CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Erich von Stroheim
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Lise Delamare



Date et Lieu de naissance : 9 avril 1913 (Colombes, France)
Date et Lieu de décès : 25 juillet 2006 (Suresnes, France)
Nom Réel : Jolyse Effrey Jeanne Delamare

ACTRICE

Lise Delamare naît Jolyse Effrey Jeanne Delamare, le 9 avril 1913, à Colombes dans la banlieue nord-ouest de Paris. Son père journaliste sera l’un des premiers à présenter les actualités à la radio, au début des années vingt. Lise est admise au conservatoire d’art dramatique de Paris et joue son premier rôle comme élève à la Comédie Française, en 1931, dans «Un caprice» d’Alfred de Musset. Elle devient pensionnaire de l’illustre maison trois ans plus tard.

Côté cinéma, Lise Delamare débute vraiment dans «Pension Mimosas» (1934) de Jacques Feyder, avec Françoise Rosay, Arletty et André Alerme. Elle tourne, en 1936, une nouvelle adaptation de «Notre Dame d’Amour», d’après le roman de l’écrivain toulonnais Jean Aicard. Puis, en 1937, c’est «La Marseillaise» de Jean Renoir où elle incarne Marie-Antoinette, tandis que le frère du réalisateur Pierre Renoir joue Louis XVI, ainsi que le drame exotique «Forfaiture» avec de nouveau Sessue Hayakawa dans une version de Marcel L’Herbier.

Durant l’occupation Lise Delamare ne se produit plus à la Comédie Française ans à partir de 1942 mais tourne onze films. En 1941, elle donne, dans «Péchés de jeunesse», la réplique à Harry Baur qui recherche ses enfants illégitimes; elle est Joséphine de Beauharnais dans «Le fabuleux destin de Désirée Clary» de Sacha Guitry avec Gaby Morlay dans le rôle titre et Jean-Louis Barrault en Bonaparte; elle le revoit en Berlioz dans «La symphonie fantastique» de Christian-Jaque avec Edwige Feuillère qui incarne aussi l’héroïne d’Honoré de Balzac «La duchesse de Langeais» roman adapté par Jacques de Baroncelli, alors que Lise est devenue Madame de Serisy. En 1942, elle est la partenaire de Pierre Richard-Willm qui campe un énigmatique «Comte de Monte Cristo». Lise tourne également «La fausse Maîtresse» avec Danielle Darrieux, trapéziste de cirque. En 1943, la comédienne apparaît dans «Graine au vent» tiré du livre émouvant de la romancière honfleuraise Lucie Delarue-Mardrus. Avant la libération, la comédienne est encore à l’affiche de quatre œuvres dont «Le père Goriot» joué par Pierre Larquey.

En 1945, Lise Delamare retrouve «Le Français» et se marie avec le comédien Tony Taffin dont elle divorcera quelques années plus tard. Elle poursuit sa carrière au cinéma avec «Raboliot» aux côtés de Julien Bertheau qui joue le braconnier imaginé par Maurice Genevoix et de Blanchette Brunoy. Elle est la funeste favorite Léonora Galigaï tandis que Jean Pâqui est «Le Capitan» héros de Michel Zévaco porté à l’écran par Robert Vernay. Dans la version de 1960, elle deviendra Marie de Médicis et aura pour partenaires Jean Marais et Bourvil. Elle fait encore une magnifique prestation dans «Monsieur Vincent» (1947) joué par Pierre Fresnay. Mais à partir des années cinquante, Lise Delamare, devenue sociétaire de la Comédie Française puis professeur au conservatoire d’art dramatique de Paris s’éloigne du cinéma. Jérôme Boivin réussit à la faire tourner un dernier film, en 1988, «Baxter» où elle a comme partenaire un chien. Elle interprète encore un petit rôle dans l’adaptation télévisée du roman de Juliette Benzoni «La Florentine» en 1991. Elle passe les dernières années de sa vie dans son appartement parisien non loin de celui de sa sœur Rosine, ancienne comédienne et créatrice de costumes et décors de théâtre. Lise Delamare digne héritière de la troupe de l’illustre Molière s’éteint discrètement le 25 juillet 2006, à Suresnes dans la région parisenne.

© Caroline HANOTTE

copyright
1933Georges et Georgette – de Reinhold Schünzel & Roger Le Bon avec Anton Walbrook
1934Pension Mimosas – de Jacques Feyder avec Paul Bernard
Les précieuses ridicules – de Léonce Perret avec Pierre Dux
CM Un soir à la Comédie Française – de Léonce Perret
    Seulement apparition
1936Notre-Dame d’Amour – de Pierre Caron avec Antonin Berval
1937La Marseillaise – de Jean Renoir avec Louis Jouvet
Forfaiture – de Marcel L’Herbier avec Sessue Hayakawa
1940Péchés de jeunesse – de Maurice Tourneur avec Harry Baur
1941Le destin fabuleux de Désirée Clary – de Sacha Guitry avec Jean-Louis Barrault
La symphonie fantastique – de Christian-Jaque avec Jules Berry
La duchesse de Langeais – de Jacques de Baroncelli avec Aimé Clariond
1942Le comte de Monte Cristo – de Robert Vernay avec Pierre Richard-Willm
    Film en 2 parties
    1 : Edmond Dantès
    2 : Le châtiment
La fausse maîtresse – de André Cayatte avec Bernard Lancret
1943Graine au vent – de Maurice Gleize avec Jacques Dumesnil
La valse blanche – de Jean Stelli avec Julien Bertheau
1944Farandole – de André Zwoboda avec André Luguet
Lunegarde – de Marc Allégret avec Lucien Nat
Le père Goriot – de Robert Vernay avec Pierre Renoir
1945Raboliot – de Jacques Daroy avec Alexandre Rignault
Le capitan – de Robert Vernay avec Jean Renoir
    Film en 2 parties
    1 : Flamberge au vent
    2 : Le chevalier du roi
1947Monsieur Vincent – de Maurice Cloche avec Pierre Fresnay
1949Un certain monsieur – de Yves Ciampi avec René Dary
1950Le roi du bla-bla-bla – de Maurice Labro avec Roger Nicolas
1952 CM Saint-tropez, devoirs de vacances / Saint-Tropez – de Paul Paviot avec Boris Vian
    Seulement apparition
1955Les grandes manœuvres – de René Clair avec Gérard Philipe
Lola Montès – de Max Ophüls avec Peter Ustinov
1956Nathalie – de Christian-Jaque avec Michel Piccoli
1957Escapade – de Ralph Habib avec Louis Jourdan
1959L’ennemi dans l’ombre – de Charles Gérard avec Roger Hanin
Il suffit d’aimer – de Robert Darène avec Robert Arnoux
1960Le capitan – de André Hunebelle avec Jean Marais
Vive Henri IV… vive l’amour ! – de Claude Autant-Lara avec Pierre Brasseur
1961Les démons de minuit – de Marc Allégret & Charles Gérard avec Charles Boyer
1969Clérambard – de Yves Robert avec Philippe Noiret
1973Salut l’artiste – de Yves Robert avec Marcello Mastroianni
1988Baxter – de Jérôme Boivin avec Jean Mercure
Fiche créée le 13 août 2006 | Modifiée le 6 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 5788 fois
PREVIOUSGil Delamare || Lise Delamare || Jean DelannoyNEXT