CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jacqueline Delubac
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Luis Trenker



Date et Lieu de naissance : 4 octobre 1892 (Saint-Ulrich, Empire Austro-Hongrois)
Date et Lieu de décès : 13 avril 1990 (Bolzano, Italie)
Nom Réel : Alois Franz Trenker

ACTEUR

Alois Franz Trenker voit le jour le 4 octobre 1892 à Saint-Ulrich dans l’Empire Austro-Hongrois, aujourd’hui Ortisei, ville italienne située dans le Trentin-Haut-Adige. Fils d’un peintre et sculpteur sur bois, il se passionne vite pour les hauts sommets, et devient guide de haute montagne et moniteur de ski. En 1912, il débute des études d’architecture à Vienne, momentanément interrompues par la Grande Guerre. Mobilisé dans l’artillerie, il combat en Pologne puis dans les Dolomites, où il est blessé. Il termine le conflit mondial lieutenant, puis se replonge dans ses études et décroche un diplôme d’architecture à Graz, ce qui lui permet de travailler avec des architectes comme Clemens Holzmeister et Kuno Krissler.

C’est en 1921 que Luis Trenker rencontre le réalisateur Arnold Fanck, qui l’engage comme guide de montagne dans le cadre de la réalisation d’un film. Impressionné par ses qualités d’alpiniste, sa prestance et son aisance, Fanck décide de lui faire tenter sa chance comme acteur, d’abord dans «Der berg des Schicksals» (1924), puis aux côtés de Leni Riefenstahl dans «La montagne sacrée» (1926) et «Le grand saut» (1927), classiques du «Berg Film», genre cinématographique typiquement germanique. La collaboration entre les deux hommes se révèle fructueuse, ces films étant de grands succès, ce qui incite Luis Trenker à devenir scénariste, puis réalisateur et producteur. C’est ainsi qu’il passe derrière la caméra pour «Le fils de la montagne blanche» (1930), qu’il réalise avec Mario Bonnard, puis pour «Les monts en flammes» (1931) et «Le fils prodigue» (1934). Trenker, alors très en vue, ne tarde pas à devenir un auteur complet, signant les scénarii de ses propres films, qu’il n’hésite pas à interpréter également. Ses prouesses athlétiques et son physique impressionnant font de lui la personnification du beau germanique vigoureux, exaltant dans ses films la liberté, les beautés de la nature et le bienfait de l’acte sportif.

À l’avènement du IIIème Reich, les nazis croient reconnaître, à travers les films de Luis Trenker, certains thèmes qui constituent les bases du national-socialisme, dont celle du surhomme athlétique aimant son pays plus que tout. Mais Trenker se montre réticent à laisser la propagande nazie dénaturer son œuvre, malgré l’admiration que lui porte Hitler, et il décide de se tenir à l\\\\\\\\\\\\\\\'écart des hauts dignitaires du Reich. À cette époque, il tourne à la fois en Allemagne et en Italie, et d’autres films d’aventures suivent: «L’empereur de Californie» (1936), sorte de western allemand, ou encore «L’appel de la montagne» (1937). De l’avis de beaucoup, «Condottieri» (1937), qui présente une vision idéalisée du Quattrocento, n’est pas dépourvu d’éléments de propagande fasciste. Ses désaccords avec les autorités nazies, en particulier Josef Goebbels, conduisent Trenker à rester en Italie, où il continue sa carrière cinématographique. À la fin de la Seconde Guerre Mondiale, Luis Trenker se voit accusé de sympathies fascistes, mais il ne sera finalement pas inquiété. Dès la fin des années quarante, il se consacre essentiellement à la réalisation d’une longue série de films documentaires, tout en restant fidèle à son univers de prédilection: la montagne. Après «Son meilleur ami» (1962), son dernier film de fiction, il se tourne vers la télévision. Réalisateur, acteur, producteur, scénariste, alpiniste, skieur, écrivain, romancier, architecte, Luis Trenker, vétéran du cinéma alpestre et amoureux des cimes escarpées, a dédié toute son existence à la montagne, qu’il a filmé avec passion, ainsi qu’avec un réel goût du risque et de l‘extrême. Il s’éteint le 13 avril 1990 à Bolzano, dans le Tyrol du Sud.

© Simon BENATTAR-BOURGEAY

copyright
1923 DO Südtirol / Südtirol : Ein vorposten deutscher kultur – de Wollenberg avec Deodatus Tauern
    Seulement apparition
1924La montagne du destin ( der berg des schicksals ) de Arnold Fanck avec Erna Morena
1926La montagne sacrée ( der heilige berg ) de Arnold Fanck avec Ernst Petersen
1927Le grand saut ( der große sprung ) de Arnold Fanck avec Leni Riefenstahl
1928Le drame du Mont-Cernin ( der kampf ums matterhorn ) de Nunzio Malasomma & Mario Bonnard avec Marcella Albani
    + conseiller technique
1929L’appel du nord ( der ruf des nordens / mitternachtssonne ) de Nunzio Malasomma avec Eva von Berne
    + production
Les fontaines sacrées ( die heiligen drei brunnen / symphonie der berge ) de Mario Bonnard avec Betty Bird
1930Vedettes ( die große sehnsucht ) de Steve Sekely avec Lil Dagover
Le fils de la montagne blanche ( der sohn der weißen berge ) de Mario Bonnard & Luis Trenker avec Renate Müller
    + sujet & scénario
Les chevaliers de la montagne – de Mario Bonnard avec Marie Glory
    + scénario – Version française de « Der sohn der weißen berge »
1931Les monts en flammes ( berge in flammen ) de Luis Trenker & Karl Hartl avec Lissy Arna
    + scénario
Les monts en flammes – de Joë Hamman & Luis Trenker avec Armand Bernard
    + scénario – Version française de « Berge in flammen »
The doomed battalion – de Cyril Gardner avec Tala Birell
    + scénario – Version anglaise de « Berge in flammen »
1932L’héroïque embuscade / Le rebelle ( der rebell ) de Curtis Bernhardt & Luis Trenker avec Luise Ullrich
    + scénario
Le rebelle ( the rebel ) de Edwin H. Knopf & Luis Trenker avec Vilma Bánky
    + scénario – Version anglaise de « Der rebell »
1933 CM 5 minuten skikurs – de Luis Trenker
    Seulement réalisation & production
1934Le fils prodigue ( der verlorene sohn ) de Luis Trenker avec Maria Andergast
    + sujet & scénario
Polarstürme – de Johannes Häussler & Nunzio Malasomma avec Eva von Berne
    + scénario & réalisation de quelques scènes
1936L’empereur de Californie ( der kaiser von Kalifornien ) de Luis Trenker avec Marcella Albani
    + scénario & production
    Coupe Mussolini du meilleur film étranger au festival du cinéma de Venise, Italie
1937La grande révolte ( condottieri ) de Luis Trenker & Werner Klinger avec Waltraut Klein
    + scénario
Le capitaine de Florence ( condottieri / Giovanni dalle bande nere ) de Giacomo Gentilomo, Anton Guilio Majano & Luis Trenker avec Mara Danieli
    + scénario – Version italienne de « Condottieri »
L’appel de la montagne / Le défi ( der berg ruft ! ) de Luis Trenker avec Heidemarie Hatheyer
    + scénario & production
Challenge / Le défi ( the challenge ) de Milton Rosmer & Luis Trenker avec Mary Clare
    + scénario & production – Version anglaise de « Der berg ruft! »
1938Les étoiles brillent / Vedettes follies ( es leuchten die sterne ) de Hans H. Zerlett avec La Jana
    Seulement apparition
Hymne à la neige ( liebesbriefe aus dem engadin ) de Luis Trenker & Werner Klingler avec Carla Rust
    + scénario & production
1939Grenzfeuer – de Alois Johannes Lippl avec Georgia Holl
    Seulement production
DO Der könig der berge – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
DO Urlaub im Schnee – de Luis Trenker
    Seulement réalisation & production
1940Der feuerteufel – de Luis Trenker avec Erich Ponto
    + scénario & production
1942 DO Pastor Angelicus – de Romolo Marcellini
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
1943Germanin ( Germanin – Die geschichte einer kolonialen tat ) de Max W. Kimmich avec Lotte Koch
Monte Miracolo ( im banne des Monte Miracolo ) de Luis Trenker avec Evi Maltagliati
    + scénario & production
1946Erde / Trotzige herzen – de Leopold Hainisch avec Hertha Agostini
    Seulement production
1949 DO Bildschnitzer im grödnertal – de Pastor Angelicus
    Seulement scénario, réalisation & production
1949Barriera a Settentrione – de Luis Trenker avec Amedeo Nazzari
DO Skiurlaub in den Dolomiten – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
DO Frühling in Südtirol – de Luis Trenker avec Marianne Hold
    Seulement scénario, réalisation & production
DO An der dolomitenstrasse – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
DO Gondelfahrt durch venedig – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
DO Schönes venedig – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
DO Auf fahrt in den Dolomiten – de Robert Sandner
    Seulement apparition
1951 DO Lofotenfischer – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
DO Urlaub im schnee – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
DO Niemals mutlos – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
1952 CM Aus könig Laurins Rosengarten – de Luis Trenker avec Marianne Hold
    + production
DO Die sphinx von Zermatt – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
DO Bergsommer – de Luis Trenker avec Marianne Hold
    Seulement scénario, réalisation & production
DO Kleine kletterfahrt – de Luis Trenker avec Marianne Hold
    Seulement scénario, réalisation & production
1953 DO Sonniges Südtirol – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
DO Liebe zum fels – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
DO Kavaliere im eis – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
DO Seilbahn und pulverschnee – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
DO Wochenend in den Bergen – de Luis Trenker
    Seulement réalisation & production
1954Gold aus gletschern – de Luis Trenker avec Florian Trenker
    Seulement réalisation & production
DO SOS Zinnen-Nordwand – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
1955Prigioniero della montagna / Flucht in die Dolomiten – de Luis Trenker avec Yvonne Sanson
    + scénario
DO Bergheimat gröden – de Wolfgang Gorter
    Seulement apparition
DO Ski heil ! – de Ferdinand Trenker
    Seulement production
1956Vaincu par l’amour ( von der liebe besiegt / schicksal am matterhorn ) de Luis Trenker avec Herta Konrad
    + scénario
DO Kaprun : Strom für Europa – de Luis Trenker
    Seulement réalisation & production
1957Maria, fille de la forêt / La fille et le braconnier ( wetterleuchten um Maria ) de Luis Trenker avec Viktor Staal
    Seulement réalisation
DO Unser freund, der haflinger – de Luis Trenker
    Seulement réalisation & production
1959 DO Unser maibaum – de Florian Trenker
    Seulement production
1960 DO Grüss gott, Herr Pfarrer – de Luis Trenker
    + directeur de la photographie, réalisation & production
1961 DO Zwei wege, ein gipfel – de Luis Trenker avec Helga Franzelin
    + scénario, réalisation & production
1962Son meilleur ami ( sein bester freund ) de Luis Trenker avec Hans Nielsen
DO Filmatelier in fels und eis – de Wolfgang Gorter
    Seulement apparition
1964 DO Sonntag in gröden – de Wolfgang Gorter
1965 DO Der weisse rausch, einst und jetzt / Die geschichte des skilaufs von anfang an – de Arnold Fanck, Guzzi Lantschner & Wolfgang Mueller-Sehn
    + commentaires
1966 DO Zufallsreise – de Luis Trenker
    Seulement réalisation & production
1968 DO Der tagesablauf eines bergpfarrers – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
1969 DO Das ist Tirol – de Edmund Lorbek
    Seulement narration
1970 DO Skifreuden in den Dolomiten – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
DO Mein Südtirol / Eine liebeserklärung – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
1971 DO Erlebnisse am Matterhorn – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
DO Ich filmte am Matterhorn – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
1972 DO Komm mit nach sexten ! – de Luis Trenker
    + scénario, réalisation & production
1973 DO Sperrfort Rocca Alta – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
1975 DO Liebeserklärung an Südtirol – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
1978 DO Krone der schönheit – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
1979 DO Heimat aus gottes hand – de Luis Trenker
    Seulement scénario, réalisation & production
1982 DO Südtirol und seine bergführer – de Luis Trenker
    Seulement réalisation
1986 DO Fast ein Jahrhundert : Luis Trenker – de Hans-Jürgen Panitz avec Karl Malfertheimer
    Seulement apparition
1989 DO Wer war Arnold Fanck ? – de Hans-Jürgen Panitz avec Paul Kohner
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Prix d’honneur aux Prix du cinéma Germanique, Allemagne ( 1982 )
Fiche créée le 17 juin 2009 | Modifiée le 5 mai 2013 | Cette fiche a été vue 4880 fois
PREVIOUSCharles Trénet || Luis Trenker || Georges TrévilleNEXT