CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Celeste Holm
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Lowell Sherman



Date et Lieu de naissance : 11 octobre 1885 (San Francisco, Californie, USA)
Date et Lieu de décès : 28 décembre 1934 (Hollywood, Californie, USA)
Nom Réel : Lowell John Sherman

ACTEUR

Descendant d’une illustre famille d’acteurs, Lowell Sherman voit le jour le 11 octobre 1885 à San Francisco en Californie. Très tôt, il suit les traces de ses parents et apprend son métier sur toutes les plus grandes scènes des Etats-Unis. En 1905, il s’intalle à New-York où au fil des ans, il devient une des plus grandes vedettes du théâtre américain du début du vingtième siècle.

En 1914, il débute au cinéma sous la direction de son ami James Kirkwood, dans «Behind the scene» aux côtés de la superstar Mary Pickford. Durant les années dix, Lowell apparaît dans quelques films sans intérêt. Peu convaincu par ses prestations et doutant de l’avenir du cinéma, il préfère se produire sur les planches de Broadway qui lui apportent plus de satisfaction.

En 1920, le génial David Wark Griffith l’engage pour être le partenaire de Lillian Gish dans «À travers la tempête». Le maître prouve à Sherman que le cinéma peut être un art majeur. Passionné par cette nouvelle aventure, Lowell délaisse le théâtre et se dirige définitivement sur la voie cinématographique. L’année suivante, il est mêlé au scandale impliquant Roscoe Fatty Arbuckle dans la mort, à San Francisco, de la jeune starlette Virginia Rappe. Le procès d’Arbuckle fera la une des journaux pendant de nombreux mois et sa carrière sera brisée.

Suite à ce scandale, le contrat de Lowell Sherman avec les studios Famous Players Lasky est rompu. Mais, excellent comédien, il continue sa carrière sans être inquiété. Epicurien à la ville (il aime les femmes et l’alcool), il prend plaisir à jouer les bons-vivants ou les play-boys à la moralité trouble. Il donne alors la réplique aux plus grandes stars du cinéma muet, parmi lesquelles: Norma Talmadge dans «Yes or no» (1920), Mae Murray dans «Liliane» (1921), Mabel Normand dans «Rêve de seize ans» (1921), Pauline Garon (sa seconde épouse dans la vie privée) dans «Spitfire» (1924) et «Satan in sables» (1924), Florence Vidor dans «Masques d’artistes» (1926) et Greta Garbo dans «La divine» (1928). Il est également un étonnant Louis XV dans «Monsieur Beaucaire» (1923) face à Rudolph Valentino.

Dans les années trente, Lowell Sherman compose encore quelques jolies prestations dont le Roi Léopold II dans «Le Général Crack» (1930) face à son alter ego John Barrymore dans «What price Hollywood?» (1932) de George Cukor. Dès 1930, Lowell s’intéresse à la réalisation et se révèle être aussi un excellent directeur d’acteurs. Il permet à Katharine Hepburn de gagner son premier Oscar pour «Matin de gloire» (1933) et confirme l’extravagante Mae West dans son statut de star dans «Lady Lou» (1932). Côté vie privée, cet infatigable coureur de jupons divorce de Pauline Garon en 1930 pour épouser une autre très belle actrice: Helene Costello, sœur de Dolores Costello mariée à John Barrymore. Il devient de ce fait le beau-frère de celui-ci.

Fin 1934, Lowell Sherman entame son nouveau film «Becky Sharp» avec Miriam Hopkins, mais très malade, il doit abandonner le tournage. Rouben Mamoulian terminera cette production qui sortira en 1935. Lowell meurt le 28 décembre 1934, à Hollywood (Californie) emporté par une pneumonie.

© Philippe PELLETIER

copyright
1914Behind the scenes – de James Kirkwood avec Mary Pickford
1915Mary l’espiègle ( always in the way ) de J. Searle Dawley avec Mary Miles Minter
The better woman – de Joseph A. Golden avec Lenore Ulric
Sold – de Hugh Ford & Edwin S. Porter avec Pauline Frederick
1917Vera, the medium – de Gilbert M. Anderson avec Kitty Gordon
1920Yes or no – de Roy William Neill avec Norma Talmadge
À travers la tempête / À travers l’orage ( way down East ) de David Wark Griffith avec Lillian Gish
The New York idea – de Herbert Blaché avec Alice Brady
1921Liliane ( the gilded Lily ) de Robert Z. Leonard avec Mae Murray
What no man knows – de Harry Garson avec Clara Kimball Young
Rêve de seize ans ( Molly’O / Molly ) de F. Richard Jones avec Mabel Normand
1922Grand larceny – de Wallace Worsley avec Claire Windsor
Le visage dans le brouillard ( the face in the fog ) de Alan Crosland avec Seena Owen
1923Bright lights of Broadway – de Webster Campbell avec Doris Kenyon
The masked dancer – de Burton L. King avec Helen Chadwick
Monsieur Beaucaire – de Sidney Olcott avec Rudolph Valentino
1924The spitfire – de Christy Cabanne avec Betty Blythe
The truth about women – de Burton L. King avec Hope Hampton
1925Satan in sables – de James Flood avec Pauline Garon
The reckless lady – de Howard Higgin avec Belle Bennett
1926The love toy – de Erle C. Kenton avec Jane Witon
The wilderness woman – de Howard Higgin avec Aileen Pringle
Masques d’artistes ( you never know women ) de William A. Wellman avec Florence Vidor
Lost at sea – de Louis J. Gasnier avec Jane Novak
DO Screen snapshots – de ? avec Leatrice Joy
    Seulement apparition
1927Convoy – de Joseph C. Boyle avec Dorothy Mackaill
The girl from gay Paree – de Phil Goldstone avec Barbara Bedford
The whip woman – de Joseph C. Boyle avec Estelle Taylor
The scarlet dove – de Arthur Gregor avec Josephine Borio
1928La divine / La femme divine ( the divine woman ) de Victor Sjöström avec Greta Garbo
Le jardin de l’Eden ( the garden of Eden ) de Lewis Milestone avec Corinne Griffith
Mad hour – de Joseph C. Boyle avec Alice White
The heart of the follies girl – de John Francis Dillon avec Billie Dove
The whip – de Charles Brabin avec Anna Q. Nilsson
Au fil de la vie ( a lady of chance ) de Robert Z. Leonard avec Norma Shearer
1929Evidence – de John G. Adolfi avec Myrna Loy
Le général Crack ( general Crack ) de Alan Crosland avec John Barrymore
Mammy – de Michael Curtiz avec Lois Moran
1930Femmes de luxe ( ladies of leisure ) de Frank Capra avec Barbara Stanwyck
He knew women – de F. Hugh Herbert avec Alice Joyce
Le mystère de minuit ( midnight mystery ) de George B. Seitz avec Betty Compson
Oh, sailor behave – de Archie Mayo avec Irene Delroy
Une femme de tête ( lawful larceny ) de Lowell Sherman avec Bebe Daniels
The pay-off / Losing game – de Lowell Sherman avec Marian Nixon
La princesse amoureuse ( the royal bed / the queen’s husband ) de Lowell Shermann avec Nance O’Neil
CM Screen snapshots series 9, No. 14 – de Ralph Staub avec Mary Pickford
    Seulement apparition
1931La garçonnière ( bachelor apartment ) de Lowell Sherman avec Irene Dunne
Le grand enjeu ( high stakes ) de Lowell Sherman avec Karen Morley
Les grecs avaient un nom pour elles ( the greeks had a word for them / three Broadway girls ) de Lowell Sherman avec Madge Evans
CM Les bijoux volés ( slippery pearls / the stolen jools ) de William McGann avec Buster Keaton
    Seulement apparition
1932What price Hollywood ? – de George Cukor avec Constance Bennett
False faces / What price beauty ? – de Lowell Sherman avec Lila Lee
    + production
Ladies of the jury – de Lowell Sherman avec Edna May Oliver
    Seulement réalisation
Lady Lou ( she done him wrong ) de Lowell Sherman avec Mae West
    Seulement réalisation
1933Matin de gloire ( morning glory ) de Lowell Sherman avec Katharine Hepburn
    Seulement réalisation
Broadway through a keyhole / Broadway thru a keyhole – de Lowell Sherman avec Constance Cummings
    Seulement réalisation
1934Born to be bad – de Lowell Sherman avec Cary Grant
    Seulement réalisation
La nouba des dieux / La vie nocturne des dieux ( night life of the gods ) de Lowell Sherman avec Irene Ware
    Seulement réalisation
1935Becky Sharp ( lady of fortune ) de Rouben Mamoulian avec Miriam Hopkins
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
Fiche créée le 13 octobre 2005 | Modifiée le 15 janvier 2017 | Cette fiche a été vue 4763 fois
PREVIOUSDinah Sheridan || Lowell Sherman || Arthur ShieldsNEXT