CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Gordon Willis
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Louise Lagrange



Date et Lieu de naissance : 19 août 1897 (Oran, Algérie Française)
Date et Lieu de décès : 28 février 1979 (Paris, France)
Nom Réel : Louise Marie Lagrange

ACTRICE
Image
1924 L’hacienda rouge (a sainted devil) de Joseph Henabery avec Rudolph Valentino & Nita Naldi
Image
1929 Une femme a menti – de Charles de Rochefort avec Paul Capellani, Simone Cerdan & Josseline Gaël
Image
1930 Le défenseur – de Alexandre Ryder avec Marcel Vibert, Pierre Etchepare & Max Maxudian
Image
1931 Le petit écart – de Reinhold Schünzel & Henri Chomette avec Lucien Baroux & Pierre Richard-Willm

Louise Lagrange voit le jour le 19 août 1897, à Oran en Algérie Française. Sœur cadette de Marthe, future comédienne sous le nom de Marthe Vinot, Louise, encore enfant, débute au cinéma chez Pathé, dans «Cendrillon» de Albert Capellani. Louis Feuillade la remarque et l’engage. Le cinéaste lui fait tourner trois films en 1911. La devinant capable de progresser, Feuillade va lui offrir une dizaine de rôles aux cours des années dix, parmi lesquels: «Le maléfice» (1912), «Severo Torelli» (1914), «La neuvaine» (1914) «Le prix du pardon» (1916) et deux épisodes de la série des «Vampires» (1916) avec Musidora.

Devenue de plus en plus exquise, Louise Lagrange est bientôt dirigée par les grands cinéastes français du cinéma muet. Elle apparaît ainsi dans l’un des tout derniers films de Georges Méliès «Cendrillon ou la pantoufle mystérieuse» (1912) où elle st une très jolie héroïne aux côtés de Jacques Feyder débutant. Elle travaille aussi avec Léon Poirier pour «Cadette» (1914); Gaston Ravel pour «La barrière» (1915), et «Madame Fleur de Neige» (1915); Louis Mercanton et René Hervil pour «Mères françaises» (1917); Jacques de Baroncelli pour «L’héritage» (1919).

Au début des vingt, Louise Lagrange rencontre à Paris l’acteur et producteur américain William Elliott, elle le suit à Hollywood et l’épouse. Elle joue alors des rôles secondaires dans trois productions, «The side show of life» (1924) avec Ernest Torrence, «L’hacienda rouge» (1924) de Joseph Henabery avec Rudolph Valentino, puis «Mon homme» (1925) de Herbert Brenon avec Pola Negri et Adolphe Menjou. En 1926, de retour en France et forte de sa courte carrière américaine, elle est choisie par Léonce Perret pour tourner dans «La femme nue». Puis en l’espace de quelques films, elle devient une grande vedette et interprète des premiers rôles notamment pour Léon Mathot dans «Dans l’ombre du harem» (1927). Elle retrouve Léonce Perret pour «La danseuse Orchidée» (1928) avec comme partenaires l’acteur viennois Jacob Krantz plus connu sous le nom de Ricardo Cortez et de Xenia Desni. Ce film sera sans doute le plus grand succès de Louise Lagrange qui la même année est au générique de «La marche nuptiale» de André Hugon, avec Pierre Blanchar. L’actrice est ensuite dirigée par Charles de Rochefort pour «Une femme a menti» (1929); Alexandre Ryder pour «Le défenseur» (1930) et Reinhold Schünzel pour «Le petit écart» (1931) avec Lucien Baroux. Veuve de William Elliott en 1932, elle apparaît dans une nouvelle version de «Judex» (1934) où Maurice Champreux ressuscite les personnages de Louis Feuillade. En 1934, après sa collaboration avec Maurice Tourneur sur le tournage du court métrage «L’homme mystérieux», l’actrice s’éloigne du cinéma mais se marie avec le réalisateur, quelques mois plus tard.

Après le seconde guerre mondiale, Louise Lagrange revient à l’écran dans des rôles secondaires dans deux films: «Les trois cousines» (1946) avec Rellys et Andrex, puis «La cage aux filles» (1949) où elle est la mère de Danièle Delorme. En 1951, elle fait encore une courte apparition dans «Adhémar ou le jouet de la fatalité» de et avec Fernandel, puis elle abandonne sa carrière pour se consacrer à son mari paralysé à la suite d’un accident de voiture survenu en 1949. Après la mort de Maurice Tourneur en 1961, l’ancienne star des années vingt, vit recluse dans son appartement parisien et plus personne n’entend parler d’elle. Louise Lagrange meurt à Paris le 28 février 1979 dans un total anonymat.

© Philippe PELLETIER

copyright
1907 CM Cendrillon ou la pantoufle merveilleuse – de Albert Capellani
1911 CM La dernière conquête de Don Juan – de Jean Durand avec Georges Wague
CM L’orgie romaine de Louis Feuillade avec Luitz-Morat
CM Quand les feuilles tombent – de Louis Feuillade avec Maurice Vinot
CM La suspicion – de Louis Feuillade avec René Navarre
1912 CM Cendrillon ou la pantoufle mystérieuse – de Georges Méliès avec Jacques Feyder
CM Le maléfice – de Louis Feuillade avec Paul Manson
CM La mort de Lucrèce – de Louis Feuillade avec Henri Duval
1914Fantômas contre Fantômas – de Louis Feuillade avec Laurent Morléas
    Sérial en 4 épisodes
    1 : Fantômas et l’opinion publique
    2 : Le mur qui saigne
    3 : Fantômas contre Fantômas
    4 : Règlement de comptes
CM Cadette – de Léon Poirier avec Gaston Michel
CM Le miracle d’amour – de ? avec Renée Sylvaire
CM Severo Torelli – de Louis Feuillade avec Fernand Herrmann
CM Les fiancées de 1914 – de Louis Feuillade avec Gabriel Signoret
CM La neuvaine – de Louis Feuillade avec Renée Carl
CM Le roman de Midinette – de Louis Feuillade avec Musidora
1915Les vampires – de Louis Feuillade avec Musidora
    Sérial en 10 épisodes
    1 : La tête coupée
    2 : La bague qui tue
    3 : Le cryptogramme rouge
    4 : Le spectre
    5 : L’évasion du mort
    6 : Les yeux qui fascinent
    7 : Satanas
    8 : Le maître de la foudre
    9 : L’homme des poisons
    10 : Les noces sanglantes
CM Autour d’une bague – de Gaston Ravel avec Jacques Feyder
CM L’ombre de la mort de Louis Feuillade
CM La barrière – de Gaston Ravel avec Gabriel Signoret
CM Celui qui reste – de Louis Feuillade avec Lise Laurent
CM Madame Fleur de Neige – de Gaston Ravel avec André Roanne
1916 CM Le malheur qui passe – de Louis Feuillade avec Edouard Mathé
CM Le prix du pardon – de Louis Feuillade avec Berthe Jalabert
CM Un mariage de raison – de Louis Feuillade avec Georges Flateau
CM Le Noël du poilu – de Louis Feuillade avec Gaston Michel
1917Mères Françaises – de Louis Mercanton & René Hervil avec Sarah Bernhardt
Le torrent – de Louis Mercanton & René Hervil avec Henry Roussel
CM L’escapade de l’ingénue – de Gaston Ravel avec Charles Lorrain
1918La maison d’argile – de Gaston Ravel avec Georges Mauloy
1919L’héritage – de Jacques de Baroncelli avec Henri Bosc
Intrigue et jalousie – de ?
1922Mimi-Trottin / Miss Trottin – de Henri Andréani avec Henri Rollan
1924Saltimbanque ( the side show of life ) de Herbert Brenon avec Ernest Torrence
L’hacienda rouge ( a sainted devil ) de Joseph Henabery avec Rudolph Valentino
1925Mon homme ( shadows of Paris ) de Herbert Brenon avec Adolphe Menjou
1926La femme nue – de Léonce Perret avec Iván Petrovich
1927Dans l’ombre du harem – de Léon Mathot & André Liabel avec Léon Mathot
Printemps d’amour ( love’s springtime ) de Léonce Perret avec Hope Hampton
1928La danseuse Orchidée ( the orchid dancer / woman of destiny ) de Léonce Perret avec Ricardo Cortez
La marche nuptiale / Les amants de Paris – de André Hugon avec Pierre Blanchar
Le ruisseau – de René Hervil avec René Lefèvre
La nuit est à nous – de Roger Lion avec Max Maxudian
1929Une femme a menti – de Charles de Rochefort avec Paul Capellani
1930Le défenseur – de Alexandre Ryder avec Marcel Vibert
Ruines – de Edouard Ehling avec Guillaume Lambrette
CM Ça aussi c’est Paris – de Antoine Mourre avec Jeanne Marie-Laurent
1931Le petit écart – de Reinhold Schünzel & Henri Chomette avec Lucien Baroux
La chauve-souris – de Carl Lamac & Pierre Billon avec Anny Ondra
1933Judex 34 – de Maurice Champreux avec René Ferté
CM L’homme mystérieux / Obsession – de Maurice Tourneur avec Georges Paulais
1946Les trois cousines – de Jacques Daniel-Norman avec Rellys
1949La cage aux filles – de Maurice Cloche avec Noël Roquevert
1951Adhémar ou le jouet de la fatalité / Adhémar – de Fernandel avec Andrex
Fiche créée le 24 février 2008 | Modifiée le 2 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 5892 fois
PREVIOUSRita Lafontaine || Louise Lagrange || Maurice LagrenéeNEXT