CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jicey Carina
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Louis Seigner



Date et Lieu de naissance : 23 juin 1903 (Saint-Chef, France)
Date et Lieu de décès : 20 janvier 1991 (Paris, France)
Nom Réel : Louis Joseph Seigner

ACTEUR

Fils de modestes commerçants, Louis Joseph Seigner naît le 23 juin 1903 à Saint-Chef, dans l’Isère. Le démon du théâtre vient le saisir très jeune, après avoir assisté à une représentation donnée par une troupe de théâtre ambulante. De même, le cinéma, encore muet, le passionne. Lycéen à Lyon, il fréquente le Théâtre des Célestins de 1919 à 1923, avant de suivre les cours du Conservatoire de cette même ville. Il s’inscrit, peu après, au prestigieux Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. Il y rencontre sa future femme, Marie Cazaux, une comédienne qui renoncera à sa carrière. Remarqué par Firmin Gémier, Louis Seigner est engagé au Théâtre de l’Odéon: il y restera seize ans. En 1930, il fonde, avec Jean Nohain et Claude Dauphin, une compagnie théâtrale radiophonique.

C’est également au début des années trente que Louis Seigner effectue ses premiers pas cinématographiques. Max de Rieux le fait débuter à l’écran, en 1931. Il faut attendre la fin de cette même décennie pour que le comédien commence à se faire remarquer. Mais le théâtre l’accapare: en 1939, il entre à la Comédie-Française, où il officiera pendant trente-deux ans. Il devient sociétaire en 1943. Interprète talentueux, il y assurera aussi de très nombreuses mises en scène, qu’il s’agisse des classiques, comme «Le malade imaginaire» et «Le bourgeois gentilhomme» de Molière, ou des vaudevilles de Labiche et Feydeau. Mais son actif au cinéma va vite s’enrichir. Il apparaît aux génériques de films majeurs comme «Goupi mains rouges» (1943) ou «Le corbeau» (1943). On peut le voir dans des rôles de notables en tous genres: médecin, homme d’affaires, magistrat, avocat, banquier, mais aussi homme d’Eglise ou commissaire de police. Louis Seigner tourne sous la direction de cinéastes souvent excellents: Christian-Jaque, Claude Autant-Lara, Marcel Carné, Jacques Becker ou Raymond Bernard.

Dans les années cinquante, Louis Seigner est un acteur toujours aussi demandé. Poissonnier dans «Le plaisir» (1951) ou magicien dans «Lucrèce Borgia» (1954), il apparaît dans des productions de grande qualité comme «Nous sommes tous des assassins» (1952), «Adorables créatures» (1952) ou «Le comte de Monte Cristo» (1953). On le voit dans «Le bourgeois gentilhomme» (1957) et «Le mariage de Figaro» (1959), spectacles de la Comédie-Française filmés et interprétés par Jean Meyer. Il retrouve Clouzot pour «Les espions» (1957), où il tient le rôle d’un toxicomane. Denys de La Patellière sait l’utiliser avec intelligence dans «Les grandes familles» (1958) et «Rue des Prairies» (1959). Par la suite, il est président des assises dans «La vérité» (1960) avec Brigitte Bardot, et président de la Banque de France dans «Le président» (1960), avec Jean Gabin. Michelangelo Antonioni sollicite son talent pour «L’éclipse» (1962).

Doyen de la Comédie-Française, Louis Seigner ne délaissa jamais la scène et enseigna au Conservatoire de Paris de 1962 à 1976. Il est aussi très présent à la télévision, dans «Les rois maudits». Au cinéma, on se souvient aussi du garde des sceaux dans «Section spéciale» (1975) et du père de Alain Delon dans «Monsieur Klein» (1976). Son dernier rôle fut celui de Monseigneur Myriel dans «Les misérables» (1982) de Robert Hossein. Louis Seigner, immense homme de théâtre, est le père de Françoise Seigner, et le grand-père de Emmanuelle et Mathilde Seigner, toutes actrices reconnues. Il meurt le 20 janvier 1991 à Paris, dans l’incendie accidentel de son appartement, causé par une pipe mal éteinte alors qu’il dormait.

© Simon BENATTAR-BOURGEAY

copyright
1931Une histoire entre mille – de Max de Rieux avec Jeanne Helbling
1932 Chotard et Cie / Chotard et compagnie – de Jean Renoir avec Jeanne Boitel
1935 CM Le commissaire est bon enfant, le gendarme est sans pitié – de Jacques Becker avec Marcel Duhamel
CM Les deux mousquetaires de Nini – de Max De Rieux avec André Nox
1938Alerte en Méditerranée – de Léo Joannon avec Pierre Fresnay
1939Entente cordiale – de Marcel L’Herbier avec Victor Francen
1941Nous les gosses – de Louis Daquin avec Louise Carletti
Le briseur de chaînes / Mamouret ou le briseur de chaînes – de Jacques Daniel-Norman avec Blanchette Brunoy
Le mariage de Chiffon – de Claude Autant-Lara avec Odette Joyeux
La symphonie fantastique – de Christian-Jaque avec Renée Saint-Cyr
1942Le voyageur de la Toussaint – de Louis Daquin avec Gabrielle Dorziat
Défense d’aimer – de Richard Pottier avec Suzy Delair
La loi du printemps – de Jacques Daniel-Norman avec Huguette Duflos
Goupi mains rouges – de Jacques Becker avec Fernand Ledoux
Des jeunes filles dans la nuit – de René Le Hénaff avec Gaby Morlay
1943Vautrin – de Pierre Billon avec Madeleine Sologne
Lucrèce – de Léo Joannon avec Edwige Feuillère
Service de nuit – de Jean Faurez avec Gaby Morlay
Le corbeau – de Henri-Georges Clouzot avec Ginette Leclerc
Les anges du péché – de Robert Bresson avec Renée Faure
Les Roquevillard – de Jean Dréville avec Mila Parély
Premier de cordée – de Louis Daquin avec Irène Corday
Le secret de madame Clapain – de André Berthomieu avec Michèle Alfa
1945Le jugement dernier – de René Chanas avec Jean Desailly
Patrie – de Louis Daquin avec Maria Mauban
Jéricho – de Henri Calef avec Line Noro
1946L’homme au chapeau rond – de Pierre Billon avec Raimu
Un revenant – de Christian-Jaque avec Louis Jouvet
Les chouans – de Henri Calef avec Jean Marais
La femme en rouge – de Louis Cuny avec Pierre Larquey
Rêves d’amour – de Christian Stengel avec Annie Ducaux
1947Les frères Bouquinquant – de Louis Daquin avec Madeleine Robinson
La carcasse et le tord-cou – de René Chanas avec Michel Simon
La chartreuse de Parme – de Christian-Jaque avec Maria Casarès
1948Le colonel Durand – de René Chanas avec Paul Meurisse
Un certain monsieur – de Yves Ciampi avec Alice Field
D’homme à homme – de Christian-Jaque avec Hélène Perdrière
Vire-vent – de Jean Faurez avec Sophie Desmarets
1949Maya – de Raymond Bernard avec Viviane Romance
Rendez-vous de juillet – de Jacques Becker avec Daniel Gélin
Singoalla – de Christian-Jaque avec Viveca Lindfors
La Marie du port – de Marcel Carné avec Odette Laure
Miquette et sa mère / Miquette – de Henri-Georges Clouzot avec Danièle Delorme
Le cas du docteur Gallois – de Maurice Teboul avec Jean-Pierre Kérien
Le jugement de dieu – de Raymond Bernard avec Andrée Debar
Tête blonde – de Maurice Cam avec Denise Grey
1950L’homme de la Jamaïque – de Maurice de Canonge avec Véra Norman
Dakota 308 / L’étrange aventure du Dakota 308 – de Jacques Daniel-Norman avec Suzy Carrier
Maître après dieu – de Louis Daquin avec Loleh Bellon
L’enfant des neiges / Quand l’enfant souris / La visiteuse – de Albert Guyot avec Mony Dalmès
Coq en pâte – de Charles-Félix Tavano avec Jeanne Fusier-Gir
Boite de nuit – de Alfred Rode avec Marcel Pérès
Clara de Montargis / Désir d’une heure – de Henri Decoin avec Ludmilla Tchérina
Le dindon / La nuit des cocus – de Claude Barma avec Robert Hirsch
1951Le plaisir – de Max Ophüls avec Madeleine Renaud
    Segment « La maison Tellier »
Seul au monde – de René Chanas avec Madeleine Robinson
La plus belle fille du monde – de Christian Stengel avec Françoise Arnoul
Les sept péchés capitaux – de Yves Allégret, Eduardo de Filippo, Claude Autant-Lara, Jean Dréville, Roberto Rossellini, Georges Lacombe & Carlo Rim avec Michèle Morgan
    Segment « L’orgueil » de Claude Autant-Lara
Monsieur Octave – de Maurice Téboul avec Pierre Larquey
DO Napoléon Bonaparte, Empereur des Français – de Jean Tedesco
    Seulement voix & narration
1952Nous sommes tous des assassins – de André Cayatte avec Marcel Mouloudji
Adorables créatures – de Christian-Jaque avec Martine Carol
Son dernier Noël – de Jacques Daniel-Norman avec Tino Rossi
Les dents longues – de Daniel Gélin avec Danièle Delorme
Koenigsmark – de Solange Térac avec Silvana Pampanini
Les amours finissent à l’aube – de Henri Calef avec Françoise Christophe
Les amants de minuit – de Roger Richebé avec Dany Robin
Minuit… Quai de Bercy – de Christian Stengel avec Erich von Stroheim
La fête à Henriette – de Julien Duvivier avec Hildegard Knef
Lucrèce Borgia – de Christian-Jaque avec Pedro Armendariz
1953L’esclave – de Yves Ciampi avec Maurice Biraud
L’ennemi public N°1 / L’ennemi public numéro un – de Henri Verneuil avec Zsa Zsa Gabor
Zoé – de Charles Brabant avec Barbara Laage
Si Versailles m’était conté – de Sacha Guitry avec Claudette Colbert
1954Obsession – de Jean Delannoy avec Michèle Morgan
La belle Otero – de Richard Pottier avec Maria Félix
Les amours de Manon Lescaut ( gli amori di Manon Lescaut ) de Mario Costa avec Myriam Bru
Le comte de Monte-Cristo, 1ère époque : La trahison – de Robert Vernay avec Jean Marais
Le comte de Monte-Cristo, 2ème époque : La vengeance – de Robert Vernay avec Lia Amanda
1955Les nuits de Montmartre – de Pierre Franchi avec Geneviève Kervine
La rue des bouches peintes – de Robert Vernay avec Paul Bernard
Milord l’arsouille – de André Haguet avec Jean-Claude Pascal
Les premiers outrages – de Jean Gourguet avec Rellys
Marguerite de la nuit – de Claude Autant-Lara avec Yves Montand
La chasse aux maris / Jeunes filles d’aujourd’hui ( raggazze d’oggi ) de Luigi Zampa avec Françoise Rosay
1956Quai des illusions – de Emile Couzinet avec Fausto Tozzi
Paris Palace Hôtel – de Henri Verneuil avec Charles Boyer
Quelle sacrée soirée / Nuit blanche et rouge à lèvres – de Robert Vernay avec Dora Doll
Miss Catastrophe – de Dimitri Kirsanoff avec Sophie Desmarets
1957Le grand bluff – de Patrice Dally avec Eddie Constantine
Les espions – de Henri-Georges Clouzot avec Curd Jürgens
Nathalie – de Christian-Jaque avec Martine Carol
Vengeance ( la venganza / ho giurato di ucciderti ) de Juan Antonio Bardem avec Carmen Sevilla
1958Le bourgeois gentilhomme – de Jean Meyer avec Jacques Charon
Les grandes familles – de Denys de La Patellière avec Aimé Clariond
Jeux dangereux – de Pierre Chenal avec Jean Servais
Nous sommes tous coupables ( il magistrato ) de Luigi Zampa avec Claudia Cardinale
1959Le baron de l’écluse – de Jean Delannoy avec Micheline Presle
Les cosaques ( i cosacchi ) de Victor Tourjansky & Giorgio Rivalta avec Edmund Purdom
Les affreux – de Marc Allégret avec Pierre Fresnay
Détournement de mineurs – de Walter Kapps avec Nathalie Nattier
Les yeux de l’amour – de Denys de La Patellière avec Danielle Darrieux
Le mariage de Figaro – de Jean Meyer avec Jean Piat
Rue des Prairies – de Denys de La Patellière avec Marie-José Nat
À pleines mains – de Maurice Régamey avec Yves Massard
1960Les frangines – de Jean Gourguet avec Marguerite Pierry
Le panier à crabes – de Joseph Lisbona avec Michel Etcheverry
La vérité – de Henri-Georges Clouzot avec Brigitte Bardot
Le président – de Henri Verneuil avec Bernard Blier
Interpol contre X – de Maurice Boutel avec Howard Vernon
1961Le petit garçon de l’ascenseur – de Pierre Granier-Deferre avec Maurice Biraud
Carillons sans joie – de Charles Brabant avec Dany Carrel
1962L’éclipse ( l’elisse ) de Michelangelo Antonioni avec Monica Vitti
Les faux-jetons ( le massaggiatrici ) de Lucio Fulci avec Philippe Noiret
Al otro lado de la ciudad – de Alfonso Balcázar avec Alida Valli
1964Les amitiés particulières – de Jean Delannoy avec Michel Bouquet
1965La corde au cou – de Joseph Lisbona avec Félix Marten
1966Soleil noir – de Denys de La Patellière avec Michèle Mercier
1969Le pacha – de Georges Lautner avec Dany Carrel
1973Prêtres interdits – de Denys de La Patellière avec Pierre Mondy
1974La race des seigneurs – de Pierre Granier-Deferre avec Jeanne Moreau
1975Section spéciale – de Costa-Gavras avec Pierre Dux
Bons baisers de Hong Kong – de Yvan Chiffre avec Gérard Rinaldi
1976Monsieur Klein – de Joseph Losey avec Alain Delon
1980Asphalte – de Denis Amar avec Jean Yanne
1982Les misérables – de Robert Hossein avec Lino Ventura
Fiche créée le 1 septembre 2009 | Modifiée le 28 avril 2010 | Cette fiche a été vue 7351 fois
PREVIOUSFrancia Séguy || Louis Seigner || Jacques SeilerNEXT