CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Germaine Reuver
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Lionel Villeneuve



Date et Lieu de naissance : 9 avril 1925 (Roberval, Québec, Canada)
Date et Lieu de décès : 30 novembre 2000 (Mont-Saint-Hilaire, Québec, Canada)
Nom Réel : Joseph Arthur Pierre Lionel Villeneuve

ACTEUR
Image
1952 Étienne Brûlé gibier de potence – de Melburn E. Turner avec Ginette Letondal, Paul Dupuis & Guy Hoffmann
Image
1970 Mon oncle Antoine – de Claude Jutra avec Jacques Gagnon, Lyne Champagne & Monique Mercure
Image
1974 Les ordres – de Michel Brault avec Hélène Loiselle, Jean Lapointe, Guy Provost & Claude Gauthier
Image
1979 Cordélia – de Jean Beaudin avec Louise Portal, Gaston Lepage, Raymond Cloutier & Gilbert Sicotte

Né à Roberval en 1925, sa passion pour le théâtre le conduisit à Montréal, où Lionel Villeneuve se trouve une place parmi les étudiants du père Émile Legault qui l’engage au sein de sa célèbre troupe des Compagnons de Saint-Laurent en 1948. Il y côtoie de nombreux comédiens qui feront eux aussi leurs marques au Québec tels Charlotte Boisjoli, Françoise Faucher, Gabriel Gascon, Yves Létourneau, Guy Maufette, Guy Provost, Gilles Pelletier et surtout Hélène Loiselle qu’il épousera un an plus tard. Avec eux, il interpréta les grands classiques avant de se laisser happer par l’aventure du petit écran dès ses débuts.

Après un bref séjour en France, Lionel Villeneuve reprend le chemin des studios de Radio-Canada et participe à de nombreuses émissions pour enfants («Grujot et Délicat» de 1968 à 1975, «Fanfreluche» de 1968 à 1971, «Sol et Gobelet» de 1968 à 1971) ou à plusieurs téléséries. Si on le voit dans «Cap-aux-sorciers» (1955), «Le paradis terrestre» (1968), «Y’a pas de problème» (1975), «Race de monde» (1978), etc, on se souvient encore de son rôle dans le très populaire téléroman de la fin des années 50, «La Pension Velder» où il y interprétait un de ses pensionnaires, M. Lafontaine. Tout au long de sa carrière, il alterne les rôles à la télévision comme au théâtre où il laissera durablement son empreinte.

En 1966, Lionel Villeneuve créé au Théâtre Trident le rôle de Léopold, le mari buveur, dans «À toi pour toujours, ta Marie-Lou», de Michel Tremblay où il partage la scène avec son épouse Hélène Loiselle. Un duo si bien assorti que ceux-ci n’hésitent pas à retourner sur les planches pour interpréter les époux Proctor des «Sorcières de Salem» de Arthur Miller, au Théâtre du Nouveau-Monde cette même année. Le comédien ne boude pas le cinéma non plus et participa au tournage de «Mon oncle Antoine» de Claude Jutra en 1970 puis dans «Les ordres» de Michel Brault en 1974. Dans ce dernier film, il tient le rôle d’une des personnes arrêtées sans mandat lors de cette reconstitution des faits des troubles d’Octobre 1970 au Québec. Une histoire qui l’aura touché de près puisque ses propres enfants seront emprisonnés à cette époque. En 1973, il joue aux côtés de Jeanne Moreau dans le drame «Je t’aime» réalisé par Pierre Duceppe. Pour ses autres rôles, on note celui du trouble-fête des «Aventures d’une jeune veuve» (1974) de Roger Fournier ou Monsieur Bouvrette dans le film historique «Cordélia» (1979) de Jean Baudin. Il n’y tient jamais les premiers rôles si ce n’est que pour le court-métrage de Frédéric Lapierre, «Romain et Juliette» (1999) qui sera présenté au Festival du cinéma de l’Abitibi-Témiscamingue, où il partage encore une fois la vedette avec sa douce Hélène.

Lionel Villeneuve s’est produit sur scène comme à l’écran jusqu’aux des années 1990 où victime d’une grave hémorragie cérébrale, il doit cesser définitivement ses activités. Mais il faut aussi souligner ses talents de bâtisseur. Il fut, un temps, administrateur du théâtre Beaumont Saint-Michel, où on le voit bien sûr sur les planches («La mort d’un commis voyageur», «Le dernier des Don Juan», «Plaisirs d’amour inc».) ou comme metteur en scène («Remue-ménage» de Alan Ayckbourn) et acteur de doublage. Il prêta notamment sa voix au prince Jean dans la série animée «Robin fusée» (1966/69). Lionel Villeneuve s’est éteint à l’âge de 75 ans, victime d’une violente phlébite alors qu’il se trouvait à son domicile de Mont-Saint-Hilaire sur la rive sud de Montréal.

© Alexandre CARLE

copyright
1952Étienne Brûlé gibier de potence – de Melburn E. Turner avec Ginette Letondal
1962 CM Louis-Hippolyte Lafontaine – de Pierre Patry avec Jean Coutu
1969La situation du théâtre au Québec – de Jacques Gagné avec Rita Lafontaine
CM Préambule – de Werner Nold avec Raoul Duguay
1970Mon oncle Antoine – de Claude Jutra avec Monique Mercure
1971Le savoir-faire s’impose : 1ère partie – de Anne Claire Poirier avec Monique Chabot
1973Je t’aime – de Pierre Duceppe avec Jeanne Moreau
1974Les amours d’une jeune veuve – de Roger Fournier avec Dominique Michel
Les ordres – de Michel Brault avec Jean Lapointe
1979Cordélia – de Jean Beaudin avec Louise Portal
1999 CM Romain et Juliette – de Frédéric Lapierre avec Hélène Loiselle
Fiche créée le 22 avril 2014 | Modifiée le 4 janvier 2017 | Cette fiche a été vue 2593 fois
PREVIOUSHervé Villechaize || Lionel Villeneuve || Jacques VilleretNEXT