CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Diana Dors
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Lupe Velez



Date et Lieu de naissance : 18 juillet 1908 (San Luis Potosí, San Luis Potosí, Mexique)
Date et Lieu de décès : 14 décembre 1944 (Beverly Hills, Californie, USA)
Nom Réel : María Guadalupe Villalobos Vélez

ACTRICE

María Guadalupe Villalobos Vélez, la future Lupe Velez, naît le 18 juillet 1908 à San Luis Potosí, grande ville minière, à environ quatre cents kilomètres au nord de Mexico. Mais deux ans plus tard commence une révolution d’une violence inouïe, qui provoquera ensuite des persécutions étatiques contre les catholiques d’un niveau rarement égalé à l’époque moderne, et ravagera le pays pendant près de deux décennies. Bien que les informations contradictoires foisonnent, il semble que le père de la jeune Lupe, Jacobo Villalobos, ait été un officier supérieur peut-être mort au combat et sa mère, Josefina Vélez, une chanteuse lyrique. Lupe aurait eu un frère et deux sœurs. Le colonel Villalobos, pendant les premières années de la guerre civile, aurait mis ses filles à l’abri dans un pensionnat texan tenu par des religieuses. Mais d’après certains, le père est un don Juan notoire qui a abandonné sa famille. Pour d’autres c’est la mère qui est une courtisane.

Quoi qu’il en soit, vers 1925, Lupe Velez se retrouve à Mexico avec sa mère et ses sœurs dans une situation précaire. Embauchée dans une revue musicale, elle est remarquée par Hal Roach, un producteur d’Hollywood. Il la fait débuter en 1927 dans deux de ses films dont «À bord du Miramar» avec Stan Laurel et Oliver Hardy. La fascinante jeune fille devient la même année la partenaire de Douglas Fairbanks dans «Le gaucho». En 1928, elle est l’héroïne du «Clan des aigles», avec Rod La Rocque; et la rivale de Jetta Goudal, dans le Paris bohême du «Lys du faubourg» de David Wark Griffith. En 1929 Gary Cooper, dit-on, devient son amant, pendant le tournage du «Chant du loup» de Victor Fleming. Après «La tigresse» (1929), son premier film parlant, Lupe Velez, dans la première moitié des années trente, est la vedette d’une vingtaine de films dont trois produits pour le marché hispanophone. William Wyler la dirige dans «La tourmente» (1931) et Cecil B. DeMille dans «L’indienne» (1932).

Fin 1933, Lupe Velez devient la troisième épouse de Johnny Weissmuller. Mais leur vie de couple est des plus tumultueuses tandis que la carrière de l’actrice décline. Elle tourne alors en Grande-Bretagne un mélodrame et deux comédies musicales dont «Gypsy melody» (1936) de Edmond T. Gréville, avec Alfred Rode et son orchestre tsigane. En 1937, elle retrouve les Etats-Unis pour «Stardust», une comédie avec Margaret Dumont, avant de regagner sa terre natale pour son premier film mexicain «La zandunga» (1938) de Fernando de Fuentes, avec Arturo de Córdoba dont elle aurait fait la conquête. Elle retourne ensuite à Hollywood pour divorcer et interpréter pour la RKO une Mexicaine volcanique dans «The girl from Mexico» (1939) de Leslie Goodwins, rôle qu’elle reprend, à satiété dans les années quarante, avec la série «Mexican spitfire».

En 1944, Lupe Velez campe avec talent «Nana», dans une adaptation mexicaine du roman d’Émile Zola, avec Miguel Ángel Ferriz. De retour à Beverly Hills, elle mène une vie encore plus désordonnée, accumule les aventures sentimentales, abuse de l’alcool et des tranquillisants. Alors qu’un de ses amants, l’acteur autrichien Harald Maresch, aurait refusé d’endosser la paternité de l’enfant qu’elle attend, Lupe Velez prépare avec minutie sa mort qu’elle se donne en avalant des médicaments le 14 décembre 1944 dans sa villa. Elle avait trente-six ans.

© Caroline HANOTTE

copyright
1927À bord du Miramar / Marin ! ( sailors beware ) de Hal Yates & Fred Guiol avec Stan Laurel
Le gaucho ( the gaucho ) de F. Richard Jones avec Douglas Fairbanks
CM J’ai peur des femmes ( what women did for me ) de James Parrott avec Charley Chase
1928Le clan des aigles ( stand and deliver ) de Donald Crisp avec Rod La Rocque
Le lys du faubourg / Le chant d’amour ( lady of the pavements / lady of the night ) de David Wark Griffith avec William Boyd
1929Le chant du loup ( wolf song ) de Victor Fleming avec Gary Cooper
Loin vers l’Est ( where east is east ) de Tod Browning avec Lon Chaney
La tigresse ( Tiger Rose ) de George Fitzmaurice avec Monte Blue
Sous le ciel des tropiques ( Hell Harbor ) de Henry King avec Jean Hersholt
CM Hollywood snapshot # 11 – de ? avec Al Jolson
    Seulement apparition
1930La tourmente / Orage ( the storm ) de William Wyler avec Paul Cavanagh
East is West – de Monta Bell avec Lew Ayres
Oriente es occidente – de George Melford & Enrique Tovar Ávalos avec Barry Norton
Résurrection ( resurrection ) de Edwin Carewe avec John Boles
CM The voice of Hollywood No. 12 – de ? avec Lloyd Hamilton
    Seulement apparition
1931L’Indienne / Le mari de l’indienne ( the squaw man / the white man ) de Cecil B. DeMille avec Warner Baxter
Rumba d’amour / Rumba, chanson des îles ( the cuban love song ) de W.S. Van Dyke avec Ernest Torrence
Resurrección – de David Selman & Edoardo Arozamena avec Gilbert Roland
Hombres en mi vida – de David Selman & Edoardo Arozamena avec Francisco Moreno
1932L’aile brisée ( the broken wing ) de Lloyd Corrigan avec Leo Carrillo
Congo ( Kongo ) de William J. Cowen avec Walter Huston
La vérité demi-nue / Le roi du bluff ( the half naked truth ) de Gregory La Cava avec Lee Tracy
CM Voice of Hollywood No. 13 – de Mack d’Agostino avec George Bancroft
    Seulement apparition
1933Mr. Broadway – de Edgar G. Ulmer & Johnnie Walker avec Bert Lahr
    Seulement apparition
Fille de feu ( hot pepper ) de John G. Blystone avec Victor McLaglen
Strictly dynamite – de Elliott Nugent avec Norman Foster
Palooka / Joe Palooka / The great schnozzle – de Benjamin Stoloff avec Jimmy Durante
1934Hollywood party – de Roy Rowland avec Oliver Hardy
    Seulement apparition
Laughing boy – de W.S. Van Dyke avec Ramon Novarro
CM Screen snapshots series 14, No. 1 – de Ralph Staub avec Arline Judge
    Seulement apparition
1935Carlotta / L’amour dispose ( the morals of Marcus ) de Miles Mander avec Ian Hunter
1936Gypsy melody – de Edmond T. Gréville avec Alfred Rode
1937High flyers – de Edward F. Cline avec Robert Woolsey
Stardust / He loved an actress / Mad about money – de Melville W. Brown avec Ben Lyon
1938La zandunga – de Fernando de Fuentes avec Arturo de Córdova
1939Carmelita, la jeune mexicaine ( the girl from Mexico ) de Leslie Goodwins avec Leon Errol
Mexican spitfire – de Leslie Goodwins avec Cecil Kellaway
DO Recordar es vivir – de Fernando A. Rivero avec Cantinflas
    Seulement apparition
1940Mexican spitfire out West – de Leslie Goodwins avec Leon Errol
Six lessons from Madame La Zonga – de John Rawlins avec William Frawley
1941Mexican spitfire’s baby – de Leslie Goodwins avec Charles Buddy Rogers
L’idole d’Honolulu / La reine d’Honolulu ( Honolulu Lu ) de Charles Barton avec Bruce Bennett
Playmates – de David Butler avec John Barrymore
    Seulement apparition
1942Mexican spitfire at sea – de Leslie Goodwins avec Leon Errol
La danseuse mexicaine / Une femme volcanique ( Mexican spitfire’s elephant ) de Leslie Goodwins avec Lyle Talbot
Mexican spitfire sees a ghost– de Leslie Goodwins avec Charles Buddy Rogers
1943Ladies’ day – de Leslie Goodwins avec Eddie Albert
Redhead from Manhattan – de Lew Landers avec Michael Duane
Mexican spitfire’s blesses event – de Leslie Goodwins avec Walter Reed
1944Nana – de Roberto Gavaldón & Celestino Gorostiza avec Miguel Ángel Ferriz
Fiche créée le 6 juin 2007 | Modifiée le 20 mars 2017 | Cette fiche a été vue 6495 fois
PREVIOUSConcha Velasco || Lupe Velez || Louis VelleNEXT