CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Dawn Addams
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Lila Kedrova



Date et Lieu de naissance : 9 septembre 1919 (Petrograd, URSS)
Date et Lieu de décès : 16 février 2000 (Sault-Sainte-Marie, Ontario, Canada)
Nom Réel : Elisabeth Kedroff

ACTRICE
Image
1955 Razzia sur la chnouf – de Henri Decoin avec Jean Gabin, Lino Ventura, Albert Rémy & Marcel Dalio
Image
1964 Zorba le Grec (Zorba the greek) de Michael Cacoyannis avec Anthony Quinn, Alan Bates & Irene Papas
Image
1966 Le rideau déchiré (the torn curtain) de Alfred Hitchcock avec Paul Newman, Julie Andrews & David Opatoshu
Image
1969 La lettre du Kremlin (the Kremlin letter) de John Huston avec Orson Welles, Bibi Andersson & Richard Boone

Issue d’une famille d’artistes, Lila Kedrova voit le jour, d’après certaines sources, dans les derniers jours de la Russie tsariste, pour d’autres, un an plus tard soit le 9 septembre 1919, à Saint-Pétersbourg, renommé Petrograd depuis 1914, la future Leningrad de 1924 à 1991. Elle est encore tout bébé quand sa famille prend le chemin de l’exil et réside cinq ans en Allemagne avant de gagner la France. La petite fille est alors déclarée sous son identité occidentalisée d’Elisabeth Kedroff.

Le nom de Lila Kedrova est cité dans certains ouvrages au crédit du film «Ultimatum» (1938) de Robert Wiene, avec Eric von Stroheim et Dita Parlo. L’artiste semble cependant avoir vraiment commencé sa carrière cinématographique dans les années cinquante, après avoir acquis une solide réputation de professionnelle sur les planches, sous la tutelle de Charles Dullin puis de Pierre Valde dont elle est devenue l’épouse en 1948. Lila Kedrova apparaît tout d’abord dans un film ouest-allemand de Victor Vicas et Beate von Mollo, «Sans retour» (1952), aux côtés de Ivan Desny qui interprète un ingénieur soviétique. Elle endosse ensuite avec talent la personnalité de personnages secondaires marquants aux nationalités diverses dans notamment: «Le grand jeu» (1953) avec Gina Lollobrigida, nouvelle version du film de Jacques Feyder réalisée par Robert Siodmak, avec Jean-Claude Pascal remplaçant Pierre Richard-Willm; «Razzia sur la chnouf» (1955) de Henri Decoin avec Jean Gabin; «Grand’Rue» (1956) de Juan Antonio Bardem, avec José Suárez; «Les amants de Montparnasse» (1958) avec Gérard Philipe alias le peintre Amedeo Modigliani; «La femme et le pantin» (1959) de Julien Duvivier, avec Brigitte Bardot et Antonio Vilar, dans les deux rôles-titres.

La décennie suivante, Lila Kedrova se voit décerner l’Oscar du meilleur second rôle féminin grâce à sa magistrale composition d’une prostituée face à Anthony Quinn, l’extravagant «Zorba le Grec» (1964) de Michael Cacoyannis. Artiste polyglotte, Lila Kedrova débute alors une carrière nord-américaine en jouant en particulier dans des films très influencés par la «Guerre Froide» comme «Le rideau déchiré» (1966) de Alfred Hitchcock avec Paul Newman et Julie Andrews, et «La lettre du Kremlin» (1969) de John Huston. Elle travaille également en Italie et en Israël («Evasion vers le soleil» - 1972 - de Menahem Golan). Mais les spectateurs français peuvent continuer à la voir régulièrement à la télé («Les glaces» - 1973 - de Claude Gagues, avec Jean Topart); ou au cinéma avec parmi d’autres titres , «Les égouts du paradis» (1978) de José Giovanni. Elle poursuit également une carrière théâtrale où elle joue bien sûr les auteurs russes. Remariée en 1968 à un metteur en scène canadien de l’Ontario, Richard Howard, elle s’installe Outre-Atlantique. Dans les années quatre-vingts elle reprend à Broadway son rôle de prostituée dans l’adaptation théâtrale du roman de Nikos Kazantzakis et elle a de nouveau comme partenaire Anthony Quinn. Âgée de soixante-quinze ans, avec une cinquantaine de longs métrages à sa filmographie, elle se retire définitivement de la scène en 1994.

Atteinte de la maladie d’Alzheimer, ayant tout oublié de sa belle carrière et de son existence commencée huit décennies plus tôt sur les rives de la Neva, Lila Kedrova s’éteint le 16 février 2000 à l’hôpital de Sault-Sainte-Marie, ville canadienne où elle résidait avec son second mari.

© Caroline HANOTTE

copyright
1938Ultimatum – de Robert Wiene avec Dita Parlo
    Non confirmée
1952Sans retour ( weg ohne umkehr ) de Victor Vicas & Beate von Mollo avec René Deltgen
1953Le grand jeu – de Robert Siodmak avec Peter van Eyck
Le défroqué – de Léo Joannon avec Pierre Fresnay
1954Les impures – de Pierre Chevalier avec Louis De Funès
Les chiffonniers d’Emmaüs – de Robert Darène avec Gaby Morlay
Futures vedettes – de Marc Allégret avec Jean Marais
1955Des gens sans importance – de Henri Verneuil avec Pierre Mondy
Razzia sur la chnouf – de Henri Decoin avec Jean Gabin
1956Grand’Rue ( Calle Mayor ) de Juan Antonio Bardem avec Betsy Blair
Jusqu’au dernier – de Pierre Billon avec Jeanne Moreau
1957Ce joli monde – de Carlo Rim avec Darry Cowl
Montparnasse dix-neuf / Les amants de Montparnasse – de Jacques Becker avec Gérard Philipe
1959Epouses coupables ( jons und erdme ) de Victor Vicas avec Gert Froebe
La femme et le pantin – de Julien Duvivier avec Brigitte Bardot
Mon pote le gitan – de François Gir avec Jean Richard
1962Kriss Romani – de Jean Schmit avec Catherine Rouvel
1963La mort d’un tueur – de Robert Hossein avec Robert Hossein
1964Zorba le Grec ( Zorba the greek / Alexis Zorbas / Αλέξης Ζορμπάς ) de Michael Cacoyannis avec Anthony Quinn
    Oscar du meilleur second rôle féminin, USA
1965Cyclone à la Jamaïque / Pleins feux sur la Jamaïque (a high wind in Jamaica ) de Alexander Mackendrick avec James Coburn
1966Le rideau déchiré ( the torn curtain ) de Alfred Hitchcock avec Paul Newman
Le canard en fer blanc – de Jacques Poitrenaud avec Roger Hanin
Maigret à Pigalle / Le commissaire Maigret à Pigalle – de Mario Landi avec Gino Cervi
1967Les plaisirs de Pénélope ( Penelope ) de Arthur Hiller avec Natalie Wood
1968Tenderly ( the girl who couln’t say no / il suo mondo di fare ) de Franco Brusati avec George Segal
1969La lettre du Kremlin ( the Kremlin letter ) de John Huston avec Orson Welles
1970L’horoscope d’Eliza ( Eliza’s horoscope ) de Gordon Sheppard avec Tommy Lee Jones
Le temps d’aimer ( time for loving / Paris was made for lovers ) de Christopher Miles avec Mel Ferrer
1972Rak ! – de Charles Belmont avec Sami Frey
La fuite vers le soleil / Niet / Les amants de la steppe ( habricha el hashemesh / escape to the sun / הבריחה אל השמש ) de Menahem Golan avec Jack Hawkins
1973En voiture Simone ! ( undercovers hero / soft beds and hard battles ) de Roy Boulting avec Peter Sellers
1974Alla mia cara mamma nel giorno del suo compleanno – de Luciano Salce avec Paolo Villaggio
Le orme – de Luigi Bazzoni avec Klaus Kinski
1975Emilie, l’enfant des ténèbres / Le médaillon maudit ( il medaglione insanguinato / perché ? / the night child / the cursed medallion ) de Massimo Dallamano avec Richard Johnson
1976Le locataire ( the tenant ) de Roman Polanski avec Isabelle Adjani
Le paradis des riches – de Paul Barge avec Marcel Dalio
1977Il était une fois la légion ( march or die ) de Dick Richards avec Gene Hackman
Moi, fleur bleue – de Eric Le Hung avec Jodie Foster
Widow’s nest / Nido de viudas – de Tony Navarro avec Gina Lollobrigida
1978Les égouts du paradis – de José Giovanni avec Francis Huster
Le cavaleur – de Philippe de Broca avec Danielle Darrieux
1979Clair de femme – de Costa-Gavras avec Yves Montand
1980David et Eva / Tell me ( tell me a riddle ) de Lee Grant avec Melvyn Douglas
1981The red tide / Blood tide / Demon Island – de Richard Jeffries avec José Ferrer
1982Il turno – de Tonino Cervi avec Vittorio Gassman
1983Le glaive du vaillant ( sword of the valiant / the legend of Garwain and the green knight ) de Stephen Weeks avec Sean Connery
Le dernier testament ( testament ) de Lynne Littman avec William Devane
1984 DO Sunset people – de Jana Bokova avec Mel Brooks
    Seulement apparition
1985 DO Hitchcock : Il brivido del genio / The thrilll of genius – de Francesco Bortolini & Claudio Masenda avec Tippi Hedren
    Seulement apparition
1987Les trois grâces et moi ( sisters / some girls ) de Michael Hoffman avec Jennifer Connelly
1993Et ensuite, le feu ( la prossima volta il fuoco ) de Fabio Carpi avec Jean Rochefort
1991Une étoile pour deux ( a star for two ) de Jim Kaufman avec Lauren Bacall
1994Getting away with murder – de Harvey Miller avec Jack Lemmon
Fiche créée le 17 juillet 2007 | Modifiée le 3 juillet 2016 | Cette fiche a été vue 7369 fois
PREVIOUSSalim Kechiouche || Lila Kedrova || Don KeeferNEXT