CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Eva May
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Madge Bellamy



Date et Lieu de naissance : 30 juin 1899 (Hillsboro, Texas, USA)
Date et Lieu de décès : 24 janvier 1990 (Upland, Californie, USA)
Nom Réel : Margaret Derden Philpott

ACTRICE
Image
1922 Lorna Doone – de Maurice Tourneur avec John Bowers, Mae Giraci, Charles Hatton & Frank Keenan
Image
1923 L’âme de la bête (soul of the beast) de John Griffith Wray avec Cullen Landis, Noah Beery & Vola Vale
Image
1925 Un homme en bleu (a man in blue) de Edward Laemmle avec Herbert Rawlinson & George Beranger
Image
1932 Les morts vivants (white zombie) de Victor Halperin avec Bela Lugosi, Robert Frazer & John Harron

Fille de William Philpott, professeur d’anglais et de son épouse Annie (née Derden), Madge Bellamy naît Margaret Derden Philpott le 30 juin 1899, à Hillsboro dans le centre du Texas. Elle a dix ans quand la famille part s’installer à Denver Colorado. Pour rectifier un problème de posture, elle prend des cours de danse et rêve déjà de devenir comédienne.

À dix-sept ans, la jeune fille s’enfuit de chez ses parents pour tenter sa chance comme danseuse à New-York. Peu de temps après son arrivée, elle fait de la figuration et danse dans des revues musicales. Elle attire l’attention de Daniel Frohman, producteur et propriétaire de théâtres qui, frappé par sa beauté, lui propose de lancer sa carrière. Il insiste aussi à changer son nom en Madge Bellamy et lui écrit une lettre d’introduction qui lui permet de décrocher son premier rôle dans la comédie musicale «Pollyanna» pour une tournée à travers le pays. De retour à New-York, elle remplace Helen Hayes dans la pièce de James M. Barrie «Dear Brutus» jouée à Broadway entre 1918 et 1919.

Malgré les réticences de Daniel Frohman qui envisage pour elle une grande carrière sur scène, Madge Bellamy accepte l’offre de Thomas H. Ince pour faire du cinéma. Elle signe un contrat de quatre ans avec la Famous Players et part pour Hollywood. En 1920, la pétillante jeune femme fait sa première apparition au cinéma, auprès de Geraldine Farrar, dans «Sous le masque d’amour» de Edward José. En très peu de temps, Madge Bellamy va s’imposer comme l’une des plus grandes vedettes de l’époque avec des films comme «Le pirate» (1921) avec Hobart Bosworth, «L’amour ne meurt jamais» (1921) de King Vidor, «Lorna Doone» (1922) de Maurice Tourneur, «Le cheval de fer» (1924) et «Sa nièce de Paris» (1925) de John Ford, «Un homme en bleu» (1925) de Edward Laemmle ou «Notre héros» (1925) de Frank Borzage. Sa notoriété lui vaut d’être contactée par Irving Thalberg de la MGM qui va lui proposer le rôle d’Esther dans le «Ben Hur» de Fred Niblo. La belle impétueuse refuse prétextant qu’il y a trop de chevaux sur le plateau. En 1926, avec la comédie «Sandy» réalisée par Harry Beaumont, elle enchaîne toute une série de personnages de «flappers» (jeunes fille peu conventionnelles). En 1928, Madge Bellamy tourne «Grande vedette» de John G. Blystone, le premier film où l’on entend sa voix, mais avec l’arrivée du parlant, elle s’éloigne des studios. En 1932, elle tente de relancer sa carrière avec «Les morts-vivants», un film d’horreur avec Bella Lugosi. Elle joue encore une dizaine de rôles au cours des années 1930, dont le sérial «Gordon of Ghost City» avec Buck Jones en 1933, sans jamais retrouver le succès. Après dix ans d’absence, elle est distribuée dans un western de série B en 1945, son dernier film.

Actrice à la vie privée tumultueuse, Madge Bellamy s’est mariée, en 1928, avec le couturier Logan Metcalf. Le mariage à duré six jour seulement. Par la suite, elle connaît de multiples liaisons. Ses mauvais investissements et les dépenses scandaleuses pendant son heure de gloire la laissent dans une situation précaire à la fin des années 1930. En 1943, elle fait encore la une des journaux pour avoir tiré sur son amant, Stanwood Murphy, qui l’a abandonnée pour une autre femme. Pendant les dernières années de sa vie, elle se consacre à l’écriture de ses mémoires. Elle ne verra pas son rêve de publier son autobiographie car elle s’éteint 24 janvier 1990 emportée par une maladie cardiaque chronique.

© Pascal DONALD

copyright
1920Sous le masque d’amour ( the Riddle : Woman ) de Edward José avec Montagu Love
1921Le pirate ( the cup of life ) de Rowland V. Lee avec Tully Marshall
Passing through / Passin’thru / Passing thru – de William A. Seiter avec Cameron Coffey
Blind hearts – de Rowland V. Lee avec Hobart Bosworth
L’amour ne meurt jamais ( love never dies ) de King Vidor avec Lloyd Hughes
The call of the North / The conjuror’s house – de Joseph Henabery avec Noah Beery
Respectez la femme ( hail the woman ) de John Griffith Wray avec Theodore Roberts
1922Lorna Doone – de Maurice Tourneur avec John Bowers
Olympic 13 gagnant ( the hottentot ) de Del Andrews & James W. Horne avec Harry Booker
Garrison’s finish – de Arthur Rosson avec Jack Pickford
1923Are you a failure ? – de Tom Forman avec Tom Santschi
L’âme de la bête ( soul of the beast ) de John Griffith Wray avec Cullen Landis
No more women – de Lloyd Ingraham avec Matt Moore
Do it now – de Duke Worne avec Alec B. Francis
The white sin – de William A. Seiter avec John Bowers
1924Love’s whirlpool – de Bruce M. Mitchell avec James Kirkwood
His forgotten wife – de William A. Seiter avec Warner Baxter
The fire patrol – de Hunt Stromberg avec Spottiswoode Aitken
Love and glory – de Rupert Julian avec Charles de Rochefort
Le cheval de fer ( the iron horse ) de John Ford avec Cyril Chadwick
Secrets of the night – de Herbert Blaché avec James Kirkwood
On the stroke of three – de F. Harmon Weight avec Kenneth Harlan
A fool and his money – de Erle C. Kenton avec William Haines
Dansons ! ( the dancers ) de Emmett J. Flynn avec George O’Brien
The parasite – de Louis J. Gasnier avec Owen Moore
The reckless sex – de Alan Jones avec William Collier Jr.
1925Wings of youth – de Emmett J. Flynn avec Charles Farrell
Un homme en bleu ( a man in blue ) de Edward Laemmle avec Herbert Rawlinson
Sa nièce de Paris ( lightnin’ ) de John Ford avec Richard Travers
Havoc – de Rowland V. Lee avec David Butler
Thunder mountain – de Victor Schertzinger avec Leslie Fenton
Notre héros ( lazybones ) de Frank Borzage avec Buck Jones
The golden strain – de Victor Schertzinger avec Kenneth Harlan
CM Screen snapshots No. 2 – de Louis Lewyn avec Douglas Fairbanks
    Seulement apparition
1926The Dixie merchant – de Frank Borzage avec Jack Mulhall
Sandy – de Harry Beaumont avec Harrison Ford
Black paradise – de Roy William Neill avec Edmund Lowe
Summer bachelors – de Allan Dwan avec Allan Forrest
Bertha, the sewing machine girl – de Irving Cummings avec Allan Simpson
Les conquêtes de Norah ( ankles preferred ) de John G. Blystone avec Lawrence Gray
1927The telephone girl – de Herbert Brenon avec Warner Baxter
Colleen – de Frank O’Connor avec Charles Morton
Very confidential – de James Tinling avec Patrick Cunning
Silk legs – de Arthur Rosson avec James Hall
Soft living – de James Tinling avec Johnny Mack Brown
CM Life in Hollywood No. 7 – de ? avec Lionel Belmore
    Seulement apparition
1928Une petite femme en habit ( the play girl ) de Arthur Rosson avec Lionel Belmore
Grande vedette / Ambition ( mother knows best ) de John G. Blystone avec Stuart Erwin
Fugitives – de William Beaudine avec Don Terry
1929Ma femme me trompe ( tonight at twelve ) de Harry A. Pollard avec Robert Ellis
1930 CM The voice of Hollywood N° 8 – de Louis Lewyn avec Ben Turpin
    Seulement apparition
1932Les morts vivants / Le jour où les morts vivants ( white zombie ) de Victor Halperin avec Bela Lugosi
1933Riot squad / Police patrol – de Harry S. Webb avec Pat O’Malley
Gigolettes of Paris / Tarnished youth – de Alphonse Martell avec Gilbert Roland
Gordon of Ghost City – de Ray Taylor avec Buck Jones
    Sérial en 10 épisodes
    1 : The lone hand
    2 : The stampede
    3 : Trapped
    4 : The man of mystery
    5 : Riding for life
    6 : Blazing prairie
    7 : Entombed in the tunnel
    8 : The thundering herd
    9 : Flames of fury
    10 : Swimming in the torrent
    11 : A wilde ride
    12 : Mystery of Ghost City
1934Charlie Chan à Londres ( Charlie Chan in London ) de Eugene Forde avec Warner Oland
Meurtre au Grand Hôtel ( the Great Hotel murder ) de Eugene Forde avec Victor McLaglen
1935Aux frais de la princesse / Audacieux jeune homme ( the daring young man ) de William A. Seiter avec James Dunn
Le roman d’un chanteur ( metropolitan ) de Richard Boleslawski avec Cesar Romero
1936Champagne Charlie – de James Tinling avec Paul Cavanagh
Under your spell – de Otto Preminger avec Lawrence Tibbett
Sous le masque ( crack-up ) de Malcolm St. Clair avec Peter Lorre
1945Northwest Trail – de Derwin Abrahams avec Bob Steele
Fiche créée le 9 février 2012 | Modifiée le 18 septembre 2016 | Cette fiche a été vue 2700 fois
PREVIOUSMarie Bell || Madge Bellamy || Ralph BellamyNEXT