CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jocelyn Brando
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Luisa Ferida



Date et Lieu de naissance : 18 mars 1914 (Castel San Pietro, Italie)
Date et Lieu de décès : 30 avril 1945 (Milan, Italie)
Nom Réel : Luisa Manfrina Farnet

ACTRICE

Luisa Ferida naît Luisa Manfrina Farnet, le 18 mars 1914, à Castel San Pietro Terme, non loin de Bologne dans le nord de l’Italie. Après avoir débuté au théâtre, elle tourne son premier film en 1935 «Il re burlone» comédie de Enrico Guazzoni, qui se passe vers 1860, sous le règne de François II, dernier souverain du royaume des Deux-Siciles. La jeune femme enchaîne ensuite films sur films. En 1936 «Il grande silenzio» aborde le thème du secret de la confession avec Annibale Betrone, en prêtre et oncle de l’accusé, fiancé de Luisa Ferida, fille de la victime: un mélodrame embrouillé très apprécié des spectateurs! La même année, le film «Les deux sergents», de Enrico Guazzoni avec Alida Valli, a pour cadre l’Italie des guerres napoléoniennes.

À partir de 1937 et surtout des années quarante, Luisa Ferida devient, avec Amedeo Nazzari le couple vedette de la grande époque du cinéma mussolinien: «La fossa degli angeli» (1937) raconte la rivalité de deux ouvriers des carrières de marbre de Carrare; «I fratelli Castiglioni» a pour thème une histoire d’héritage et de billet de loterie perdu; «Il conte di Brechard» (1938) de Mario Bonnard se déroule sous la Terreur en France. En 1939, Luisa retrouve le réalisateur Carlo Ludovico Bragaglia pour «Animaux fous» avec Totò. Dans «Une aventure de Salvator Rossa» (1939) de Alessandro Blasetti, elle côtoie Gino Cervi, en peintre du dix-septième siècle, qui se fait défenseur des pauvres, à Naples, encore sous souveraineté des Habsbourg d’Espagne. Le méchant comte espagnol Lamberto est joué par Osvaldo Valenti. Si dans le scénario ce dernier n’a pas le bon rôle, il réussit néanmoins, à la ville, à faire la conquête de l’actrice.

Luisa Ferida enceinte, s’absente un peu des plateaux en 1940. Dès 1941 elle triomphe de nouveau: dans «La couronne de fer», elle a pour partenaires Massimo Girotti et Osvaldo Valenti qui s’affrontent dans un tournoi épique; le sévère et taciturne Fosco Giachetti joue son mari de «Nozze di sangue» (1941) et le camionneur de «Phares dans le brouillard» (1942); enfin devenue impératrice de Russie, dans «Amore imperiale» (1941) de Alexandre Volkoff, elle a le séduisant Claudio Gora à ses pieds. Elle retrouve Amedeo Nazzari dans «La farce tragique» (1941) de Alessandro Blasetti, «Fedora» (1942) de Camillo Mastrocinque et «Grazia» (1943) de Esodo Pratelli resté inachevé. En effet en 1943, le Duce est destitué par le grand conseil fasciste puis emprisonné sur l’ordre de Victor-Emmanuel III (avril), les alliés débarquent en Sicile (juillet), l’armistice est signé avec les alliés et la Wehrmacht occupe Rome (septembre). Mussolini libéré par un commando de parachutistes allemands, instaure dans le nord de l’Italie la «République Sociale Italienne» dite de Salò, du nom de la ville sur le lac de Garde où s’est installé son gouvernement. Osvaldo Valenti qui s’est particulièrement compromis sous le régime fasciste quitte Rome avec Luisa Ferida. En février 1944 ils commencent à tourner au «Cinevillagio» de Venise le premier film réalisé sous la République de Salò «Un fatto di cronaca».

Alors que la reconquête de l’Italie s’achève. Mussolini et sa maîtresse sont fusillés près de Côme par des partisans communistes le 28 avril 1945. Deux jours plus tard, au moment de la libération de Milan, Luisa Ferida et Osvaldo Valenti sont exécutés sommairement dans une rue de la ville.

© Caroline HANOTTE

copyright
1935Il re burlone – de Enrico Guazzoni avec Armando Falconi
La freccia d’oro – de Piero Ballerini & Corrado D’Errico avec Eva Magni
1936Les deux sergents ( I due sergenti ) de Enrico Guazzoni avec Alida Valli
L’ambasciatore – de Baldassarre Negroni avec Enzo Biliotti
Amazzoni bianche – de Gennaro Righelli avec Doris Duranti
Il grande silenzio – de Giovanni Zannini avec Annibale Betrone
Lo smemorato – de Gennaro Righelli avec Angelo Musco
1937La fossa degli angeli – de Carlo Ludovico Bragaglia & Curt Alexander avec Amedeo Nazzari
I fratelli Castiglioni – de Corrado D’Errico avec Amedeo Nazzari
I tre desideri – de Giorgio Ferroni & Kurt Gerron avec Antonio Centa
Il conte di Brechard – de Mario Bonnard avec Ugo Ceseri
1938L’argine – de Corrado D’Errico avec Gino Cervi
Tutta la vita in una notte – de Corrado D’Errico avec Mino Doro
Il suo destino – de Enrico Guazzoni avec Ennio Cerlesi
Stella del mare – de Corrado D’Errico avec Carlo Lombardi
1939Animaux fous ( animali pazzi ) de Carlo Ludovico Bragaglia avec Totò
Une aventure de Salvator Rosa ( un’avventura di Salvator Rosa ) de Alessandro Blasetti avec Gino Cervi
Le secret de la Villa Paradiso ( il segreto di Villa Paradiso) de Domenico Gambino avec Giovanni Grasso
1940La fanciulla di Portici – de Mario Bonnard avec Carlo Ninchi
1941La couronne de fer ( la corona di ferro ) de Alessandro Blasetti avec Massimo Girotti
La farce tragique / Le dîner des illusions ( la cena delle beffe ) de Alessandro Blasetti avec Clara Calamai
Nozze di sangue – de Goffredo Alessandrini avec Fosco Giachetti
Amours impériales ( amore imperiale ) de Alexandre Volkoff avec Claudio Gora
1942La belle endormie ( la bella addormentata ) de Luigi Chiarini avec Osvaldo Valenti
L’ultimo addio – de Ferruccio Cerio avec Gino Cervi
Fedora – de Camillo Mastrocinque avec Osvaldo Valenti
Le fils du corsaire rouge ( il figlio del corsaro rosso ) de Marco Elter avec Memo Benassi
Orizzonte di sangue – de Gennaro Righelli avec Osvaldo Valenti
Phares dans le brouillard ( fari nella nebbia ) de Marco Elter & Gianni Franciolini avec Antonio Centa
Harlem ( knock out ) de Carmine Gallone avec Elisa Cegani
    Seulement apparition
Le cavalier du désert ( i cavalieri del deserto ) de Gino Talamo & Osvaldo Valenti avec Piero Lulli
Jalousie ( gelosia ) de Ferdinando Maria Poggioli avec Roldano Lupi
1943Tristi amori – de Carmine Gallone avec Jules Berry
Grazia – de Esodo Pratelli avec Paolo Stoppa
    Inachevé
La locandiera – de Luigi Chiarini avec Osvaldo Valenti
1944Un fatto di cronaca – de Piero Ballerini avec Wanda Capodaglio
Fiche créée le 9 juillet 2006 | Modifiée le 6 juillet 2017 | Cette fiche a été vue 10273 fois
PREVIOUSElsie Ferguson || Luisa Ferida || Fernando Fernán GómezNEXT