CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Van Heflin
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Laurent Terzieff



Date et Lieu de naissance : 27 juin 1935 (Toulouse, France)
Date et Lieu de décès : 2 juillet 2010 (Paris, France)
Nom Réel : Laurent Didier Alex Terziev

ACTEUR
Image
1960 Le bois des amants – de Claude Autant-Lara avec Erika Remberg, Horst Frank & Françoise Rosay
Image
1962 Ballade pour un voyou – de Jean-Claude Bonnardot avec Hildegard Knef, Philippe Noiret & Michel Vitold
Image
1968 La voie lactée – de Luis Buñuel avec Delphine Seyrig, Paul Frankeur, Edith Scob & Alain Cuny
Image
Rien, voilà l’ordre – de Jacques Baratier avec Amira Casar, Claude Rich, Macha Méril & Jean-Claude Dreyfus

Né le 27 juin 1935, d’une mère céramiste et d’un père sculpteur d’origine russe, Laurent Terzieff débute dans le monde du théâtre en exerçant différents métiers: machiniste, souffleur, figurant ou doublure. Il arpente pour la première fois les planches en incarnant un ouvrier dans «Tous contre tous» de Arthur Adamov mis en scène par Jean-Marie Serreau au Théâtre de Babylone en 1953.

C’est le début d’une carrière au théâtre qui le mène à fonder en 1961 la «Compagnie Laurent Terzieff» avec la comédienne Pascale de Boysson qui devient sa compagne jusqu’à son décès en 2002. Quarante années de théâtre d’avant-garde consacrées à des auteurs étrangers contemporains comme Murray Schisgal ou James Saunders, pièces qu’ils jouent successivement dans des théâtres privés (Théâtre de Lutèce, Théâtre Lucernaire ou Théâtre La Bruyère). Parcours couronné de multiples prix dont le Molière du meilleur metteur en scène pour «Ce que voit Fox» (1988) et «Temps contre temps» (1993) ainsi que celui du meilleur comédien pour «L’habilleur» et «Philoctère» (2009). Toujours sur les planches, tout au long de sa carrière, il est dirigé par des metteurs prestigieux comme Peter Brook, Jean-Louis Barrault, Jorge Lavelli ou Roger Planchon. En 2003, il interprète seul le spectacle poétique «Florilège» tandis qu’en 2005 il est le partenaire de Fabrice Luchini dans «Molly».

Cette carrière exceptionnelle occulte sa présence au cinéma composée néanmoins de plus de cinquante rôles. Remarqué à la télévision dans un épisode de la série «En votre âme et conscience: L’affaire Weidmann» (1957), il apparaît la même année pour la première fois sur le grand écran dans «Premier Mai» avec Yves Montand. Il accède au statut de «jeune premier» en tournant «Les tricheurs» (1958) de Marcel Carné avec Pascale Petit et Jacques Charrier. Baptisé «la nouvelle gueule d’ange du cinéma français», il enchaîne avec «Les garçons» (1959) de Mauro Bolognini, tourne à trois reprises en tête d’affiche sous la direction de Claude Autant-Lara, est le partenaire de Bourvil dans «Les culottes rouges» (1962) ou de Brigitte Bardot dans «À cœur joie» (1966). Voulant échapper à ce statut, il s’oriente vers des œuvres de qualité avec Robert Rossellini pour «Vanina Vanini» (1961), Henri-Georges Clouzot dans «La prisonnière» (1967), Luis Buñuel dans «La voie lactée» (1968) ou Pier Paolo Pasolini dans «Médée» (1968). Dans les années soixante-dix, il évolue dans le cinéma d’auteur de Philippe Garrel.

Par la suite, Laurent Terzieff effectue son retour sur les écrans en enchaînant les seconds rôles. Il interprète William Prospero emprunté à Shakespeare dans «Détective» (1984) de Jean-Luc Godard, un anarchiste dans «Rouge Baiser» (1985) de Véra Belmont qui révèle Charlotte Valandrey, le directeur du Figaro Pierre Brisson dans «Hiver 54: L’abbé Pierre» (1989) de Denis Amar ou le militant communiste Boris Souvarine dans «Germinal» (1992) de Claude Berri. À la fin de sa carrière, il apparaît dans la comédie policière «Mon petit doigt m’a dit» (2004) de Pascal Thomas et dans «J’ai toujours rêvé d’être un gangster» (2007) de Samuel Benchetrit où il campe un gangster vieillissant. Alors qu’il venait d’incarner un personnage inspiré de Roland Dumas dans le téléfilm «La vénitienne» et qu’il tourne quelques scènes dans «Largo Winch 2» auprès de Tomer Sisley et Sharon Stone, Laurent Terzieff décède de complications pulmonaires le 2 juillet 2010 à l’Hôpital de la Salpêtrière à Paris.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1957Premier mai / Le père et l’enfant – de Luis Saslavsky avec Nicole Berger
1958Les tricheurs – de Marcel Carné avec Pascale Petit
Douze heures d’horloge ( ihr verbrechen war liebe ) de Géza von Rádvanyi avec Eva Bartok
1959Les régates de San Francisco – de Claude Autant-Lara avec Nelly Bennedetti
Les garçons ( la notte brava ) de Mauro Bolognini avec Antonella Lualdi
Kapò – de Gillo Pontecorvo avec Susan Strasberg
DO Araya – de Margot Benacerraf
    Seulement voix & narration
1960Le bois des amants – de Claude Autant-Lara avec Françoise Rosay
1961Vanina Vanini – de Roberto Rossellini avec Martine Carol
Tu ne tueras point / L’objecteur – de Claude Autant-Lara avec Suzanne Flon
Les sept péchés capitaux – de Philippe de Broca, Claude Chabrol, Jacques Demy, Sylvain Dhomme, Max Douy, Jean-Luc Godard, Eugène Ionesco, Edouard Molinaro & Roger Vadim avec Micheline Presle
    Segment « La luxure » de Jacques Demy
La dénonciation – de Jacques Doniol-Valcroze avec Maurice Ronet
    Seulement narration
DO La frontière – de Jean Cayrol & Claude Durand
    Seulement voix & narration
1962Les culottes rouges – de Alex Joffé avec Bourvil
Ballade pour un voyou – de Jean-Claude Bonnardot avec Hildegard Knef
1963Mort, où est ta victoire ? – de Hervé Bromberger avec Pascale Audret
DO Monsieur Satie – de Alain Jomy
    Seulement voix & narration
DO La messe sur le monde – de Dominique Lelouche
    Seulement voix & narration
1964Le grain de sable / Le triangle – de Pierre Kast avec Lilli Palmer
CM L’adage – de Dominique Delouche avec Attilio Labisse
    Seulement voix et narration
1965Le voyage du père – de Denys de La Patellière avec Fernandel
CM L’affaire Dreyfus – de Jean Vigne
    Seulement voix et narration
1966Les fruits amers / Soledad – de Jacqueline Audry avec Beba Loncar
À cœur joie – de Serge Bourguignon avec Brigitte Bardot
CM Le Horla – de Jean-Daniel Pollet
1967La prisonnière – de Henri-Georges Clouzot avec Elisabeth Wiener
1968La voie lactée – de Luis Buñuel avec Delphine Seyrig
Le révélateur / La révélation – de Philippe Garrel avec Bernadette Lafont
1969Médée ( Medea ) de Pier Paolo Pasolini avec Maria Callas
1970Ostia – de Sergio Citti avec Anita Sanders
1971Les gémeaux ( Bröder Carl ) de Susan Sontag avec Geneviève Page
1973Jeu / Le passant – de Reginald Gray avec Derk Kinnane
1974Les hautes solitudes – de Philippe Garrel avec Tina Aumont
Un ange passe – de Philippe Garrel avec Bulle Ogier
Moïse ( Moses / Mosè, la legge del deserto / Mosè ) de Gianfranco De Boscio avec Burt Lancaster
1975Il pleut sur Santiago – de Helvio Soto avec Bibi Andersson
Le désert des tartares ( il deserto dei tartari ) de Valerio Zurlini avec Philippe Noiret
1976Noces de sang ( urs al-dam ) de Souheil Ben-Barka avec Irene Papas
Maladie mortelle – de François Weyergans avec Anny Duperey
Utopia – de Iradj Azimi avec Dominique Sanda
1977Voyage au jardin des morts – de Philippe Garrel avec Maria Schneider
1978Couleur chair – de François Weyergans avec Bianca Jagger
CM Versailles, peut-être – de Michel Sibra avec Nadia Samir
    Seulement voix & narration
1979La via del silenzio – de Franco Brocani avec Tina Aumont
1980La flambeuse – de Rachel Weinberg avec Lea Massari
1982Les îles – de Iradj Azimi avec Maximilian Schell
1984Diesel – de Robert Kramer avec Agnès Soral
Détective – de Jean-Luc Godard avec Nathalie Baye
1985Rouge baiser – de Véra Belmont avec Marthe Keller
1986La jeune fille aux lilas ( la ragazza dei lilla ) de Flavio Mogherini avec Mimsy Farmer
D’Annunzio – de Sergio Nasca avec Robert Powell
1987Don Bosco – de Leandro Castellani avec Patsy Kensit
1988Etoile – de Peter Del Monte avec Jennifer Connelly
Le radeau de la Méduse – de Iradj Azimi avec Jean Yanne
1989Hiver 54, l’abbé Pierre – de Denis Amar avec Claudia Cardinale
1992Germinal – de Claude Berri avec Gérard Depardieu
1995Fiesta – de Pierre Boutron avec Jean-Louis Trintignant
1997La guerre dans le Haut Pays – de Francis Reusser avec Marion Cotillard
Le pianiste ( el pianista ) de Mario Gas avec Serge Reggiani
1999Le manuscrit du prince ( el manoscritto del principe ) de Roberto Andò avec Jeanne Moreau
DO À propos de Buñuel ( a propósito de Buñuel ) de José Luis López-Linares & Javier Rioyo avec Carole bouquet
    Seulement apparition
2000Sulla spiaggia e di là dal molo – de Giovanni Fago avec Stéphane Freiss
Territori d’ombra – de Paolo Modugno avec Pino Quartullo
2001Peau d’ange – de Vincent Perez avec Guillaume Depardieu
Rien, voilà l’ordre / Nourrir la lune – de Jacques Baratier avec Amira Casar
2003Pontormo ( Pontormo : A heretical love ) de Giovanni Fago avec Joe Mantegna
2004Mon petit doigt m’a dit – de Pascal Thomas avec Catherine Frot
2006Tête d’or – de Gilles Blanchard avec Béatrice Dalle
    Seulement voix
2007J’ai toujours rêvé d’être un gangster – de Samuel Benchetrit avec Jean Rochefort
2009Le ombre rosse – de Francesco Maselli avec Ricky Tognazzi
2010Largo Winch [Tome 2] – de Jérôme Salle avec Sharon Stone
Fiche créée le 18 janvier 2009 | Modifiée le 15 janvier 2016 | Cette fiche a été vue 6714 fois
PREVIOUSTerry-Thomas || Laurent Terzieff || Valentine TessierNEXT