CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Georges Milton
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Lilli Palmer



Date et Lieu de naissance : 24 mai 1914 (Posen, Empire Allemand)
Date et Lieu de décès : 27 janvier 1986 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Lilli Marie Peiser

ACTRICE

Lilli Palmer est née Lilli Marie Peiser le 24 mai 1914 dans la ville prussienne de Posen (maintenant Poznan en Pologne). Elle est la seconde des trois filles du Docteur Alfred Peiser chirurgien à l’hôpital juif de Berlin et de Rose Lissman qui fit une brève carrière d’actrice avant son mariage. Scolarisée dans les meilleures écoles de la capitale allemande, elle apprend l’anglais et le français qu’elle finit par parler couramment. Parallèlement, elle suit des cours de comédie auprès de Lucie Höflich et Ilka Gruening avant de faire de modestes débuts sur scène au début des années trente. Ses origines juives l’obligent à quitter son pays dès 1932 pour fuir le nazisme. Dans un premier temps elle s’installe à Paris avec sa sœur ainée Irene Prador. Elles travaillent dans quelques cabarets comme danseuses sous le nom des «Sœurs Viennoises». Lilli est alors remarquée par un découvreur de talent et signe un contrat avec la Gaumont. Elle fait ses débuts au cinéma dans un film auprès de Albert Préjean avant de poursuivre sa carrière en Grande-Bretagne où elle tourne plusieurs films entre 1933 et 1946, dont un petit rôle dans «Quatre de l’espionnage» en 1936 sous la direction de Alfred Hitchcock.

En janvier 1943, Lilli Palmer épouse l’acteur Rex Harrison. L’année suivante naît leur fils Carey. Après la Seconde Guerre Mondiale, elle suit son mari aux États-Unis et signe un contrat avec la Warner. Elle est alors la partenaire féminine de Gary Cooper dans «Cape de poignard» (1946) de Fritz Lang puis de John Garfield dans «Sang et or» (1947) de Robert Rossen. En 1948, le scandale provoqué par le suicide de Carole Landis suite à sa liaison avec Rex Harrison ferme momentanément la parenthèse du parcours hollywoodien du couple qui se réfugie à Broadway. Lilli y joue aux côtés de Jean-Pierre Aumont dans la pièce «My name is Aquilon» (1949). Un an plus tard, les Harrison remportent un franc succès avec la pièce de John Van Druten «Bell, book and candle» présentée plus de deux cents fois au Théâtre «Ethel Barrymore». Lilli Palmer et Rex Harrison sont également réuni à l’écran dans «L’assassin frappe à minuit» (1950) et surtout «Le ciel de lit» (1952) film pour lequel l’actrice remportera la Coupe Volpi au Festival de Venise l’année suivante. Mais l’affaire Landis les poursuit et finit par avoir raison de leur amour, Rex reste en Amérique et poursuit sa carrière sur scène et à l’écran, Lilli revient travailler en Europe. Le divorce sera finalement prononcé en février 1957.

Lilli Palmer tourne alors en Allemagne avec Curd Jürgens, Romy Schneider, Willy Birgel, Ivan Desny, Paul Hubschmid ou Hardy Kruger. Elle remporte un prix d’interprétation du cinéma germanique pour ses rôles dans «Le diable en personne» (1955) de Rolf Hansen et «Anastasia, la dernière fille du tzar» (1956) de Falk Harnack. En France, elle est la partenaire de Gérard Philipe dans «Montparnasse 19» (1958), Louis Jourdan dans «Léviathan» (1961), Jean Gabin dans «Le tonnerre de Dieu» (1965) et Fernandel dans «Le voyage du père» (1966). On la voit aussi dans des productions italiennes, anglaises, espagnoles et revient régulièrement faire des apparitions dans les productions américaines.

Entre temps, Lilli Palmer c’est remariée en septembre 1957 avec l’acteur argentin Carlos Thompson. Ils resteront unis jusqu’à la mort de l’actrice le 27 janvier 1986, emportée par un cancer à l’âge de 71 ans. Elle est inhumée au cimetière de Forest Lawn à Glendale en Californie.

© Pascal DONALD

copyright
1932Rivaux de la piste – de Serge de Poligny avec Albert Préjean
1933The first offense / Bad blood / The first offence – de Herbert Mason avec John Mills
1935Crime unlimited – de Ralph Ince avec Cecil Parker
Quatre de l’espionnage / Agent secret ( the secret agent ) de Alfred Hitchcock avec Peter Lorre
1936Wolf’s clothing – de Andrew Marton avec Claude Hulbert
Good morning, boys / Where there’s a will – de Marcel Varnel avec Will Hay
    + chansons
1937La grande barrière ( the great barrier / silent barriers ) de Geoffrey Barkas & Milton Rosmer avec Richard Arlen
Command performance – de Sinclair Hill avec Finlay Currie
1938Jack le mystérieux ( Crackerjack / the man with 100 faces ) de Albert de Courville avec Tom Walls
Suicide legion / Sunset in Vienna – de Norman Walker avec Tullio Carminatti
    + chansons
1939A girl must live / A girl has to live – de Carol Reed avec Hugh Sinclair
1940Blind folly – de Reginald Denham avec Roland Culver
La chambre aux supplices ( the door with seven locks / chamber of horrors ) de Norman Lee avec Leslie Banks
1942Thunder rock – de Roy Boulting avec James Mason
Femmes en mission ( the gentle sex ) de Leslie Howard avec John Justin
1944English without tears / Her man Gilbey – de Harold French avec Roland Culver
1945L’honorable monsieur Sans-Gêne ( the rake’s progress / notorious gentleman ) de Sidney Gilliat avec Rex Harrison
1946La pitié dangereuse / Amour tragique ( beware of pity ) de Maurice Elvey avec Albert Lieven
Cape et poignard ( cloak and dagger ) de Fritz Lang avec Gary Cooper
1947Sang et or ( body and soul / an affair of the heart ) de Robert Rossen avec John Garfield
Tisa mon amour ( my girl Tisa ) de Elliott Nugent avec Sam Wanamaker
1948La vérité nue ( no minor vices ) de Lewis Milestone avec Dana Andrews
1949Hans le marin ( Hans the sailor / wicked city ) de François Villiers avec Jean-Pierre Aumont
1950L’assassin frappe à minuit / La mort est en retard ( the long dark hall ) de Anthony Bushell & Reginald Beck avec Rex Harrison
1951 DO Pictura – de Ewald André Dupont, Luciano Emmer, Robert Hessens & Alain Resnais avec Nadres Segovita
    Seulement voix & narration
1952Le ciel de lit ( the four poster ) de Irving Reis avec Rex Harrison
    Coupe Volpi de la meilleure actrice au festival du cinéma de Venise, Italie
1953Main street to Broadway – de Tay Garnett avec Tommy Morton
    Seulement apparition
1954Feu d’artifice ( feuerwerk ) de Kurt Hoffmann avec Karl Schönbock
1955Le diable en personne ( teufel in seide ) de Rolf Hansen avec Curd Jürgens
    Prix d’Or du cinéma d’interprétation féminine aux prix du cinéma germanique, Allemagne
1956Anastasia, la dernière fille du tzar ( Anastasia : Die letzte zarentochter ) de Falk Harnack avec Ivan Desny
    Prix d’Or du cinéma d’interprétation féminine aux prix du cinéma germanique, Allemagne

La rage d’aimer / Dernière escale ( zwischen zeit und ewigkeit ) de Arthur Maria Rabenalt avec Willy Birgel
Cœurs dans la tourmente ( wie ein sturmwind ) de Falk Harnack avec Ivan Desny
1957La tour de verre ( der gläserne turm ) de Harald Baum avec Peter van Eyck
Une femme qui sait ce qu’elle veut ( eine frau, die weiß, was sie will ) de Arthur Maria Rabenalt avec Peter Schütte
    + chansons
1958Montparnasse 19 / Les amants de Montparnasse – de Jacques Becker avec Gérard Philipe
Jeunes filles en uniforme ( mädchen in uniform ) de Géza von Radványi avec Romy Schneider
La vie à deux – de Clément Duhour avec Jean Marais
1959La vie à belles dents ( but not for me ) de Walter Lang avec Clark Gable
La profession de madame Warren ( frau Warrens gewerbe ) de Ákos Ráthonyi avec O.E. Hasse
1960Les conspiratrices ( conspiracy of hearts ) de Ralph Thomas avec Yvonne Mitchell
Mon séducteur de père ( the pleasure of his company ) de George Seaton avec Fred Astaire
    + chansons
1961Le rendez-vous de minuit – de Roger Leenhardt avec Maurice Ronet
La mystérieuse Madame Cheney / La fin de Madame Cheney ( frau Cheneys ende ) de Franz Joseph Wild avec Carlos Thompson
Léviathan / La nuit du péché – de Léonard Keigel avec Louis Jourdan
Trahison sur commande ( the counterfeit traitor ) de George Seaton avec William Holden
1962Que pensez-vous de la conduite de Constance ? ( finden sie, daß Constanze sich richtig verhält ? ) de Tom Pevsner avec Peter van Eyck
Adorable Julia ( Julia, du bist zauberhaft ) de Alfred Weidenmann avec Charles Boyer
L’amour difficile ( l’amore difficile ) de Alberto Bonucci, Luciano Lucignani, Nino Manfredi & Sergio Sollima avec Bernhard Wicki
    Segment « Il serpente » de Alberto Bonucci
Le grand retour ( miracle of the white stallions / flight of the white stallions ) de Arthur Hiller avec Robert Taylor
1963Défi à Gibraltar ( beta som / finche’dura la tempesta ) de Charles Frend & Bruno Valatti avec Gabriele Ferzetti
Le grand jeu de l’amour ( das große liebesspiel ) de Alfred Weidenmann avec Paul Hubschmid
1964Le grain de sable / Le triangle – de Pierre Kast avec Laurent Terzieff
Opération Crossbow ( operation Crossbow / code name : Operation Crossbow / the great spy mission ) de Michael Anderson avec George Peppard
    Prix de la meilleure actrice au festival international du film de San Sebastián, Espagne

Les aventures amoureuses de Moll Flanders ( the amourous adventures of Moll Flanders / Moll Flanders ) de Terence Young avec Kim Novak
1965Le tonnerre de dieu – de Denys de La Patellière avec Jean Gabin
Duel à la vodka ( zwei girls vom roten stern ) de Sammy Drechsel avec Daniel Gélin
Le congrès s’amuse ( der kongreß amüsiert sich ) de Géza von Radványi avec Paul Meurisse
1966Le voyage du père – de Denys de La Patellière avec Fernandel
Danse macabre ( Paarugen ) de Michael Verhoeven avec Karl Michael Vogler
1967Diamants d’as / Le valet de carreau ( Jack of diamonds ) de Don Taylor avec George Hamilton
Les filles du code secret / Cent demoiselles du code secret ( Sebastian / Mr. Sebastian ) de David Greene avec Dirk Bogarde
Œdipe roi ( Œdipus the king ) de Phillip Saville avec Orson Welles
1968Mandat d’arrêt ( nobody runs forever / the high commissioner ) de Ralph Thomas avec Christopher Plummer
Cet homme est prêt à tout ( hard contract ) de S. Lee Pogostin avec James Coburn
Le divin marquis ( de Sade / das ausschweifende leben des marquis de Sade / die liebesabenteuer des marquis S. ) de Cy Enfield avec Keir Dullea
1969La résidence / Horreur au pensionnat ( la residencia ) de Narciso Ibáñez Serrador avec John Moulder-Brown
La peau de Torpédo – de Jean Delannoy avec Klaus Kinski
1971Murders in the Rue Morgue / Edgar Allan Poe’s murders in the Rue Morgue – de Gordon Hessler avec Jason Robards Jr.
L’enfant de la nuit / Emotion d’un jeune voyeur ( diabólica malicia / child of the night / diabolisch / night child / la tua presenza nuda / what the peeper saw / der zeuge hinter der wand ) de Andrea Bianchi & James Kelley avec Harry Andrews
1972The other side of the wind – de Orson Welles avec Dennis Hopper
1974Lotte à Weimar ( Lotte in Weimar ) de Egon Günther avec Martin Hellberg
1978Ces garçons qui venaient du Brésil ( the boys from Brazil ) de Franklin J. Schaffner avec Laurence Olivier
1981Feine gesellschaft : Beschränkte haftung – de Ottokar Runze avec Hardy Kruger
1984Le pacte Holcroft ( the Holcroft covenant ) de John Frankenheimer avec Michael Caine
AUTRES PRIX :
      
    Prix d’honneur aux Prix du cinéma Germanique, Allemagne ( 1978 )
Fiche créée le 4 juillet 2012 | Modifiée le 26 septembre 2016 | Cette fiche a été vue 3978 fois
PREVIOUSGregg Palmer || Lilli Palmer || Harmandeep PalminderNEXT