CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Juanita Moore
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Lex Barker



Date et Lieu de naissance : 8 mai 1919 (Rye, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 11 mai 1973 (New York, New York, USA)
Nom Réel : Alexander Crichlow Barker Jr.

ACTEUR
Image
1948 Tarzan et la fontaine magique (Tarzan’s magic fountain) de Lee Sholem avec Brenda Joyce
Image
1953 Tarzan et la diablesse (Tarzan and the she-devil) de Kurt Neumann avec Joyce McKenzie & Raymond Burr
Image
1960 Le trésor des hommes bleus (el secreto de los hombres azules) de Edmond Agabra avec Odile Versois
Image
1962 Le trésor du lac d’argent (der schatz im Silbersee) de Harald Reinl avec Pierre Brice & Herbert Lom

Né Alexander Crichlow Barker Jr. à Rye, dans l’état de New York, le futur Lex Barker est le deuxième enfant de Alexandre Crichlow Barker Sr., un riche canadien entrepreneur en construction et son épouse américaine, Marion Thornton Beals. Son père a ensuite travaillé comme agent de change. Le petit Alexandre à une sœur aînée, Frederica Amelia (1917/80). Par sa mère, il est un descendant direct de Roger Williams, fondateur de Rhode Island, et de Sir William Henry Crichlow, Gouverneur Général de la Barbade au XVIIème siècle. Il grandit entre la ville de New York et le village de Port Chester, New York. Après sa scolarité à l’école Fessenden de West Newton dans le Massachusetts, il poursuit ses études à l’Académie Phillips Exeter du New Hampshire où il se distingue dans le sport et plus particulièrement dans le football américain. Diplômé, il intègre la prestigieuse Université de Princeton, dans le New Jersey, mais abandonne très vite pour se joindre à une troupe de théâtre, au grand dam de sa famille.

En 1938, Lex Barker décroche un petit rôle à Broadway, dans la pièce de Shakespeare «Les joyeuses commères de Windsor». Un an plus tard il participe à la désastreuse production de Orson Welles «Five kings», une pièce inspirée de plusieurs œuvres de Shakespeare. Repéré par un découvreur de talents de la Twentieth Century Fox il se voit proposé un contrat pour faire du cinéma. Mineur à l’époque, ses parents refusent de signer. Brouillé avec sa famille, pour vivre, il travaille dans une aciérie et étudie l’ingénierie. En 1941, dix mois avant l’attaque de Pearl Harbor, il s’engage dans l’armée américaine. Elevé au grade de major, il est blessé au cours de combats en Sicile. De retour aux pays, il est soigné dans un hôpital militaire de l’Arkansas. Libéré de l’armée, il part tenter sa chance à Los Angeles. Aussitôt arrivé, il obtient un rôle auprès de Vivian Blaine dans «Doll Face» (1945). Il enchaîne les apparitions avant de devenir le dixième Tarzan officiel au cinéma dans «Tarzan et la fontaine magique» en 1949.

L’athlétique Lex Barker tourne quatre autres aventures du héros de Edgar Rice Burroughs qui vont lui apporter une renommée internationale. Sa célébrité le conduit à une variété de rôles héroïques dans des films d’aventures et des westerns. Avec le déclin des grands studios, il devient difficile pour lui de s’imposer dans des productions plus sérieuses. Parlant français, italien, espagnol et allemand, il s’installe en Europe où il va trouver une nouvelle popularité dans plus de quarante films. En Italie, il joue le fiancé de Anita Ekberg dans une scène de «La dolce vita» (1959) de Federico Fellini. En Allemagne, il remporte un grand succès dans deux aventures du Docteur Mabuse puis dans treize films adaptés des romans de Karl May, parmi lesquels: «Le trésor du lac d’argent» (1962) avec Herbert Lom, «La révolte des indiens Apaches» (1963) avec Pierre Brice ou «Les mercenaries de Rio Grande» (1965) de Robert Siodmak.

Lex Barker s’est marié cinq fois. La première, avec Constance Rhodes Thurlow (1942/50) la mère de sa fille Lynn et de son fils Alexander, suivie des actrices Arlene Dahl (1951/52) et Lana Turner (1953/57), puis Irene Labhart (1952/59) mère de son fils Christopher et enfin celle qui sera sa veuve, Carmen Cervera, en 1965. Trois jours après son 54ème anniversaire, alors qu’il s’apprête à rejoindre une nouvelle conquête, la comédienne Karen Kondazian, il meurt foudroyé par une crise cardiaque sur un trottoir de New York.

© Pascal DONALD

copyright
1945Doll face / Come back to me – de Lewis Seiler avec Vivian Blaine
1946Cape et poignard ( cloak and dagger ) de Fritz Lang avec Lilli Palmer
Voulez-vous m’aimer ? ( do you love me ? ) de Gregory Ratoff avec Maureen O’Hara
Two guys from Milwaukee / Royal Flush – de David Butler avec Jack Carson
1947Ma femme est un grand homme / La fille du fermier ( the farmer’s daughter ) de H.C. Potter avec Loretta Young
Dick Tracy contre le gang ( Dick Tracy meets Gruesome / Dick Tracy meets Karloff / Dick Tracy’s amazing adventure ) de John Rawlins avec Boris Karloff
Under the Tonto Rim – de Lew Landers avec Tim Holt
Feux croisés ( crossfire ) de Edward Dmytryk avec Robert Ryan
Les conquérants du nouveau monde ( unconquered ) de Cecil B. DeMille avec Paulette Goddard
1948Un million clés en main / La villa de nos rêves ( Mr. Blandings builds his dream house ) de H.C. Potter avec Myrna Loy
Far West 89 / Le retour des sans loi ( return of the badmen / return of the bad men ) de Ray Enright avec Randolph Scott
Quand le rideau tombe ( the velvet touch ) de John Gage avec Rosalind Russell
Tarzan et la fontaine magique ( Tarzan’s magic fountain / Tarzan and the arrow of death ) de Lee Sholem avec Brenda Joyce
1950Tarzan et la belle esclave ( Tarzan and the slave girl / Tarzan and the jungle queen ) de Lee Sholem avec Denise Darcel
Tarzan en péril / Tarzan et la reine de la jungle ( Tarzan’s peril / jungle queen / Tarzan and the jungle queen / Tarzan’s mate in peril) de Phil Brandon & Byron Haskin avec Virginia Huston
1951Discrétion assurée ( no questions asked ) de Harold F. Kress avec Barry Sullivan
    Seulement voix
CM Screen Snapshots: Jimmy McHugh’s song party – de Ralph Staub avec Jimmy McHugh
    Seulement apparition
1952Pontiac l’invincible / Le grand Pontiac ( battles of Chief Pontiac ) de Felix E. Feist avec Lon Chaney Jr.
Tarzan défenseur de la jungle / La fureur sauvage de Tarzan ( Tarzan’s savage fury / Tarzan, the hunter ) de Cy Enfield avec Tony Carlton
1953Tarzan et la diablesse ( Tarzan and the she-devil ) de Kurt Neumann avec Joyce McKenzie
Tempête sur la plaine ( thunder over the plains ) de André De Toth avec Phyllis Kirk
Le tigre de Malaisie ( i misteri della jungla nera / black devils of Kali / mystery of the black jungle / la vendetta dei Tughs ) de Ralph Murphy & Gian Paolo Callegari avec Fiorella Mari
1954La montagne jaune / L’or du Nevada ( the yellow mountain ) de Jesse Hibbs avec Mala Powers
1955Tornade sur la ville / Les maîtres de la vallée ( the man from Bitter Ridge ) de Jack Arnold avec Mara Corday
Duel sur le Mississippi ( duel on the Mississippi ) de William Castle avec Patricia Medina
1956Le prix de la peur ( the price of fear / cry innocent ) de Abner Biberman avec Merle Oberon
Brisants humains / Branle-bas de combat ( away all boats ) de Joseph Pevney avec Jeff Chandler
La fille aux bas noirs ( the girl in black stockings / black stockings / Wanton murder ) de Howard W. Koch avec Anne Bancroft
Les tambours de la guerre / Mangas, chef indien ( war drums ) de Reginald Le Borg avec Ben Johnson
1957La fille du Kremlin ( the girl in the Kremlin ) de Russell Birdwell avec Zsa Zsa Gabor
La jungle infernale ( jungle heat ) de Howard W. Koch avec Mari Blanchard
Le tueur de daims ( the deerslayer ) de Kurt Neumann avec Rita Moreno
1958The puzzle / Strange awakening / Female fiends / Operation red heat / Requiem for a red heat – de Montgomery Tully avec Carole Matthews
Le fils du corsaire rouge ( il figlio del corsario rosso ) de Primo Zeglio avec Sylvia Lopez
1959La vengeance du Sarrazin ( la scimitarra del Saraceno ) de Piero Pierotti avec Chelo Alonso
La douceur de vivre ( la dolce vita ) de Federico Fellini avec Nadia Gray
La flèche noire de Robin des Bois / Capitaine Fuoco ( capitan Fuoco / captain Falcon ) de Carlo Campogalliani avec Massimo Serato
La terreur du masque rouge ( terrore della maschera rossa ) de Luigi Capuano avec Chelo Alonso
Mission in Morocco / Misión en Marruecos – de Anthony Squire & Carlos Arévalo avec Fernando Rey
1960Le retour de Robin des Bois ( il cavaliere dai cento volti ) de Pino Mercanti avec Liana Orfei
Le trésor des hommes bleus / Caravane pour Zagota ( el secreto de los hombres azules ) de Edmond Agabra avec Odile Versois
Les pirates de la côte ( i pirati della costa / pirates of the Barbary Coast ) de Domenico Paolella avec Estella Blain
Robin des Bois et les pirates ( Robin Hood e i pirati ) de Giorgio Simonelli avec Rosanna Rory
1961Le secret de l’épervier noir ( il segreto dello sparviero nero ) de Domenico Paollela avec Dina De Santis
Dans les filets du Dr. Mabuse / Le retour du docteur Mabuse ( im stahlnetz des Dr. Mabuse / F.B.I. contro Dr. Mabuse / FBI vs. Dr. Mabuse / in the steel cabinet of Dr. Mabuse / in steel net of Dr. Mabuse / phantom fiend / the phantom meets the return of Dr. Mabuse / the return of Dr. Mabuse ) de Harald Reinl avec Werner Peters
Marco Polo – de Chech Chang, Hugo Fregonese & Piero Pierotti avec Yoko Tani
    Seulement apparition
1962Le trésor du lac d’argent ( der schatz im Silbersee / Blago u srebronom jezeru ) de Harald Reinl avec Herbert Lom
Médecin pour femmes ( Dr. Sibelius / frauenartz Dr. Sibelius ) de Rudolf Jugert avec Anita Höfer
L’invisible docteur Mabuse ( die unsichtbaren krallen das Dr. Mabuse / the invisible claws of Dr. Mabuse / the invisible Dr. Mabuse / the invisible horror ) de Harald Reinl avec Karin Dor
Le bourreau de Venise ( il boia di Venezia / blood of the executioner / the executioner of Venice ) de Luigi Capuano avec Guy Madison
Tempête sur Ceylan ( das todesauge von Ceylon / tempesta su Ceylon / scarlet eye / storm over Ceylon ) de Giovanni Roccardi & Gerd Oswald avec Eleonora Rossi Drago
1963Café au lait au lit ( frühstück im doppelbett ) de Axel von Ambesser avec Liselotte Pulver
Kali Yug, le mystère du temple hindou ( il mistero del tempio indiano ) de Mario Camerini avec Paul Guers
Kali Yug, déesse de la vengeance ( Kali Yug, la dea della vendetta ) de Mario Camerini avec Ian Hunter
La révolte des indiens Apaches / L’invincible Peau-Rouge ( Winnetou I / Apache gold / Vinetu I / Winnetou the warrior ) de Harald Reinl avec Marie Versini
Les cavaliers rouges ( old shatterhand / Apaches last battle / shatterhand ) de Hugo Fregonese avec Dahlia Lavi
1964Victime cinq ( code seven : Victim five / Table Bay ) de Robert Lynn avec Véronique Vendell
Le prince noir / A la poursuite de Schut / Au pays des Skipétars ( der schut / una carabina per schut / the shoot / sut / yellow devil ) de Robert Siodmak avec Marianne Hold
Le trésor des montagnes bleues ( Winnetou II / der schatz der blauen berge / giorni di fuoco / last of the renegades / Vinetu II ) de Harald Reinl avec Klaus Kinski
Les mercenaries de Rio Grande I ( der schatz der Azteken / the treasure of the Aztecs / i violenti di Rio Bravo ) de Robert Siodmak avec Gérard Barray
Les mercenaires de Rio Grande II ( die pyramide des Sonnengottes / pyramid of the sun god / i violenti di Rio Bravo II ) de Robert Siodmak avec Gustavo Rojo
1965Mission dangereuse au Kurdistan ( el salvaje Kurdistán / wild Kurdistan / durchs wilde Kurdistan ) de Franz Josef Gottlieb avec Marie Versini
L’enfer du Manitoba ( die hölle von Manitoba / un lungar llamado glory ) de Sheldon Reynolds avec Marianne Koch
Au royaume des lions d’argent ( im reich des silbemen löwen / el ataque de los kurdos ) de Franz Josef Gottlieb avec Dieter Borsche
Trafic à Beyrouth / Cinquante Millions pour Joe ( in Beirut sind die nächte lang / twenty- four hours to kill ) de Peter Bezencenet avec Mickey Rooney
Winnetou III ( the desperado trail / Vinetu III ) de Harald Reinl avec Sophie Hardy
1966Le carnaval des barbouzes ( gern hab’ich frauen gekiltt / killer’s arnival / spie contro il mondo/spy against the world / where are you taking that woman ) de Alberto Cardone, Louis Sarlanes, Sheldon Reynolds & Robert Lynn avec Stewart Granger
Le jour le plus long de Kansas City ( Winnetou und das halbblut Apanatschi / il giorno più lungo di Kansas City / Half-breed ) de Harald Philipp avec Pierre Brice
Monsieur Dynamite ( Mister Dynamite – morgen küßt euch der tod / die slowly, you’ll enjoy it more / Mister dinamita, mañana os besará la muerte / muori lentamente… te la godi di più / spy today, die tomorrow ) de Franz Josef Gottlieb avec Amedeo Nazzari
L’insaisissable Johnny R. ( wer kennt Jonny R. ? / la balada de Johnny Ringo / 5000$ für den kopf von Johnny R. / wer kennt Jonny Ringo / who killed Johnny Ringo / who knows Jonny R. ?. ) de José Luis Madrid avec Barbara Bold
1967Le vampire et le sang des vierges / La fosse aux serpents ( die schlangengrube und das pendel / the blood demon / castle of the walking dead / pendulum / the snake pit and the pendulum / the snake pit / the torture chamber of Dr. Sadism ) de Harald Reinl avec Christopher Lee
Sept fois femme ( woman times seven ) de Vittorio De Sica avec Shirley MacLaine
1968Le trésor de la vallée de la mort ( Winnetou und shatterhand im tal der toten / l’uomo dal lungo fucile ) de Harald Reinl avec Pierre Brice
1969Wenn du bei mir bist – de Franz Josef Gottlieb avec Angelica Ott
1970Aoom ( la muñeca asesina ) de Gonzalo Suáres avec Teresa Gimpera
AUTRES PRIX :
      
    Bambi aux Prix Bambi, Allemagne ( 1966 )
Fiche créée le 18 juin 2009 | Modifiée le 7 mai 2017 | Cette fiche a été vue 6590 fois
PREVIOUSNadia Barentin || Lex Barker || Walter BarnesNEXT