CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Rubén Rojo
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Marcel L’Herbier



Date et Lieu de naissance : 23 avril 1888 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 26 novembre 1979 (Paris, France)
Nom Réel : Marcel Charles Adrien L’Herbier

REALISATEUR
Image
1924 L’inhumaine – de Marcel L’Herbier avec Jaque-Catelain, Léonid Walter de Malte & Philippe Hériat
Image
1933 Le scandale – de Marcel L’Herbier avec Gaby Morlay, Henri Rollan, Jean Galland & Pierre Larquey
Image
1937 La tragédie impériale – de Marcel L’Herbier avec Harry Baur, Marcelle Chantal & Pierre Richard-Willm
Image
1942 L’honorable Catherine – de Marcel L’Herbier avec Edwige Feuillère, Raymond Rouleau & André Luguet

Fils d’un directeur d’entreprise de transports, magistrat consulaire et conseiller au Commerce Extérieur, Marcel L’Herbier voit le jour le 23 avril 1988 à Paris. Après une scolarité au très réputé Lycée Stanislas, des études de droits et de lettres à la Faculté de Droit et à la Sorbonne, il prend des cours à l’Ecoles des Hautes Etudes Sociales et étudie la musique. Hésitant entre la diplomatie et la voix artistique, il opte pour la seconde. Il écrit quelques mélodies et publie un premier roman «Au jardin des jeux secrets» en 1914. Reformé la même année, il s’engage en 1916 et sert, pendant la Première Guerre mondiale, au Service Cinématographique des Armées. Pendant son incorporation, il écrit une pièce de théâtre, «L’enfantement du mort», et se passionne pour le cinéma en visionnant des films de Cecil B. DeMille.

En 1917, Marcel L’Herbier écrit les scénarios du «Torrent» et de «Bouclette» pour Louis Mercanton et René Hervil et réalise un premier court-métrage «Phantasmes» resté inachevé. Il rédige également des écrits sur le Septième Art, qui feront de lui un pionnier dans cette matière. L’année suivante, il dirige «Rose-France» une œuvre poétique et patriotique avec en tête d’affiche son ami Jaque-Catelain et écrit «Hermès et le silence» une réflexion sur le cinéma. Pendant les années vingt, Marcel L’Herbier s’impose comme l’un des principaux avant-gardistes de l’écran avec des films comme «El Dorado» (1921) et «L’inhumaine» (1924). Une quinzaine de productions mises en scène pendant la période du muet, souvent interprétées son épouse Marcelle Pradot, couronnée par le chef-d’œuvre «L’argent» (1928) adaptation du roman de Emile Zola, avec Brigitte Helm en vedette.

Avec l’arrivée du cinéma parlant, Marcel L’Herbier renonce au mouvement d’avant-garde et va poursuivre sa carrière avec des œuvres plus académiques et commerciales. Des productions non dépourvues de charme qui vont faire du cinéaste, l’un des réalisateurs les plus respectés de son époque. Nous pouvons citer, entre autres: «Le mystère de la chambre jaune» (1930) et «Le parfum de la dame en noir» (1931), excellentes adaptations des romans de Gaston Leroux, avec Roland Toutain dans le rôle du reporter Rouletabille et «Le bonheur» (1934) mélodrame avec Michel Simon, Gaby Morlay et Charles Boyer. Il réalise une trilogie russe, le premier volet «La citadelle du silence» (1937), un drame sur fond de révolte polonaise contre l’occupant russe avec Annabella et Pierre Renoir, suivie de «Nuit de feu» (1937) adapté de Léon Tolstoï avec Gaby Morlay et Victor Francen, et «La tragédie impériale» (1938) film historique sur la fin des Romanov avec Harry Baur en Raspoutine et Marcelle Chantal en Tzarine Alexandra. Avant la seconde guerre mondiale, il aborde une démarche plus politique et mobilisatrice avec «Entente cordiale» (1939), une évocation de l’amitié franco-britannique avec Gaby Morlay en Reine Victoria 1ère. Sous l’occupation, L’Herbier filme quelques comédies, mais après la guerre, sa carrière s’enlise irrémédiablement. À partir de 1953, il se consacre essentiellement à la télévision en réalisant des adaptations de la grande littérature.

Fondateur de l’institut des Hautes Etudes Cinématographiques (IDEC) en 1943, Marcel L’Herbier fut aussi Président des Programmes de Télévision de 1958 à 1961. Il rédige ses mémoires, «La tête qui tourne» (sorties en 1978), avant d’être emporté par une crise cardiaque le 26 novembre 1979.

© Philippe PELLETIER

copyright
1917Le torrent – de Louis Mercanton & René Hervil avec Gabriel Signoret
    Seulement scénario
CM Fantasmes – de Marcel L’Herbier avec Claude-France Aïssé
    + scénario – Inachevé
1918Rose-France – de Marcel L’Herbier avec Jaque-Catelain
Bouclette / L’ange de minuit – de Louis Mercanton & René Hervil avec Gaby Deslys
    Seulement scénario & interprétation
1919 CM Le bercail – de Marcel L’Herbier avec Paul Capellani
Le carnaval des vérités – de Marcel L’Herbier avec Fernand Ledoux
    + scénario
1920L’homme du large – de Marcel L’Herbier avec Jaque-Catelain
    + scénario & montage
Villa Destin – de Marcel L’Herbier avec Fernand Ledoux
    + scénario
1921Eldorado / El Dorado – de Marcel L’Herbier avec Eve Francis
    + scénario
Prométhée banquier – de Marcel L’Herbier avec Eve Francis
    + sujet & scénario
1922Don Juan et Faust – de Marcel L’Herbier avec Marcelle Pradot
1923Résurrection – de Marcel L’Herbier avec Emmy Lynn
    + scénario – Inachevé
Le marchand de plaisirs – de Jaque-Catelain avec Philippe Hériat
    Seulement direction artistique & production
CM Faits divers – de Claude Autant-Lara avec Antonin Artaud
    Seulement direction artistique & production
1924L’inhumaine – de Marcel L’Herbier avec Georgette Leblanc
    + scénario
La galerie des monstres – de Jaque-Catelain avec Jean Murat
    Seulement supervision de la réalisation, direction artistique & production
L’inondation – de Louis Delluc avec Philippe Hériat
    Seulement direction artistique & production
1925Feu Mathias Pascal – de Marcel L’Herbier avec Ivan Mosjoukine
    + scénario
1926Le vertige – de Marcel L’Herbier avec Roger Karl
    + scénario
Le diable au cœur – de Marcel L’Herbier avec Betty Balfour
    + scénario
1927Paname n’est pas Paris ( die Apachen von Paris ) de Nikolai Malikoff avec Olga Limburg
    Seulement supervision de la production
1928L’argent – de Marcel L’Herbier avec Brigitte Helm
    + scénario
CM Autour de l’argent – de Jean Dréville avec Alfred Abel
    Seulement apparition, direction artistique & production
1929L’enfant de l’amour – de Marcel L’Herbier avec Jaque-Catelain
    + scénario
Nuit de prince / Nuit de tziganes – de Marcel L’Herbier avec Gina Manès
    + scénario
1930 DO Zuiderzee ( Zuiderzeewerken ) de Joris Ivens
    Seulement production
La femme d’une nuit – de Marcel L’Herbier avec Jean Murat
    + scénario
La femme d’une nuit ( la donna di una notta ) de Marcel L’Herbier avec Ruggero Ruggeri
    + scénario – Version italienne de « La femme d’une nuit »
Königin einer nacht – de Fritz Wendhausen avec Adele Sandrock
    Seulement supervision de la réalisation & scénario
Le mystère de la chambre jaune – de Marcel L’Herbier avec Roland Toutain
    + scénario
1931Le parfum de la dame en noir – de Marcel L’Herbier avec Huguette Duflos
    + scénario
Le martyre de l’obèse – de Pierre Chenal avec Colette Darfeuil
    Seulement supervision artistique
1933L’épervier / Les amoureux – de Marcel L’Herbier avec Charles Boyer
    + scénario
Le scandale – de Marcel L’Herbier avec Gaby Morlay
    + scénario
La bataille – de Nicolas Farkas & Victor Tourjansky avec Annabella
    Seulement supervision artistique
1934L’aventurier – de Marcel L’Herbier avec Victor Francen
    + scénario
Le bonheur – de Marcel L’Herbier avec Michel Simon
    + scénario
La route impériale – de Marcel L’Herbier avec Pierre Richard-Willm
    + dialogues & scénario
1935Veille d’armes / Sacrifice d’honneur – de Marcel L’Herbier avec Annabella
    + dialogues & scénario
1936Les hommes nouveaux – de Marcel L’Herbier avec Harry Baur
    + scénario
La porte du large – de Marcel L’Herbier avec Marcelle Chantal
    + dialogues & scénario
CM Le coin des enfants ( children’s corner ) de Marcel L’Herbier
    Mention Spéciale au festival du cinéma de Venise, Italie
1937Nuits de feu – de Marcel L’Herbier avec Madeleine Robinson
    + scénario
Forfaiture – de Marcel L’Herbier avec Sessue Hayakawa
La citadelle du silence – de Marcel L’Herbier avec Pierre Renoir
La tragédie impériale – de Marcel L’Herbier avec Jean Worms
CM Midi – de Jean Dréville
    Seulement direction artistique & production
1938Adrienne Lecouvreur – de Marcel L’Herbier avec Yvonne Printemps
    + adaptation & scénario
Terre de feu ( terra di fuoco ) de Marcel L’Herbier & Giorgio Ferroni avec Tito Shipa
    + adaptation & scénario
1939La brigade sauvage – de Marcel L’Herbier & Jean Dréville avec Véra Korène
    + adaptation & scénario
Entente cordiale – de Marcel L’Herbier avec Arlette Marchal
CM La mode rêvée – de Marcel L’Herbier avec Eve Francis
    + scénario
1940La comédie du bonheur – de Marcel L’Herbier avec Ramon Novarro
    + scénario
1941Histoire de rire – de Marcel L’Herbier avec Fernand Gravey
La nuit fantastique – de Marcel L’Herbier avec Micheline Presle
    + adaptation & scénario
1942L’honorable Catherine – de Marcel L’Herbier avec Edwige Feuillère
    + adaptation & scénario
Le loup des Malveneur – de Guillaume Radot avec Gabrielle Dorziat
    Seulement supervision artistique
1943La vie de Bohème – de Marcel L’Herbier avec Louis Jourdan
1945Au petit bonheur – de Marcel L’Herbier avec Danielle Darrieux
1946L’affaire du collier de la reine – de Marcel L’Herbier & Jean Dréville avec Viviane Romance
1947La révoltée – de Marcel L’Herbier avec Josette Day
    + scénario
Une grande fille toute simple – de Jacques Manuel avec Madeleine Sologne
    Seulement supervision artistique
1948Les derniers jours de Pompei – de Marcel L’Herbier & Paolo Moffa avec Georges Marchal
    + dialogues & scénario – Non crédité
1953Le père de mademoiselle – de Marcel L’Herbier & Robert-Paul Dagan avec Arletty
    + scénario
TV Adrienne Mesurat – de Marcel L’Herbier avec Anouk Aimée
1954 TV Zamore – de Marcel L’Herbier avec Michel Serrault
TV Le jeu de l’amour et du hasard – de Marcel L’Herbier avec Hélène Perdrière
1955 TV Les fausses confidences – de Marcel L’Herbier avec Madeleine Renaud
TV Le ciel de lit – de Marcel L’Herbier avec François Périer
1963 CM Hommage à Debussy – de Marcel L’Herbier avec Ludmilla Tchérina
1967 DO Le cinéma du diable – de Marcel L’Herbier avec Micheline Presle
    + production
1973 DO La féerie des fantasmes – de Marcel L’Herbier
    + production
Fiche créée le 2 octobre 2008 | Modifiée le 9 août 2017 | Cette fiche a été vue 5809 fois
PREVIOUSMonica Lewis || Marcel L’Herbier || LiberaceNEXT