CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Luis Arroyo
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Manuel Alexandre



Date et Lieu de naissance : 11 novembre 1917 (Madrid, Espagne)
Date et Lieu de décès : 12 octobre 2010 (Madrid, Espagne)
Nom Réel : Manuel Alexandre Abarca

ACTEUR
Image
1961 Placido, le prince des pauvres (Plácido) de Luis García Berlanga avec Cassen & José Luis López Vázquez
Image
1975 Ambiciosa – de Pedro Lazaga avec Teresa Rabal, José Bódalo, Elisa Montés & Manuel Zarzo
Image
1996 El ángel de la guarda – de Santiago Matallana avec Zoe Berriatúa, Amparo Soler Leal & Javier Albalá
Image
2005 Elsa & Fred (Elsa y Fred) de Marcos Carnevale avec China Zorrilla, Blanca Portillo & Federico Luppi

Manuel Alexandre Abarca naît le 11 novembre 1917 à Madrid. Il commence des études de droit, comme bien des jeunes Espagnols des classes «privilégiées» dans un pays de vingt-cinq millions d’habitants qui, d’après certaines sources compte près de 45% d’analphabètes. Il s’intéresse au théâtre à l’Université, mais aurait, raconte notamment le journal «El Mundo», fait ses «premières armes» sur les planches, durant la Guerre Civile. En effet alors qu’il faisait son service militaire dans une caserne madrilène, il accompagne à une répétition du Théâtre National, un milicien, membre de la Confédération Nationale du Travail, et les responsables lui proposent un rôle. Après la guerre il suit des cours d’art dramatique et commence vraiment à gagner sa vie comme comédien au milieu des années quarante.

Manuel Alexandre apparaît d’une manière anecdotique dans un premier film en 1947, «Dos cuentos para dos», une comédie de Luis Lucía, avec notamment José Isbert, Eduardo Fajardo et Tony Leblanc. Mais c’est surtout à partir des années cinquante qu’il mène une carrière sur les deux tableaux. En 1952, il participe au désormais mythique «Bienvenue monsieur Marshall» de Luis García Berlanga, sur une scénario de Juan Antonio Bardem, avec l’inoubliable figure du maire joué par José Isbert. Et dès lors il accompagne sur bien des plateaux ces deux grands noms du cinéma espagnol en devenir l’un de leurs seconds rôles attitrés. Il est notamment le cyclique du funeste accident de «Mort d’un cycliste» (1955) de Juan Antonio Bardem, avec Lucia Bosé et Alberto Closas. Durant les décennies du cinéma en noir et blanc il va côtoyer, parmi bien d’autres cinéastes, Jesus Franco, par encore connu sous le pseudonyme de Jess franco, dans ses premières réalisations d’horreur comme «Le sadique» (1962) avec Howard Vernon, et participer à des coproductions comme «Le faux célibataire» (1958) de Giorgio Bianchi avec Vittorio De Sica, ou «Monnaie de singe» (1965) de Yves Robert, même si son nom n’est pas toujours visible au générique. Il devient également un acteur récurent de feuilleton de la TVE naissante, et donne même dans les hispano-italo westerns comme «L’homme qui a tué Billy the kid» (1967) de José Buchs, avec Peter Lee Lawrence dans le rôle de Billy.

Par la suite, Manuel Alexandre poursuit une carrière discrète mais continue, en suivant l’évolution des modes et des régimes politiques de son pays, sur le grand et le petit écran, n’apparaissant guère en tête d’affiche mais étant toujours une figure familière et chérie du public comme dans la comédie «Atraco a las tres y…media» (2002) de Raúl Marchand, une nouvelle version, malheureusement assez médiocre d’un film de 1962 de José María Forqué où Manuel Alexandre y était déjà acteur!

Dans les dernières interprétations de notre acteur désormais nonagénaire, nous citerons bien sûr l’une de ses rares comme protagoniste principal et absolu, à savoir celle du Général Franco dans les derniers jours de sa vie, pour le téléfilm réalisé par Roberto Bodegas, «20-N: Los últimos días de Franco» (2008) et sa participation à la comédie d’adolescents boutonneux, «Campamento Flipy» réalisée en 2010 par Rafa Parbus, avec dans le rôle principal le fameux humoriste espagnol Flipy. Manuel Alexandre, qui souffrait d’un cancer, est décédé à quelques jours de ses 93 ans, le 12 octobre 2010, à la clinique San Camilo de Madrid. Quelle carrière pour quelqu’un qui disait être devenu par hasard comédien!

© Caroline HANOTTE

copyright
1947Dos cuentos para dos – de Luis Lucia avec María Isbert
1952Bienvenue monsieur Marshall ( ¡ bienvenido Mister Marshall ! ) de Luis Garcia Berlanga avec Lolita Sevilla
Manicomio – de Fernando Fernán Gómez & Luis María Delgado avec Aurora de Alba
1953Hold-up à minuit / Personne ne le saura ( nadie lo sabrá ) de Ramón Torrado avec Fernando Fernán Gómez
Comiques / Les comédiens ( cómicos ) de Juan Antonio Bardem avec Fernando Rey
1954Joyeuses Pâques ( felices pascuas ) de Juan Antonio Bardem avec Bernard Lajarrige
1955Mort d’un cycliste ( muerte di un ciclista ) de Juan Antonio Bardem avec Lucia Bosé
El mensaje – de Fernando Fernán Gómez avec Elisa Montés
La vie est belle ( la vida es maravillosa ) de Pedro Lazaga avec Fernando Delgado
Todos somos necesarios / Ritorno alla vita – de José Antonio Nieves Conde avec Lida Baarova
1956Calabuig ( Calabuch / the rocket from Calabuch ) de Luis García Berlanga avec Edmund Gwenn
El malvado Carabel – de Fernando Fernán Gómez avec María Luz Galicia
Grand’Rue ( Calle Mayor ) de Juan Antonio Bardem avec Betsy Blair
Viaje de novios – de León Klimovsky avec Analía Gadé
El fotogénico – de Pedro Lazaga avec José Luis Ozores
1957Vengeance ( la venganza / ho giurato di ucciderti ) de Juan Antonio Bardem avec Carmen Sevilla
El inquilino – de José Antonio Nieves Conde avec Mercedes Muñoz Sampedro
Les jeudis miraculeux ( los jueves milagro / arrivederci Dimas / miracles of Thursday ) de Luis Garcia Berlanga avec Richard Basehart
El andén – de Eduardo Manzanos Brochero avec Teresa Montes
El aprendiz de malo – de Pedro Lazaga avec Elisa Montés
L’homme au parapluie blanc ( el hombre del paraguas blanco ) de Joaquín Luis Romero Marchent avec Antonio Riquelme
1958La vida por delante – de Fernando Fernán Gómez & José Luis de la Torre avec Rafael Bardem
Le faux célibataire ( una mujer para Marcelo / gli zitelloni ) de Giorgio Bianchi avec Vittorio De Sica
La noche y el alba – de José María Forqué avec Francisco Rabal
Hay alguien detrás de la puerta – de Tulio Demicheli avec Aurora Bautista
1959El secreto de papá – de José C. Mérida avec José Calvo
Le temps du Charleston ( y después del cuplé ) de Ernesto Arancibia avec Carlota Bilbao
Bombas para la paz – de Antonio Román avec Fernando Fernán Gómez
Azafatas con permiso – de Ernesto Arancibia avec Mary Lamar
Sonatas ( las aventuras del marqués de Bradomin ) de Juan Antonio Bardem avec Maria Félix
Fulano y Mengano – de Joaquín Luis Romero Marchent avec Julia Martínez
De espaldas a la puerta – de José María Forqué avec Emma Penella
El traje de oro – de Julio Coll avec Marisa Prado
1960Amor bajo cero – de Ricardo Blasco avec Georges Rigaud
Sólo para hombres – de Fernando Fernán Gómez avec Elvira Quintillá
091 Policía al habla – de José María Forqué avec Tony Leblanc
La paz empieza nunca – de León Klimovsky avec Adolfo Marsillach
Vamos a contar mentiras – de Antonio Isasi-Isasmendi avec Gustavo Re
1961Placido, le prince des pauvres ( Plácido ) de Luis García Berlanga avec Mario Bustos
    Prix du meilleur second rôle masculin par le syndicat national du spectacle, Espagne

Atraco a las tres – de José María Forqué avec Alfredo Landa
Zorro le vengeur ( la venganza del Zorro / Zorro / Zorro the avenger / el Zorro vengador ) de Joaquín Luis Romero Marchent avec Frank Latimore
1962Le sadique / Le sadique baron von Klaus ( la mano de un hombre muerto / the sadistic baron Von Klaus ) de Jesus Franco avec Howard Vernon
Certains l’aiment noire ( vampiresas 1930 ) de Jesus Franco avec Yves Massard
Accidente 703 / Los culpables – de José María Forqué avec Nuria Torray
Les quatre vérités ( las cuatro verdades / le quattro verità / three fables of love ) de Alessandro Blasetti, René Clair, Luis García Berlanga & Hervé Bromberger avec Ángel Álvarez
    Segment « La mort et le bûcheron » de Luis García Berlanga
La becerrada – de José María Forqué avec María José Alfonso
1963Le triomphe d’El Cordobés ( chantaje a un torero ) de Rafael Gil avec Alberto de Mendoza
La batalla del domingo – de Luis Marquina avec Mary Santpere
Couple interdit ( el juego de la verdad ) de José María Forqué avec Madeleine Robinson
Le bourreau ( el verdugo / la ballata del boia ) de Luis García Berlanga avec Nino Manfredi
Monsieur de la Salle ( el señor de la Salle ) de Luis César Amadori avec Mel Ferrer
Los palomos – de Fernando Fernán Goméz avec Mabel Karr
Crucero de verano – de Luis Lucia avec Gabriele Ferzetti
Assassinat à Rome ( il segreto del vestito rosso / assassinio made in Italy / assassination in Rome / el segreto de Bill North ) de Silvio Amadio avec Cyd Charisse
Agent 077 operation Jamaïque / O77 opération sexy ( la muerte silba un blues ) de Jesus Franco avec Danik Patisson
1964Le salaire du crime ( el salario del crimen ) de Julio Buchs avec Françoise Brion
La boda – de Lucas Demare avec Mercedes Barranco
La primera aventura / El niño y el ladrón – de Tulio Demicheli avec José Calvo
Historias de la televisión – de José Luis Sáenz de Heredia avec Concha Velasco
1965Monnaie de singe – de Yves Robert avec Robert Hirsch
La Barrera – de Pedro Mario Herrero avec Carlos Estrada
Un beso en el puerto – de Ramón Torrado avec Manolo Escobar
1966Hoy como ayer – de Mariano Ozores avec Perla Cristal
Operación plus ultra – de Pedro Lazaga avec Luchy Soto
Las viudas / El aniversario – de Julio Coll, José María Forqué & Pedro Lazaga avec Julia Gutiérrez Caba
    Segment « El aniversario » de Julio Coll
Mayores con reparos – de Fernando Fernán Gómez avec Mercedes Aguirre
Frère toréador ( fray torero ) de José Luis Sáenz de Heredia avec Félix Fernández
La mujer de otro – de Rafael Gil avec Martha Hyer
1967La playa de las seducciones – de José Luis Gonzalvo avec Paloma Cela
L’homme qui a tué Billy le Kid ( el hombre que mató a Billy el Niño ) de Julio Buchs avec Peter Lee Lawrence
Amore en el aire – de Luis César Amadori avec Rocío Dúrcal
Verde doncella – de Rafael Gil avec Sonia Bruno
Relaciones casi públicas – de José Luis Sáenz de Heredia avec José Sacristán
1968Amor a todo gas – de Ramón Torrado avec Fernando Sancho
Estudio amueblado 2.P. – de José María Forqué avec Soledad Miranda
1969Un adulterio decente – de Rafael Gil avec Manolo Gómez Bur
Trinita voit rouge / La colère du vent ( la collera del vento / la cólera del viento / revenge of Trinity / the wind’s anger ) de Mario Camus avec Terence Hill
Cuatro noches de boda – de Mariano Ozores avec Luchy Soto
¡ Vivan los novios ! – de Luis García Berlanga avec José Luis López Vázquez
¡ Se armó el belén ! – de José Luis Sáenz de Heredia avec Julia Caba Alba
1970Enseñar a un sinvergüenza – de Agustín Navarro avec Carmen Sevilla
Don Erre que erre – de José Luis Sáenz de Heredia avec Mari Carmen Prendes
Pierna creciente, falda menguante – de Javier Aguirre avec Laura Valenzuela
1971Blanca por fuera y Rosa por dentro – de Pedro Lazaga avec José Rubio
¡ Qué noche de bodas, chicas ! – de Fernando Merino avec Tomás Blanco
Ligue story – de Alfonso Paso avec Tony Leblanc
Cœur solitaire ( corazón solitario ) de Francisco Betriú avec Jacques Dufilho
1972La cera virgen – de José María Forqué avec Carmen Sevilla
Alta tensión / Doppia coppia con Regina – de Júlio Buchs avec Marisa Mell
El vikingo – de Pedro Lazaga avec Concha Velasco
Las tres perfectas casadas – de Benito Alazraki avec José Sazatornil
Don Quichotte chevauche de nouveau ( Don Quijote cabalga de nuevo ) de Robert Gavaldón avec Cantinflas
1973Una chica y un señor – de Pedro Masó avec Ornella Muti
Jenaro el de los 14 – de Mariano Ozores avec María Luisa San José
Señora doctor – de Mariano Ozores avec Lina Morgan
Grandeur nature ( tamaño natural ) de Luis García Berlanga avec Michel Piccoli
Doctor, me gustan las mujeres, ¿es grave? – de Ramón Fernández avec Lili Muráti
1974Tocata y fuga de Lolita – de Antonio Drove avec Pauline Challoner
Los nuevos españoles – de Roberto Bodegas avec José Sacristán
1975Mi mujer es muy decente, dentro de lo que cabe – de Antonio Drove avec Mirta Miller
Duerme, duerme, mi amor – de Francisco Regueiro avec María José Alfonso
El asesino no está solo – de Jesús García de Dueñas avec Maria Rohm
Ambiciosa – de Pedro Lazaga avec Elisa Montés
Monsieur est servi ( el señor está servido ) de Sinesio Isla avec Guadalupe Muñoz Sampedro
1976Fulanita y sus menganos – de Pedro Lazaga avec Antonio Vilar
Hasta que el matrimonio nos separe – de Pedro Lazaga avec Mary Carrillo
El puente – de Juan Antonio Bardem avec Victoria Abril
1977Vota a Gundisalvo – de Pedro Lazaga avec Antonio Ferrandis
La violación – de Germán Lorente avec Antonio Mayans
Chely – de Ramón Fernández avec Carmen Martínez Sierra
Los días del pasado – de Mario Camus avec Marisol
1978Donde hay patrón... – de Mariano Ozores avec Sara Lezana
La insólita y gloriosa hazaña del cipote de Archidona – de Ramón Fernández avec Josele Román
La boda del señor cura – de Rafael Gil avec José Bódalo
CM Quería dormir en paz – de Emma Cohen avec Pedro Beltrán
1979La guerra de los niños – de Javier Aguirre avec Yolanda Ventura
Tú estás loco Briones – de Javier Maqua avec Esperanza Roy
Cariñosamente infiel – de Javier Aguirre avec Mary Carrillo
1980La main noire ( la mano negra ) de Fernando Colomo avec Antonio Resines
…Et à la troisième année, il ressuscita ( ...y al tercer año, resucitó ) de Rafael Gil avec José Bódalo
Préstame tu mujer – de Jesús Yagüe avec Juan Luis Galiardo
Gay Club – de Ramón Fernández avec José María Caffarel
Black Jack / Panique au casino / Brigade spéciale ( asalto al casino ) de Max H. Boulois avec Claudine Auger
1981La segunda guerra de los niños – de Javier Aguirre avec David Muñoz
Un pasota con corbata – de Jesús Terrón avec Luis García Berlanga
Caray con el divorcio – de Juan Bosch avec Fernando Esteso
La vendedora de ropa interior – de Germán Lorente avec María José Nieto
1982Adolescencia – de Germán Lorente avec Antonio Vico
El cabezota / Mas terco que una mula – de Francisco Lara Polop avec Pablo Sanz
Las locuras de Parchís / La tercera guerra de los niños – de Javier Aguirre avec Mari Carmen Alvarado
1983Parchís entra en acción / Cuarta guerra de los niños – de Javier Aguirre avec David Muñoz
El caso Almería – de Pedro Costa avec Margarita Calahorra
1985Extramuros – de Miguel Picazo avec Carmen Maura
1986Las tribulaciones de un Buda Bizco – de Jesus Franco avec Barta Barri
Manolo… / L’année des lumières ( el año de las luces ) de Fernando Trueba avec Maribel Verdú
¡ Biba la banda ! – de Ricardo Palacios avec Óscar Ladoire
1987La forêt animée ( el bosque animado ) de José Luis Cuerda avec Alfredo Landa
1988Sinatra – de Francisco Betriú avec Mercedes Sampietro
L’aube, c’est pas trop tôt ( amanece, que no es poco ) de José Luis Cuerda avec José Sazatornil
El mar y el tiempo – de Fernando Fernán Gómez avec Cristina Marsillach
1989Loco veneno – de Miguel Hermoso avec Pablo Carbonell
Pareja enloquecida busca madre de alquiler – de Mariano Ozores avec María Elena Flores
1990La fuente de la edad – de Julio Sánchez Valdés avec Cristina Collado
El amor sí tiene cura – de Javier Aguirre avec Esperanza Roy
Fuera de juego – de Fernando Fernán Gómez avec José Luis López Vázquez
1991Une femme sous la pluie ( una mujer bajo la lluvia ) de Gerardo Vera avec Antonio Banderas
La marrana – de José Luis Cuerda avec Alfredo Landa
1992El beso del sueño – de Rafael Moreno Alba avec Maribel Verdú
Tocando fondo – de José Luis Cuerda avec Jorge Sanz
1993Madregilda – de Francisco Regueiro avec Fernando Rey
Todos a la cárcel – de Luis García Berlanga avec Chus Lampreave
1995Así en el cielo como en la tierra – de José Luis Cuerda avec Francisco Rabal
Adiós, tiburón – de Carlos Suárez avec Josema Yuste
Los porretas – de Carlos Suárez avec Miriam Díaz Aroca
1996Pesadilla para un rico – de Fernando Fernán Gómez avec Beatriz Rico
El ángel de la guarda – de Santiago Matallana avec Zoe Berriatúa
    Meilleur acteur au festival international du cinéma de Gijón, Espagne
1997La duquesa roja – de Francesc Betriu avec Rosa Maria Sardà
Nadie como tú – de Criso Renovell avec Jorge de Juan
Siempre hay un camino a la derecha – de José Luis García Sánchez avec Marta Belenguer
1998La vuelta de El Coyote – de Mario Camus avec Nigel Davenport
Paris-Tombouctou ( París Tombuctú ) de Luis García Berlanga avec Juan Diego
1999En route pour le palais ( pídele cuentas al rey ) de José Antonio Quirós avec Antonio Resines
Maestros – de Óscar del Caz avec Conrado San Martín
    Mention Spéciale pour l’ensemble de la distribution au festival du cinéma indépendant de Ourense, Espagne
2000Terca vida – de Fernando Huertas avec Luisa Martín
Lázaro de Tormes – de Fernando Fernán Gómez & José Luis García Sánchez avec Karra Elejalde
2001Clara y Elena – de Manuel Iborra avec Carmen Maura
2002El caballero Don Quijote – de Manuel Gutiérrez Aragón avec Juan Luis Galiardo
Atraco a las 3... y media – de Raúl Marchand Sánchez avec Elsa Pataky
2003Dos tipos duros Juan – de Martínez Moreno avec Elena Anaya
Franky Banderas – de José Luis García Sánchez avec Maria Barranco
2004Piégés ( incautos ) de Miguel Bardem avec Victoria Abril
2005Elsa & Fred ( Elsa y Fred ) de Marcos Carnevale avec China Zorrilla
    Saint Jordi du meilleur acteur espagnol aux prix Sant Jordi de Barcelone, Espagne

    Prix d’interprétation masculine par l’union des acteurs espagnols, Espagne
2006Tête de chien ( cabeza de perro ) de Santi Amodeo avec Juan José Ballesta
2007¿ Y tú quién eres ? – de Antonio Mercero avec Cristina Brondo
El prado de las estrellas – de Mario Camus avec Antonio de la Torre
2008Pretextos – de Silvia Munt avec Laia Marull
2009 DO Por la gracia de Luis – de José Luis García Sánchez avec Violeta Cela
    Seulement apparition
2010Campamento Flipy – de Rafa Parbus avec Marta Belmonte
AUTRES PRIX :
      
    Prix Pepe Isbert au festival du film comique de Peñiscola, Espagne ( 1993 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par l’union des acteurs espagnols, Espagne ( 1994 )

    Prix Spécial pour l’ensemble de sa carrière au prix Fotogramas de Plata, Espagne ( 2002 )

    Goya d’honneur, Espagne ( 2003 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière aux prix TP di Oro, Espagne ( 2009 )
Fiche créée le 14 octobre 2010 | Modifiée le 30 septembre 2017 | Cette fiche a été vue 4768 fois
PREVIOUSRoss Alexander || Manuel Alexandre || Roland AlexandreNEXT