CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Michel Delahaye
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Lissy Arna



Date et Lieu de naissance : 20 décembre 1900 (Berlin, Empire Allemand)
Date et Lieu de décès : 22 janvier 1964 (Berlin, Allemagne)
Nom Réel : Elisabeth Arndt

ACTRICE
Image
1928 L’étrange veuve Lemke (Lemkes seltsam witwe) de Carl Boese avec Fritz Kampers & Frida Richard
Image
1929 Au-delà de la rue (jenseits der straße, eine tragödie des alltags) de Leo Mittler avec Sig Arno & Margarete Kupfer
Image
1931 Le plus bel homme de la garnison (der schönste mann im staate) de Carl Boese avec Sig Arno & Leopold von Ledebur
Image
1933 Chérie j’attends ton arrivée (kind, ich freu’ mich auf dein kommen) de Kurt Gerron avec Wolf Albach-Retty

Lissy Arna est née le 20 décembre 1900, à Berlin sous le nom de Elisabeth Arndt (son année de naissance varie selon les sources, de 1899 à 1904, 1900 reste à ce jour la plus probable). Après ses études secondaires, elle suit les cours d’une école de commerce. Elle travaille ensuite quelques mois dans une maison de courtage. En 1919, elle est découverte par le comique Ottchen Mücke qui l’engage pour être sa partenaire dans des courts-métrages réalisés par Rudi Bach. Puis, elle tient un rôle secondaire dans les deux premières parties de la série policière «Le livre noir d’un commissaire de police» (1921) avec Ludwig Hartau, avant que l’acteur-réalisateur Harry Piel lui offre le principal rôle féminin de l’«Aventure d’une nuit» en 1923. Le film bouclé, elle part deux ans à New York avec ses parents.

De retour en Allemagne, Lissy Arna reprend le chemin des studios de cinéma. Pendant cinq ans, elle s’adapte à tous les genres, aussi à l’aise dans le drame que le film policier en passant par la comédie burlesque ou sentimentale, des œuvres où elle se prodigue souvent dans des rôles de femmes exotiques au lourd passé, des belles de nuit, des mauvaises filles. C’est le temps de, «La femme sans argent» (1925) avec Alfons Fryland, «La carrière d’une midinette» (1926) avec Walter Rilla, «On demande une danseuse» (1927) avec Vivian Gibson, «Razzia» (1928) avec Heinrich George et «Gaz toxiques» (1929) avec Alfred Abel. Son personnage le plus mémorable de cette période reste celui de la prostituée d’«Au-delà de la rue» (1929) avec Sig Arno et Paul Rehkopf.

En 1930, Lissy Arna suit son ami William Dieterle en Amérique. Elle tourne les versions allemandes de productions américaines comme «Die maske fällt» (1930) de William Dieterle ou «Jim le harponneur» (1931) de Michael Curtiz. Elle apparaît aussi dans le pur produit hollywoodien «Beyond Victory» un mélodrame antimilitariste de John S. Robertson avec William Boyd, James Gleason et Lew Cody. Elle refuse de signer un contrat durable avec la RKO et revient à Berlin, bien décidée à reprendre ses rôles de créatures qui attisent la convoitise des hommes. En 1931, elle remporte de beaux succès dans «Les monts en flammes» de Karl Hartl et Luis Trenker et dans «Le traître» de Martin Fric et Carl Lamac tiré du roman de Edgar Wallace, mais très vite son image de femme fatale, croqueuse d’hommes, ne fait plus recette. Jusqu’en 1939, elle va jouer les utilités dans une quinzaine de productions, refusant systématiquement toutes les propositions de films propagandistes des autorités nazies. Une décision courageuse pour l’époque, mais qui la met largement à l’écart de la profession. Elle décide alors de s’orienter vers la scène. Entre deux films, elle joue des pièces notamment dans les théâtres berlinois de Kurfürstendamm et de Schiffbauerdamm.

Lissy Arna qui avait été brièvement mariée avec le réalisateur Hanns Schwarz au début des années vingt, épouse en 1939 le Docteur Kleiber. Très hostile à la politique agressive de son pays, elle décide avec son mari de partir s’installer au Venezuela. Elle travaille alors dans le cabinet médical de son époux pendant une dizaine d’années. Quand le Docteur Kleiber meurt dans les années cinquante, l’actrice revient vivre en Allemagne. En 1962, elle aurait fait sa dernière apparition au cinéma dans «Le droit d’aimer» aux côtés de O.E. Hasse et Johanna Matz. Elle est décédée le 23 janvier 1964 à Berlin.

© Pascal DONALD

copyright
1919Taumel – de Hubert Moest avec Hans Albers
CM Lissy, der spatzenschreck – de Rudi Bach avec Ottchen Mücke
CM Lissys brautnacht – de Rudi Bach avec Ottchen Mücke
CM Lissys flimmerkur – de Rudi Bach avec Ottchen Mücke
1920 CM Ottchen macht alles – de Rudi Bach avec Ottchen Mücke
1921Le livre noir d’un commissaire de police 1ère partie ( aus dem schwarzbuch eines polizeikommissars, 1. Teil : Loge Nr. 11 ) de Arsen von Cserépy & Arthur Somlay avec Otto Gebühr
Le livre noir d’un commissaire de police 2ème partie ( aus dem schwarzbuch eines polizeikommissars : 2. Teil : Verbrechen aus leidenschaft ) de Emmerich Hanus & Alfred Halm avec Carl de Vogt
1923Aventure d’une nuit ( abenteuer einer nacht ) de Harry Piel avec Harry Piel
1925Elégante racaille ( elegantes pack ) de Jaap Speyer avec Paul Morgan
La femme sans argent ( die frau ohne geld ) de Fritz Kaufmann avec Alfons Fryland
Un drame dans le train bleu ( abenteuer im nachtexpress ) de Harry Piel avec Dary Holm
Die tugendprobe / Eine lustige begebenheit von der waterkant – de Heinrich Lisson avec Charles Willy Kayer
1926Quand les gens ont tort ( wenn menschen irren / frauen auf irrwegen ) de Otz Tollen avec Erich Kaiser-Titz
Die villa im Tiergarten / Die dane aus der Cottage-Villa – de Franz Osten & Joe Stöckel avec Aud Egede Nissen
Schatz, mach’ kasse – de Felix Basch avec Rosa Valetti
Moi, j’aime volontiers embrasser les femmes ! ( gern hab’ ich die frauen geküsst ) de Bruno Rahn avec Alphons Fryland
La carrière d’une midinette ( die königin des weltbades / das tagebuch einer midinette ) de Victor Janson avec Ida Wüst
Wenn der junge wein blüht – de Carl Wilhelm avec Sig Arno
1927Week-end magique ( wochenendzauber ) de Rudolf Walther-Fein avec Harry Liedtke
Schewre jungens, leichte mädchen / Jugend von heute – de Carl Boese avec Wolfgang Zilzer
Der katzensteg – de Gerhardt Lamprecht avec Jack Trevor
On demande une danseuse ( das frauenhaus von Rio / Plüsch und Plümowski / die hölle von Rio ) de Hans Steinhoff avec Ernst Deutsch
Les onze diables ( die elf teufel ) de Carl Boese & Zoltan Korda avec Fritz Alberti
La danseuse passionnée ( die beruhmte frau ) de Robert Wiene avec Warwick Ward
Un + un = trois ( eins + eins = drei / ehe man ehemann wird / eins plus eins gleich drei ) de Felix Basch avec Claire Rommer
Le prince des voleurs ( schinderhannes ) de Curtis Bernhardt avec Hans Stüwe
1928Unter der laterne / Trink, trink, brüderlein, trink – de Gerhardt Lamprecht avec Mathias Wieman
L’étrange veuve Lemke ( Lemkes seltsam witwe / Lemkes sel. witwe ) de Carl Boese avec Frida Richard
Razzia ( kinder der straße ) de Carl Boese avec Heinrich George
Eve in seide – de Carl Boese avec Walter Rilla
Quand le mal triomphe ( the physician ) de George Jacoby avec Miles Mander
1929Au-delà de la rue ( jenseits der straße, eine tragödie des alltags / jenseits der straße ) de Leo Mittler avec Sig Arno
Gaz toxique ( giftgas ) de Mikhail Dubson avec Alfred Abel
Le triomphe du cœur ( hjärtats triumf / the triumph of the heart / die verführerin ) de Gustaf Molander avec Carl Brisson
Achtung : Kriminalpolizei ! Gefangene Nr. 7 / Rabmadár / Éjfétól, hajnalig – de Paul Sugar & Lajos Lázàr avec Hans Adalbert Schlettow
1930Seine freundin Annette – de Felix Basch avec Fritz Delius
Die maske fällt – de William Dieterle avec Anton Pointner
Der tanz geht weiter – de William Dieterle avec Werner Klinger
1931Vater geht auf reisen – de Carl Boese avec Kurt Gerron
Coiffé au poteau / D’une longueur de nez ( um eine nasenlänge ) de Johannes Guter avec Hugo Döblin
La jeune fille qui plane ( die schwebende jungfrau ) de Carl Boese avec S.Z. Sakall
Beyond victory – de John S. Robertson avec William Boyd
Jim le harponneur / Le démon des mers ( dämon des meeres ) de Michael Curtiz avec Bert Sprotte
Der ungetreue Eckehart – de Carl Boese avec Paul Hörbiger
Le plus bel homme de la garnison ( der schönste mann im staate ) de Carl Boese avec Sig Arno
Le traitre / Le siffleur ( der zinker ) de Martin Fric & Carl Lamac avec Karl Ludwig Diehl
Les monts en flammes ( berge in flammen ) de Luis Trenker & Karl Hartl avec Luis Trenker
1932Theodor Körner ( ein deutsches heldenlied / die Toni aus Wien / das lied vor der Theodor Körner / die Toni vom Burgtheater ) de Carl Boese avec Willy Domgraf-Fassbaender
Camp volant ( Marco, der clown ) de Max Reichmann avec Thomy Bourdelle
1933Ein unsichtbarer geht durch die stadt / Meine ist diewelt – de Harry Piel avec Fritz Odemar
Chérie j’attends ton arrivée ( kind, ich freu’ mich auf dein kommen / amor an der leine ) de Kurt Gerron avec Wolf Albach-Retty
Inge et ses millions ( Inge und die millionen ) de Erich Engel avec Paul Westermeier
1934Que suis-je sans toi ? ( was bin ich ohne dich ? ) de Arthur Maria Rabenalt avec Wolfgang Liebenener
Ce soir chez moi ( heute abend bei mir / …heute abend bei mir ) de Carl Boese avec Theo Lingen
CM Carlos schönstes abenteuer – de Piel Jutzi avec Karl Harbacher
1935Die geige lockt – de Peter Paul Brauer avec Georges Boulanger
1936Sein bester Freund – de Harry Piel avec Harry Piel
Paramatta bagne de femmes ( zu neuen ufern ) de Douglas Sirk avec Victor Staal
Des hommes sans patrie ( menschen ohne vaterland ) de Herbert Maisch avec Willy Birgel
1937Le drapeau jaune ( die gelbe flagge ) de Gerhardt Lamprecht avec Hans Albers
1938Blinder eifer schadet nur – de Fred Lyssa avec Ernst Waldow
Une cause sensationnelle ( sensationsprozess Casilla ) de Eduard von Borsody avec Heinrich George
1939Demain je vais arrêter ( morgen werde ich verhaftet ) de Karl-Heinz Stoux avec Ferdinand Marian
Hochzeit mit Hindernissen – de Franz Seitz avec Erwin Biegel
1962Le droit d’aimer ( das leben beginnt um acht ) de Michael Kehlmann avec O.E. Hasse
Fiche créée le 15 juin 2009 | Modifiée le 31 décembre 2015 | Cette fiche a été vue 4349 fois
PREVIOUSRobert Armstrong || Lissy Arna || ArnaudyNEXT