CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Wu Ma
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Leonard Nimoy



Date et Lieu de naissance : 26 mars 1931 (Boston, Massachusetts, USA)
Date et Lieu de décès : 27 février 2015 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Leonard Simon Nimoy

ACTEUR
Image
1983 Star Trek III, à la recherche de Spock (Star Trek III: The search of Spock) de Leonard Nimoy
Image
1986 Star trek IV: Retour sur terre (Star Trek IV: The voyage home) de Leonard Nimoy avec William Shatner
Image
1991 Star Trek VI, terre inconnue (Star Trek VI: The undiscovered country) de Nicholas Meyer
Image
2008 Star Trek (Star Trek: The future begins) de J.J. Abrams avec Chris Pine, Eric Bana, Simon Pegg & Zoe Saldana

Plus connu sous les traits du singulier monsieur Spock dans la célèbre série de science fiction «Star Trek», l’américain Leonard Nimoy ne s’est pas contenté d’être acteur. Il a aussi été réalisateur, scénariste, producteur et photographe. Né Leonard Simon Nimoy le 26 mars 1931 à Boston, il appartient à une famille de juifs orthodoxes, de culture yiddish, originaires d’Ukraine. Son père est barbier, sa mère femme au foyer. Dès l’âge de 8 ans, il intègre une compagnie théâtrale pour enfants et part, l’année de ses 20 ans, tenter sa chance à Hollywood. Il débute dans «Queen for a day» (1951) de Arthur Lubin, obtient un rôle majeur dans «Kid monk baroni» (1952) de Harold D. Schuster, se fait recruter par la télévision, le plus souvent dans des séries fantastiques. Mais sa carrière ne décolle pas.

En 1966, Gene Roddenberry lui propose un rôle clé dans sa série télévisée «Star Trek», celui de Spock, scientifique mi-homme, mi-extraterrestre, venu de la planète Vulcain. Affublé d’oreilles pointues, d’une coupe au bol, de sourcils obliques, Leonard Nimoy interprète ce personnage étrange et austère trois années durant, avant que la série ne s’arrête faute d’audience en 1969. L’acteur en profite pour s’évader de ce rôle qui l’a pourtant porté au faîte de la célébrité, mais qui l’encombre. De plus, il n’apprécie pas vraiment ces appendices auriculaires en plastique, surtout lorsqu’un facétieux a l’idée de les lui coller avec de la superglue! Nimoy rejoint le casting d’une autre série culte, d’espionnage, «Mission impossible». Il y succède à Martin Landau. Et, pour s’assurer une notoriété en dehors de son personnage emblématique, il publie un livre intitulé «I am not Spock». Peine perdue, il ne parvient pas à échapper à une histoire qui retrouve un nouvel élan avec ses rediffusions et surtout avec la réalisation par Robert Wise d’un film «Star Trek» (1979). Leonard Nimoy réendosse le costume de M. Spock pour ce premier film qui est un succès, mais qui ne l’incite pas à récidiver. Piégé par le réalisateur de «Star Trek II: la colère de Khan» (1981), Nicholas Meyer, qui troque la participation de l’acteur contre la mort de Spock à la fin du film, Leonard Nimoy regrette sa décision et accepte de réaliser lui-même «Star Trek III: à la recherche de Spock» (1983) qu’il ressuscite. Il signe encore le scénario et la mise en scène de «Star Trek IV: retour sur terre» (1986), le plus ovationné des six films qui seront tournés avec «Star Trek V: l’ultime frontière» (1988) de William Shatner, et «Star Trek VI, terre inconnue» (1991) de Nicholas Meyer. Cinéaste pour le petit comme pour le grand écran, Leonard Nimoy signe, entre autres, «Trois hommes et un bébé» (1987) avec Tom Selleck, «Le prix de la passion» (1988) avec Diane Keaton et Liam Neeson, «Chéri, dessine-moi un bébé» (1989), «Sacré mariage» (1993). Il se pare à nouveau des oreilles de M. Spok pour deux films de J.J. Abrams «Star Trek» (2008) et «Star Trek: Into darkness» (2012), aux côtés de Chris Pine, avant de se retirer du cinéma et de devoir reconnaître dans d’autres mémoires «I am Spock».

S’il n’est plus comédien, Leonard Nimoy continue à prêter sa voix pour diverses productions, s’essaie à la chanson et surtout se distingue dans la photographie d’art. Sensible à l’esthétique féminine, il a à cœur de réhabiliter les rondeurs discréditées par la mode. En 1987, après 33 ans de vie avec l’actrice Sandra Zober, il divorce et épouse deux ans après Susan Bay qui l’accompagne jusqu’à son décès, à Los Angeles, le 27 février 2015, des suites d’une maladie pulmonaire chronique. Eternel M. Spock, Leonard Nimoy a su gérer son «Enterprise» qui l’a mené au royaume étoilé des stars.

© Isabelle MICHEL

copyright
1951Queen for a day – de Arthur Lubin avec Joan Sudlow
Rhubarb le chat millionnaire ( Rhubarb ) de Arthur Lubin avec Jan Sterling
1952Kid Monk Baroni / Young Paul Baroni – de Harold D. Schuster avec Bruce Cabot
Francis chez les cadets ( Francis goes to West Point ) de Arthur Lubin avec Donald O’Connor
Old overland trail – de William Witney avec Rex Allen
CM Zombies of the stratosphere I : The zombie vanguard – de Fred C. Brannon avec Judd Holdren
CM Zombies of the stratosphere II : Battle of the rockets – de Fred C. Brannon avec Aline Towne
CM Zombies of the stratosphere III : Undersea agents – de Fred C. Brannon avec Wilson Wood
CM Zombies of the stratosphere IV : Contraband cargo – de Fred C. Brannon avec Lane Bradford
CM Zombies of the stratosphere V : The iron executioner – de Fred C. Brannon avec Stanley Waxman
CM Zombies of the stratosphere VI : Murder mine – de Fred C. Brannon avec John Crawford
CM Zombies of the stratosphere VII : Death on the waterfront – de Fred C. Brannon avec Craig Kelly
CM Zombies of the stratosphere VIII : Hostage for murder – de Fred C. Brannon avec Ray Boyle
CM Zombies of the stratosphere IX : The human torpedo – de Fred C. Brannon avec Judd Holdren
CM Zombies of the stratosphere X : Flying gas chamber – de Fred C. Brannon avec Aline Towne
CM Zombies of the stratosphere XI : Man vs. monster – de Fred C. Brannon avec Stanley Waxman
CM Zombies of the stratosphere XII : Tomb of the traitors – de Fred C. Brannon avec John Crawford
1954Démons atomiques / Des monstres attaquent la ville ( them ! ) de Gordon Douglas avec James Whitmore
1958Les mangeurs de cerveau ( the brain eaters ) de Bruno VeSota avec Ed Nelson
1962Le balcon ( the balcony ) de Joseph Strick avec Shelley Winters
1965Deathwatch – de Vic Morrow avec Paul Mazursky
    + production
1971Catlow – de Sam Wanamaker avec Yul Brynner
1973 TV Night gallery – de Leonard Nimoy avec Lesley Ann Warren
    Série – Seulement réalisation de l’épisode « Death on a barge »
1977L’invasion des profanateurs ( invasion of the body snatchers ) de Philip Kaufman avec Donald Sutherland
1979Star Trek ( Star Trek : The motion picture ) de Robert Wise avec William Shatner
    +scénario – Non crédité
1980 TV Vincent – de Leonard Nimoy
    + scénario
1981Star Trek II, la colère de Khan ( Star Trek : The wrath of Khan / Star Trek II : The wrath of Khan ) de Nicholas Meyer avec Ricardo Montalban
1982 TV Matthew Star – de Leonard Nimoy avec Louis Gossett Jr.
    Série – Seulement réalisation de l’épisode « The triangle »
1983Star Trek III, à la recherche de Spock ( Star Trek III : The search of Spock ) de Leonard Nimoy avec George Takei
    +scénario – Non crédité
TV Hooker – de Leonard Nimoy avec William Shatner
    Série – Seulement réalisation de l’épisode « The decoy »
1985 DA La guerre des robots ( the transformers : The movie / the transformer ) de Nelson Shin
    Seulement voix
1986Star trek IV : Retour sur terre ( Star Trek IV: The voyage home ) de Leonard Nimoy avec Jane Wyatt
    + sujet & scénario
1987Trois hommes et un bébé ( three men and a baby ) de Leonard Nimoy avec Tom Selleck
    Seulement réalisation
1988Star trek V : L’ultime frontière ( Star Trek 5 : The final frontier ) de William Shatner avec DeForrest Kelley
Le prix de la passion ( the good mother / the price of passion ) de Leonard Nimoy avec Diane Keaton
    Seulement réalisation
1989Chérie, dessine-moi un bébé ( funny about love ) de Leonard Nimoy avec Gene Wilder
    Seulement réalisation
CM Body wars – de Leonard Nimoy avec Tim Matheson
    Seulement réalisation
1991Star Trek VI, terre inconnue ( Star Trek VI : The undiscovered country ) de Nicholas Meyer avec Christopher Plummer
    + sujet, scénario & producteur exécutif
CM Star Trek adventure – de ? avec Nichelle Nichols
1992 DO Greenhouse gamble – de Leslie Reinherz
1993Sacré mariage ( holy matrimony ) de Leonard Nimoy avec Patricia Arquette
    Seulement réalisation
Richard au pays des livres magiques ( the pagemaster ) de Joe Johnston & Maurice Hunt avec Macaulay Culkin
    Seulement voix
1994 DO Destiny in space – de Ben Burtt, Phyllis Ferguson, James Neihouse & Gail Singer avec Eric DeJong
    Seulement voix & narration
DO Titanica – de Stephen Low
    Seulement voix & narration
1995 TV Deadly games – de Leonard Nimoy avec Christopher Lloyd
    Série – Seulement réalisation de l’épisode « Killshot »
DO Carpati: 50 miles, 50 years – de Yale Strom avec Zev Godinger
    Seulement voix & narration
1996 DO Jellies & other ocean drifters – de ?
    Seulement voix & narration
CM The first men in the moon – de Jack Fletcher avec William Shatner
1997 DO Trekkies – de Roger Nygard avec James Doohan
    Seulement apparition
DO A life apart : Hasidism in America – de Menachem Daum & Oren Rudavsky avec Zeldy Abromowitz
    Seulement voix & narration
1998 DA Rashi : A light after the dark age – de Ashley Lazarus
    Seulement voix
DO Armageddon : Target earth – de ?
    Seulement voix & narration
1999 DA Sinbad : Beyond the veil of mists – de Evan Ricks
    Seulement voix
DO The story of computer graphics – de Frank Foster avec Mike Capps
    Seulement voix & narration
2000 DA Atlantide, l’empire perdu ( Atlantis / The lost empire ) de Gary Trousdale & Kirk Wise
    Seulement voix
DO Minyan in Kaifeng – de Steven Calcote & Jonathan Shulman avec Matt Trusch
    Seulement voix & narration
2004 DO Ringers: Lord of the fans – de Carlene Cordova avec Viggo Mortensen
    Seulement apparition
2006 DO What’s going on up there? – de Maryanne Galvin avec Nigel Bird
    Seulement voix & narration
2008Star Trek ( Star Trek : The future begins ) de J.J. Abrams avec Eric Bana
    Prix BSFC pour l’ensemble de la dristribution par la société des critiques de cinéma de Boston, USA

    Prix DFCS pour l’ensemble de la distribution par la société des critiques de cinéma de Denver, USA

Le monde [presque] perdu ( land of the lost ) de Brad Silberling avec Will Ferrell
    Seulement voix
2009 DO An American synagogue – de Alison Cornyn & James Sanders
    Seulement voix & narration
2010Transformers 3: La face cachée de la lune ( Transformers : Dark of the moon ) de Michael Bay avec Shia LaBeouf
    Seulement voix
2011 DA Drôles d’oiseaux ( Zambezia ) de Wayne Thornley
    Seulement voix
2012Star Trek : Into darkness – de J.J. Abrams avec Chris Pine
DO Hava Nagila : The movie – de Roberta Grossman avec Harry Belafonte
    Seulement apparition
2013 DO The prime ministers : The Pioneers – de Richard Trank
    Seulement voix
DO Paul Mazursky’s : It’s all crap – de Jeff Kanew avec Paul Mazursky
    Seulement apparition
2014 DO To be Takei – de Jennifer M. Kroot avec George Takei
    Seulement apparition
DO The evolution of Stem Cell Research – de Mark Davis avec Ron Reagan
    Seulement voix & narration
AUTRES PRIX :
      
    Prix pour sa carrière par l’Académie des films d’horreur, fantastique & de science fiction, USA ( 1987 )

    Prix ShoWest du réalisateur de l’année par la Convention ShoWest, USA ( 1987 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par le Sci-Fi Universe Magazine, USA ( 1995 )

    Prix pour sa carrière par l’Académie des films d’horreur, fantastique & de science fiction, USA ( 2009 )
Fiche créée le 27 février 2015 | Modifiée le 16 février 2017 | Cette fiche a été vue 1434 fois
PREVIOUSMaj-Britt Nilsson || Leonard Nimoy || Annibale NinchiNEXT