CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Mickey Rooney
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Lys Gauty



Date et Lieu de naissance : 14 février 1900 (Levallois-Perret, France)
Date et Lieu de décès : 2 janvier 1994 (Monaco, Principauté de Monaco)
Nom Réel : Alice Gauthier

ACTRICE

Lys Gauty naît Alice Gauthier le 14 février 1900, à Levallois-Perret en région parisienne. Ses parents garagistes lui permettent de suivre des cours auprès d’une ancienne chanteuse lyrique. Elle chante d’abord dans des salles de quartier avant un premier engagement au cabaret «Chez Fyscher» où un certain Georges van Parys l’accompagne au piano. Dès la fin des années vingt, Lys est devenue une des reines de la romance populaire. Elle se produit vêtue d’une longue robe blanche. Mariée au compositeur Gaston Groëner, elle grave de nombreux titres sur, notamment, des musiques de Kurt Weil, compositeur de «L’Opéra de quat’sous», réfugié en France (1933).

Lys Gauty débute au cinéma en 1930, avec «Jour de Noces», premier film sonore de Maurice Gleize. L’expérience reste sans lendemain immédiat. Mais l’apprentie-comédienne devient l’interprète de chansons qui vont accompagner des œuvres mythiques du cinéma français. C’est tout d’abord «À Paris, dans chaque faubourg», indissociable du «Quatorze juillet» (1933) de René Clair: un jour de Fête Nationale qui commence pourtant bien mal pour la vendeuse de fleurs, Annabella, délaissée par Georges Rigaud, son fiancé chauffeur de taxi, fasciné par la troublante Pola Illéry et poursuivi par des truands. Les paroles de la romance sont de René Clair lui-même et la musique de Maurice Jaubert. La même année, Lys connaît un nouveau succès avec «Le chaland qui passe», fond sonore de «L’Atalante» de Jean Vigo, avec Jean Dasté, patron d’une péniche, sa femme Dita Parlo et le matelot joueur d’accordéon Michel Simon. La mélodie a été créée sous le titre de «Parlami d’amore Mariù» par le compositeur napolitain Cesare Andrea Bixio (paroles d’Ennio Neri), pour un film de Mario Camerini, «Gli uomini, che mascalzoni! / Les hommes, quelles canailles!» (1932) qui met en scène, lui aussi, un chauffeur de taxi volage, Vittorio De Sica. Les paroles françaises sont d’André de Badet. Toujours en 1934, Lys Gauty enregistre «La chanson de l’escadrille» qui anime le film «Cessez le feu!» de Jacques de Baroncelli, avec Jean Galland, en héros aviateur de la Grand Guerre. Les auteurs en sont tout simplement Joseph Kessel pour les paroles et Arthur Honegger pour la musique.

Dans la deuxième partie des années trente, Lys poursuit sa brillante carrière et enregistre une vingtaine de nouvelles chansons. Elle retrouve le cinéma en 1938 pour le rôle-titre de «La goualeuse», chanteuse populaire du mélodrame de Fernand Rivers, avec Constant Rémy, industriel qui s’accuse d’un meurtre commis par son fils. Elle créée à l’occasion «Le bonheur est entré dans mon cœur» (paroles de Michel Vaucaire et Gaston Groëner, musique de Norbert Glanzberg).

Pendant l’occupation, Lys Gauty, toujours aussi célèbre, se fait l’interprète de chansons de Jacques Prévert et de Francis Blanche. Mais elle chante aussi à Berlin (1942) lors d’une tournée avec d’autres artistes français dont Fréhel. Elle passe aussi très souvent sur les ondes de «Radio Paris». Elle aura à en répondre, à la libération. Elle s’installe alors sur la côte d’Azur. Elle anime un temps une école de chant et un cabaret où elle a comme pianiste Léo Ferré, mais elle ne reviendra plus jamais sur le devant de la scène. Elle décède dans sa quatre-vingt quatorzième année dans la capitale monégasque, le 2 janvier 1994.

© Caroline HANOTTE

copyright
1930 CM Jour de noces – de Maurice Gleize avec René Alexandre
1933Quatorze Juillet / 14 Juillet – de René Clair avec Georges Rigaud
    Seulement chansons
1934L’Atalante / Le chaland qui passe – de Jean Vigo avec Michel Simon
    Seulement chansons
Cessez le feu – de Jacques de Baroncelli avec Jean Galland
    Seulement chansons
1938La goualeuse – de Fernand Rivers avec Dorville
    + chansons
Fiche créée le 11 mars 2007 | Modifiée le 10 octobre 2012 | Cette fiche a été vue 5544 fois
PREVIOUSJacqueline Gauthier || Lys Gauty || Jean GavenNEXT