CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Michael Lonsdale
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Lina Basquette



Date et Lieu de naissance : 19 avril 1907 (San Matteo, Californie, USA)
Date et Lieu de décès : 30 septembre 1994 (Wheeling, Virginie Occidentale, USA)
Nom Réel : Lena Copeland Baskette

ACTRICE
Image
1928 Bataclan (show folks) de Paul L. Stein avec Eddie Quillan, Robert Armstrong & Carole Lombard
Image
1929 Folle gageure (come across) de Ray Taylor avec Reed Howes, Flora Finch & Gustav von Seyffertitz
Image
1929 Les damnés du cœur (the godless girl) de Cecil B. DeMille avec Noah Beery, Tom Keene & Marie Prevost
Image
1931 La terreur de l’Arizona (Arizona terror) de Phil Rosen avec Ken Maynard, Hooper Atchley & Nina Quartero

Fille d’un pharmacien, Lina Basquette est née 19 avril 1907 à San Mateo, en Californie. À 7 ans, elle est repérée par un agent de «RCA Records». Elle est alors engagée pour venter les phonographes «Victrolas» lors de l’Exposition Internationale Panama-Pacific. Elle signe son premier contrat cinématographique avec Universal Studios en 1916, elle a neuf ans. Peu après le tournage de ses premiers films, son père se suicide. Un an plus tard, sa mère se remarie avec le chorégraphe Ernest Belcher. Une petite Marjorie complète la famille en septembre 1919, la future danseuse et actrice Marge Champion.

En 1923, Lina Basquette part à New York et travaille pour les revues de Florenz Ziegfeld. Le 4 juillet 1925, la jeune actrice épouse Sam Warner, producteur et cofondateur de la Warner Bros., malgré la désapprobation de la famille du marié qui lui reproche de ne pas être juive. Elle revient en Californie et tourne plusieurs films à la fin des années vingt. La mort de son protecteur et l’arrivée du cinéma parlant la relègue vite aux rôles de second plan. En 1937, elle est invitée en Allemagne par Adolph Hitler qui l’adore, une occasion pour relancer sa carrière. Mais quand il apprend qu’un de ses grands-pères était juif, elle est renvoyée en Amérique le lendemain. Après un dernier film en 1942, elle se retire en Pennsylvanie où elle se lance dans l’élevage de dogues allemands.

La vie privée de Lina Basquette est jalonnée de nombreux rebondissements. Après quelques mois de bonheur auprès de Sam Warner et la naissance de leur fille Lita en 1925, prénommée ainsi par amitié pour la femme de Charles Chaplin, Lita Grey, une hémorragie cérébrale emporte son mari en octobre 1927. Deux ans après, le frère ainé de Sam, Harry Warner, demande à Lina de renoncer à la garde de sa fille. Elle finit par accepter moyennant un généreux arrangement financier pour Lita qui est confiée légalement à la garde de son oncle. L’actrice regrette sa décision et tente de récupérer sa fille sans succès, elle fait alors une tentative de suicide. Entre-temps, elle connaît un mariage éclair avec le chef opérateur Peverell Marley. Elle se marie ensuite avec l’acteur Ray Hallam en 1931 qui meurt emporté par une leucémie trois semaines après. À peine le temps de faire son deuil, elle épouse Theodore Hayes, l’entraîneur du boxeur Jack Dempsey. Après avoir découvert que Hayes est toujours marié, elle obtient le divorce au Mexique le 10 septembre 1932. Elle a alors une liaison avec Jack Dempsey qui prend fin après un nouveau suicide manqué. Lina et Hayes finissent par se réconcilier et se remarient en 1934. Leur fils, Edward Hayes, naît en 1934 et le couple se sépare définitivement en décembre 1935. En 1937, elle épouse le comédien britannique Henry Mollison à Londres. Ils se séparent en 1940 et divorcent en octobre 1944.

Le 9 août 1943, Lina Basquette est violée et volée à Burbank, en Californie, pendant une promenade avec George Paul Rimke un jeune soldat de 22 ans. Il l’aurait dépouillée et aurait abusé d’elle sur la banquette de sa voiture. Rimke nie les accusations, mais est reconnu coupable et condamné à la prison à vie en août 1943. En 1947, elle se marie avec Warner Gilmore, directeur de l’Hôtel St. Moritz, une union qui prend fin en 1951. En 1959, elle s’engage une dernière fois avec l’artiste Frank Mancuso. Ils se séparent la même année, mais n’ont jamais divorcé. Le 30 septembre 1994, Lina Basquette meurt chez elle, à Wheeling, en Virginie Occidentale, emportée par un lymphome à l’âge de 87 ans.

© Pascal DONALD

copyright
1916La muette de Portici ( the dumb girl of Portici ) de Phillips Smalley & Lois Weber avec Jack Holt
Shoes – de Lois Weber avec Harry Griffith
Polly put the kettle on – de Douglas Gerrard avec Thomas Jefferson
CM Juvenile dancer – de ?
CM The dance of love – de Phillips Smalley & Lois Weber
CM Brother Jim – de ? avec Thomas Jefferson
CM The grip of crime – de George Cochrane avec Zoe Rae
CM The human cactus – de Rupert Julian avec Douglas Gerrard
CM The caravan – de Raymond Wells avec Jay Belasco
CM His wife’s relative – de Louis Chaudet avec Eddie Lyons
1917The gates of doom – de Charles Swickard avec Lee Shumway
CM The star witness – de Henry MacRae avec Lee Hill
CM A dream of Egypt – de Marshall Stedman avec Walter Belasco
CM A Romany Rose – de Marshall Stedman avec Fred Montague
CM A prince for a day – de Marshall Stedman avec Albert MacQuarrie
CM Little Mariana’s triumph – de Marshall Stedman avec Frankie Lee
1919The weaker vessel – de Paul Powell avec Thurston Hall
1922Penrod – de Marshall Neilan avec Tully Marshall
1927Ranger of the North – de Jerome Storm avec Hugh Trevor
Serenade – de Harry d’Abbadie d’Arrast avec Adolphe Menjou
Le bâillon ( the noose ) de John Francis Dillon avec Richard Barthelmess
1928La roue du destin ( wheel of chance ) de Alfred Santell avec Warner Oland
Célébrité ( celebrity ) de Tay Garnett avec Robert Armstrong
Bataclan / En avant pour la revue ( show folks ) de Paul L. Stein avec Eddie Quillan
1929Loin du ghetto ( the younger generation ) de Frank Capra avec Ricardo Cortez
Les damnés du cœur ( the godless girl ) de Cecil B. DeMille avec Noah Beery
Folle gageure ( come across ) de Ray Taylor avec Gustav von Seyffertitz
1930The dude wrangler / Feminine touch – de Richard Thorpe avec Francis X. Bushman
Goldie – de Benjamin Stoloff avec Spencer Tracy
CM The voice of Hollywood No. 15 – de ? avec Joe Cobb
    Seulement apparition
1931Pleasure – de Otto Brower avec Conway Tearle
La terreur de l’Arizona / Le tueur de l’Arizona ( Arizona terror ) de Phil Rosen avec Ken Maynard
The hard hombre – de Otto Brower avec Hoot Gibson
Morals for women / Farewell party / Big city interlude – de Mort Blumenstock avec Bessie Love
Mounted fury – de Stuart Paton avec John Bowers
CM Trapped / The shadow #2 : Trapped – de Kurt Neumann avec Jason Robards Sr.
1932Arm of the law – de Louis King avec Rex Bell
The midnight lady / Farewell party – de Richard Thorpe avec John Darrow
L’express fantôme ( the phantom express ) de Emory Johnson avec Robert Ellis
Hello trouble – de Lambert Hillyer avec Buck Jones
CM Screen snapshots – de Ralph Staub avec Tom Mix
    Seulement apparition
1933 CM The chump – de ? avec Hal Skelly
1936Le rescapé ( the final hour ) de D. Ross Lederman avec Ralph Bellamy
1937Ames à la mer ( souls at sea ) de Henry Hathaway avec Gary Cooper
Le voilier maudit ( ebb tide ) de James Hogan avec Ray Milland
Les flibustiers / Les boucaniers ( the buccaneer ) de Cecil B. DeMille avec Fredric March
1938La rose du Rio Grande ( Rose of the Rio Grande ) de William Nigh avec Antonio Moreno
Quatre hommes et une prière ( four men and a prayer ) de John Ford avec David Niven
1942Nuit de crime ( a night for crime ) de Alexis Thurn-Taxis avec Lyle Talbot
CM Who calls – de ? avec Marc Plant
1991Paradise Park ( heroes of the heart ) de Daniel Boyd avec Larry Groce
Fiche créée le 13 avril 2011 | Modifiée le 2 juin 2016 | Cette fiche a été vue 3097 fois
PREVIOUSAlain Bashung || Lina Basquette || Albert BassermannNEXT