CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Anne Meara
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Leo G. Carroll



Date et Lieu de naissance : 25 octobre 1886 (Weedon Bec, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 16 octobre 1972 (Hollywood, Californie, USA)
Nom Réel : Leo Gratten Carroll

ACTEUR

Issu d’une famille catholique irlandaise, Leo Gratten Carroll naît le 25 octobre 1886 à Weedon Bec, petite ville du centre de l’Angleterre. En 1891, la famille Carroll s’installe à York où son père est responsable dans un magasin de munitions. Après ses études, il devient clerc dans un commerce de spiritueux à Londres. Au début des années dix, il fait ses débuts sur scène, notamment avec la pièce de Githa Sowerby «Rutherford & Son» qui le mènera jusqu’à Broadway en décembre 1912. Il sert dans l’Armée Britannique durant la Première Guerre Mondiale. Après plusieurs mois de combats, grièvement blessé, il rentre au pays et décide de se consacrer exclusivement au théâtre.

Rapidement, Leo G. Carroll s’affirme comme l’un des meilleurs comédiens de la scène anglaise. En 1924, il joue et met en scène «Havoc» de Harry Wall. Le succès est tel que la pièce est présentée en France puis, pour une cinquantaines de représentations, au «Maxine Elliott’s Theatre» de Broadway. Dès lors, il s’installe aux Etats-Unis et interprète les œuvres de grands auteurs, tels que, Noel Coward, William Shakespeare, W. Somerset Maugham et Emlyn Williams. Entre octobre 1933 et mars 1934, il travaille notamment avec Laurence Olivier pour «The green bay tree» de Mordaunt Shairp, cent-soixante-six représentations données à guichets fermés dans l’une des premières pièces qui traite de l’homosexualité.

Leo G. Carroll débute sa carrière cinématographique, en 1934, avec des rôles secondaires dans cinq productions hollywoodiennes, parmi lesquelles, «Vivre et aimer» de Clarence Brown, avec Joan Crawford dans le rôle de Sadie McKee (titre original du film). Dès lors, il enchaîne les tournages, se cantonnant souvent aux rôles de domestiques, de médecins ou d’aristocrates, personnages qu’il maîtrise à la perfection. En 1938, l’acteur apparaît dans le chef-d’œuvre de Charles Dickens «A Christmas carol» où il interprète l’un des fantômes venu hanter Mr Scrooge, puis, l’année suivante, il retrouve Laurence Olivier pour «Les hauts de Hurlevent» de William Wyler. Mais, sa renommée vient de sa fidélité envers un autre de ses compatriotes, Alfred Hitchcock. Il tournera six fois sous la direction du maître du suspense. Leo G. Carroll et Alfred Hitchcock se rencontrent sur le tournage de «Soupçons» (1941), avec Cary Grant et Joan Fontaine, puis, en 1945, il est l’un des médecins de «La maison du docteur Edwardes», avec Ingrid Bergman et Gregory Peck. Mais son rôle le plus marquant de cette période hitchcockienne reste celui du «professeur» mi-policier mi-espion, dans «La mort aux trousses», avec Cary Grant et James Mason. Ce rôle, ambiguë à souhait, il le reprend, plus ou moins, pour le petit écran pour la série télévisée «Des agents très spéciaux» (1964/66) avec, en vedette, Robert Vaughn et David McCallum.

Suite au succès de cette série, Leo G. Carroll retrouve son personnage d’Alexander Vaverly pour une version féminine des «Agents très spéciaux», intitulée «Annie, agent très spécial» (1966/67). Il se partage alors antre le grand et le petit écran et reste fidèle au théâtre. En 1970, il fait une ultime apparition aux côtés de Raymond Burr dans un épisode de «L’homme de fer» puis, se sachant atteint d’un cancer, s’éloigne des plateaux. Leo G. Carroll décède le 16 octobre 1972, quelques jours avant son quatre-vingt-sixième anniversaire, des suites d’une pneumonie aggravée par sa maladie. Son corps repose au cimetière de Glendale, en Californie.

© Christophe LAWNICZAK & Philippe PELLETIER

copyright
1934Miss Ba ( the Barretts of Wimpole Street / forbidden alliance ) de Sidney Franklin avec Norma Shearer
Vivre et aimer ( Sadie McKee ) de Clarence Brown avec Joan Crawford
L’espionne Fräulein Doktor / Une enquête à Stamboul ( Stamboul quest ) de Sam Wood avec Myrna Loy
Outcast lady / A woman of the world – de Robert Z. Leonard avec Constance Bennett
What every woman knows – de Gregory La Cava avec Helen Hayes
Le droit de vivre ( the right to live / the sacred flame ) de William Keighley avec Colin Clive
Un drame au casino / Meurtre au casino ( the casino murder case ) de Edwin L. Marin avec Rosalind Russell
1935Révolte aux Indes / Le conquérant des Indes ( clive of India ) de Richard Boleslawski avec Loretta Young
Boite postale 275 / Un étrange voyage de noces ( murder on a honeymoon ) de Lloyd Corrigan avec Edna May Oliver
CM Mr. W’s little game – de Lynn Shores avec Marion Martin
1937Capitaines courageux ( captains Courageous ) de Victor Fleming avec Spencer Tracy
Londres la nuit ( London by night ) de Wilhelm Thiele avec Rita Johnson
1938Un conte de Noël ( a Christmas carol ) de Edwin L. Marin avec Gene Lockhart
1939La police privée de Bulldog Drummond ( Bulldog Drummond’s secret police ) de James P. Hogan avec John Howard
Les hauts de Hurlevent ( Wuthering Heights ) de William Wyler avec Merle Oberon
La vie privée d’Elizabeth d’Angleterre ( the private lives of Elizabeth and Essex / Elizabeth and Essex / Elizabeth the queen / the knight and the lady ) de Michael Curtiz avec Bette Davis
La tour de Londres ( tower of London ) de Rowland V. Lee avec Barbara O’Neil
Charlie Chan in city in darkness / City in darkness – de Herbert I. Leeds avec Sidney Toler
1940Rebecca – de Alfred Hitchcock avec Joan Fontaine
La valse dans l’ombre ( Waterloo Bridges ) de Mervyn LeRoy avec Vivien Leigh
La croisière meurtrière ( Charlie Chan’s murder cruise ) de Eugene Forde avec Marjorie Weaver
1941Révolte au large ( this woman is mine / fury at sea ) de Frank Lloyd avec Franchot Tone
Soupçons ( suspicion ) de Alfred Hitchcock avec Cary Grant
Sous le soleil de Polynésie ( Bahama Passage ) de Edward H. Griffith avec Madeleine Carroll
Scotland Yard – de Norman Foster avec Nancy Kelly
1944La maison de la 92ème rue ( the house in 92nd street ) de Henry Hathaway avec Signe Hasso
1945La maison du docteur Edwardes / Je te sauverai ( spellbound / Alfred Hitchcock’s spellbound ) de Alfred Hitchcock avec Ingrid Bergman
1947Passion immortelle ( song of love ) de Clarence Brown avec Katharine Hepburn
Désir de bonheur ( time out of mind ) de Robert Siodmak avec Phyllis Calvert
Le procès Paradine ( the Paradine case ) de Alfred Hitchcock avec Gregory Peck
Ambre ( forever Amber ) de Otto Preminger avec Linda Darnell
Une âme perdue ( so evil my love ) de Lewis Allen avec Ann Todd
1948Enchantement / Vous qui avez vingt ans ( enchantment ) de Irving Reis avec Teresa Wright
1950Le père de la mariée ( father of the bride ) de Vincente Minnelli avec Joan Bennett
Années de jeunesse ( the happy years / the adventures of Young Dink Stover ) de William A. Wellman avec Dean Stockwell
L’inconnu du Nord Express ( strangers on a train ) de Alfred Hitchcock avec Farley Granger
1951La première légion ( the first legion ) de Douglas Sirk avec Charles Boyer
Le renard du desert ( the desert fox : The story of Rommel / the desert fox / Rommel, desert fox ) de Henry Hathaway avec Jessica Tandy
1952Les neiges du Kilimanjaro ( the snows of Kilimanjaro ) de Henry King avec Ava Gardner
On se bat aux Indes ( rogue’s march ) de Allan Davis avec Janice Rule
Les ensorcelés ( the bad and the beautiful ) de Vincente Minnelli avec Lana Turner
Le trésor du Guatemala ( treasure of the golden condor ) de Delmer Daves avec Anne Bancroft
1953La reine vierge ( young Bess ) de George Sidney avec Jean Simmons
1954La cuisine des anges ( we’re no angels ) de Michael Curtiz avec Humphrey Bogart
1955Tarantula – de Jack Arnold avec Mara Corday
1956Le cygne ( the swan ) de Charles Vidor avec Grace Kelly
1959La mort aux trousses ( north by northwest ) de Alfred Hitchcock avec Eva Marie Saint
19611 + 1 ( one plus one / Arch Oboler’s 1+1 : Exploring the Kinsey reports ) de Arch Oboler avec June Duprez
La fiancée de papa ( the parent trap ) de David Swift avec Maureen O’Hara
1963Pas de lauriers pour les tueurs ( the prize ) de Mark Robson avec Paul Newman
1964Le mystère de la chambre forte ( the spy with my face ) de John Newland avec Senta Berger
1965Chambre à part ( that funny feeling ) de Richard Thorpe avec Donald O’Connor
Un de nos espions a disparu ( one of our spy is missing ) de E. Darrell Hallenbeck avec David McCallum
1966Un espion de trop ( one spy too many ) de Joseph Sargent avec Robert Vaughn
L’espion au chapeau vert ( the spy in the green hat ) de Joseph Sargent & Henry W. George avec Jack Palance
1967Tueurs au karaté ( the karate killers / the five daughters affair ) de Barry Shear avec Terry-Thomas
Espions en hélicoptère ( the helicopter spies ) de Boris Sagal avec Carol Lynley
1968Le maître du monde ( how to steal the world ) de Sutton Rolley avec Barry Sullivan
1969From Nashville with music – de Eddie Crandall avec Marilyn Maxwell
Fiche créée le 18 février 2009 | Modifiée le 16 mars 2017 | Cette fiche a été vue 4336 fois
PREVIOUSMary Carrillo || Leo G. Carroll || Madeleine CarrollNEXT