CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Carlos López Moctezuma
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Maria Forescu



Date et Lieu de naissance : 15 janvier 1875 (Czernowitz, Empire Austro-Hongrois)
Date et Lieu de décès : 23 novembre 1943 (Buchenwald, Allemagne)
Nom Réel : Maria Fullenbaum

ACTRICE

Maria Forescu est née Maria Fullenbaum le 15 janvier 1875, à Czernowitz, capitale du duché de Bucovine, dans l’empire austro-hongrois (maintenant en Ukraine). Comme toute fille de bonne famille, elle est envoyée à Prague, dans un pensionnat de jeunes filles. Elle y découvre le théâtre et décide de devenir comédienne. Ses études terminées, elle s’inscrit au conservatoire de la capitale tchèque où elle suit des cours de chant, de musique et de comédie.

Dès la fin du dix-neuvième siècle, Maria Forescu entame sa carrière de chanteuse. Rapidement, elle donne de la voix dans des opérettes à succès au très réputé Carl Theater de Vienne. Devenue une vedette des scènes viennoises, la diva se produit à travers toutes les plus grandes villes européennes, de Saint-Petersbourg à Amsterdam, en passant par Hambourg et Munich. Au début du vingtième siècle, elle s’intalle à Berlin et chante, notamment: au Théâtre de l’Ouest, à l’Operettentheater et au Metropoltheater.

En 1911, Maria Forescu effectue ses premiers pas devant les caméras dans «Die pflicht» de Charles Paulus. Dans la première partie des années dix, elle apparaît dans une demi douzaine de films. À quarante ans, après deux décennies dédiées aux grandes opérettes et aux récitals, elle abandonne sa carrière de chanteuse pour se consacrer au cinéma. Durant toute la période du muet, elle alterne les rôles principaux et les rôles secondaires dans plus de quatre-vingt productions. Parmi ses films les plus connus, nous pouvons citer : «Veritas vincit» (1918) de Joe May; «Peer Gynt» (1919) réalisé par Victor Barnowsky et sous la direction artistique de Richard Oswald; «Le tombeau hindou» et «Le tigre du Bengale» (1921) de Joe May, sur un scénario de Thea von Harbou et de Fritz Lang; «Marizza» (1921) de Friedrich Wilhelm Murnau; «L’assomption d’Hannele Mattern» (1922) de Urban Gad; «À qui la faute ?» (1924) de Paul Czinner; « La rue sans joie» (1925) de Georg Wilhelm Pabst et «Sandor, prince vagabond» (1927).

Au fil des ans, Maria Forescu poursuit inlassablement sa carrière. Vieillissante mais demeurant toujours une actrice merveilleuse, elle aborde l’ère du cinéma parlant en interprétant une multitude de personnages: femmes de ménage, grands-mères, femmes du monde, petites bourgeoises. Tous ces seconds rôles, qu’elle compose à la perfection, font la gloire du cinéma allemand de l’entre-deux guerres. Elle apparaît notamment dans cinq films de son ami Harry Piel, mais également dans «Zwischen nacht und morgen» (1931) de Gerhardt Lamprecht et dans «Danton» (1931) de Hans Behrendt. En 1932, après le tournage de «Das erste recht des kindes» de Fritz Wendhausen, sa carrière est brusquement interrompue par les nouvelles autorités culturelles nazies, en place depuis peu. En effet, Maria, d’origines juives, ne trouve plus aucun engagement.

Privée de ses droits civiques et interdite d’exercer toute activité professionnelle, Maria se retire donc dans son domicile berlinois. Elle y vit recluse jusqu’au 23 novembre 1943, jour de son arrestation et de sa déportation vers un camp d’extermination. Comme des millions d’autres personnes, toute trace de son existence disparaît à jamais. Il ne reste de son souvenir que quelques films au charme désuet.

© Philippe PELLETIER

copyright
1911Die pflicht – de Charles Paulus avec Alwin Neuss
1912Krone und fessel – de Friedrich Müller avec Luise Wreckmeister
Ihr strandgut – de Friedrich Müller
1913Der steckbrief – de Franz Hofer avec Paul Meffert
1915Märtyrerin der liebe – de Rudolf Biebrach avec Walter Steinbeck
1916Têtes étranges ( seltsame köpfe ) de Arzén von Cserépy avec Eric Kaiser-Titz
Professor Nissens seltsamer tod – de Edmund Edel avec Valy Arnheim
1917Am abgrund / Der traum einer nacht – de William Wauer avec Hans Staufen
1918Veritas vincit / Die wahrheit siegt – de Joe May avec Bernhard Goetzke
Peer Gynt I ( Peer Gynt : 1. Teil, Peer Gynts jugend ) de Victor Barnowsky avec Conrad Veidt
Peer Gynt II ( Peer Gynt : 2. Teil, Peer Gynts wanderjahreund tod ) de Victor Barnowsky avec Anita Berber
L’histoire de Dida Ibsen ( Dida Ibsens geschichte ) de Richard Oswald avec Werner Krauss
Colomba – de Arzén von Cserépy avec Werner Krauss
La fille du Rajah ( die tochter des Rajah ) de Willy Zeyn avec Ernst Rückert
Der weg, der zur verdammnis führt, 1.Teil : Das schicksal der Aenne Wolter – de Otto Rippert avec Emil Albes
1919Le danseur, 1ère partie ( der tänzer 1. Teil ) de Carl Froelich avec Eugen Klöpfer
Le danseur, 2ème partie ( der tänzer 2. Teil ) de Carl Froelich avec Walter Janssen
Gepeitscht – de Carl Boese avec Ria Jende
Phantome des lebens – de Josef Coenen avec Werner Krauss
Irrwahn – de Hans Werchmeister avec Hugo Flink
Der blaue fleck – de Rudolf del Zopp
Der Weg, der zur verdammnis führt, 2.Teil – Hyänen der Lust – de Otto Rippert avec Heinz Willy Kaiser
Nachtasyl – de Rudolf Meinert avec Fritz Spira
Der mann auf der flasche – de Ottmar Ostermayr avec Fritz Greiner
Die rote herzogin – de Carl Schneider avec Alfred Abel
1920L’humanité déchaînée ( die entfesselte menschheit ) de Joseph Delmont avec Carl de Vogt
Das medaillon der Lady Bington – de Friedel Köhne avec Ernst Braun
Die jagd nach dem tode : 1. Teil – de Karl Gerhardt avec Lil Dagover
Die jagd nach dem tode : 2. Teil, die verbotene stadt – de Karl Gerhardt avec Ernst Deutsch
Das frauenhaus von Brescia – de Hubert Moest avec Ernst Deutsch
L’homme à la bouteille ( der mann aud der flasche ) de Ottmar Ostermayr avec Emil Mamelok
Alfred von Ingelheims lebensdrama – de Erik Lund avec Maria Zelenka
Sous le charme des autres ( im banne des andern ) de Rolf Brunner avec Ressel Orla
La faute des autres ( die schuld des andern ) de Rolf Brunner avec Willy Kaiser-Heyl
1921Le tombeau hindou ( das indische grabmal : Die sendug des Yoghi ) de Joe May avec Olaf Fønss
Le tigre du Bengale ( das indische grabmal : Der tiger von Eschnapur ) de Joe May avec Conrad Veidt
Tania, la femme à la chaîne ( Tanja, die frau an der kette ) de Frederic Zelnik avec Lya Mara
Marizza ( Marizza, gennannt die schmugglermadonna / ein shönes tier ) de Friedrich Wilhelm Murnau avec Adele Sandrock
Der abenteurer – de Curt Courant avec Rudolf Förster
L’étranger de la rue Elster ( die fremde aus der Elstergasse ) de Alfred Tostary avec Eduard von Winterstein
Terpsichore / Terpsichore, die macht des tanzes – de Rudolf del Zopp avec Oswald Delmor
Die bettelgräfin vom kurfürstendamm – de Richard Eichberg avec Lee Parry
Razzia – de Wolfgang Neff avec Willy Fritsch
Der mann in der litfassäule – de ? avec Harald Paulsen
Das geheimnis der Santa Maria / Santa Maria das geheimnis einer Brigg – de Lothar Mendes avec Fritz Schulz
Tabea, steh auf ! / Die kleine Madonna – de Robert Dinesen avec Lotte Neumann
Marie Antoinette ( Marie Antoinette, das leben einer königin ) de Rudolf Meinert avec Ludwig Hartau
Könnyved, le grand inconnu ( Könnyved, der große unbekannte ) de Frederik Larsen avec Xenia Desni
Les filles de la grande ville, 1ère partie ( großstadtmädels. 1. Teil ) de Wolfgang Neff avec Leonhard Haskel
Les filles de la grande ville, 2ème partie ( großstadtmädels. 2. Teil: Erlebnisse aus Berlin ) de Wolfgang Neff avec Clementine Plessner
Les filles de la grande ville, 3ème partie ( großstadtmädels. 3. Teil ) de Wolfgang Neff avec Colette Corder
1922Der todesreigen – de William Karfiol avec Fritz Kampers
Le comte de Charolais ( der graf von Charolais ) de Karl Grune avec William Dieterle
L’appel du destin ( der ruf des schicksals ) de Johannes Guter avec Fritz Kortner
Sie und die drei – de Ewald André Dupont avec Curt Bois
L’assomption d’Hannele Mattern ( Hanneles himmelfahrt ) de Urban Gad avec Margarete Schlegel
Jimmy, ein schicksal von mensch und tier – de Jaap Speyer avec Ernst Hoffmann
Les cinq de Frankfort ( die fünf frankfurter ) de Eric Schönfelder avec Ludwig Hartau
Lola Montez ( Lola Montez, die tänzerin des königs ) de Willi Wolff avec Ellen Richter
Destin de femme ( frauenschicksal / ein frauenschicksal ) de Guido Parish avec Marcella Albani
La reine Caroline d’Angleterre ( königin Karoline von England ) de Rolf Raffé avec Charles Willy Kayser
Bummellotte – de Wolfgang Neff avec Karl Falkenberg
1923Les marionnettes de la princesse ( die marionetten der fürstin ) de Frederic Zelnik avec Rudolf Forster
L’industriel ( der großindustrielle ) de Fritz Kaufmann avec Erna Morena
Le masque aux deux âmes ( menschen und maske ) de Harry Piel avec Friedrich Berger
    Film en 2 parties
    1. Teil : Der falsche Emir
    2. Teil : Ein gefährliches Spiel
1924À qui la faute ? ( Nju / Nju – Eine unverstandene frau ) de Paul Czinner avec Emil Jannings
Gefährliche freundschaft – de Gerhard Dammann avec Karl Elzer
1925La rue sans joie ( die freudlose gasse ) de Georg Wilhelm Pabst avec Asta Nielsen
Le roi et la petite fille ( der köning und die kleine mädchen ) de Nunzio Malasomma avec Hans Albers
Götz von Berlichingen dit la main de fer ( Götz von Berlichingen zubenannt mit der eisernen hand ) de Hubert Moetz avec Paul Hartmann
Der liebeskäfig – de Richard Eichberg & Erich Schönfedler avec Johannes Riemann
Die eiserne braut – de Carl Boese avec Otto Gebühr
Les deshérités de la vie ( die verrufenen / der fünfte stand ) de Gerhardt Lamprecht avec Paul Bilt
Hanseaten / Stürzende mächte – de Gerhard Lamprecht avec Fritz Alberti
Das abenteuer der Sybille Brandt / Um ein haar… – de Carl Froelich avec Harald Paulsen
Der gute ruf – de Pierre Marodon avec Hans Mierendorff
Pouvons-nous rester silencieux ? ( dürfen wir schweigen ? ) de Richard Oswald avec Walter Rilla
La souffrance de la petite Lilo ( leidensweg der kleinen Lilo ) de Margarete Hermann & Otto Hermann avec Lilo Hermann
1926Menschen untereinander – de Gerhardt Lamprecht avec Hans Junkermann
Die wiskottens – de Arthur Bergen avec Maly Delschaft
Le jour fatidique de la Rhénanie ( aus des Rheinlands Schicksalstagen / die wacht am Rhein / aus Rheinlands schicksalstagen ) de Helene Lackner avec Hans Mierendorff
Kubinke le barbier et les trois servantes ( Kubinke der barbier und die drei dienstmädchen ) de Carl Boese avec Fritz Kampers
Spitzen / Der eid des fürsten Ulrich – de Holger-Madsen avec Heinrich Peer
Die schwarze hanne – de Ludwig Hamburger avec Gustav Adolf Semler
L’amour du plaisir et de la douleur ( der liebe lust und lied / Kellerkavalier ) de Kurt Gerron avec Charlotte Susa
Les pirates de la Mer Baltique ( die piraten der Ostseebäder ) de Valy Arnheim avec Gerd Briese
Donne-moi la vie ( schenk mir das leben / die tränen der ungeborenen ) de Klaus Fery avec Eliza La Porta
Der sieg der jugend – de Fred Sauer avec Hans Brausewetter
La traite des blanches ( mädchenhandel / eine internationale gefahr ) de Jaap Speyer avec Wera Engels
L’orpheline de Lowood ( die waise von Lowood ) de Curtis Bernhardt avec Olaf Fønss
Une belle nuit ( eine tolle nacht ) de Richard Oswald avec Mira Hildebrand
Valencia ( Valencia du schönste aller rosen ... ) de Jaap Speyer avec Jean Murat
1927Bigamie – de Jaap Speyer avec Heinrich George
Fedora – de Jean Mamoussi avec Alphons Fryland
L’honorable Mme Besson ( die frauengasse von Algier ) de Wolfgang Hoffmann-Harnisch avec Hans Adalbert Schlettow
Arme kleine Colombine – de Franz Seitz avec Hermann Picha
Laster ( Laster der menschheit ) de Rudolf Meinert avec Alfred Abel
Effraction ( einbruch ) de Franz Osten avec Julius Falkenstein
Anciennes relations ( frühere verhältnisse ) de Arthur Bergen avec Angelo Ferrari
Sandor, prince vagabond ( der zigeunerbaron ) de Frederic Zelnik avec Michael Bohnen
Le faux prince ( der falsche prinz ) de Heinz Paul avec Wilhelm Bendow
L’enfer des vierges ( die hölle der jungfrauen ) de Robert Dinesen avec Werner Krauss
Qui jette la première pierre ? ( wer wirft den ersten stein ? ) de Erich Eriksen avec Karl Platen
1928Emerald of the East – de Jean de Kuharski avec Joshua Kean
L’homme à la grenouille ( der mann mit dem laubfrosch ) de Gerhard Lamprecht avec Julia Serda
Anastasia, la fausse fille du tsar ( Anastasia, die falsche zarentochter ) de Arthur Bergen avec Wilhelm Bendow
Das mädel aus der provinz – de James Bauer avec Alfred Gerasch
1929Sein bester freund – de Harry Piel avec Philipp Manning
Pourquoi pleurer ? ( wer wird denn weinen, wenn man auseinandergeht ? ) de Richard Eichberg avec Harry Halm
Instinct héréditaire ( vererbte triebe : Der kampf ums neue geschlecht / erbsünde / vererbte triebe ) de Gustav Ucicky avec Fritz Alberti
Madame Lu, die Frau für diskrete Beratung / Madame X, die frau für diskrete beratung – de Franz Hofer avec Karl Platen
Princesse Caviar / Anny, je t’aime ( die kaviarprinzessin ) de Carl Lamac avec Sig Arno
Der teufelreporter / Im nebel der großstadt – de Ernst Laemmle avec Eddie Polo
Männer ohne beruf – de Harry Piel avec Olga Limburg
Les censeurs ( der sittenrichter § 218 / paragraph 218 ) de Carl Heinz Wolff avec Erna Morena
Zwei brüder – de Mikhail Dubson avec Carl Auen
Das goldene krönlein – de Robert Fürst avec Friedrich Junghenn
Parjure ( meineid / meineid : Ein paragraph, der menschen tötet ) de Georg Jacoby avec Alice Roberts
1930La vieille chanson ( das alte lied / zu jedem kommt einmal die liebe ) de Erich Waschneck avec Lien Deyers
Lui ou moi / Lui et moi ( er oder ich ) de Harry Piel avec Hans Junkermann
Le secret des cinq clefs ( im kampf mit der unterwelt / ich träum vom ersten kuß / das geheimnis der fünf Schlüssel ) de Carlo Aldini avec Ferdinand von Alten
Liebeskleeblatt / Das liebeskleeblatt – de Max Nosseck avec Eugen Burg
Susanne macht ordnung – de Eugen Thiele avec Francis Lederer
Le souvenir d’un rêve ( verklungene träume / Ciuleandra ) de Martin Berger avec Hans Stüwe
Le chemin de Rio / La traite des femmes ( der weg nach Rio / die früne kugel ) de Manfred Noa avec Oskar Homolka
Les treize malles de monsieur O.F. ( die koffer des herrn O.F. ) de Alexis Granowsky avec Margo Lion
Mon gigolo ( der schöne, arme tanzleutnant / schöner gigolo, armer gigolo ) de Emerich Hanus avec Igo Sym
Danton ( Danton, ein junger aristokrat ) de Hans Behrendt avec Fritz Kortner
1931Ombres des bas-fonds ( schatten der unterwelt ) de Harry Piel avec Charly Berger
Filles de nuit / Filles de la nuit ( zwischen nacht und morgen ) de Gehradt Lamprecht avec Eugen Rex
Un jeune dur à cuir ( ein ausgekochter junge / die bombe platzt ) de Erich Schönfelder avec Paul Westermeier
L’auberge du père Jonas ( Bobby geht los ) de Harry Piel avec Hilde Hildebrand
Ombres sur le rif / La lionne / Mectoub ( mektoub ) de Jean de Kuharski avec Joshua Kean
1932L’esbroufeur / Vous serez ma femme / Pour avoir Adrienne ( der frechdachs ) de Carl Boese & Heinz Hille avec Camilla Horn
Nous les mères ( das erste recht des kindes / aus dem tagebuch einer frauenärztin ) de Fritz Wendhausen avec Hermann Vallentin
Les prisonnières ( kampf um blond / mädchen, die spurlos verschwinden ) de Jaap Speyer avec Albert Lieven
Fiche créée le 31 mai 2005 | Modifiée le 26 août 2017 | Cette fiche a été vue 10073 fois
PREVIOUSThomas Mikal Ford || Maria Forescu || Jean ForestNEXT