CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Olaf Fønss
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Marcel Achard



Date et Lieu de naissance : 5 juillet 1899 (Sainte-Foy-lès-Lyon, France)
Date et Lieu de décès : 4 septembre 1974 (Paris, France)
Nom Réel : Marcel Augustin Ferréol Achard

SCENARISTE
Image
1935 Folies-Bergère – de Marcel Achard & Roy Del Ruth avec Maurice Chevalier & Nathalie Paley
Image
1948 Jean de la Lune – de Marcel Achard avec Danielle Darrieux, Claude Dauphin & François Périer
Image
1953 Madame de… – de Max Ophüls avec Danielle Darrieux, Vittorio De Sica & Charles Boyer
Image
1958 La femme et le pantin – de Julien Duvivier avec Brigitte Bardot, Antonio Vilar & Dario Moreno

Fils d’un patron de bar-tabac, Marcel Achard naît le 5 juillet 1899 à Sainte-Foy-lès-Lyon, ville voisine de Lyon. Après ses études secondaires et avoir tenté l’Ecole Normale, il s’oriente vers le métier de monteur-ajusteur qui ne le passionne guère mais, amoureux de théâtre et de littérature, il décide à dix-huit ans de «monter» à Paris pour tenter sa chance. Après quelques petits boulots, il décroche un emploi de souffleur au théâtre du Vieux Colombier puis rédige des articles pour le journal «L’Œuvre». C’est à cette époque qu’il écrit ses premières pièces. Les trois premières sont montées en 1923 par Charles Dullin au Théâtre de l’Atelier. «Celui qui vivait sa mort» et «La messe est dite» sont des échecs, c’est avec la troisième «Voulez-vous jouer avec moâ?» joué en décembre qu’il remporte son premier succès.

Dès lors, plus de quarante autres pièces seront créées dans différents théâtres de Paris du vivant de Marcel Achard. En 1929, il triomphe avec «Jean de la Lune» à la Comédie des Champs-Élysées mise en scène par et avec Louis Jouvet, Valentine Tessier, Pierre Renoir et Michel Simon complètent la distribution. La même année, «La belle marinière» est présentée à la Comédie-Française. L’auteur va ainsi s’imposer en maître du boulevard avec des pièces telles que: «Domino» (1932) créée par Louis Jouvet; «Noix de coco» (1935) avec Raimu et Huguette Duflos; «Auprès de ma blonde» (1946) dans une mise en scène de Pierre Fresnay à la Michodière; «Nous irons à Valparaiso» (1947) présentée par Pierre Blanchar à l’Athénée; «Les Compagnons de la marjolaine» (1953) mis en scène par Yves Robert; «Patate» (1957) créé par Pierre Dux ou «L’idiote» (1960) avec Annie Girardot au théâtre Antoine. La plupart de ses œuvres connaissent des adaptations dans bon nombre de pays étrangers. Quatre de ses comédies sont joués à Broadway, «I know my love» (1949/50) et «A shot in the dark» (1961/62) sont des succès retentissants, elles sont tirées respectivement d’«Auprès de ma blonde» et de «L’idiote».

Pour le cinéma, après quelques apparitions au temps du muet, Marcel Achard s’impose en force quand il se dote de la parole. Il est évident que la qualité de son écriture va faire les beaux jours du grand écran de 1931 jusqu’à sa mort. En 1935, il s’essaie à la réalisation pour la version française de la comédie musicale de Roy Del Ruth «Folies-Bergère» avec Maurice Chevalier et Nathalie Paley en vedettes. Il va diriger quelques scènes des «Deux timides» signé par Yves Allégret d’après la pièce de Eugène Labiche avec Pierre Brasseur et Claude Dauphin dans les rôles titre. Il est le seul maître à bord pour la direction de son adaptation de sa pièce «Jean de la lune» (1948) avec Danielle Darrieux, Claude Dauphin, Pierre Dux et François Périer puis pour la comédie musicale «La valse de Paris» avec Yvonne Printemps et Pierre Fresnay. En plus de l’adaptation de ses propres pièces par les plus grands cinéastes de son époque, on lui doit notamment les scénarios des productions suivantes: «Mayerling» (1935) de Anatole Litvak, «Gribouille» (1937) et «Les petites du quai aux fleurs» (1944) de Marc Allégret, «Madame de…» (1953) de Max Ophüls et «La femme et le pantin» (1959) de Julien Duvivier.

Le 28 mai 1959, Marcel Achard est élu à l’Académie Française, son ami Marcel Pagnol l’accueille le 3 décembre sous la Coupole. Après plus de cinquante ans d’une brillante carrière aux multiples facettes, le petit bonhomme aux grosses lunettes rondes cernées de noir s’éteint le 4 septembre 1974 à Paris.

© Pascal DONALD

copyright
1924Entr’acte – de René Clair avec Man Ray
    Seulement apparition
1926Le p’tit parigot – de René Le Somptier avec Georges Biscot
    Sérial en 6 épisodes – seulement interprétation (Seulement 1 épisode)
    1 : Première partie
1929 CM L’alibi – de ?
1931Jean de la lune – de Jean Choux avec Madeleine Renaud
Mistigri – de Harry Lachman avec Noël-Noël
Une nuit à l’hôtel – de Leo Mittler avec Marcelle Romée
1932Une étoile disparaît – de Robert Villiers avec Suzy Vernon
La belle marinière – de Harry Lachman avec Jean Gabin
1934La veuve joyeuse – de Ernst Lubitsch avec Jeanette MacDonald
1935Folies-Bergère – de Marcel Achard & Roy Del Ruth avec Natalie Paley
Mayerling – de Anatole Litvak avec Charles Boyer
1936Naples au baiser de feu – de Augusto Genina avec Mireille Balin
1937Le messager – de Raymond Rouleau avec Gaby Morlay
Gribouille – de Marc Allégret avec Raimu
L’alibi – de Pierre Chenal avec Erich von Stroheim
Mademoiselle Docteur ( under secrets orders ) de Edmond T. Greville avec Dita Parlo
Orage / Le venin – de Marc Allégret avec Michèle Morgan
L’étrange Monsieur Victor – de Jean Grémillon avec Pierre Blanchar
1939Le corsaire – de Marc Allégret avec Michèle Alfa
    Inachevé
Noix de coco – de Jean Boyer avec Marie Bell
Le déserteur / Je t’attendrai – de Léonide Moguy avec Corinne Luchaire
I dag börjar livet – de Schamyl Bauman avec Sonja Wigert
1940The lady in question – de Charles Vidor avec Rita Hayworth
Parade en sept nuits – de Marc Allégret avec Jean-Louis Barrault
Untel père et fils – de Julien Duvivier avec Renée Devillers
1941L’Arlésienne – de Marc Allégret avec Louis Jourdan
1942Alibi – de Brian Desmond Hurst avec Margaret Lockwood
Monsieur La Souris – de Georges Lacombe avec Micheline Francey
La belle aventure – de Marc Allégret avec Giselle Pascal
Félicie Nanteuil – de Marc Allégret avec Micheline Presle
1943Les deux timides – de Yves Allégret avec Pierre Brasseur
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
Domino – de Roger Richebé avec Simone Renant
1944Les petites du quai aux fleurs – de Marc Allégret avec Danièle Delorme
Mademoiselle X – de Pierre Billon avec Madeleine Sologne
Lunegarde – de Marc Allégret avec Lise Delamare
1946Pétrus – de Marc Allégret avec Simone Simon
1948Jean de la Lune – de Marcel Achard avec Danielle Darrieux
CM Ceux du Tchad – de Georges Régnier avec Jean Marais
1949La valse de Paris – de Marcel Achard avec Yvonne Printemps
DO Ce siècle a cinquante ans – de Denise Tual avec Geneviève Page
1950Traité de bave et d’éternité – de Isidore Isou avec Blanchette Brunoy
    Seulement apparition
CM Le miracle de Sainte Anne / La langouste qui ne pense à rien ( the miracle of St. Anne / the unthinking lobster ) de Orson Welles avec Suzanne Cloutier
    Seulement apparition
1951L’amour, madame – de Gilles Grangier avec Arletty
    Seulement apparition
1953Madame de… – de Max Ophüls avec Vittorio De Sica
Mam’zelle Nitouche – de Yves Allégret avec Pier Angeli
1954Scènes de ménage – de André Berthomieu avec Sophie Desmarets
TV Nous irons à Valparaiso – de Claude Barma avec Jacqueline Porel
1955Sophie et le crime – de Pierre Gaspard-Huit avec Marina Vlady
1956Le pays d’où je viens – de Marcel Carné avec Françoise Arnoul
Que les hommes sont bêtes – de Roger Richebé avec Dany Carrel
1957La garçonne – de Jacqueline Audry avec Andrée Debar
Escapade – de Ralph Habib avec Roger Hanin
1958La femme et le pantin – de Julien Duvivier avec Brigitte Bardot
1959 DO La belle saison est proche – de Jean Barral avec Alain Cuny
    Seulement apparition
1960Aimez-vous Brahms ? ( goodbye again ) de Anatole Litvak avec Ingrid Bergman
    Seulement apparition
CM Les gens de lettres – de Henri Champetier & Léonce Peillard avec Marcel Pagnol
    Seulement apparition
1961Les amours célèbres – de Michel Boisrond avec Dany Robin
    Segment « Lauzun »
TV Bröllopet på Seine – de Josef Halfen avec Gunnel Lindblom
1962 TV Noix de coco – de Pierre Badel avec Jean Richard
1963Cherchez l’idole – de Michel Boisrond avec Johnny Hallyday
    Seulement apparition
Les durs à cuire / Comment supprimer son prochain sans perdre l’appétit – de Jacques Pinoteau avec Roger Pierre
    Seulement apparition
1964Quand l’inspecteur s’emmêle ( a shot in the dark ) de Blake Edwards avec Peter Sellers
Patate – de Robert Thomas avec Anne Vernon
TV Prima fila – de Pedro Amalio López avec Eduardo Moreno
    Série – Episode « El corsario » de Pedro Amalio López
1967 TV Adieu Richard / Jean de la Lune – de Willy van Hemert avec Wies Andersen
1968 TV Må jeg lege med – de Palle Skibelund avec Arthur Jensen
TV Die aufrichtige lügnerin – de Trude Kolman avec Herbert Bötticher
TV Teatro de siempre – de ? avec María José Alfonso
    Série – Episode « Quiere usted jugar con mí? »
1969 TV Hajde da se igramo – de Predrag Bajcetic avec Milutin Butkovic
TV Jean der Träumer – de Lutz Büscher avec Harald Leipnitz
1974 TV L’idiote – de François Villiers avec Dany Carrel
Fiche créée le 24 août 2012 | Modifiée le 2 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 4069 fois
PREVIOUSSalah Abou Seif || Marcel Achard || Steve AchiepoNEXT