CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de André Montmorency
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Marcel Carné



Date et Lieu de naissance : 20 août 1906 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 31 octobre 1996 (Clamart, France)
Nom Réel : Marcel Albert Carné

REALISATEUR
Image
1938 Quai des brumes – de Marcel Carné avec Jean Gabin, Michèle Morgan & Michel Simon
Image
1942 Les visiteurs du soir – de Marcel Carné avec Jules Berry, Arletty, Marie Déa & Alain Cuny
Image
1944 Les enfants du paradis – de Marcel Carné avec Arletty, Jean-Louis Barrault & Maria Casares
Image
1953 Thérèse Raquin – de Marcel Carné avec Simone Signoret, Raf Vallone, Louise Sylvie & Jacques Duby

Marcel Albert Carné voit le jour à Paris, le 20 août 1906. Après des études d’ébénisterie et un bref travail dans une banque, le jeune homme, passionné de cinéma débute sa carrière artistique comme photographe. En 1928, il devient critique dans Cinémagazine, puis rédacteur en chef de Film Hebdo Magazine. Marcel, pour sa première expérience cinématographique «Les nouveaux messieurs», assiste Jacques Feyder, époux de Françoise Rosay, avec laquelle il est très ami. En 1929, avec ses économies, il tourne un documentaire poétique: «Nogent, Eldorado du dimanche». Le film enchante René Clair qui l’engage aussitôt comme assistant réalisateur dans «Sous les toits de Paris» (1930) avec Albert Préjean.

Par la suite, Marcel Carné collabore à trois films de Feyder, sans pour autant renoncer au journalisme. En 1936, il réalise sa première fiction: «Jenny» avec son amie Françoise Rosay. Sur le plateau de cette production, il rencontre pour la première fois le poète Jacques Prévert et le musicien Joseph Kosma. Ainsi naît une collaboration qui donnera quelques uns des plus beaux films du cinéma français du vingtième siècle, interprétés par les plus grands acteurs de l’époque. Nous pouvons citer: «Drôle de drame» (1937) avec Michel Simon et Louis Jouvet, «Quai des Brumes» (1938) avec Jean Gabin et Michèle Morgan, «Hôtel du Nord» (1938) avec Gabin et Annabella et «Le jour se lève» (1939) toujours avec Gabin et Arletty.

Chef de file du réalisme poétique, Marcel Carné réalise en 1942 «Les visiteurs du soir», l’histoire fantastique de deux ménestrels: Alain Cuny et Arletty, envoyés sur terre par le diable: Jules Berry, pour semer la discorde dans une société féodale moyenâgeuse, mais l’amour en décidera autrement. Dans l’Europe en guerre, Carné et Prévert signent ici un des plus beaux fleurons du cinéma. Les deux années suivantes, ils travaillent à la réalisation de leur chef-d’œuvre: «Les enfants du paradis», film en deux époques, sur les amours dramatiques de la mystérieuse Garance: Arletty, partagée entre le mime Debureau: Jean-Louis Barrault et le comédien Frederick Lemaître: Pierre Brasseur. Cette production ne sortira qu’à la fin de la guerre. En 1946, Marcel connaît son premier échec avec «Les portes de la nuit» avec Yves Montand, et ce, malgré la célèbre chanson «Les Feuilles Mortes».

Le reste de sa carrière est principalement semé d’échecs commerciaux et de critiques cinglantes. Pourtant, en 1953, Marcel Carné remporte le Lion d’Argent au Festival de Venise pour «Thérèse Raquin» avec Simone Signoret et Raf Vallone. Il renoue exceptionnellement avec le succès pour «Les tricheurs» (1958), une comédie dramatique sur une bande d’adolescents dans un Saint-Germain-des-Près bohème, interprétée par Pascale Petit, Jacques Charrier et Laurent Terzieff. Notons aussi deux réalisations remarquables, injustement sous-estimées: «Trois chambres à Manhattan» (1965) avec Annie Girardot et «Les assassins de l’ordre» (1970) avec Jacques Brel.

En 1992, après la tentative d’adaptation du roman de Maupassant «Mouche», restée inachevée, Marcel se retire définitivement du cinéma. En 1995, les prix du Cinéma Européen l’honorent pour l’ensemble de sa carrière. Marcel Carné décède le 31 octobre 1996, à Clamart (France).

© Philippe PELLETIER

copyright
1928Les nouveaux messieurs – de Jacques Feyder avec Albert Préjean
    Seulement assistant réalisateur
Cagliostro ( Graf Cagliostro ) de Richard Oswald avec Hans Stüwe
    Seulement assistant réalisateur
DO Une élection à l’Académie Française – de Marcel Carné
DO À la dérive – de Marcel Carné
DO Le voyage tragique – de Marcel Carné
1929 DO Nogent, Eldorado du dimanche – de Marcel Carné
1930Sous les toits de Paris – de René Clair avec Albert Préjean
    Seulement assistant réalisateur
1934Le grand jeu – de Jacques Feyder avec Pierre Richard-Willm
    Seulement assistant réalisateur
1935La kermesse héroïque – de Jacques Feyder avec André Alerme
    Seulement assistant réalisateur
Pension Mimosas – de Jacques Feyder avec Paul Bernard
    Seulement assistant réalisateur
1936Jenny – de Marcel Carné avec Françoise Rosay
1937Drôle de drame / Drôle de drame ou l’étrange aventure du docteur Moulyneux – de Marcel Carné avec Michel Simon
1938Quai des brumes / Le quai des brumes – de Marcel Carné avec Michèle Morgan
    + scénario
    Mention spéciale pour la réalisation au festival du cinéma de Venise, Italie

    Prix Louis Delluc, France

    Prix Méliès par l’Académie du film, France

    Prix National du cinéma français, France

Hôtel du Nord – de Marcel Carné avec Annabella
1939Le jour se lève – de Marcel Carné avec Arletty
1942Les visiteurs du soir – de Marcel Carné avec Jules Berry
1944Les enfants du paradis – de Marcel Carné avec Arletty
    Film en 2 parties
    1 : Le boulevard du crime
    2 : L’homme en blanc
1946Les portes de la nuit – de Marcel Carné avec Yves Montand
1947La fleur de l’âge – de Marcel Carné avec Julien Carette
    Inachevé
1949La Marie du port – de Marcel Carné avec Jean Gabin
    + scénario
1951Juliette ou la clé des songes – de Marcel Carné avec Gérard Philipe
    + adaptation & scénario
CM Vedettes sans maquillage – de Jacques Guillon avec Michel Simon
    Seulement apparition
1953Thérèse Raquin – de Marcel Carné avec Simone Signoret
    + adaptation & scénario
    Lion d’Argent au festival du cinéma de Venise, Italie
1954L’air de Paris – de Marcel Carné avec Roland Lesaffre
    + adaptation & scénario
1956Le pays, d’où je viens – de Marcel Carné avec Gilbert Bécaud
    + adaptation & scénario
1958Les tricheurs – de Marcel Carné avec Pascale Petit
    + adaptation & scénario
1960Terrain vague – de Marcel Carné avec Claudine Auger
    + adaptation, dialogues & scénario
1962Du mouron pour les petits oiseaux – de Marcel Carné avec Paul Meurisse
    + adaptation & scénario
1965Trois chambres à Manhattan – de Marcel Carné avec Annie Girardot
    + adaptation & scénario
1968Les jeunes loups – de Marcel Carné avec Maurice Garrel
    + adaptation, dialogues & scénario
1970Les assassins de l’ordre – de Marcel Carné avec Jacques Brel
    + adaptation & scénario
1974La merveilleuse visite – de Marcel Carné avec Mary Marquet
    + scénario
1976 DO La bible – de Marcel Carné avec Jean Piat
1980 DO Carné : L’homme à la caméra – de Christian-Jaque avec Yves Montand
    Seulement apparition & scénario
1991 DO Langlois monumental – de Jacques Richard avec Samuel Fuller
    Seulement apparition
1992Mouche – de Marcel Carné avec Wadeck Stanczak
    inachevé
AUTRES PRIX :
      
    César d’honneur, France ( 1979 )

    Prix Luchino Visconti aux David di Donatello, Italie ( 1991 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière a la remise des prix du Film Européen, Europe ( 1995 )
Fiche créée le 19 octobre 2005 | Modifiée le 19 janvier 2017 | Cette fiche a été vue 9179 fois
PREVIOUSIan Carmichael || Marcel Carné || Art CarneyNEXT