espagne

DO Anna Magnani, un film d’amour ( io sono Anna Magnani ) de Chris Vermorcken avec Franco Zeffirelli
    Seulement apparition
1980Le Ali della colomba – de Gianluigi Calderone avec Laura Morante
La fuite en avant / Le compromis – de Christian Zerbib avec Michel Bouquet
1981Loin de Manhattan – de Jean-Claude Biette avec Howard Vernon
La nuit de Varennes ( il mondo nuovo ) de Ettore Scola avec Jean-Louis Barrault
DO Wie de waarheid zegt moet dood – de Philo Bregstein avec Bernardo Bertolucci
    Seulement apparition
1983Amerika, rapports de classe ( klassenverhältnisse ) de Jean-Marie Straub & Danièle Huillet avec Mario Adorf
L’art d’aimer ( ars amandi / ars amandi – L’arte di amare / the art of love ) de Walerian Borowczyk avec Philippe Lemaire
1984Retenez-moi… ou je fais un malheur ! – de Michel Gérard avec Jerry Lewis
Tutta colpa del paradiso – de Francesco Nuti avec Ornella Muti
1985Mamma Ebe – de Carlo Lizzani avec Stefania Sandrelli
Corps et biens – de Benoît Jacquot avec Lambert Wilson
1986Jenatsch – de Daniel Schmidt avec Vittorio Mazzogiorno
Noyade interdite – de Pierre Granier-Deferre avec Philippe Noiret
1987Jane B. par Agnès V. – de Agnès Varda avec Serge Gainsbourg
Caramelle da uno sconosciuto – de Franco Ferrini avec Barbara De Rossi
1988I cammelli – de Giuseppe Bertolucci avec Paolo Rossi
Le rose blu – de Anna Gasco, Emanuela Giordano, Tiziana Pellerano & Emanuela Piovano avec Ninetto Davoli
1989Les sentiers du courage / Heidi – Le sentier du courage ( courage mountain ) de Christopher Leitch avec Charlie Sheen
Dames galantes – de Jean-Charles Tacchella avec Isabella Rossellini
1990Le champignon des Carpathes – de Jean-Claude Biette avec Tonie Marshall
Signe de feu ( segno di fuoco ) de Nino Bazzarri avec Rémi Martin
Chaleur étouffante ( caldo soffocante ) de Giovanna Gagliardo avec Christine Boisson
1992La ribelle – de Aurelio Grimaldi avec Stefano Dionisi
La grosse citrouille ( il grande cocomero ) de Francesca Archibugi avec Sergio Castellitto
1993Mario, Maria e Mario – de Ettore Scola avec Enrico Lo Verso
1994Les yeux fermés ( con gli occhi chiusi ) de Francesca Archibugi avec Marco Messeri
Un héros ordinaire ( un eroe borghese ) de Michele Placido avec Omero Antonutti
1995 La vie silencieuse de Marianna Ucria ( Marianna Ucrìa ) de Roberto Faenza avec Bernard Giraudeau
I magi randagi – de Sergio Citti avec Patrick Bauchau
1996Un air si pur… – de Yves Angelo avec Fabrice Luchini
1997 DO The protagonists – de Luca Guadagnino avec Tilda Swinton
    Seulement apparition
1998E insieme vivremo tutte le stagioni – de Gianni Minello avec Franco Citti
L’amore era una cosa meravigliosa – de Paolo Costella avec Paolo Bonacelli
DO Pasolini, el poeta en la playa – de Jorge Ortiz de Landázuri Yzarduy & Pite Piñas avec Nico Naldini
    Seulement apparition
2000À ma sœur ! / Fat girl – de Catherine Breillat avec Romain Goupil
DO Pier Paolo Pasolini et la raison d’un rêve ( Pier Paolo Pasolini e la ragione di un sogno ) de Laura Betti & Paolo Costella avec Francesca Archibugi
    Seulement réalisation & scénario
CM Film – de Laura Betti avec Laura Morante
    Seulement réalisation & scénario
2001Il diario di Matilde Manzoni – de Lino Capolicchio avec Urbano Barberini
La felicita, le bonheur ne coûte rien ( la felicità non costa niente ) de Mimmo Calopresti avec Vincent Perez
2002Gli astronomi – de Diego Ronsisvalle avec Paolo Bonacelli
Il quaderno della spesa – de Tonino Cervi avec Gabriele Lavia
Fiche créée le 18 octobre 2005 | Modifiée le 24 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 6715 fois
PREVIOUSJames Best || Laura Betti || Georges BeverNEXT